Le marché du bio est en plein essor. De plus en plus soucieux de leur santé et du respect de l'environnement, les consommateurs sont avides de transparence, de qualité de produit, et d'engagement. Le magazine 60 Millions de Consommateurs nous propose un Hors Série "le Guide du Bio" pour mieux cerner les garanties du bio et pour mieux comprendre les différences entre les différents labels bio et certifications. Savoir quelles substances bannir, comprendre le marché et ses failles, reconnaitre le nouveau standard Cosmos européen (dont le logo sera apposé sur les produits), ...Au delà de l'alimentation bio, j'ai particulièrement apprécié le dossier spécial sur la cosmétique bio  : en 2005 les cosmétiques bio ne représentaient que 3 % du marché global des cosmétiques, en 2010 c'est 10 %. Selon Greenpeace demande mondiale devrait tripler d'ici à 2050. Aujourd'hui le marché des cosmétiques bio pèse 287 millions d'euros en France et 6.7 milliards d'euros dans le monde. Plus de 250 marques sont apparues en moins de 5 ans ! La consommation de crèmes bio et de parfums a connu un taux de croissance de 30 à 40 % entre 2005 et 2009, ralentit désormais autour de 17 %. Organic Monitor prédit que la croissance des cosmétiques naturels ou bio profitera seulement aux marques qui parviendront à se différencier : selon Samuel Gabory, président de Cosmebio (et aussi président de Nature et Stratégie (marque coslys notamment distribuée par Abonéobio)" le bio est un prérequis technique. Mais si l'on consomme bio, c'est pour les valeurs intrisèques du produit, certes, mais aussi pour les bienfaits que celui-ci apporte à la société : le développement durable et la responsabilité sociale." Une démarche qui correspond parfaitement à la philosophie d'aboneobio.

guide Bio hors série 60 millions consommateurs

En revanche la partie sur les produits d'entretien m'a déçue. En effet ici comme ailleurs on vante l'écolabel qui pourtant reste largement insuffisant. Il existe la mention Nature et Progrès et la certification Ecocert Détergence écologique qui vont bien au delà de l'Ecolabel et pourtant on n'en dit pas suffisamment pour aider le consommateur à s'y retrouver. Je vous invite à relire mon article " De la lessive plus concentrée mais pas plus écologique !" pour mieux comprendre les différences notables. Mettre dans le même panier Ecover (sans label et certification), L'Arbre Vert (écolabel) et Etamine du Lys (Ecocert détergence écologique) me gêne en évoquant des marques ancrées depuis toujours dans la protection de l'environnement (page 99). Attention aux allégations parfois trompeuses nous rappelle le magazine : "les allégations vertes ont fleuri sur les produits ménagers, trop souvent sans justification !" Je vous renvoie au Guide Durable, responsable, bio, naturel, comment s’y retrouver ?, déjà sortie ( contrairement à ce qui est dit page 100 de ce Hors série). Enfin, la critique sur l'efficacité me semble injuste. Je parle notamment des produits ménagers écologiques que je connais bien. Le magazine dit "Si les tests de performances des produits verts se révèlent assez concluants dans leur fonction première, nettoyer, ils pêchent toujours au niveau des effets additionnels". Faux, certains produits écologiques pour la maison sont aussi efficaces que le conventionnel, mais là encore on ne peut pas comparer les produits MDD (marques distributeurs) de grandes surfaces avec ceux de marques qui investissent dans la recherche et développement depuis plus de 20 ans ! Pas du tout d'accord avec le slogan (p101) "Propreté plus que parfaite ou préservation de l'environnement ? Avant d'acheter ses produits d'entretien, le consommateur doit trancher" : il n'y a pas de dilemme, il suffit d'opter pour de bons produits d'entretien écologiques et les 2 missions seront parfaitement assurées ! Chez aboneobio nous testons tous les produits avant de les référencer.

cosmétique bio 60 millions consommateurs

Au sommaire de ce Hors Série spécial Bio chez 60 Millions de Consommateurs, numéro de Juin / Juillet 5.90 € :

ALIMENTATION

  • Le boom de l’agriculture bio
  • Un vrai plus pour l’environnement ?
  • Le bio,meilleur pour la santé ?
  • Des aliments sous contrôle
  • Les labels et les marques privées
  • Lire les étiquettes
  • Le prix élevé, un frein à l’achat
  • Du bio à la cantine
  • Plats préparés : quelles différences ?
  • Un autre goût ?
  • Dix produits passés à la loupe


TEXTILES

  • Vous avez dit «textile bio» ?
  • Le grand bazar des labels
  • Des tissus venus du monde entier
  • Un marché en forte expansion
  • L’équitable n’est pas toujours bio
  • Les fibres du futur seront naturelles et innovantes

COSMÉTIQUES

  • Le bio, c’est devenu tout naturel
  • Un marché qui attire du monde
  • «Plus de naturel que de bio»,
  • interview de Florence Soyer, de l’Ifop
  • Dans la jungle des labels
  • Gestion durable et solidaire
  • La recherche de nouvelles cibles
  • «Une question d’expertise»,
  • interview de Jean-Louis Pierrisnard de L’Occitane en Provence
  • Des cosmétiques faits maison
  • Nouveau code pour la pub

MAISON

  • Nettoyer, oui ; polluer, non !
  • Les labels : un vrai casse-tête
  • Des ingrédients naturels aux vertus nettoyantes
  • Fabriquer ses produits verts