En moyenne nous accumulons 5 téléphones, et les modèles anciens se retrouvent souvent au fond des tiroirs. Pourtant recycler son téléphone usagé permettrait des économies importantes sur les matières premières notamment, et sur l'impact néfaste pour la planète du cycle de production. Tant que les fabriquants ne se seront pas mis au vert, concevoir un portable nécessitera entre 500 et 1000 composants électroniques, à bases de minerais précieux aux ressources épuisables (or, cuivre, argent.. et le toxique coltan). C'est quand même dommage que 74 % d'entre nous (selon une étude Nokia portant sur 13 pays), ne pensent pas au recyclage de leur téléphone !.



WWF et Nokia ont mis en place un processus de récupération de portables pour recyclage dans 85 pays, et prochainement dans les 150 pays où la marque est présente. Pour chaque portable récupéré avant la fin du 1er trimestre 2009, Nokia France versera 5 euros au WWF. Un portable c'est l'équivalent de 15 m2 de forêts alluviales préservées ou ou 5 m2 de vases de l'estuaire d'un fleuve comme la Loire réhabilités. Source Novethic

Alors ne jetez plus votre portable, venez rapporter votre ancien modèle dans les points de vente partenaires, comme vous le faites déjà avec les piles usagées. Ou à l'occasion d'un achat, utilisez les enveloppes prépayées jointes pour l'expédier. C'est facile et cela fait économiser beaucoup à notre planète ! Et puis, il reste aussi la solution de ne pas craquer sur le dernier modèle, ...:)

Le portable, les téléphones verts, les incidences sur la santé des téléphones portables, toute l'actualité à suivre dans d'autres articles d'Abonéobio :

++ les portables pour enfants, c'est non !
++ Les produits High tech ne passent pas au vert !
++ le téléphone portable...jetable
++ Le bic phone ou le téléphone éphémère...
++ Un téléphone biodégradable...à planter !
++ Sanner le code barre avec votre portable, il vous dira tout !
++ Nokia au top du 9ème classement High Tech responsable de Greenpeace
++ Choisir son téléphone via un affichage écologique