Sur les emballages des produits du quotidien fleurissent des allégations permettant de vendre du pseudo bio, écolo, durable, équitable ...Pour mettre fin à des pratiques de greenwashing et pour guider le consommateur dans les dédales des promesses des fabricants, le Ministère vient de publier le guide pratique des allégations environnementales à l’usage des professionnels et des consommateurs : "Durable, responsable, bio, naturel, comment s’y retrouver ?". L'idée étant de mieux comprendre pour mieux choisir les produits respectueux de l'environnement et de délivrer un message qui soit loyal et précis pour ne pas semer le doute dans l'esprit de l'acheteur du produit ou du service.

guide allégations environnementales A voir l'appellation "Bio" sur un produit, on peut légitimement penser que cet article contient des produits issus de l'agriculture biologique, et pourtant ce n'est pas toujours le cas (prenons l'exemple précédent du célèbre yaourt désormais renommé Activia) .

A quelles conditions un produit non agricole et non alimentaire peut-il se présenter comme « bio » ?

  • Seul le composant agricole du produit doit être qualifié de bio : par exemple, ce n’est pas le tee-shirt mais le coton qui est bio ;
  • Le produit doit être composé d’une part significative d’ingrédients d’origine agricole certifiés biologiques ;
  • Le produit ne doit pas contenir ou contenir très peu de substances chimiques de synthèse.
  • En outre, l’entreprise ne doit pas minimiser le risque pour la santé ou l’environnement d’un produit qui serait classé parmi les substances et préparations dangereuses

Quelles informations doit-on trouver sur le produit qui se dit bio ?

  • la liste des ingrédients issus de l’agriculture biologique qui composent le produit ;
  • le pourcentage de ces ingrédients dans l’ensemble du produit : à noter que l’eau n’est pas un produit issu de l’agriculture. Elle ne peut donc pas
  • être bio ! A noter que certains produits (eaux démaquillantes, nettoyants vitres, shampoing, gel douche, ...) contiennent parfois plus de 90 % d’eau. De ce fait, le pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique dans l’ensemble du produit sera faible mais pour autant il se révèle significatif.

(Ces informations sont déjà présentes sur chaque fiche produit de la boutique aboneobio).

Un produit "naturel" c'est quoi ?

  • Cette allégation ne devrait être utilisée que pour un produit peu transformé, proche de son état d’origine.
  • Un produit ne devrait être qualifié de naturel que s’il contient au moins 95 % de composants naturels.
  • À défaut, le pourcentage et la nature des composants naturels devraient être indiqués.
  • Et selon le règlement Reach : "une substance naturelle, telle quelle, non traitée ou traitée uniquement par des moyens manuels, mécaniques ou gravitationnels, par dissolution dans l’eau, par flottation, par extraction par l’eau, par distillation à la vapeur ou par chauffage uniquement pour éliminer l’eau ou qui est extraite de l’air par un quelconque moyen ».

- Etre responsable c'est quoi ?

  • Un produit ne peut pas être "responsable" : cette allégation peut s'appliquer à un mode de production, à une démarche, à une organisation.
  • Responsable exprime un véritable engagement de la part d’une organisation ou d’une entreprise qui adopte un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société.
  • Cette allégation doit se traduire par des actions concrètes et mesurables.
  • Compte tenu de la portée très large de ce terme, des explications sur la démarche de l’entreprise doivent figurer sur l’emballage du produit.
  • Une entreprise qui se prévaut d’une démarche responsable intègre, dans chacune de ses décisions, des préoccupations d’ordre social et environnemental. Elle contribue au développement durable dans ses interactions avec l’ensemble de la société (État, citoyens, consommateurs, partenaires économiques, salariés…). Elle se doit de justifier son action par des éléments concrets, mesurables, vérifiables et significatifs dans les domaines social et environnemental (par exemple en termes d’éco-conception, de limitation des substances polluantes et des émissions de gaz à effet de serre, de gestion maîtrisée des ressources naturelles, de l’énergie, des déchets…), quitte à faire contrôler et certifier sa démarche.


On touche là au concept de RSE déjà abordé sur Abonéobio. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est défini par la Commission européenne comme étant : « l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. Être socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir « davantage » dans le capital humain, l’environnement et les relations avec les parties prenantes ».

Et c'est bientôt la fin aussi des mentions sur les boites de lessive, sans phosphate, alors même que cette substance est interdite (remplacée par le phosphonate !). et pour les COV (Composés organiques volatils), depuis le 1er janvier 2010, de nouveaux seuils sont apparus pour les peintures et les vernis fixés par une directive européenne, est une obligation réglementaire. Donc un fabricant qui s'en vantait jusqu'à présent devra juste indiquer « Teneurs réduites en composés organiques volatils, conformément à la réglementation en vigueur ». On avance !

Pour en savoir plus :


Lire d'autres articles sur aboneobio sur les conseils pour guider les consommateurs vers la consommation durable, sur les engagements de l'entreprise en matière de RSE, comprendre les enjeux d'une consommation responsable...

++ Je suis dirigeante j'engage mon entreprise vers la RSE
++ L'Ademe donne ses conseils pour bien acheter à Noël
++ Le colibri écolo fait sa part
++ Recycler vos gobelets le geste responsable de Versoo
++ Le chèque d'abonnement bio d'abonéobio
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Comprendre le développement durable en vidéo
++ Guide des labels de la consommation responsable
Abonéobio cité dans le guide 105 Astuces pour la maison de Marie France Corre
La consommation responsable de A à Z
++ C'est quoi la consommation durable ?
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !