A Caen un professeur français de biologie moléculaire vient de démontrer que le Roundup, l'un des herbicides les plus utilisés au monde, produit par l’Américain Monsato, est dangereux pour la santé, surtout pour les femmes enceintes et les personnes fragiles, même à dose très faible et diluée. Gilles-Eric Séralini a publié dans la revue Chemical Research in toxicology l'étude qu'il a menée auprès de cellules de nouveaux nés (issues du cordon ombilical, de l'embryon et du placenta). Avec des doses de produits 100.000 fois inférieures à celle utilisée régulièrement par tous les jardiniers du dimanche, le désherbant Roundup programme la mort des cellules en quelques heures ! Ce qui est nouveau par rapport aux études de 2005 qui démontraient déjà la toxicité, c'est d'avoir cette fois prouvé les effets nocifs à des doses infinitésimales.



Je vous laisse apprécier la réponse de Monsanto lue sur Europe 1 : "Roundup n'a pas été conçu pour autre chose que désherber. Les travaux régulièrement effectués par G-E. Séralini sur Roundup (...) constituent un détournement systématique de l'usage normal du produit dans le but de le dénigrer et ce, alors qu'il a fait la preuve de sa sécurité sanitaire depuis 35 ans dans le monde".

Pas de quoi perturber la progression du spécialiste américain des OGM, Monsanto ! 1,4 milliards de Roundup vendu entre septembre et novembre 2008 !

Et combien de futurs malades ? On ne compte plus les fausses couches, avortements et naissances prématurées chez les agriculteurs utilisant ces produits herbicides ! Et on a surement pas fini d'en apprendre :(

Voir le résumé de l'étude sur le Roundup et la nocivité notamment du Glyphosate qui rentre dans la composition du Roundup.

Lire sur Abonéobio d'autres articles sur la publicité mensongère sur la biodégradabilité du Roundup et sur les activités de Monsanto :

++ Monsanto, l'association Eau et rivères attaque
++ Monsanto accusé de publicité mensongère pour Rondup
++ Monsanto condamné en appel pour publicité mensongère
++ Le monde selon Monsanto
++ la lettre Monsanto
++ Marie Monique Robin, interview réalisatrice "Le Monde selon Monsanto", via GreenPod
++ Monsanto donne un coup de pouce au bio ? Incroyable mais vrai