Que faites vous de vos bouteilles d'eau vides ? Poubelle ou recyclage ? Une étude Suisse démontre que recycler le PET, (polyethylène avec plastique transparent) permet de protéger l’environnement. En effet collecter le PET signifie réduire la production de CO2 et ménager les ressources non renouvelables.



  • Recycler le PET, c'est réduire les émissions de gaz à effets de serre (CO2, le méthane, le gaz hilarant et d’autres gaz exerçant une influence sur le climat). Chaque kilogramme de PET recyclé évite la production de trois bons kilos de gaz à effet de serre. En Suisse, le recyclage du PET a ainsi permis d’éviter l’année dernière la production de 112 500 tonnes de gaz à effet de serre (principalement du CO2), soit l'équivalent de la production de 30 000 ménages ou de 27 000 voitures sur une année.

  • Collecter le PET, c’est économiser de l’énergie. Si les nouveaux produits sont fabriqués avec du PET recyclé, cela permet d’économiser 50 % d’énergie ou 42 millions de litres de pétrole. Le processus de recyclage nécessite en effet sensiblement moins d’énergie que la production primaire.

  • Collecter le PET, c’est ménager les ressources non renouvelables. Le PET est tiré à 100 % de pétrole ou de gaz naturel. Le recyclage du PET ménage ces ressources non renouvelables qui diminuent progressivement et dont le prix augmente en conséquence. Le PET recyclé permet non seulement de fabriquer de nouvelles bouteilles, mais aussi d’autres produits de qualité supérieure, tels que des polaires, des tentes, des sacs à dos, du rembourrages pour mobilier, des feuilles et des rubans d’emballage.

  • Collecter le PET, c’est plus écologique qu’incinérer.
Source : Pet recycling
Etude de Carbotech AG, réalisée à la demande de PETRecycling