Nos poubelles regorgent de nourriture jetée, alors même que d'autres ne mangent pas à leur faim, dont 75 % de paysans. Il est peut être temps de remettre en question notre système agricole et alimentaire. Il est possible de subvenir à nos besoins alimentaires en respectant les hommes et la nature. Au final c'est bien notre santé, notre qualité de vie et notre environnement qui en dépendent. Ce que nous mangeons à des répercussions !. Les petits producteurs disparaissent, la faim touche un milliard d'individus dans le monde, les pesticides nous rendent malades, ....Et si nous découvrions d'autres alternatives ? C'est ce que propose un collectif d'associations (Slow Food, le CFSI, WWF-France, Max Havelaar France, le RES) en lançant la campagne Goûtons un monde meilleur : mieux consommer, manger à sa faim en se faisant plaisir, tout en améliorant les conditions de vie des petits producteurs (au nord comme au sud), en prenant soin de notre santé, et en préservant l'environnement de notre planète.

goûtons un monde meilleur

Alors quels sont les comportements alimentaires responsables à adopter pour cuisiner un monde meilleur, plus sain, plus savoureux et plus juste en harmonie avec la nature ?

  • Je consomme local et équitable
  • j’achète de saison et bio
  • je diversifie mes repas
  • j’ajuste mes apports en protéines animales
  • je gaspille moins
  • je décrypte les étiquettes

Voir le site internet dédié http://goutons-un-monde-meilleur.fr/

La campagne sera lancée le 18 novembre au salon Euro Gusto à Tours en présence des représentants des 5 associations partenaires de ce projet. Table ronde à 15h sur l’espace Café Gourmand avec les interventions de Gaëlle Bouttier-Guérive, chargée de programme Modes de vie durables WWF-France, Mathilde Bonnard, responsable Programme Publics et Réseaux au CFSI, Olivier Cabrera, chargé des relations extérieures Max Havelaar France, Lucia Penazzi, chef de projet pour Slow Food en France, Soléane Duplan, coordinatrice du Réseau Environnement Santé