Le bio fait vendre il parait ! Alors les marques classiques voudraient bien aussi une part du gâteau. On assiste en ce moment chez les majeurs au lancement de toute une série de déclinaisons de gammes version bio. A la télévision, on nous vante les mérites des spots de la crème mixa bio, dans les rayons des hypermarchés le jus d'orange bio Tropicana s'installe, et bientôt le poulet bio Duc (à partir de 2012), même dans les enseignes de textiles de sports, impossible d'y échapper, la marque aux trois bandes, Adidas mise désormais sur le coton bio. Alors pourquoi tant d'engouement ? A vous les marques, la consommatrice que je suis irait bien titiller un peu votre éthique pour comprendre pourquoi l'environnement et la santé sont devenus "subitement" vos priorités au point de revoir vos classiques ? A coup de pubs fort chères, les marques s'imposent quitte à pousser au passage ceux qui étaient là avant, les convaincus de la première heure, ceux qui avaient tout misé sur le développement de produit bio exclusivement, ceux qui n'avaient de cesse que de respecter l'homme et la planète...On peut tout faire au motif d'une opportunité, même dans le bio ?

tropicana bio

Et comment expliquez vous alors la juxtaposition de vos gammes non bio (ayant recours à des substances chimiques, avec des incidences désormais reconnues sur la santé et le planète) au coté de vos nouvelles gammes bio ? Comment défendre auprès du consommateur le fait que vous vous souciez de son bien être alors que dans le même temps votre chiffre d'affaires est fait essentiellement sur des produits impactant ? La responsabilité à deux vitesses, c'est possible ?. A mon sens le bio nécessite des convictions...et il est dommage de ne l'aborder que dans une dynamique purement mercantile. Qu'en pensez vous consommateurs ?