Ah la mer, l'air iodé, les embruns et ces huîtres dégustées à l'ombre d'une terrasse !



Saviez vous que nous sommes les champions du monde de gobage d'huîtres ! On avale 2 kg d’huîtres crues par an, en été mais surtout pendant les fêtes de fin d’année. Un produit 100 % naturel, eco-friendly à consommer sans modération car elles sont bourrées d'oligo-éléments :
  • 6,5 mg / 100 g en zinc,
  • 0,06 mg / 100 g en iode,
  • 0,06 mg / 100 g de sélénium,
  • 1 mg / 100 g de manganèse
  • et 5,8 mg / 100 g de fer,
  • mais aussi du calcium, le magnésium, le potassium, le fluor et le cuivre.

L'huître est recommandée dans les repas minceur puisqu'elle apporte très peu de calories (70 kcal / 100 g). Faut juste aimer gober un mollusque vivant ! Et ne pas se gaver de beurre tartinée ^^

Comme disait Coluche pour les artichauts, on en a plus dans son assiette après qu'avant !

Alors que faire des coquilles ? Poubelle ou pas ?

Et oui, les coquilles d'huîtres ont une seconde vie : elles peuvent finir en complément alimentaire pour les volailles de la basse cours du coin ou encore en poudre à peinture pour bitume, pour nous faire de belles signalisations routières.

Et pour le goût, c'est quoi vos huîtres favorites ? Personnellement j'ai un faible pour celles du Morbihan et vous ?

Mais je me laisserais aisément séduire par la carte postale du bassin...

++ Les huître sur Terra Economica