Comment bien commencer l’année 2016? La plupart des gens commencent une cure de détox, dont ils iront au bout (ou pas) : soupes de légumes pour les uns, arrêt de la cigarette pour les autres. Pour les consom’acteurs, la cure détox passe aussi par un allègement de notre cadre de vie : “être avant d’avoir”, si on peut résumer cela comme ça. Pour ce faire, on repense son rapport aux objets, on rationalise l’utilisation des produits pour en acheter moins mais mieux et surtout plus en adéquation avec nos besoins.

Aboneobio fait le tour des astuces pour se “désencombrer” la vie!

Version ludique : jouer au #minsgame

Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, le Minimalism Game, ou #mingame est une vitrine sur le désencombrement. Le mouvement est né, il y a peu, aux Etats-Unis, et est rapidement devenu viral sur des réseaux comme instagram, pinterest ou facebook, où l’image prime sur le texte. Le but étant de vider, trier, donner, échanger, jeter tous ces objets qui ne nous servent à rien et qui encombrent notre vie.
mingame.JPG Le #mingame est présenté comme un jeu entre les internautes, mais il n’y a évidemment rien à gagner qu’une bonne conscience, un intérieur moins chargé et tellement plus de sérénité! Pour ceux qui nous lisent régulièrement, c’est un peu comme le Feng shui, mais sans l’aménagement par énergie, couleur et élément ensuite! Le principe est simple, ce jeu dure 30 jours (plus si vous êtes vraiment motivé(e)s, et à chaque jour vous un objet de plus : jour 1 = 1 article, jour 2 = 2 articles et ainsi de suite jusqu’à 30 articles le dernier jour (pour les matheux, oui, ça fait un total de 465 objets en 1 mois !)

Version sentimentale : découvrir la méthode KonMari

Marie-Kondo.jpegMari Kondo est une japonaise qui a révolutionné le rangement, par le désencombrement, notamment. Elle prône de se séparer de la plupart de nos possessions pour ne garder que l’essentiel, ce qui nous met en joie. En effet, sa méthode repose sur notre relation aux objets qui peuplent notre vie. Culturellement baignée par la théologie orientale qui confère une âme à chaque chose, elle propose de ne garder que les objets, vêtements, accessoires qui nous procurent un sentiment de bien-être ou de plaisir. Pour cela, elle conseille de prendre en main les objets pour les objets et surtout de s’atteler à ce grand rangement d’une seule traite! Pas question pour Mari Kondo de commencer, puis de remettre à plus tard : il faut prendre le temps, selon elle jusqu’à 6 mois, mais de ne surtout pas s’arrêter en chemin!
Si vous êtes comme moi, un(e) grand(e) sentimental(e) évidemment, cela se corse, car chaque présent est plein de la personne qui me l’a offert, et donc il est beaucoup plus difficile de vouloir s’en séparer!!

Version pratique : privilégier les produits multi-usages

Comment vider un placard très vite? En supprimant tout ce qui fait double-emploi! Sous l’impulsion des industriels et de la publicité, on a vu fleurir des produits spécifiques pour chaque usage. Le gain de temps est réel, puisqu’un produit spécialement formulé pour la salle de bain aura des actions différentes d’un produits adapté pour les sols. Cependant, la diversification de ces produits, accentués par la pression publicitaire, semble indiquer qu’il faille absolument avoir tous les produits pour tous les usages!

savon-noir-mou-1kg-etamine-du-lys-19904-L.jpgCéline Herbaux, chef de produit chez Etamine du Lys, préconise d’analyser ses besoins en terme de ménage et d’entretien de la maison. Selon elle, une solution radicale existe bien : Le savon noir mou en pâte. « Cette pate concentrée, vous permet de faire une multitude de nettoyage, votre lessive, un bon détachant, votre liquide vaisselle (très bon dégraissant) et laver toutes surfaces des sols mats en passant par les parquets et le marbre. Bref quasiment tout de la cave au grenier ! De plus, c’est une formule ultra simple et traditionnelle, sans allergènes et sans parfums ! »

Par contre, si vous habitez dans une région où l’eau est calcaire, d’autres produits devront être utilisés comme le liquide anticalcaire : il détartre les bouilloires et cafetières, les machines à laver et lave-vaisselle, fait briller les inox et les éléments de cuisine ou salle de bains sans avoir l’odeur forte du vinaigre !
De la même manière dans la salle de bain, on peut alléger son armoire en choisissant des shampoing-douche, pour le corps et les cheveux, des lingettes lavables (20 sont largement suffisantes) et des produits dont on peut détourner l’usage, comme le bioliniment. Initialement prévu pour nettoyer les fesses de bébés, il devient un démaquillant doux, parfait pour toutes les peaux, mêmes les plus sensibles, et soigne aussi efficacement les brûlures grâce à sa formule à base d’huile d’olive pour réhydrater.

Version fashionista : repenser son armoire en “capsule closet” ou 3x33

Selon les puristes de la consommation “minimaliste”, on devrait se contenter de peu de chose… Devant nos armoires qui débordent (avouons-le, mesdames) alors que nous nous plaignons de ne jamais avoir rien à nous mettre, une solution serait de repenser l’organisation de cette armoire : 33 pièces pour 3 mois. Les autres seront triées, rangées, stockées, données, jetées, en fonction de votre degré de minimalisme!
clothing_rack-590x507.jpg Pour conserver une armoire minimaliste, il faut cependant apporter un soin constant à son linge : porté plus souvent, il s’use également plus vite. On opte alors pour une lessive douce pour le linge et pour l’environnement, et l’on privilégie des cycles à basse température. Pas besoin de mettre plus de lessive si le linge est très sale, il vaut mieux prendre le temps de poser un détachant, ou une goutte de lessive sur les tâches qui vous paraissent rebelles!
Les avantages de ce type de rangement : plus de perte de temps le matin à chercher, ou à ranger, l’impression d’avoir une penderie simple et chic. Les inconvénients … ? A lire ici pour rigoler un peu!