De plus, un green doit être bien arrosé. A lui seul, il engloutira l'équivalent de la consommation d'eau d'une ville de 7000 habitants ! A ce prix là, on risque fort de devoir restreinte la pratique de ce sport aux seuls habitants de pays bien arrosés !



Heureusement, la prise de conscience est en route et des pratiques écologiques et saines d'entretien des golfs commencent à se développer.

Les gestionnaires sont de plus en plus issus d'un parcours de formation en agronomie, horticulture ou autres domaines liés. En général ils choisissent cette profession parce qu'ils aiment la nature et l'environnement et parce qu'ils tiennent à leur préservation. Ils peuvent agir en compostant les tontes de gazon et les feuilles, récupérer les eaux de pluies et les recycler et programmer les arrosages à des heures plus fraiches pour réduire l'évaporation et limiter sa consommation.

Le Golf a aussi ses avantages :

Il est vrai aussi que l'implantation d'un golf génère souvent une activité touristique avec la présente de résidences hôtelières, des emplois et des taxes foncières pour la commune qui l'accueille. Le Golf permet la pratique d'une activité sportive mais il est également un cadre paysager fort apprécié. Le gazon bien entretenu permet aussi de prévenir l'érosion du sol, il produit de l'oxygène (échange de dioxyde de carbone) et rafraîchit l'atmosphère, il reconstitue les réserves en eau souterraine, il est parfois un sanctuaire vital pour les oiseaux et autres espèces sauvages, ...

En savoir plus : consulter la fiche wikipédia sur le golf

Vous êtes décidés à vous inscrire à quels sports à la rentrée ?