C'est encore du coté du bio que des initiatives de bon sens émergent : le groupement des agriculteurs bio de la région parisienne a conclu un partenariat avec l'Agence de l'eau Seine-Normandie pour la protection de l'eau dans leur région, avec à la clé, une amélioration de la qualité de l'eau et une formation aux agriculteurs sur les techniques économes en eau.
La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Nathalie Kosicusko-Morizet, souhaite que cet exemple soit décliné en France.

Nous aussi !
Une bonne idée comme celle là ne doit pas rester dans la sphère uniquement des producteurs bio, car chacun sait que ce sont déjà les plus attentifs et respectueux de l'environnement et des ressources.
Et si on veut obtenir des résultats, il faut s'attacher à convaincre au delà des 0.76 % des parcelles exploitées en Region Ile de France que représentent ces producteurs bio.

La question de l'eau est essentielle : Plus de la moitié de nos nappes phréatiques sont empoisonnées. Qu'allons nous laisser à nos enfants ?