En hiver la tentation est grande de vouloir calfeutrer ses fenêtres pour garder la chaleur. Sauf qu'une bonne ventilation est nécessaire pour l'habitat. Et souvent le débit n'est pas suffisant pour éliminer les polluants. Nous passons 80 % de notre temps à l'intérieur (de la maison, du bureau, de la voiture, ...). On pense souvent à la pollution de dehors mais peu à celle que nous produisons à l'intérieur. En tant que consommateur averti nous pouvons agir pour préserver notre santé, en choisissant mieux les matériaux et produits de construction, de décoration, le mobilier, les produits entretien de la maison, les désodorisants, parfums d’intérieur, bougies, encens, insecticides…Mais aussi les produits de toilette, les cosmétiques bio…les produits liés à nos activités ou nos habitudes (tabagisme, cuisine, bricolage, lavage, jardinage…), de nos animaux familiers, des moisissures qui peuvent s’installer, des habitants indésirables de nos logements (insectes, acariens, etc.), des dégâts des eaux non réparés. L'Ademe vient de sortir un guide Air Sain chez soi gratuit à télécharger pour plus de détails.

air sain à la maison guide de l'ademe

Au programme de ce guide :

  • Comment limiter la pollution de notre air intérieur
  • Causes et conséquences d’un air de mauvaise qualité
  • Des sources multiples de pollution
  • L’identité des polluants, quelques exemples :
  • COV (composés organiques volatils) : Matériaux de construction ou de décoration, mobilier, produits d’entretien, cuisson des aliments, fumée de tabac…
  • Formaldéhyde : Panneaux de particules, aggloméré, mousses isolantes, moquettes, textiles, colles, peintures, cosmétiques, fumée de tabac…
  • Éthers de glycol : Certaines peintures « à l’eau », encres, vernis, colles, produits d’entretien, diluants, cosmétiques…
  • Hydrocarbures (benzène, toluène, xylène, styrène, octane, trichloréthylène…) Produits de bricolage, meubles, fumée de tabac, peintures, vernis, colles, encres, moquettes, insecticides, matières plastiques, isolants, détachants…
  • Pesticides : Produits de traitement du bois, produits de traitement des plantes et des animaux domestiques, insecticides…
  • Acariens prolifèrent dans les poussières, la literie, les canapés et fauteuils en tissu, les tapis, les moquettes, les rideaux…
  • Des conséquences pour la santé
  • La qualité de l’air intérieur : un sujet sous surveillance
  • L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur
  • Des réglementations en évolution
  • Des nouvelles préoccupations dans le bâtiment : prévenir le risque
  • Chez soi, des pollutions à éviter
  • Acheter en connaissance de cause
  • Veiller aux systèmes de chauffage
  • Prendre des précautions en bricolant
  • Des pollutions inattendues
  • Gérer l’humidité
  • Essentielles pour vous et votre logement : l’aération et la ventilation
  • Les principes de base
  • Des solutions techniques adaptées
  • Le point sur l’épuration de l’air
  • Les plantes dépolluantes : mythe ou réalité ?
  • La photocatalyse en air intérieur


Lors de vos prochaines courses regardez bien la composition des produits d'entretien que vous allez mettre dans votre caddy. L'utilisation régulière des substances chimiques n'est pas neutre sur la santé. D'autant qu'il existe désormais des produits entretien bio très efficaces. Par exemple pour éviter faire la chasse aux moisissures dans la salle de bain ou sur les jointures de murs mal isolées ou peu étanche, je vous recommande le désinfectant écologique Etamine du Lys certifié Ecocert détergence écologique. Pour supprimer les acariens qui vivent dans la poussière de la maison, nettoyer les tapis et moquettes mais aussi les sols et surfaces ce nettoyant naturel pour moquette à l'huile essentielle d'orange et vaporiser les surfaces avec ce spray dépoussiérant chasspoussière.