Si les consommateurs français rejettent les OGM, il n'est pas si simple de faire ses courses en faisant la chasse aux organismes génétiquement modifiés. Certes la réglementation européenne impose désormais un étiquetage des aliments contenant plus de 0,9% d'OGM, mais finalement sur 80 000 produits alimentaires commercialisés en France, seule une trentaine sont étiquetés « OGM » selon Greenpeace. Il s'agit surtout des produits à base d'huile de soja ou des produits importés des USA. Alors comment les OGM arrivent dans nos assiettes ? Par l'alimentation animale ! Il faut savoir que 80% des animaux d'élevage (vaches, cochons, volailles, ...) consomment des OGM (du soja américain). Et la faille est là, car la réglementation sur l'étiquetage n'impose pas de spécifier si les produits que nous consommons (oeuf, lait, yaourt, ...) proviennent d'animaux élevés ou non aux OGM. Le seul moyen de s'en protéger est de manger bio !

faire ses courses sans ogm le guide de greenpeace

A consulter le guide OGM de Greenpeace qui permet une recherche par marque, par fabricant, par produit....avec une classification par code couleur, vert, orange ou rouge pour les produits à éviter. C'est hallucinant de voir que tous les produits d'alimentation pour bébé sont classés dans la liste rouge et donc bourrés d'OGM !. (en dehors évidemment des produits bio certifiés, puisque le cahier des charges du label AB, demeter rejette la présence d'OGM par nature). Idem pour nos animaux de compagnie, leur alimentation est à base d'OGM pour toutes les marques hors bio.

++ http://guide-ogm.greenpeace.fr/guide

Conclusion, il faut mettre le plus de bio produits bio possibles dans notre panier, et privilégier aussi le local.

guide du locavore anne sophie novel femininbio

Anne Sophie Novel (fondatrice d'Ecoloinfo) en partenariat avec Femininbio propose le guide du locavore pour mieux consommer local et pour aider chacun à changer ses pratiques d'achats. Parution le 01 avril aux Editions Eyrolles, 12.90 €. Pour mémo les locavores ce sont ces consommateurs qui ont décidé de favoriser (voir de n'acheter uniquement) des produits locaux dans un rayon de 160 km par rapport à leur lieu d'habitation. Manger bio, local et de saison, c'est la clé pour protéger sa santé, préserver l'environnement, l'économie, la terre...et les générations futures !.

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les produits bio sans OGM, le danger des OGM sur notre santé et notre environnement, sur la question des OGM dans nos assiettes, l'alimentation bio, le consommer local et de saison, les locavores, la consommation de produits bio, la consommation responsable ..

++ Les OGM, les Bretons n'en veulent pas !
++ La consommation de produits bio progresse en 2009
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ La carte de votre menu sans OGM par Greenpeace
++ Guide des labels de la consommation responsable
++ 2010 l'année de la consommation partagée
++ On vous dit que les Français ne veulent pas d'OGM !
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Des OGM même dans les produits bio !
++ Ecofood : manger sain, se faire plaisir, respecter la planète
++ Les Amap vous connaissez ?
++ Kokopelli : les graines de vie
++ Une étiquette sans OGM sur nos produits, souhaitée par 72 % des Français
++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ Les OGM, un débat empoisonné
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap
++ OGM, les Français se réveillent
++ La bio en questions, le guide de Bio consom'acteurs
Les OGM pas prioritaires pour 80 % des Français !
La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ OGM, vous voulez rire ?
++ Terrena veut faire de l'agriculture intensive écolo
++ La disparition des abeilles c'est la fin d'un mystere
++ La panne du mais OGM Monsanto : famine en Afrique du Sud ?
++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
++ Nos enfants nous accuseront
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?