Nous en avions déjà parlé dans un précédent billet "l'huile de palme pour faire rouler nos voitures, une aberration écologique"



Au Brésil, précurseur de la démarche, on utilise l'huile de palme pour créer le biodiesel mais aussi le soja, le tournesol ou le jatropha, une plante qui pourrait bien être le carburant de la prochaine génération.
Utilisée depuis longtemps par la médecine traditionnelle, elle intéresse particulièrement le constructeur automobile allemand Daimler, le chimiste Bayer et le groupe américain de produits agricoles Archer Daniels Midland.



Pour en savoir plus : enviro2b.com et aujardin.info