Les architectes qui utilisent la protection de l'environnement comme une source d'inspiration ne sont pas encore si nombreux. Renzo Piano, fait partie de ceux là. Italien, ce grand architecte, prix Nobel de l’architecture (prix Pritzker), vient de recevoir la meilleure note jamais attribuée par l'agence américaine de notation des constructions vertes, le Green Building Council, pour le musée de San Francisco inauguré cet été : Le bâtiment est couvert d'un toit en forme de collines ondulées végétalisées. Lieu de promenade, ce toit est aussi l'idéal pour renforcer l'isolation thermique naturelle par l'action des plantes et permet notamment en été de réduire l'usage à la climatisation. Enveloppé dans un gangue de cuivre rouge qui s'oxydera progressivement pour se confondre avec la végétation environnante, le bâtiment permet la récupération des eaux fluviales et l'amélioration de la qualité de l'air. De plus, le toit est équipé de plus 60.000 cellules photovoltaïques qui fournissent une autonomie énergétique du site. Plus étonnant, l'isolation est faite de jeans recyclés !



"Les contraintes liées à l'environnement ne doivent pas être vécues comme une mutilation de la liberté. L'écologie peut-être une belle source d'inspiration, et une énorme opportunité. Les architectes doivent savoir interpréter les évolutions de leur époque et vivre avec leur temps. Le musée est une interprétation de la révolution verte en marche. L'architecte doit se sentir responsable vis-à-vis de l'environnement, d'autant plus que son travail dure dans le temps et qu'il devra continuer à s'occuper de ses oeuvres sa vie durant" (Extrait interview des Echos).

Belle devise pour ce sage de l'architecture !



Renzo Piano est le père créateur de nombreux monuments célèbres partout dans le monde : Aux Etats-Unis, le siège du New York Times, et à Houston le Menil Collection, mais aussi des projets en cours avec l'extension du campus de Columbia University et le musée de l'université d'Harvard à Boston, au Japon avec l'aéroport de Kansai, à Nouméa (Océanie) le Centre Jean-Marie Tjibaou, en Italie avec l'auditorium de Rome et le port de Gênes...

Source : USGBC. Plus d'images sur le blog de Clémentine

Lire sur Abonéobio d'autres articles concernant la révolution verte à San Francisco :

++ Equiplanète : Abonéobio depuis San Francisco
++ La main verte des stars bio people