Importée des USA, la soirée Halloween séduit les enfants par les déguisements, le sentiment de frousse et les bonbons récoltés au fil des passages dans les habitations. Pourtant, cette fête a pris une tournure commerciale qui dérange. Les enfants vont courir après des friandises qui ne seront même pas consommées dans l'année, avec des bonbons dont la composition parfois restent douteuses et les conditions de fabrication tout aussi peu transparentes. Au Canada, une campagne est lancée pour la deuxième année, "Halloween autrement". Des milliers d'enfants déguisés retourneront le rituel traditionnel en allant non pas chercher des bonbons mais en distribuant des centaines de milliers d'échantillons de chocolat Certifié Equitable.



Cette campagne "Halloween autrement" est l'occasion de sensibiliser petits et grands sur la pauvreté des communautés tributaires des compagnies qui récoltent le cacao, et alerter aussi sur les conditions de vie des enfants qui travaillent dans les champs de cacao (c'est le cas en Côte D'Ivoire qui fournit 40% des récoltes de cacao du monde). Le International Institute for Tropical Agriculture du Département des Etats-Unis a estimé que 284 000 enfants travailleraient dans des conditions abusives sur les fermes de cacao en Afrique de l'Ouest, le plus grand producteur de cacao, et que 64% de ces enfants ont moins de 14 ans. Ces enfants sont en contact avec des produits chimiques sans protection. Et c'est aussi l'occasion de pointer les dégâts sur l'environnement des pratiques non durable des agriculteurs.



L'opération est lancée par le groupe de défense des droits de la personne Global Exchange avec l'aide de l'organisation nationale de certification et d'éducation publique TransFair Canada, et soutenue par Ingénieurs sans frontières, WUSC, Equiterre et le Conseil du Manitoba pour la coopération internationale, ainsi que les compagnies qui vendent du chocolat 100% certifié équitable dont La Siembra Co-operative, Cocoa Camino, Just Us!, Equita et Zazubean.

En France, à priori pas d'écho de cette campagne. Les producteurs et distributeurs ne se sont pas associés pour lancer une dynamique commune du même style. Dommage, je trouve que l'idée était intéressante. Il faudra donc rester dans le schéma dit classique, même si il est tout à fait possible, au niveau de chaque famille, de chaque quartier, de chaque commune, de faire preuves d'innovation, d'audaces pour profiter de cette soirée fétiches des enfants pour faire passer des messages sur le fond, sur la sur-consommation, le gaspillage, les règles plus équitables dans le commerce, le vouloir d'achat, ...

Les enfants vont partir à la quête de bonbons en échange d'une petite chanson, d'une blague, d'un jeu, d'un proverbe, ...Ce peut être l'occasion de préparer des petits quizz adaptés pour les sensibiliser au développement durable. Et en échange, une friandise fait maison, avec des matières premières bio, des ingrédients de saison (chataignes, noix, noisettes, potiron, betterave, ...) préparées en famille pendant les jours de vacances précédent la soirée.


Fiche bricolage sac à bonbon sur jedessine.com


Attention à ce qu'ils vont rapporter ce soir là. Sachez que les bonbons cachent aussi des ingrédients nocifs, des additifs alimentaires certes peu recommandables voir même dangereux pour la santé des enfants : on a effectivement retrouvé de la mélamine dans les bonbons chinois : les bonbons crémeux White Rabbit, très prisés des jeunes, ont été retirés de la vente après avoir découvert des traces de mélamine. Ce composé chimique entre dans la fabrication de certains produits industriels. La mélamine contient des résidus de cyanamide et de ce fait est impropre à la consommation. Les risques sont liés à des dommages du système reproducteur mais aussi des calculs vésicaux ou rénaux, le cancer de la vessie, une insuffisance rénale aiguë. Elle peut aussi entraîner la mort. La vigilance s'impose aussi sur ces petits plaisirs qui fondent dans la bouche si rapidement..

Pour le diner d'Halloween, une soupe originale et délicieuse, la soupe de potiron aux chataignes une sculpture-recette imaginée par Frédéric Jaunault, à la fois cuisinier spécialiste des légumes et professeur de sculptures de fruits et légumes



Ingrédients pour 8 personnes :

- 5 bols d'eau
- 250 g de châtaignes
- 250 g de potiron
- 250 g de courgettes
- Sel
- 3 c. à soupe de crème liquide
- 8 mini-potirons

Préparation :
- Sculpter les mini-soupières selon le mode opératoire indiqué ci-dessous.
- Faire cuire dans de l'eau bouillante, pendant 30 mn, les châtaignes épluchées, les courgettes coupées en morceaux et la chair du potiron découpée en cubes.
- Après cuisson, mixer le tout.
- Ajouter la crème liquide et assaisonner puis mixer une nouvelle fois.
- Servir bien chaud dans les mini-soupières en potiron sculptées éventuellement tiédies à la vapeur



Pour que la soirée Halloween du 31 octobre soit réussie, il faut bien sûr sortir du contexte habituel et créer l'ambiance avec une décoration adaptée(lumière, orange, vert, noir rouge, blanc ...), et se costumer ! Moment crucial pour chaque enfant. D'ailleurs, aux USA, les enfants se costument sans forcément rester dans le domaine de la peur, des citrouilles, et des morts. Selon un sondage de BigResearch, voici la liste des 20 déguisements d'halloween pour enfants les plus populaires de 2008 :

* Pompier
* Vampire
* Ninja
* Chearleader
* Fée
* Chat et Chatte
* Monstre
* Dora
* Super Héro
* Sportif
* Fantôme
* Princesse de Disney
* Batman
* Citrouille
* Personnage de Star Wars
* Pirate
* Spider-Man
* Hannah Montana
* Sorcière
* Princesse

Alors, pour ne pas risquer de voir un costume similaire, autant cibler une idée originale et éthique pour vos costumes d'Halloween à base recyclage de matériaux. On peut recycler de vieux vêtements et utiliser des accessoires détournés de leur usage habituel, en valorisant aussi les matières premières de dame nature (feuilles, bois, potiron, bogue de chataignes, ....) :
  • comme un drap pour faire le fantôme (attention à bien faire des trous pour les yeux et la bouche pour respirer !)
  • une vieille jupe noire convertie en cape de magicien, vampire ou sorcière,
  • un vieux jean en cousant des pièces de tissus, des feuilles, de la paille, avec une veille chemise rapiécée et un chapeau de paille pour se transformer en bel épouvantail
  • Un pull ou sweat blanc et un pantalon blanc, complété d'un maquillage blanc et voilà une momie vivante.
  • Les tissus peuvent aussi servir pour les décorations à mettre sous le porche de la maison.
  • Les citrouilles et potirons accueillent à merveille les bougies, avec l'aide des adultes pour le découpage des formes (les yeux et le chapeau)


Voir d'autres articles sur Abonéobio

++ sur le recyclage de vêtements : Recycler le textile, l'exemple d'Urgania
++ sur le chocolat,
++ le chocolat 100 % équitable d'Alter Eco, 100 % bio, 100 % compensé carbone

Peut être que certains d'entre vous auront des idées à diffuser, des photos, des astuces, des idées de quizz, de bricolage maison, ...?