La nature surprenante. Non pas dans ce qu’elle cache, mais au contraire, dans ce qu’elle offre et qu’on ne sait plus regarder. Pourtant, l’arbre est l’être vivant le plus vieux au monde. Depuis quelques décennies, la pérennité de ce précieux héritage est de plus en plus menacée : déforestation massive, effet de serre, réchauffement climatique, etc. Autant d’expressions devenues banales malgré la sensibilisation et les nombreuses alertes de la communauté scientifique. Alors à qui la faute ? A un certain développement…mais pas vraiment durable celui-ci. Apprenons à regarder à nouveau cette richesse, suivons le regard du photographe Cédric POLLET qui a tiré le portrait intimiste des arbres du bout du monde pendant plus de 10 ans. Par son très beau livre, il nous invite à plonger dans un voyage initiatique dans l’intimité des arbres.



Ses photographies d’écorces dévoilent la fascinante créativité de la nature. La peau des arbres révèle une harmonie de couleurs, de formes, de textures, une diversité picturale digne des plus grands peintres. Le regard de l’artiste se pose sur ce pays profond comme une terre étrangère pour nous apprendre à regarder.

Les déchirures de l’écorce pure et nacrée du bouleau blanc de l’Himalaya semblent figurer un envol d’oies sauvages, les motifs colorés du bois bouchon de velours ressemblent à un paysage vu du ciel, les noeuds des bambous géants nous transportent en Asie au bord d’un lac vert émeraude...



Cédric POLLET a parcouru la planète pour photographier plus de 450 espèces d’arbres, des plus communes aux plus rares...toutes ayant une écorce remarquable. Il possède aujourd’hui plus de 15 000 clichés. Parmi ses préférés, les eucalyptus d’Australie, les baobabs de Madagascar…"J’aime cette dualité de discipline qui me permet de faire aimer et comprendre la science à travers l’art et réciproquement. Mon objectif est d’interpeller le citoyen sur l’incroyable beauté et richesse mais aussi fragilité de l’environnement qui nous entoure."

L'écorce n'est pas une simple peau de protection de l'arbre, elle est utile pour de nombreuses applications :

  • Médecine : la fameuse aspirine vient de l’écorce des arbres de la famille des Salicaceae (saules, peupliers). Quelques morceaux séchés d’écorces de saule à infuser pour un breuvage naturel soignant les maux de tête ou les rhumatismes. L'écorce du quiquina (Chinchona pubescens) contient en grande quantité de puissants alcaloïdes comme la quinine et la quinidine, et est un excellent remède contre le paludisme. A Madagascar, une mixture faite à base d’eau et d’écorce d’un ficus local appelé amontana ou fiahmy (Ficus baroni) aide les femmes Vezos, une tribu du sud-ouest malgache, à protéger la peau de leur visage contre les agressions du soleil et agit aussi comme masque de beauté. A Madagascar encore, on trouve sur les étals du marché des plantes médicinales des écorces de baobab (Adansonia sp), qui en décoction soulagent les problèmes d’estomac en diminuant l’acidité gastrique et favorise la montée de lait pour les femmes enceinte (propriété galactogène).

  • Bâtiment : les écorces à papier des cajeputiers ou celles du chêne-liège ont des propriétés isolantes remarquables et sont utilisées dans la construction

  • Horticulture : l’écorce concassée du pin parasol est souvent utilisée dans différents produits horticoles comme le compost, le substrat à orchidées, les taillis, les amendements...

  • Textile et artisanat : l’écorce du mûrier à papier fournit des fibres textiles utilisables en vannerie ou pour confectionner des cordes, des nattes et même des vêtements

  • Parfum : certains arbres ont des écorces aromatiques. La plus célèbre est celle du cannelier qui produit la cannelle. Les résines produites par l’écorce de certains arbres sont collectées pour fabriquer de la myrrhe, du copal et de l’encens.
Source : ArtSylva

Cédric Pollet propose aussi des ateliers de sensibilisation pour les enfants avec des valises pédagogiques sur la thématique de l’arbre : le bois, l’écorce, les fruits et les graines… autant d’échantillons fascinants qu’il collectionne depuis des années. Il donne également de nombreux diaporamas-conférences dans le cadre de manifestations mettant à l’honneur le végétal (fêtes des plantes, du patrimoine, de la science, de l’environnement, de l’arbre, etc.).

Idée cadeau pour Noël : "Ecorces", de Cédric Pollet, 192 pages, plus de 400 photos couleurs représentant près de 220 espèces différentes. 81 portraits d’arbres accompagnés de textes ludiques passionnants, 36 €. A acheter sur Artsylva.

Pour 43 euros, Cédric Pollet propose aux amateurs d’expédier un exemplaire dédicacé avec 2 marque-pages "écorces" offerts

Lire sur Abonéobio d'autres articles sur la nécessité de préservation des arbres, la déforestation, la biodiversité de Madagascar :

++ Défendre la biodiversité, une priorité pour FOREST GARDEN PRODUCTS
++ Les bois exotiques
++ Bio'mada sur Envoyé Spécial, avec l'ONG l'Homme et l'Environnement producteur à Madagascar
++ Papier toilette, impact écologique
++ L’huile de palme pour faire rouler nos voitures ….une aberration écologique !
++ Forest Love, l'été sera chaud dans la forêt, by Greenpeace
++ Box of Cookies affiche en papier Kadhi, éco-friendly
++ La Corse dit oui au papier recyclé avec WWF
++ BubbleTree ou comment camper dans l'arbre