Les bactéries sont souvent perçues comme néfastes. On les chasse à coup d'eau de javel et pourtant elles s'avèrent aussi fort utiles ! Aujourd'hui purifier une eau usée ou polluée nécessite beaucoup d'énergie. Demain une partie de ce courant nécessaire pourra être produit à partir de bactéries. En effet, on est capable de remplacer des piles classiques par des piles biologiques et créer ainsi de l'énergie verte ! Nourries avec des produits organiques, les bactéries vont transférer leurs électrons et produire ainsi du courant. De même l'utilisation de bio films à base de bactéries plutôt que des accepteurs d'électrons chimiques permet de transformer du nitrate en gaz (présent naturellement dans l'air) et l'oxygène en l'eau. En terme d'application, on pourra créer un message d'alerte de pollution de cours d'eau : si une telle "bio pile" délivre un courant élevé cela signifiera une hausse de la pollution de l'eau. Une recherche intéressante, développée à Rennes dans le cadre du programme européen Plant Power, par Frédéric Barrière, chercheur et maître de conférence au département de chimie de l’université de Rennes 1

des bactéries produisent  l'énergie des piles bio Plus d'info sur le site de Ouest France

Rappelons nous que l'usage de produits d'entretien bio est important pour ne pas mettre notre santé en danger et pour ne pas accroitre la pollution de notre environnement. En effet nos eaux usées n'arrivent pas à éliminer les micropolluants et on retrouve dans les milieux naturels des résidus de pesticides, médicaments et détergents mal éliminés.