Les pollens sont un trésor à découvrir. Caractérisés par une richesse nutritionnelle exceptionnelle, une cuillère à soupe chaque matin équivaut à 1 à 5 kilos de fruits et légumes en teneurs dans certains micros-nutriments, selon Patrice Percie du Sert, apiculteur professionnel, ingénieur en agriculture et auteur de "Ces pollens qui nous soignent". Les pollens contiennent des ferments lactiques, des glucides, des protéines et des acides aminés, des micros-nutriments, des vitamines (B, C et E), des minéraux, des polyphénols, des anti-oxydants, ...bref un concentré de dynamisme au quotidien !



Au fait c'est quoi le pollen ?

Les pollens sont les cellules fécondantes des fleurs. Comme les plantes sont immobiles, elles échangent leurs gènes par le biais du pollen. Il faut donc un vecteur pour transporter le pollen :
  • Les pollens transportés par le vent, sont plus légers mais aussi très toxiques. Ils provoquent les allergies.
  • Les pollens récoltés par les abeilles, la plante en a fait un aliment pour nourrir l'insecte et pour qu'en échange de services il assure la pollinisation. Cet aliment est le meilleur aliment possible pour que les abeilles aient la meilleure forme possible pour assurer la meilleure pollinisation possible




Existe t il plusieurs types de pollens ?

D'une manière générale, le pollen renforce les défenses immunitaires, possède une très bonne action intestinale (liée à la présence de ferments lactiques) et est riche en anti-oxydants, très riche également en vitamines dont B et en Zinc, excellent pour la beauté de votre peau et de vos cheveux^^
Mais tous les pollens ne se valent pas : selon les saisons de la récolte, les pollens varient. En été, les abeilles butinent le tournesol et le mais, plus sujets à la pollution, notamment liée au traitement des graines (séquelles désastreuses du gaucho et régent et produits associés), en plus des risques liés aux OGM.
Par ailleurs, selon les plantes butinées, les propriétés des pollens varient :



  • le pollen de ciste contient des caroténoides et assure la protection des muqueuses intestinales (colon fragile, ...) et stimule l'appétit, son goût acidulé étant très apprécié des enfants.

  • le pollen de saule (récolté au printemps) contient des substances qui protègent le rétine de l'oeil et aide à prévenir, retarder l'évolution d'une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) et s’adresse aussi aux hommes souffrant de problèmes liés à la prostate

  • le pollen de bruyère assure la protection de la sphère circulatoire, il est intéressant pour les varices, hémoroides mais aussi pour le cerveau et notamment la mémorisation.

  • le pollen de chataîgner le plus antioxydant convient bien pour la femme après 40 ans entrant dans la période de ménopause (phyto-oestrogenes et freine la perte en calcium)

  • le pollen de pavot, riche en protides et en vitamine C, accompagne idéalement les régimes végétariens.

Enfin, selon Pierre Percie du Sert, seul le pollen frais permet de préserver intact toutes les propriétés du pollen (dont les ferments lactiques), contrairement aux pollens secs, mélangés vendus en pot de verre. Il a breveté un procédé qui lui permet aujourd'hui de commercialiser du pollen frais congelé, lepollen frais Percie du Sert®, voir le site internet distributeur



Mon témoignage de consommatrice :

Suite à un passage à la maison de l'abeille (très bonne adresse en Auvergne, à Super besse) j'ai testé depuis fin aout un mélange de pollen et j'en prends depuis quelques semaines, une cuillère à café chaque matin, 10 minutes avant le petit déjeuner.
Je peux témoigner d'un vrai effet dynamisant (ce qui me rend plus disponible pour jongler entre le développement de l'activité d'Abonéobio et la gestion de la vie de famille ^^^).

Plus de fatigue, plus de problème de transit, je dors très bien et pour l'instant pas de soucis de santé lié à la saison automnale. Mais je pense que je vais essayer prochainement le pollen frais pour voir la différence.

Coté prix, pour le sec, environ 13 euros le kilo (pot en verre) et pour le frais environ 15 euros la barquette de 250g, pour 3 semaines de cure avec 1 cuillère a soupe par jour, sachant qu'il est recommande de faire au moins deux cures par an, chacune de 6 semaines, soit 4 barquettes par an. A priori on peut aussi décider de consommer le pollen chaque jour, il n'y aurait aucun danger de surconsommation.

Personnellement, je n'ai pas vraiment envie d'arrêter au vue des résultats positifs obtenus, et vous ?

Lire d'autres articles d'Abonéobio sur la richesse du miel et les abeilles

++ Miel aux milles vertus
++ le miel au rayon luxe