La faim touche aussi les citadins pauvres qui ne peuvent pas se nourrir correctement, n'ayant pas de quoi acheter de la nourriture. Plus de 830 millions de personnes vivent dans les bidonvilles, (soit 1 sur 6). Souffrant d'un taux de chômage important elles réduisent le nombre de repas par jour, et ont du mal à varier la composition des menus, ce qui induit une sous alimentation, une malnutrition. Sans jardin à cultiver, difficile de faire pousser quoi que soit, sauf à raisonner autrement : c'est l'idée du sac potager expérimenté au Kenya dans le bidonville de Kibera, et dans les camps de réfugiés à Haïti, au sud du Soudan ou en Thaïlande. Redonner un accès à la terre même en ville, là où les habitants dépensent 80 % de leur revenus pour se nourrir. Aujourd'hui Solidarités international lance un appel au don pour financer 200 sacs d'ici le 16 octobre, permettant à 1200 personnes de pouvoir nourrir leur famille en faisant pousser des légumes dans ses sacs adaptés.

sac potager pour des légumes dans les bidonvilles

Comment réaliser un sac potager ?

  • Au fond du sac, déposer la terre et au milieu mettre un cylindre rempli de pierres, et l'entourer de terre.
  • Tasser la terre en secouant.
  • Il suffit ensuite de réhausser le cyclindre et de recommencer le processus jusqu'à ce que la terre arrive en haut du sac.
  • Ensuite percer le sac sur le coté de quelques trous.
  • Versez beaucoup d'eau pour que la terre soit bien gorgée et plantez environ 30 à 40 plants de légumes sur le dessus du sac.
  • Arrosez tous les 2 à 3 jours ou tous les jours en situation de sécheresse


A l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation, un don de 76 euros pour financer un sac potager http://sac-potager.solidarites.org/