DSC_5617.JPGEncore méconnues ou marginales il y a encore 7 ans, avant le premier article d’abonéobio (ndlr : notre test de la cure de jus de bouleau), les bouteilles de sève de bouleau ou autre préparation à base de bouleau fleurissent désormais sur les étals des magasins bio et des parapharmacies dès le début du mois de mars.
Entre le changement d’heure, les pics de pollution du mois de mars (rappelez-vous les semaines dernières) et parfois le changement de saison (peu perceptible cette année, on vous l’accorde), la cure de jus de bouleau est le petit coup de boost qu’il nous faut pour affronter la nouvelle année (ndlr : traditionnellement, la nouvelle année commençait au 1er avril, avant que le calendrier n’en décide autrement).

Quelles sont les promesses d’une cure de sève de bouleau?

Connue depuis le 12è siècle, la sève de bouleau (bouleau blanc) est intimement liée à la tradition germanique où le bouleau est associé au rein (Nierenbaum : l'arbre-rein). La sève de bouleau a donc été associée à des vertus dépuratives et nettoyantes en plus d’être reminéralisante.

On enregistre encore peu de recherche sur les bienfaits de la sève de bouleau, mais son analyse a démontré qu’elle est concentrée en minéraux (calcium, potassium, magnésium, phosphore, zinc, manganèse, fer…), en oligo-éléments (chrome, sélénium, cobalt, or, silicium, cuivre…) et en vitamines. Je pense qu’il reste encore beaucoup de chose à découvrir sur la sève de bouleau et ses nombreuses qualités," confie Cécile Picot, gérante de la société Végétal Water. Chaque personne peut réagir différemment, mais toujours positivement, à une cure de sève de bouleau : tonus retrouvé, amélioration du sommeil, beauté de la peau et des phanères (cheveux, ongles)... la sève de bouleau n'a que des bienfaits!

Comment choisir entre jus et sève de bouleau ?

seve_bouleau_cure_2016.jpgA la différence de la sève (ou eau) de bouleau qui est prélevée directement sur l’arbre, grâce a une canule, le jus de bouleau est une décoction de feuille de bouleau.

Selon Cécile Picot “Son action est intéressante pour activer les fonction d’élimination, mais ne possède pas toutes les vertus de la sève de bouleau, bien plus complète pour une cure “détox”, même si ce mot est galvaudé par les promesses des magazines féminins. La sève de bouleau stimule les fonctions rénales, elle nettoie les filtres naturels de l’organisme comme le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins. Parallèlement, elle diminue la sensation de fatigue grâce aux minéraux et les oligo-éléments qu’elle contient”.

Quelle est la différence entre la récolte 2016, et celle de 2015 enrichies de bourgeons?

La particularité de la sève de bouleau est qu’il n’y a qu’une seule récolte par an : au sortir de l’hiver et jusqu’à l’apparition des bourgeons.

“''Chez Vegetal Water, nous vendons la récolte dite de “sève fraîche” à partir du mois de mars, ce qui correspond souvent aux attentes de nos clients pour une cure de printemps. Cependant, la cure peut également être prise à l’automne, autre saison “intermédiaire”, où nous avons besoin d’un petit coup de pouce. Nous avons fait le choix d’une sève de bouleau non traitée, c’est à dire sans conservateurs, sans pasteurisation, pour qu’elle conserve ses propriétés, mais la sève de bouleau fraîche peut se conserver, dans des conditions de froid très précises. Cela n’empêche pas la fermentation de la sève, qui est un processus naturel. Pour proposer de la sève de bouleau en automne, il faut être conscient qu’elle aura fermentée. Nous ajoutons aux bienfaits de la sève de bouleau les propriétés de 5 bourgeons récoltés de la sève de bouleau fermentée.''” précise Cécile Picot. Pas de panique, donc, si la sève de bouleau fraîche récoltée (et consommée) en cure de printemps ne semble pas vous convenir, vous pouvez tout à fait tester la cure, dite d’automne, enrichie de bourgeons (ndlr :bourgeons bio de cassis, de bouleau Verrucosa , de bouleau Pubescent, de noisetier,de châtaignier) et décider de celle qui vous convient le mieux!

Pourquoi choisir une cure de sève de bouleau bio ?

Lorsque l’on décide de faire une cure, on pense tout d’abord aux bienfaits que cela va nous apporter. Récoltée à même l’arbre et non traitée, la sève est transformée par l’arbre via ses racines.

Pour Cécile Picot, “la richesse et la pureté du sol en termes de produits chimiques est donc très importante pour la qualité de la sève. Il a été essentiel, pour le développement de Végétal Water, de proposer une sève de bouleau de qualité optimale, donc bio, évidemment. Vegetal Water fait réaliser des contrôles sur la composition de la sève dont le taux de radioactivité, ce qui garantie de la sève de bouleau “pure” et naturelle, telle qu’elle est récoltée. De la même manière, nous avons fait le choix de ne pas stabiliser la sève par quelque procédé que ce soit : c’est à dire sans conservateurs, sans alcool, sans pasteurisation, sans filtration”.

Avec un hiver aussi doux que celui vécu en 2015-2016, la récolte du jus de bouleau a-t-elle été impactée?

Jonquille au mois de février, rosiers ayant donné des fleurs tout l’hiver, cerisiers précoces… Evidemment, on se demande si un hiver très doux, et le début du printemps estimé au 21 février a perturbé le cycle des bouleaux.

Dans la nature, remarque Cécile Picot, certaines plantes ont effectivement été plus précoces alors que d’autres n’ont finalement pas été impactées. Regardez les forsythias ou les prunus, ils bourgeonnent et fleurissent comme à leur habitude. C’est pareil pour les bouleaux. Nous avons donc commencer notre récolte comme les années précédentes et nous pensons la terminer comme d’habitude à l’apparition des bourgeons.”

DSC_5630.JPG

L’avis de la naturopathe - Nicole Coudeville
(de la boutique Infinis Parallèles à Paris)

En quel cas conseillez-vous la cure de sève de bouleau ?

La sève de bouleau est très indiquée au printemps dès sa récolte. Elle correspond à cette saison et notre corps a besoin de cette énergie de renouveau à la sortie de l’hiver. Cette cure permet de faire le grand nettoyage de printemps. Elle fait aussi des merveilles pour réveiller le corps tout particulièrement en éliminant les toxines qui font barrage à la bonne circulation , elle convient donc à tous les moments de la vie où l’on est pollué pour diverses raisons (mauvaise élimination, fatigue chronique, intoxication…). La cure de sève de bouleau est bien entendu « la cure des articulations » qu’elle nettoie et reminéralise. Elle permet aussi de perdre les quelques kilos superflus pris durant l’hiver.



La sève de bouleau enrichie de bourgeons a-t-elle une action différente sur l’organisme ?

Les bourgeons renforcent l’effet de la sève de bouleau et leur action combinée à celle de la sève est plus efficace que si l’on prenait chaque élément séparément.

Le bourgeon de bouleau renforce les propriétés diurétiques de la sève, il favorise l’ élimination des déchets organiques ainsi que les kilos en trop. Il est reminéralisant. Le bourgeon de cassis est adaptogène. Il est revitalisant pour l’organisme et permet de s’adapter au changement de saison. Il potentialise l’effet de la sève de bouleau et du bourgeon de bouleau.

Est-ce qu’il y a des contre-indications à faire cette cure ?

Généralement, il n’y a aucune contre-indication. Cependant, chez la femme enceinte pour laquelle on évite de drainer, il faudra adapter le dosage en cas d’hypersensibilité intestinale et/ou d’insuffisance rénale.

Est-ce qu’il y a des petites astuces pour optimiser sa cure de jus de bouleau ?

Il est intéressant d’associer une »désintoxication globale « au moment de sa cure de sève de bouleau en associant avec une alimentation allégée qui se met en place presque naturellement à la sortie de l’hiver. Le yoga, le tai chi ou le Qi gong accompagnent parfaitement cette cure detox en faisant circuler l’énergie dans le corps et en favorisant la détente.
Durant cette phase de nettoyage, être à l’écoute son corps permet de participer et d’optimiser les effets bénéfiques de purification de la cure. seve_cure_infinisparalleles.jpg