Vous avez peut être prévu de partir au soleil cet hiver ? Etes vous calé sur le Moustique et ses dégats ? Si vous voulez en savoir plus, "le Moustique : un bio-indicateur des climats et des sociétés humaines", c'est le thème d'un colloque à Nantes le 21 novembre dans le cadre des 40 ans de la démoustication sur le littoral atlantique. Organisé le Conseil scientifique de l'EID Atlantique, en partenariat avec l'Université de Nantes (UFR de Médecine et l'Université Permanente), ce colloque s'inscrit dans le programme "Fête de la science 2008".



Le vendredi 21 novembre 2008, à la Faculté de médecine de Nantes (amphithéâtre Kernéis), une conférence en 2 temps :
  • 14 h 30 : "Emergences virales récentes dans un contexte de mondialisation", par le Professeur Claude Chastel, auteur de plusieurs ouvrages sur les maladies virales transmissibles : dengue, chikungunya, etc ....

  • 16 h : "La démoustication : 40 ans d’activités", par le Professeur Michel Marjolet, l'histoire de la lutte contre les moustiques, en France
EID Atlantique, c'est 60 agents répartis sur le littoral atlantique pour surveiller 50.000 hectares de marais, et suivre entre autres les moustiques. Et oui on y pense pas quand on passe ses vacances sur la cote mais le personnel veille à notre confort :)

Pourquoi le Moustique nous pique ?

Sur la quarantaine d'espèces connues sur le littoral méditerranéen français seuls les Ochlerotatus et Culex nous pique. Et ce sont uniquement les femelles qui piquent, car après l'accouplement, elles ont absolument besoin d'un repas sanguin pour porter leurs oeufs à maturité. Très sensibles à l'odeur du sang la femelle peut remonter une piste sur de grandes distances. En 50 secondes mais parfois jusqu'à 3 minutes si on la laisse faire, la femelle moustique aura pompé plus du double de son poids en sang pour nourrir ses oeufs. Voilà c'est pour la bonne cause qu'on se retrouve avec de gros boutons qui dévorent !

Comment se protéger du Moustique ?

Même si le moustique peut piquer à travers les vêtements, se couvrir si possible de couleurs claires, et éviter le noir qui semble les attirer. Penser aussi à la moustiquaire pour les soirées d'été en plein air à condition de bien la fermer ! A la maison, évitez l'eau stagnante (eaux de pluie, gouttières, ...). Le mieux est d'utiliser des produits préventifs et bien sûr bio :
  • Huile d'Andiroba : les amérindiens s'enduisent le corps avec cette huile pour se protéger des insectes piqueurs dans la forêt d'Amazonie

  • Le baume de copaïba, très utile si vous êtes piqué pour soulager (piqures d'insectes et de plantes), aide à la cicatrisation.

  • indispensable et très efficace, le Timoustic, la lotion anti moustique bio : une alchimie de 21 huiles essentielles. Timoustic des Douces Angevines apaise efficacement les sensations de démangeaisons liées aux piqûres d'insectes et de plantes (moustiques, aoutats, guêpes, orties...) et en utilisation préventive, Timoustic permet de tenir à distance les moustiques.



Lire d'autres articles sur Abonéobio pour préparer au mieux votre prochain séjour au soleil, au Maroc, en Polynésie ou encore Afrique :

++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
++ Partir avec Tourisme et Développement Solidaire
++ Le paradis rime avec écologie : Papeete se met aux énergies durables
++ La semaine du Monoï de Tahiti, Monoï Here
++ La cosmétique solaire et bio, efficace et saine !

Vous pensez partir au soleil cet hiver, aux skis ou rester au chaud à la maison en famille ou entre amis ?