Vous avez surement remarqué, dans la pub, le décalage entre l'usage d'un produit et le message qui vous est apporté ?

Les marques cherchent à séduire et utilisent le filon de l'affect pour créer une relation d'intimité.

Alors pourquoi parfois cela fonctionne ?

Nos sens nous trahissent ! la vue, l'ouie, l'odorat, le toucher, le goût sont des terrains privilégiés, de plus en plus investis par les "marketeurs". Ce sont autant d'entrées potentielles pour créer cette fameuse relation de proximité entre un consommateur et une marque, à travers l'histoire qu'elle raconte. Ils touchent le vécu du client, s'attachent au comportement dans son ensemble. On parle alors de marketing sensoriel.
L'objectif étant de guider le client vers un achat d'impulsions stimulé par ses émotions et pas par la raison.

Qui n'a pas craqué dans une boutique où l'on se sent bien, stimulé par une ambiance agréable, faite de musiques, d'odeurs, de couleurs et de matières ?.
Jusqu'au sentiment de se faire manipuler parfois avec l'odeur du pain chaud qui nous fait craquer sur une viennoiserie maison, ....alors qu'il s'agit d'une boulangerie industrielle...

Chez abonéobio, nous pensons qu'au delà d'un service confortable, les valeurs sont essentielles, elles viennent donner du sens à vos achats pour plus de produits bio, écolos, et équitables dans votre quotidien.

Vous en pensez quoi ?