samuel_1.jpgLes marques Etamine du Lys et Famille Mary deviennent les partenaires principaux du navigateur Romain Attanasio pour la mythique course de voile, en solo, sans assistance et sans escales : Le Vendée Globe. Si Etamine du Lys nous avait habitué à de nombreux partenariats reconduits chaque année avec des partenaires locaux, engagés dans la protection de la faune et la flore marine, c’est la première fois que la marque de produits d’entretien écologique sponsorise un bateau sur un événement d’une telle envergure.

Un tour du monde en solitaire, possible grâce à tous!

bateau.jpgSi le skipper Romain Attanasio pourra prendre le départ du prochain Vendée Globe, c’est grâce au soutien de 2 entreprises : Etamine du Lys, spécialiste des produits écologiques d’entretien de la maison, dont les produits sont vendus exclusivement en magasins bio, et de Famille Mary qui récolte et sélectionne des miels d’exception depuis 1921. Ces deux entreprises familiales basées à Cholet financent les 2/3 du budget. Elles composeront ainsi le nom du bateau : Famille Mary - Etamine du lys. Le tiers restant étant financé par le club Océan, un collectif de 60 entreprises toutes originaires de l’ouest.

“Nous sommes conscient que le bateau dispose du plus petit budget du Vendée Globe, mais il s’agit là d’une opportunité exceptionnelle pour Etamine du Lys de pouvoir sponsoriser un bateau. Le Vendée Globe est une extraordinaire vitrine pour une petite marque, écologique, de surcroît, car il s’agit d’une des 3 épreuves les plus suivies au monde, après le Tour de France ou Roland Garros” précise Jean-Philippe Pourrat, directeur commercial d’Etamine du Lys.

Le Vendée Globe n’est pas qu’une course, poursuit-il, c’est un défi qui met en avant les capacités intellectuelles et humaines des coureurs, en solitaire pour un tour du monde. Romain Attanasio c’est aussi une belle rencontre avec un skipper simple, au caractère humble. Cette humilité nous a beaucoup plu, quand Famille Mary nous a approché pour nous proposer de participer à l’aventure.

“L’eau, c’est l’or de demain”

Le Vendée Globe n’est pas qu’une course, c’est un défi qui met en avant les capacités intellectuelles, humaines des coureurs, en solitaire pour un tour du monde, mais aussi écologiques. Les marins sont les premiers conscients de la pollution aquatique. “Tous les produits EDL sont éco-conçus, formulés avec un taux de biodégradabilité performant, supérieur à la moyenne. Pour nous, il est tout à fait cohérent de faire partie de l’aventure Vendée Globe pour parler de la mer et surtout la préserver.” Depuis le premier Vendée Globe, la préparation des skippers a bien évoluée. Elle intègre désormais aussi bien la conception du bateau avec des matériaux plus légers et plus fiables, que le matériel nécessaire à la survie pendant le tour du monde.

Les skippers n’emportent donc que le strict nécessaire pour un poid minimum embarqué, car il s’agit d’être le plus rapide! Leur proposer des produits écologiques, efficaces et performants à petite dose c’est donc limiter les déchets pendant le périple en voyageant léger ! P1010095.JPG

Un objectif simple mais ambitieux

Sur la totalité des skippers à partir (ils sont 29 cette année), seulement la moitié franchissent la ligne d’arrivée (suite à des avaries, des abandons, des accidents) alors peu importe le temps, le score ou le podium, “le principal objectif d'Etamine du Lys est avant tout de voir Romain Attanasio rentrer, et surtout rentrer en bonne santé. De terminer la course, s’entend, pour lui, mais aussi Samantha Davies dont il partage la vie et l’amour de la mer. L’un et l’autre ont participé au Vendée Globe et fait le tour du monde sur un bateau de 18 mètres” précise avec une note de passion Jean Philippe Pourrat. “Mais, ne nous en cachons pas, il s’agit également de sensibiliser le grand public. C’est un moyen de faire connaître, avec les magasins bio, une alternative à la GMS avec une offre différente, plus éthique, bio et équitable, et sur le bien fondé et l’utilité des produits écologiques, pour la mer, la nature et les Hommes.

VG2016-Romain_attanasio.PNG Etamine du Lys sera d’ailleurs présent sur le village du Vendée Globe avant le lancement de la course. Etamine du Lys souhaite communiquer à la hauteur de cet événement, et dans la limite de ses moyens. en organisant des jeux sur le Village départ et sur facebook (que nous relayons évidemment).

Des animations, des produits et des partenariats renouvellés

“''Nous souhaitons proposer quelques produits en édition limitée pour le Vendée Globe, mais surtout fédérer une entreprise familiale qui a su rester à taille humaine, autour d’un projet. Plus il y a de collaborateurs enthousiastes, plus cela sera une réussite'',” affirme Jean-Philippe Pourrat.

Pour l’animation du village, les équipes Etamine du Lys se relaieront pour présenter la marque et ses produits écologiques à tour de rôle, et ce afin d’impliquer les collaborateurs et prôner les valeurs du groupe Nature et Stratégie (Etamine du Lys, coslys…)

“Je considère avoir une chance extraordinaire de pouvoir vivre cela. Il y a 10 ans, c’était encore une chose impensable : le logo d’Etamine du Lys en grand sur un bateau du Vendée Globe! Certes, on parlera de la marque sur toutes les chaînes nationales, télévision et radio! Mais au delà des chiffres et du marketing, c’est une nouvelle occasion pour la marque de s'impliquer dans une aventure humaine, et de rencontrer des gens passionnés, par un sport et le milieu naturel qu’il représente”

Etamine du Lys nous avait habitué depuis longtemps à ses partenariats, toujours en rapport avec la mer ou le milieu marin: tout ce que nous utilisons sur terre se retrouve à un moment dans la mer… sauf si les produits que nous choisissons affichent un taux de biodégradabilité performant pour ne pas polluer les milieux aquatiques!

“Nous choisissons nos partenariats avec une logique de long-terme, comme pour la plupart de nos échanges avec nos clients ou nos fournisseurs. Le sponsoring est une action plus ponctuelle. En ce qui concerne le Vendée Globe c’est même plus que du ponctuel, c’est une opportunité. Sur les campagnes EcoGestes, nous aimons la dimension régionale, mais nous souhaitons travailler avec l’association à d’autres supports de communication et de sensibilisation, notamment en milieu urbain, sur les plantes sauvages, par exemple. Le sponsoring sur le Vendée Globe ne remet pas en cause nos partenariats historiques, c’est un plus, un manière de bousculer nos habitudes, de s’adapter, de voir plus loin, sans oublier les personnes et les associations avec qui nous travaillons depuis des années.”

Le rêve de Jean-Philippe Pourrat? “Pourquoi pas un bateau rien que pour Etamine du Lys… mais plus simplement et très sincèrement , je souhaite surtout que Romain Attanasio rentre en bonne santé! De toute façon, on fait autant la fête pour le premier arrivé que pour le dernier, alors la place… peu importe!”