Les Belges adorent les frites à la mayonnaise, les chocolats mais aussi la choucroute. Des ateliers de préparation de choucroute bio sont organisés par Nature & Progrès à Hesbaye-Condroz, à un prix compétitif : 1 euro le litre de choucroute bio ! (tout compris : choux, épices et matériel). L'occasion d'en savoir plus sur la conservation des légumes par lacto-fermentation. Petit bémol, les ateliers sont bouclés, il faut attendre la création de nouvelles dates, à moins que d'autres organismes s'y lancent aussi, pourquoi pas ?



Source : Quefaire.be

Pour aller plus loin sur la choucroute bio, crue elle serait "l’un des meilleurs redresseurs des terrains oxydés actuels de l’homme".
"L’intérêt de la choucroute consommée à jeun le matin (60 g-80 g de choucroute bio crue, 30-60 minutes avant le petit déjeuner) réside dans le fait que les fibres-balais de ce légume lacto-fermenté restent en contact, raclent et s’accrochent dans les villosités des parois intestinales pendant un temps relativement long. Cela prolonge son effet acide et réducteur, ce qui facilite un échange avec le sang dont il corrige les paramètres dans le bon sens, vu sur le site abeille-alternative.

Personnellement je ne suis pas une adepte de la choucroute, et vous ?