Hier soir, Canal + diffusait le documentaire Bienvenue dans la vraie vie des femmes. Après un tournage de près de 2 ans et des interviews de femmes, les deux réalisatrices, Agnès Poirier et Virginie Lovisone ont réussi en 90 minutes à faire le portrait de la vie des femmes d'aujourd'hui ! J'étais devant l'écran même si évidemment j'étais quelque peu déçue de ne pas voir quelques images de toute la journée de tournage passée ensemble avec l'équipe, quelques jours avant Noël. Il manque à mon sens la perception de la deuxième journée de travail qu'assument les femmes en rentrant après le boulot. Il manque aussi le témoignage de femmes qui ont osé lever les freins, comment elles ont franchi les étapes, quels écueils rencontrés, histoire de donner envie aux autres de se lâcher et de vivre pleinement leur ambition.

bienvenue dans la vraie vie des femmes

J'ai bien aimé le témoignage de la femme d'affaires : ballotée par les distorsions entre les images données et les aspirations réelles , la femme doit faire un choix et accepter de ne pas être parfaite partout, toute l'année, toute la vie. Par contre, il faut dire à son entourage les choix que l'on fait : "non je ne serais pas là ce soir car j'ai une réunion importante et qui est mon adrénaline", plutôt que "je faire mon possible pour rentrer" en sachant que ce ne sera pas possible et que cela va générer de la frustration de part et d'autres.

Et aussi les explications du sociologue sur les injonctions à se réaliser dans tous les domaines véhiculées par les magazines, publicités, ...et la culpabilité qui s'en dégage

Pour celles et ceux qui n'ont pas vu, et qui n'auront pas accès au futur DVD, j'ai noté quelques phrases "chocs" qui à mon sens résument bien le quotidien des femmes :

  • les femmes sont victimes du syndrome du Post It mental (ma petite phrase favorite, elle me semble tellement vraie ! Nous avons toujours plusieurs petites choses qui nous occupent l'esprit, ...au sujet des enfants, du repas, des activités, du linge, des courses, ...et bien sûr du boulot !)
  • "les femmes sont les petites reines du système D" (celle là aussi est bien :))
  • On attend de la femme qu'elle soit à la fois la "la super maman", la super woman", la super bombasse": et ben non, on ne peut pas !! Et en plus vous savez quoi ? On ne veut pas !!!
  • Avec l'arrivée d'un enfant 40 % des femmes ont un changement professionnel dans l'année qui suit
  • 82 % des emplois à temps partiel est occupé par des femmes
  • les femmes perçoivent des retraites dont le montant est de 38 % inférieur à celles des hommes
  • Elles sont payés 25 % de moins en moyenne à compétences égales.
  • 1 femme sur 3 s'estime victime d'une discrimination salariale.
  • Sur plus d'une décennie, le gain du travail domestique masculin se chiffre en minutes !
  • Coté répartition des tâches ce n'est pas franchement l'équilibre : les femmes prennent en charge les tâches les moins valorisantes, les hommes ce qui se voient et ce qui durent !!! On travaille dans l'ombre quoi et on fait et refait sans cesse ...
  • Naitre garçon ou une fille et se comporter en fonction de n'est pas inscrit dans les gènes : au gré des apprentissages le cerveau se transforme 10 % des connexions sont présentes à la naissance, les 90 % autres se font via l'influence de l'environnement, de la famille, de l'école, ....le cerveau d'un enfant (fille ou garçon) va se construire en se forgeant au monde. Les filles à l'école souffrent de manque de confiance en elles : une note de 16/20 sera jugée satisfaisante pour un garçon et peut mieux faire pour une fille !


J'ai trouvé très intéressante l'expérience en Suède (je crois) dans les écoles maternelles où l'on prend le temps d'enseigner aux garçons la relation à l'autre autrement avec notamment des massages. Les enfants sont plus calmes, plus doux, plus réceptifs. Les filles osent davantage. En France, l'illustration de la cour d'école était frappante : d'un coté les garçons qui se poussent, se cherchent, se lancent des défis, occupent tout l'espace, de l'autre les filles, sur le coté, à l'écart, sage, se conformant à ce que "l'on attend d'elles".

Et devinez quoi ! Dans les livres pour enfants, les mères ne travaillent pas et maman fait toujours la vaisselle à la main (et oui le lave vaisselle n'a pas fait son entrée dans les livres pour enfants !

Pas facile d'être une femme aujourd'hui, une mère, une jeune fille !!!

Et chez vous ça se passe comment ? Vous vous y retrouvez dans ce résumé ??

Lire d'autres articles sur aboneobio le documentaire de canal+ "Bienvenue dans la vraie vie des femmes" :

++ Bienvenue dans la vraie vie des femmes, documentaire de Canal Plus, témoignage de laurence - aboneobio
++ Dans les coulisses d'un tournage pour Canal +