Un produit en rayon c'est un produit qui a déjà parcouru beaucoup de kms, voire même des milliers de kms.

Le consommateur ne sait quasiment rien sur l'histoire du produit, ses conditions de fabrication, le choix des matières premières, de l'assemblage, de la fabrication, de traitement de ses déchets, de son conditionnement et de son expédition.

Et le consommateur en rayon ne voit qu'un facteur : le prix ! Pourtant des inégalités importantes existent entre les articles. Certains ont parcourus la planète en pièces détachées et à plusieurs reprises avant d'être en tête de gondoles, exemple du Jean qui a parcouru 65 000 kms, ou encore 1/4 des roses qui viennent d'Equateur.
Made in China, …long voyage …Bateau, avion, camion, …votre article est passé par tant d'étapes avant d'être entre vos mains. Les rejets ? La pollution ? Le prix indiqué n'en tient pas compte, pourtant il faudra bien payer la facture un jour …

Pour permettre à chacun d'être informé, de savoir avant d'acheter, de promouvoir le vouloir d'achat au lieu du pouvoir d'achat, la grande distribution démarre une expérimentation avec le groupe Casino. Sur 300 produits de consommation courante (alimentation, droguerie, hygiène et parfumerie) une étiquette Carbone informe le consommateur : pour 100 grammes de produit l'étiquette précise la quantité de CO2 émises, sur l'ensemble du cycle de vie du produit : étapes agricoles, fabrication, transport (depuis le champ jusqu’aux entrepôts), emballages (depuis les matières premières jusqu’au recyclage) et la distribution (depuis les entrepôts jusqu’au domicile du consommateur).



  • Un picto vert donne le chiffre du CO2 -« 200 g de carbone » pour 100 g de muffins, « 225 g » pour des yaourts nature, « 400 g » pour des pétales de riz et de blé complet, etc…
  • Une réglette qui passe du jaune clair au vert foncé (sans rouge, jugé culpabilisant , dommage !) permet de situer et comparer ces chiffres de l'impact environnemental, selon l'échelle fixée par l’Ademe.
  • Une information complémentaire est donnée aussi sur la part de l'emballage qui sera recyclée et celle qui pourrait l’être si les tous les consommateurs triaient leurs déchets.
Leclerc, Intermarché s'y mettent aussi mais finalement chacun développe son outil et le consommateur risquent de s'y perdre ..
Source : Novethic

Chez Abonéobio, nous nous efforçons de raccourcir au possible les déplacements du producteur au consommateur. Une très partie de la gamme provient de fabricants, localisés à proximité immédiate du dépôt d'Abonéobio. Ce partenariat durable permet de créer des synergies profitables à tous. De plus, la fiche de chaque produit vous donne en toute transparence la composition de la formulation mais aussi de l'emballage (recyclable).

Peut être pourrons nous demain ajouter cette information transparence sur le CO2 émis pour chaque article Abonéobio vendu …

Vous pensez que cette information vous aidera à mieux choisir ?