Barack Obama, candidat démocrate pour les élections présidentielles américaines roule au vert ! Propriétaire d'une seule voiture, un véhicule américain, politiquement plus correct, le Ford Escape Hybrid, un 4×4 quand même, mais un hybride plus respectueux de l'environnement. Son adversaire Mc Cain possèderait lui 13 voitures dont 2 de marques étrangères une Honda et une Volkswagen. Féru défenseur des véhicules propres, Barack Obama a inscrit dans son programme pour la présidentielle plusieurs mesures phares pour augmenter l'efficacité énergétique des Etats Unis :



"Le secteur automobile américain est sur une trajectoire intenable. J'insiste sur l'impérative nécessité de réduire la consommation d'énergie des Etats-Unis, à commencer par la consommation d'essence, à la fois pour lutter contre la pollution et pour réduire la dépendance stratégique envers les importations de pétrole. Si nous voulons faire des progrès, il faut commencer par le secteur automobile".

  • Octroyer un crédit d'impôts de 7000 dollars à chaque automobiliste qui achètera un véhicule hybride électrique rechargeable,

  • Mettre sur le sol américain 1 million de véhicules hybrides/électriques rechargeables sur les routes aux États-Unis d'ici 2015

  • Créer la première station essence qui permette de transformer l’éthanol en hydrogène

  • Convertir les véhicules de la Maison Blanche en véhicules écolos

  • Augmenter de 4% les normes d'économie de carburant par an : depuis 20 ans, les normes américaines sont fixées à 27,5 miles par gallon (8,6 litres d'essence pour 100 km), alors que les voitures japonaises ont une moyenne de 45 miles par gallon (5,2 litres au 100 km). Lors d'un discours à Detroit en 2007, Barack Obama a accusé les sociétés américaines d'avoir constamment lutté contre toutes les tentatives d'amélioration de la consommation des véhicules.

  • Programmer des financements dédiés à la recherche et au développement (par exemple pour la fabrication de batteries...).

  • Produire 10% de l'électricité à partir de sources renouvelables d'ici 2012.

  • Diminuer d'au moins 35% la dépendance des États-Unis vis-à-vis du pétrole étranger d'ici à 2030 et d'imposer des économies d'énergie. Selon Obama, il serait sage de réduire la consommation de pétrole des États-Unis d'une quantité équivalente à ce que le pays importe du Moyen-Orient et du Vénézuela, deux régions où l'incertitude affecte grandement le prix de l'or noir.

  • Dédier 210 milliards de dollars (plus de 143 milliards d'euros) à la création d'emplois dans l'environnement (développement des sources d'énergies renouvelables, infrastructures) et le bâtiment d'ici 2018

Voir les 10 raisons qui pourraient faire gagner Obama

Voir les 10 raisons qui pourraient faire perdre Obama

Elle vous passionne cette campagne américaine ? A votre avis, est ce le début d'une prise de conscience et de son application suivi de mesures concrètes sur le sol américain pour préserver notre planète ?