RaidEDHEC.jpegAutour de moi je vois de plus en plus de gens courir. C’est même la nouvelle lubie française : on ne fait plus de jogging (trop dilettante), on fait du running (plus performant!). Selon la Fédération française d'athlétisme, la France compte environ 8,5 millions de pratiquants de la course à pied (dont 250 000 licenciés) soit 19% de la population (avril 2014). Pour mémoire, ils étaient 6 millions au début des années 2000.

On découvre qu’il existe de nombreuses façons de courir : façon marathon, pour les plus endurants, façon raid pour les aventuriers qui n'aiment pas que courir, trail pour les amoureux de la nature, juste course à pied, en ville, après le bureau (Run at work), pour les femmes uniquement (la Parisienne), en communauté, entre amis et dans la bonne humeur (Color Run).

Pour abonéobio, la course et le bio sont deux univers complémentaires : on court pour être en bonne santé, vivre un moment unique dans une nature que l’on souhaite préserver. C’est pourquoi, depuis 2015, aboneobio est partenaire des Raid EDHEC (prochain raid du 25 au 29 mai) avec des bons de réductions et la mise à disposition de produits bio et écologiques pour les équipes.
Raid-edhec-coslys-aboneobio.JPG

Running et bio’attitude

Ce n’est pas un fait, mais un constat, parmi mes amis “runners”, la plupart aiment le bio, le local, les produits frais. Là encore, la Fédération française d’athlétisme avance que “les 3 principales motivations invoquées par les coureurs à pied sont, dans l’ordre : améliorer sa condition physique (58%), être en bonne santé (58%), perdre du poids (35%).”

Le bio, avec ses promesses de produits frais, sans pesticides, correspond sur le plan de l’alimentation aux attentes d’une partie de ces adeptes de la course. Et les régimes végé ne sont d’ailleurs pas incompatibles avec la pratique intense du running comme l’explique très simplement Carole sur son blog http://loveliferunning.com/
L’enseigne bio c’bon a même lancé des sessions de running entre consomm’acteurs dans certains de ces magasins depuis janvier 2015 au moins!

Raid nature : courir et plein d’autres choses.

Le Raid Edhec existe depuis 23 ans, mais depuis 6 ans, l’association a choisi de créer un pôle uniquement dédié à l’environnement. “Cela correspond à une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux auxquels nous sommes confrontés, en tant qu’association sportive bien sûr, mais également en tant qu’étudiants. La création du pôle environnement a permis de gagner en efficacité et de faire du Raid EDHEC un éco-évènement” précise Lise Pinhas, responsable du Pôle Environnement en 2016.
raid_edhec.jpg

En effet, en 2016, le Raid Edhec a obtenu la certification « éco-manifestation », au côté de la Métropole Nice Côte d’Azur, ainsi que le prestigieux label « développement durable : le sport s’engage ! » délivré par le comité France Olympique. “Cette reconnaissance vient récompenser un investissement croissant de l’association : après les toilettes sèches (très bien accueillies par les concurrents), l’utilisation d’éco-cups, le tri des déchets et la présence d’un Trophée Ecologique sur nos deux évènements, il nous a semblé important d’aller plus loin dans notre démarche et de l’étendre en amont et en aval de l’évènement.

Raid-edhec-coslys-aboneobio3.JPGEn amont de l’évènement, l’association souhaite réduire son empreinte en pariant sur des modes de transports “collab” ou commun (covoiturage, par exemple), en améliorant les choix logistiques, et les partenaires engagés à leurs côtés (dont abonéobio!). Pour Lise Pinhas “c''ela passera certainement par un partenariat plus approfondi avec les communes qui accueillent nos évènements et les entreprises qui nous accompagnent. L’usage de couvert biodégradable et la création d’un compost sont prévus pour l’année prochaine. En plus de chercher à réduire au maximum notre emprunte carbone, nous aimerions la compenser : reforestation dans des zones en friches…comme nous engager aux côtés de la fondation Nicolas Hulot et permettre à d’autres associations de se faire connaître via nos réseaux sociaux et nos sites internets. Enfin, nous voulons faire grandir le trophée écolo mis en place cette année sur l’Aventuraid''”

Un trophée Ecolo sur le Raid EDHEC?

Oui, Nous avons voulu profiter de la COP21 pour marquer les esprits et mettre en place de nouvelles initiatives. Notre but est d’impliquer les étudiants et de les sensibiliser via le lien étroit qu’il existe entre sport et développement durable, c’est pourquoi nous avons mis en place, pour la première fois, un trophée écologique lors de l’Aventuraid (Raid principalement dédié aux étudiants). Raid O’ Green, une équipe de 6 étudiants, s’est joint à nous pour organiser et animer cette nouvelle initiative. Les étudiants ont pu découvrir, à travers des épreuves comme le basket-tri, le vélo à smoothie, la course en sac à patate et dégustation de produits locaux, des gestes simples et peu coûteux.”

Ce trophée écologique sera donc adapté au Raid EDHEC comme une épreuve à part entière.

Pendant les 5 jours du Raid EDHEC, les équipes seront “notées” sur 3 mini-jeux rapportant entre 30 et 50 points chacun.

  • La course aux déchets : comme son nom l’indique il faut ramasser le plus de déchets possibles, mais attention seulement ceux trouvés sur les chemins (les déchets se trouvant sur les stands de ravitaillement ne sont pas pris en compte).
  • Le concours photo sur le thème Retour à l’état sauvage : il s’agit de prendre une photo avec un maximum de personnes de l’équipe pendant le Raid EDHEC
  • Le Quiz :sur le bivouac, les équipes pourront s’affronter autour d’un Quiz animé par la team Raid.

Au bout de 5 jours, l’équipe qui aura su se montrer la plus exemplaire sur toute la durée de l’évènement remportera le Trophée.

Adoptez les bons gestes et les produits bio

A lire les nouveaux règlements des grandes courses, on se prend à rêver : qu’elle est loin, ou révolue, l’époque où les coureurs s’aspergeaient avec des bouteilles d’eau (en plastique) avant de les jeter sur le chemin… Désormais, les grandes courses proposent à minima des fontaines à eau, des gobelets réutilisables, incitent les coureurs à prendre des gourdes et réduire au maximum l’impact de la course en terme de déchets.

huile-vegetale-arnica-bio.jpgMais après la course, si vos muscles sont endoloris, vous pouvez les chauffer avec de l’huile végétale d’arnica bio (en remplacement du gel du même nom vendu en pharmacie). L’huile essentielle d’hélychrise est également connue pour apaiser les hématomes et les contusions, alors que l’HE de menthe poivrée est indiquée contre la fatigue physique (et psychique) en plus de soulager les jambes lourdes.

Des alliés naturels du sportif, pratiques à emporter! Et toi, pourquoi tu cours? ;)