DSC_7133.JPGCoup de tonnerre sur les crèmes solaires pour enfants, dans le magazine Que Choisir! Les solaires pour enfants ne protégeraient pas assez des UVA : une information largement relayée dans la presse, alors que justement, le soleil pointait le bout de son nez!

Si vous connaissez bien le petit monde du bio, comme nous, il ne vous aura pas échappé que 3 des marques épinglées par l’UFC-Que Choisir sont des produits bio, bénéficiants de surcroît de la labellisation COSMEBIO.
Nous avons contacté l’association, qui nous a fait part de sa réponse, et nous avons également interrogé deux des marques incriminées (Alga Maris, des laboratoires Biarritz, et Biosolis).

UVA et UVB, pas toujours dans le même panier.

Un petit rappel si vous avez survolé (comme la plupart des médias) le sujet. L'indice de protection (IP, FPS ou SPF pour “sun protection factor”) est une indication du pouvoir protecteur d'un produit contre les coups de soleil. Il concerne donc principalement la protection contre les UVB, responsables des coups de soleil et des cancers de la peau.

Les UVA sont mis en cause dans le vieillissement prématuré de la peau, et en moindre mesure dans les coups de soleil et les cancers…
Solaire-table.jpg

Comme il n’est pas possible, sauf en cabine de bronzage, de séparer les UVA des UVB, les crèmes solaires filtrent souvent les deux. Les UVA ne causent de coups de soleil qu’à des doses très fortes, mais avec des dégâts à plus long terme. Cependant, seule la mesure contre les UVB, et son ratio avec les UVA, est prise en compte par la réglementation européenne pour garantir l’indice de protection. En 2006, l’ANSM avouait que “l’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d’apprécier la participation exacte des UVA dans les effets délétères du rayonnement UV ni d’évaluer précisément l’efficacité anti-UVA “ des crèmes solaires. Et de réclamer une méthodologie internationale validée et harmonisée.

En attendant, les méthodes de mesure étant différentes, elles ne permettent pas de comparer les indices de protection de marques différentes.

L’association Cosmébio critique d’ailleurs la méthode analytique utilisée par l’UFC que choisir, et des résultats non-transparents. “Il est regrettable de constater une remise en cause de la qualité de certains produits solaires bio, pourtant strictement conformes à la réglementation européenne et dont l’indice de protection solaire est garanti. Face à la possibilité d’amalgames regrettables, il convient d’éviter la confusion en rappelant quelques évidences au sujet des avantages des solaires bio et des contraintes de sécurité qui garantissent la meilleure sécurité du consommateur” précise l’association, par la voix de son communiqué de presse.

Un produit solaire Bio protège aussi bien qu’un produit solaire conventionnel

logo_cosmebio.pngUn solaire Bio protège au moins comme un produit conventionnel et pour cause : il est testé exactement de la même manière, tout en utilisant exclusivement des écrans non-chimiques. Soumis aux mêmes normes légales, les cosmétiques labellisés COSMEBIO, dont les solaires, doivent être strictement conformes au règlement cosmétique 1223/2009 (qui liste les filtres solaires autorisés) et en accord avec les recommandations de la Commission Européenne n°2006/647/CE (critères de l’indice de protection). Des tests UVA/UVB sont systématiquement effectués avant la mise sur le marché d’un solaire : le SPF indiqué sur le packaging d’un solaire Bio n’a pas d’autre choix que d’être garanti.

Seules des méthodes éloignées des contraintes imposées par la loi - et donc moins fiables - produisent des résultats différents.

Le bio c'est mieux pour mes enfants ...

Comme dans tous les produits labellisés COSMEBIO, les crèmes solaires destinées aux enfants proposent des ingrédients d’origine naturelle (95% minimum) et des ingrédients issus de l’agriculture biologique (95% minimum des ingrédients végétaux). Les filtres chimiques, suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, sont interdits dans les référentiels de la cosmétique Bio. Contrairement à ces premiers, les filtres minéraux sont beaucoup plus sûrs, car ils ne pénètrent pas l’épiderme et ne provoquent pas d’allergie.
Enfin, les solaires bio contiennent beaucoup plus d’actifs (de par l’origine naturelle des ingrédients) pour protéger, hydrater et réparer une peau exposée au soleil. Rappelons qu’un cosmétique labellisé COSMEBIO contient 0% de MIT (méthylisothiazolinone), de phénoxyéthanol, de parabène, d’huile issue du pétrole (vaseline, paraffine...), de silicone, d’EDTA, de BHT, d’OGM, etc.

.. et respecte l’environnement

Chaque année, entre 4.000 à 6.000 tonnes de crème solaire se diluent dans la mer ! Les produits chimiques contenus dans ces crèmes solaires conventionnelles sont particulièrement toxiques pour la vie marine, et plus particulièrement les coraux, qui meurent asphyxiés. En utilisant une crème solaire bio, sans filtres chimiques ni d’ingrédients polluants, vous laissez une chance à la vie aquatique, mais aussi sur terre, puisque les procédés de fabrication sont extrêmement contrôlés, de la formulation au transport des produits.
20080130-sunblocked-coral1.jpg

Par ailleurs, l’autre sujet brûlant pour les crèmes solaires et l’écologie, reste l’utilisation récente des nanoparticules dans leurs formulations, et dont l’innocuité pour la santé humaine comme pour l’environnement n’a pas encore été démontrée.

DSC_7154.JPGAu-delà du match cosmétiques bio contre conventionnelles (pas mieux notées pour certaines), cet article de Que Choisir rappelle surtout que les solutions contre les effets dommageables du soleil sont celles qui coûtent le moins cher :

  • ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée,
  • porter casquette ou chapeau (couvrant),
  • porter des lunettes
  • et des vêtements foncés (en coton bio)!

Et si, malgré cela, votre bronzage a été un peu trop violent, n’hésitez pas à réparer votre peau rougie avec une huile végétale : comme l’huile de calophyllum, particulièrement indiquée en cas de coup de soleil, que l’on choisit bio évidemment !

L'huile de Calophyllum bio possède des propriétés étonnantes : elle est reconnue comme cicatrisante, anti-infectieuse cutanée, hydratante, apaisante, régénérante, adoucissante. Elle permet de préparer un soin de nuit anti-âge vraiment efficace : anti-radicalaire, elle permet de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement de la peau et prévient l'apparition des rides et des vergetures. L'huile de Calophyllum bio contient naturellement des acides gras (acide linoléique et oléique ...), des vitamines A et E, des flavonoïdes et fait des merveilles sur les peaux abîmées.
huile-vegetale-calophyllum-bio.jpg