Du lait frais déposé chaque matin devant sa porte avant l'heure du petit déjeuner c'est désormais possible en Loire Atlantique. Le jeune agriculteur proche de Bouguenais, Aymeric Chérel, a lancé le concept après l'avoir vu en Angleterre. Ce Milkman à la française livre à domicile ses bouteilles de lait frais à 0.90 centimes l'unité service compris, en garantissant la fraicheur, la traçabilité, sans pasteurisation et sans écrémage. Un moyen aussi de mieux vendre en direct son travail quotidien. Le lait frais est sans OGM, enrichi en Oméga 3 car les vaches mangent du lin et de la luzerne.

livraison à domicile de lait frais

La vente de lait frais à domicile permet au jeune couple d'assurer 5 % de son chiffres d'affaires, avec aussi le reconnaissance des clients pour les heures passées à s'occuper de son cheptel de 60 vaches (soit 450 000 litres de lait par an). Le circuit court reste un moyen de vendre 3 fois plus cher le prix du litre de lait. Les heureux clients sont pour l'instant sur la périphérie de Nantes ( La Montagne, Bouguenais, Rezé, Saint-Aignan-de-Grandlieu, Bouaye, et, prochainement, à Vertou, Saint-Sébastien, Les Sorinières, et Pont-Saint-Martin). L'exploitation est située à Saint-Même-le-Tenu, au hameau Les Petites-Roches.

le livreur de lait frais à domicile avant 8h

Merci à Ouest France pour le crédit Photos

Pour recevoir son lait frais le matin, le client laisse un message sur le répondeur de la ferme en précisant la quantité de lait à livrer. Une fois le chèque encaissé, la livraison se met en place par le producteur. Le lait frais livré le matin est celui de la traite du soir. Le client achète des carnets de 10 ou 20 tickets (1 ticket = 1 litre de lait). Le livreur dépose le lait avant 8 h en échange d'une bouteille vide et d'un ticket déposé. Pour la première fois, il faut acheter une bouteille de verre consignée, entre 1,50 € et 2 €, à prix coûtant. C'est aussi une solution écologique ! Plus de bouteille à jeter !

A noter que le jeune couple se lève quand même à 3 heures du matin pour préparer la tournée, chaque lundi, mercredi et vendredi. Chapeau ! Pour ne savoir plus contactez la Ferme de la petite roche. Tél. : 02 51 70 68 51. Site internet : http://laitadomicile.e-monsite.com

J'adore ce concept ! On soutient l'agriculteur de proximité et on lui permet de vivre dignement de sa production, on consomme un produit frais et sain, on limite les emballages et on éduque les enfants à acheter autrement. Tout à fait dans la philosophie d'aboneobio ! Alors quand la livraison de lait frais à domicile sur Angers ?

Voir en image, le concept de livraison de lait frais à domicile développé par Aymeric Chérel.


le journal du 20 mai 2010

Lire d'autres articles sur aboneobio sur la livraison de produits bio à domicile, sur le lait frais proposé aux consommateurs, sur le soutien aux agriculteurs, sur l'alimentation bio et saine, ....

++ Plus de français aiment consommer bio et local, bon et sain
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?
++ Les marges s'envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
++ Pouvoir de chantage, l'envers du décor de la grande distribution
++ Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Du lait cru en distributeur automatique
++ Le consommateur veut du pain bio mais l'offre de farine bio est insuffisante
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Mon-panier-bio .com la référence du circuit court depuis 3 ans
++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Faire ses courses sans OGM
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Les Amap vous connaissez ?
++ Relancer le marché du recyclage et de la consigne : économique et écologique
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap
++ Abonnons nous au bio !
++ OGM mesurons d'abord les risques