magasin_biocoop21.jpgLe marché du bio explose, comme une valeur refuge aux dérives et aux scandales sur la composition des produits, et les magasins bio sont les premières enseignes vers qui se tournent les consomm’acteurs.

Malgré des efforts fait pour proposer du bio, la grande distribution n’apparaît plus comme la solution (lire cet article de Cyril Dion), notamment en terme de traçabilité (produits bio en provenance de l’UE ou hors UE) ou d’éthique sociale. A l’inverse, les magasins bio, qui capitalisent 37% des ventes bio avec une croissance de +17% en 2015 (source Agence Bio) et vente directe sont plébiscités par les consommateurs.

Qualité des produits et engagement sociétal (soutien aux agriculteurs et politique RH) pèsent désormais dans le panier bio. Abonéobio a donc voulu faire le point sur les engagements et valeurs des 5 grandes enseignes bio, en France.

En terme de transparence, autant dire que toutes les enseignes ne se valent pas, et parfois, derrière un abord très jeune et dynamique, on n’a reçu peu voire aucune réponse à nos interrogations. Pas très “cool”...

La Vie Claire

www.lavieclaire.com

magasin_la_vie_claire.JPGPlus de 68 ans d’existence, alors que le terme d’agriculture biologique et tous les labels actuels n’existaient pas encore (pour rappel, ils datent de 1980), La Vie Claire est née de l’engagement de son fondateur pour le développement de produits sains. L’éthique environnementale est donc dans les gènes de l’entreprise ! Par ailleurs, le siège social est construit aux normes BBC Effinergie, avec une toiture de 6413 m2 en panneaux photovoltaïques, selon la formule de l’entreprise “quand on vit biologique, on construit écologique”.
Date de création : 1948

Slogan “La Bio est dans ma nature”

277 magasins (en septembre) dont 70 en propre

Approvisionnement : une centrale d’achat favorisant la production et les filières françaises. 85 % des fournisseurs sont français et 87 % des produits sont entièrement fabriqués en France.

Marque distributeur : c’est le véritable point fort des magasins La vie Claire, sa marque distributeurs propose plus de 1.600 références, avec une centaine de nouveautés par an. L’enseigne procède à de nombreux contrôles qualité, pour satisfaire au mieux les attentes de ses clients avec des produits sains, au-delà des normes, et des prix accessibles.
magasin_la_vie_claire02.JPG

Esprit Zero déchet : un rayon vrac bien très bien achalandé, mais pas encore de vrac liquide.

Magazine : non, et ce de manière étonnante puisqu’à la base, La Vie Claire était un magazine!

Fidélisation client : “Mes points Bio” ou “ Cliquez Bio” La Vie Claire récompense les consommateurs à chaque achat effectué sur le site lavieclaire.com, 1€ = 1 point bio ). 250 points cumulés permettent une réduction de 5% à valoir sur une prochaine commande (en ligne uniquement)

Naturalia

http://www.naturalia.fr/

Parmi ses engagements, Naturalia parle d’environnement, de consommateurs et de producteurs plus que d’éthique. D’ailleurs, l’enseigne affiche clairement son “rôle de distributeur”. Ici, pas de soutien à la conversion d’agriculteurs, d’aide au développement de l’activité, Naturalia reste dans les clous, comme à peu près toutes les autres enseignes qui n’ont pas souhaité nous répondre, les “engagements” sont de proposer des produits bons (gustativement) et sains.
magasin_naturalia.jpg

Date de création : 1973 (racheté par Monoprix en 2009)

141 magasins en Région Parisienne, 4 magasins Serpent Vert en Alsace, rachetés par Naturalia en 2014

Approvisionnement : Malgré le rachat en 2009 par Casino- Monoprix, Naturalia garde sa spécificité sur l’approvisionnement, avec les mêmes produits bio, mais bénéficiant de la machine logistique de Monoprix.

Marque distributeur : 116 références en 2014, avec le pari de “gros conditionnements”, parfaits pour une utilisation familiale.

Magazine : non

Fidélisation client : non

Esprit Zéro Déchet : un rayon vrac est désormais présent, bien qu’adopté tardivement (pour des raisons techniques; selon la direction interrogée par FémininBio).

Autre : pour répondre aux attentes des consommateurs, Naturalia souhaite ré-introduire des métiers d’artisanat au cœur magasin, comme la boulangerie avec la cuisson sur place du pain et de la découpe (boucherie, charcuterie, fromagerie…)

Biocoop

http://biocoop.fr/

Cette année, le réseau Biocoop fête ses 30 ans! Ce qui était une association Loi 1901 (à but non lucratif) en 1986 s’est structuré au fil des ans, pour devenir une entreprise, engagée et militante, qui gère aussi bien les achats, que le transport ou des activités connexes comme la restauration. On y parle facilement de “valeurs”. Par le biais de diverses actions, Biocoop tend à stabiliser et faire évoluer sa masse salariale en interne, en plus des recrutements externes. Pour proposer répondre aux attentes des consommateurs, Biocoop s’engage auprès des producteurs locaux pour développer leur activité, en bio. La charte Biocoop est très facilement disponible sur leur site, ou en magasin “des lieux d’échanges et de sensibilisation pour une consom’action responsable.”

Date de création 1986

Slogan : 1er réseau de magasins bio en France

400 magasins depuis juin 2016
magasin_biocoop01.JPG

Approvisionnement : Biocoop fonctionne sur le principe de réseau de ses magasins, et s’appuie très fortement sur le maillage des producteurs locaux. Ainsi, les approvisionnements se font selon une double centrale d’achat : une centrale d’achat pilotée par le siège social et un acheteur délégué dans chaque magasin pour proposer des produits véritablement locaux. C’est aussi ce qui fait la spécificité des magasins Biocoop, tous différents en fonction de la région où ils sont implantés.

Marque distributeur : plus de 115 références

Magazine Culture Bio, édité tous les 2 mois et disponible sur le net à cette adresse

Fidélisation client : la fidélisation client ne repose pas sur un programme de réduction ou de carte mais sur des valeurs partagées et un effort fait sur les marges pour rendre accessible le bio (“le bio, je peux”) ou la création d’une communauté de consomm’acteurs, connectée et moderne (Journée des biotonomes, affichage impactant sur les habitudes de consommation, animations..)
manifeste-post-Fb_m.jpg Esprit Zero déchet : plus de 300 références de vrac, un modèle de consommation porté par Biocoop, bien qu’il ne soit pas toujours possible de peser dans ses propres contenant. Cependant, certains magasins Biocoop proposent également du vrac liquide avec des produits alimentaires (huile, vinaigre, vin) ou d’hygiène (cosmétique, entretien de la maison).

Autre : certains magasins Biocoop ont ouvert un restaurant bio en propre, comme à Rennes, le précurseur, ou à Paris. Cette offre complémentaire est, là encore, la volonté du magasin plus que de la direction centrale de Biocoop, qui laisse toute latitude à ses équipes pour le développement du magasin.

NaturéO

http://www.natureo-bio.fr/ Arrivé parmi les derniers, après le boom du bio au début des années 2000, NaturéO se distingue des autres magasins bio par le choix important de la surface de vente. Alors que les enseignes historiques La Vie Claire, Biocoop, Naturalia, font le pari de la proximité, avec des emplacements de taille moyenne en centre-ville, NaturéO s’implante en périphérie de ville, avec une approche similaire à la grande distribution. Chez NaturéO, on retrouve tous les rayons frais d’un supermarché : le primeur, l’épicerie, la découpe (fromage, boucherie, charcuterie), dépôt de pain, le surgelé, l’hygiène, quelques vêtements... .

magasin_natureo.jpg Date de création : décembre 2007

Slogan : Le supermarché bio
24 magasins en France (l’entreprise vise les 30 magasins à la fin 2016)

Approvisionnement : Les magasins NaturéO ne fonctionnent pas avec une centrale d’achats. La plupart des magasins travaillent avec des grossistes, mais la direction souhaite avant tout mettre l’accent sur les producteurs locaux pour proposer un choix impressionnant de plus de 10.000 références de produits bio! Chacun des magasins NaturéO travaillent donc en collaboration avec des producteurs locaux, proches du magain, pour fournir des produits de qualité et éviter le transports de marchandises tout en mettant en avant le travaille de ces hommes. Chaque NaturéO a ses spécificités et des produits "de terroir bio" à proposer à sa clientèle. .

Marque distributeur : non
Esprit Zéro Déchet : grâce aux grandes surfaces des magasins NaturéO, le rayon vrac peut proposer une offre très large de produit, sans aller jusqu’au vrac liquide. L’enseigne s’est associée à la société LIMA pour un test de recyclage des emballages plastiques habituellement non recyclés (pot de yaourt, etc.)

Magazine : Depuis cet été, NaturéO édite le "guide conso", un magazine de 27 pages avec des interviews de collaborateurs, producteurs, des recettes et des astuces pour vivre au naturel. fidélisation client : non

Bio c’ bon

http://www.bio-c-bon.eu/

Petit dernier parmi les magasins bio, bio c’bon veut rendre le bio accessible et festif! Ainsi l’enseigne fait le choix d’emplacement “de quartier” avec des surfaces honorables, bien agencées. Et pour se faire une place parmi les acteurs historiques du bio, elle vise une clientèle urbaine et jeune, aussi bien consomm’acteurs que néophytes attirés par une hygiène de vie plus saine. La communication sur les réseaux sociaux est donc très forte… mais elle reste à sens unique.
magasin_biocbon.jpg

Date de création 2008

102 magasins en France, 8 en Italie, 1 en Belgique et 2 en Espagne, un projet au Japon.

Approvisionnement : non renseigné

Marque distributeur : non

Magazine : non

Fidélisation client : une carte de fidélisation, avec un système de points. Mais la remise est maigre quand on considère que 300€ d’achat dans “un même magasin” donnent droit à 10 € de remise. Ainsi, votre carte ne vous servira que dans 1 seul magasin et non pas dans la centaine implantée en France!

Autre : un programme Bio c bon Running et des paniers bio (10€ pour 4kg de fruits et légumes bio et de saison) disponibles sans réservation, une présence importante sur les réseaux sociaux avec des actualités et des événements, dont des opérations de plant’ sitting pour faire garder ses plantes pendant les vacances.

Et vous, dans quels magasins avez vous vos habitudes? Peut-on dire que vous n'irez plus chez eux par hasard? :) Bel été!