Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 06 décembre 2016

Quat’rues lance sa 11ème collection écolo et équitable

Dans le monde de textile les marques réellement engagées sont encore peu nombreuses. A la fois éthique et écologique, la nouvelle collection Quat´rues assume pleinement ses valeurs : en coton bio évidemment, issus du commerce équitable, avec des visuels réalisés aux encres à eau (meilleure résistance mais aussi plus écolo !), et des messages à véhiculer, "parce qu’il y aura toujours des choses à dire et des images pour en parler" (le prix du silence, Epris de Liberté et d'Oxygène, les armes de distraction massive, l'accès à l´éducation pour tous...). Pour fêter ses 5 ans, le site Quat’rues a aussi fait peau neuve, de quoi habiller notre différence.

quat rues Tshirts bio écolo équitables

http://www.quat-rues.com

quat'rues

Le colibri écolo fait sa part

On entend souvent à quoi ça sert de nous rappeler chaque jour tous ces éco gestes à privilégier, c'est une goutte d'eau face à l'état de la planète. Et si chacun faisait sa part, à l'image du conte amérindien du colibri, vous connaissez ? Quelque part dans un coin de forêt amazonienne, un arbre domine les autres et abrite de nombreux oiseaux. Mais un jour, cet arbre prend feu et tous les animaux s'apprêtent à fuir face au danger. Tous sauf un, le colibri ! Cet oiseau agile vole jusqu'à la rivière, prend une goutte d'eau dans son petit bec et la verse sur le brasier. Sans cesse, il assure ces allées retours pour poser sa goutte sur le feu, jusqu'à l'épuisement. Les autres animaux ne comprennent pas et lui demandent ce qu'il fait. Le colibri répond : "je fais ma part". Et vous aussi venez faire votre part pour éteindre le feu. Les oiseaux perplexes décident de participer en allant eux aussi jusqu'à la rivière prendre leur goutte d'eau et la déposer sur l'arbre en feu. Ces millions de gouttes finissent par arrêter le brasier. Et l'arbre reverdira et l'harmonie renaitra. Dérisoire ? Pas si sur...Voilà ce que dit le Dalaï-Lama, prix nobel de la paix: «Nous ne vivons pas dans un monde où nous pouvons faire semblant que tout va bien, écrit-il. Nous explorons l’espace tandis que nos océans, nos lacs sont de plus en plus pollués et que nous connaissons encore très mal les formes de vie qu’ils renferment.»

colibri le conte la fable du colibri je fais ma part

Si cette fable vous parle, vous pouvez rejoindre le mouvement pour la Terre et l'humanisme de Pierre Rahbi http://www.colibris-lemouvement.org/ qui rappelle que chacun de nous à un pouvoir d'agir, et ensemble on peut représenter une force qui peut participer au changement de l'humanité.
A méditer :) (un grand merci à Alfredo pour cette magnifique photo de colibri en action)



En quelques points, agir à son échelle selon Pierre Rahbi, c'est :

  • s'interroger sur les actes quotidiens et le sens de nos actes ;
  • se positionner en cohérence au quotidien et agir en conscience à la mesure qui est la nôtre ;
  • se sentir responsable de son destin et de son environnement ;
  • faire un métier qui nous plaît et allie éthique et action ;
  • retrouver du temps pour vivre et agir : gagner moins d’argent-stress pour moins de fatigue-passivité et pour reprendre le contrôle de sa vie ;
  • prendre du temps avec ses proches et son environnement local pour développer des projets créant du lien et des échanges de services qui réduisent les coûts et répondent aux besoins de tous ;
  • agir au sein de regroupements et d'associations grâce au pouvoir de la société civile
  • être joyeux d'agir avec conscience et solidarité.


Pour aller plus loin, lire la stratégie du colibri d'Anne Millet : "nous ne nous construisons plus en fonction du rapport à la nature, et de fait, notre nature est “hors champs”, coupée du lien nourricier, incapable de se placer dans un équilibre dynamique salvateur", disait Anne dans l'interview d'écolo info. "La consommation écolo, si elle reste fondée sur notre société de consommation, ne sera qu’une rustine sur un vieux pneu… Si notre mode de fonctionnement ne change pas, si nous n’apprenons pas à changer, ni à “déménager” notre manière de penser, le système ne bougera pas…"



Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le colibri écolo, sur le mouvement de Pierre Rahbi pour la Terre et l'humanisme, sur les actions que chacun peut mener pour changer ses pratiques de consommation, pour plus d'écologie sur notre planète, pour une consommation responsable et durable ...

++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Acheter un iphone c'est aussi cautionner son mode de fabrication ? ++ Nos enfants nous accuseront
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Océans film magique de Jacques Perrin
++ Nicolas Hulot sort son documentaire le Syndrome du Titanic
++ Il y aura un avant et un après HOME, le film de Yann Arthus Bertrand
++ Nous resterons sur Terre, sortie en Avril avec la participation de Wangari Maathai
++ No hunger peut être le prochain film de Al Gore et de Action contre la Faim
++ Herbe, le raid movie paysan
++ La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global

Les ecologeeks de la génération Ecologie s'emparent du web

Les écoloclastes vous connaissez ? C'est les écologeeks orientés politique, de la génération Ecologie, très présents sur la toile actuellement (à ne pas confondre avec le nom de l' association ekologeek. Construire un programme à partir des échanges sur les réseaux sociaux, quelle révolution ! Les contacts se font à partir de twitter, facebook, ...mais finissent aussi par de vrais rencontres. Il ne s'agit pas de consultation "descendante" de citoyens mais bien de se nourrir des apports pour construire avec. Un Nantais est à la tête de cette aventure, Frédéric Neau et la prochaine étape sera à l'organisation des journées d'été à Nantes en Août. Les prémices de cette nouvelle forme de mobilisation citoyenne ont été crutiale dans l'élection de Barack Obama, et demande aujourd'hui simplement à s'épanouir, aidée par la mise en place de quelques outils : le portail collaboratif du mouvement Europe Ecologie devrait être lancé début juillet (ecologie-collaborative.net), un travail est en cours pour rebondir sur la géolocalisation et faciliter ensuite le maillage pour aller directement au contact des citoyens...Bref, les initiatives citoyennes (politiques ou pas) ont de l'avenir dans le web !

ecologeek ecoloclastes ecologie web et politique

Pour aller plus loin :

  • l'article du Figaro
  • le groupe des Ecoloclastes d'Europe Ecologie qui appelle les créatifs, dessinateurs, musiciens et autres talents à rejoindre le mouvement pour participer "autrement" à la campagne.
  • l'association ekolo[geek|http://www.ekologeek.org/] (rien à voir avec le mouvement politique)


Le fait qu'aujourd'hui un internaute soit membre de 2 réseaux sociaux en moyenne attisent les "annonceurs" politiques. Faites vous le même constat que moi, à savoir de plus en plus de demandes de mise en relation, sur facebook notamment, de profils très engagés politiquement ?. Il semble que la présence sur les réseaux sociaux sont considérées comme incontournable par tous les mouvements politiques, et c'est la "pêche" au plus grand nombre d'amis, bien souvent dénué de sens dans l'approche. Il va falloir apprendre à se servir de cet "outil" sous peine de lasser rapidement tout le monde avant les prochaines élections !

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :
++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'usage du web, les réseaux sociaux, la toile et ses médias, sur Twitter et Facebook, ...

++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Une crèche écolo pour bébé

Comme toutes les parents nous sommes sensibles à la qualité de l'environnement quotidien de nos bébés. Passant plus de 80 % de son temps dans des intérieurs (à la maison, mais aussi à la crèche), bébé ne respire pas toujours un air sain, avec des produits d'entretien notamment qui ne sont pas souvent écologiques. Mais c'est sans compter l'arrivée de nouvelles crèches écolos.

ecolo-creche



Sous l'impulsion de Claire Escriva, directrice de l'Atelier Méditerranéen de l'Environnement, le premier réseau est né au printemps 2009 à Marseille, avec le soutien de la région PACA et des fondations Nicolas Hulot et Nature et Découvertes. A l'origine de ce projet pilote, il s'agissait de mobiliser cinq crèches associatives pour qu'elles améliorent leur impact sur l'environnement : gestion des déchets, la consommation d'énergie et d'eau, l'utilisation de produits d'entretien respectueux de l'environnement mais aussi l'alimentation biologique et une gamme d'activités écologiques proposées aux enfants. Et oui la sensibilisation peut démarrer au berceau !

En fait, par l'intermédiaire des bébés, il s'agit aussi de toucher les parents et tout le personnel des crèches.
Bravo à la créatrice de cette démarche Ecolo crèche, Claire Escriva devenue la première lauréate française du prix «Terre de femmes» de la fondation Yves Rocher

Pourquoi c'est important de développer des crèches écolos ?

Une étude réalisée en février par l'Association Santé Environnement France (Asef) sur 10 crèches témoins en France ( à Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Nice et Aix en Provence) a permis de révéler la présence de trois molécules cancérigènes, le benzène, le formaldéhyde, et les phtalates, classées par l’Observatoire de l’Air Intérieur comme «hautement préoccupantes».

Le benzène, augmente les risques de leucémie et de cancer de l’appareil génital et malheureusement les deux tiers des sites sont au-dessus de la moyenne. Cette substance est liée à la pollution automobile, notamment quand la crèche est construite à proximité d'un axe routier.

Quant au formaldéhyde, il se dégage à partir de la colle d'agglomérés. On le retrouve dans les peintures, les mousses synthétiques mais aussi les charpentes, les linos, ....et en concentration plus forte quand la crèche est récente ...et ces molécules peuvent être inhalées par les bébés !.

Enfin, les phtatales qui servent à assouplir les plastiques sont présents dans les cosmétiques, dans les jouets, mais aussi sur certains textiles avec inscriptions et et peuvent être avalés.

Il est temps de prendre des mesures pour que nos bébés ne soient plus exposés au quotidien à cette pollution intérieure. Et ce label crèche écolo va peut être permettre d'encourager les collectivités à passer aux produits écologiques pour l'aménagement et l'entretien des crèches et autres lieux accueillant bébés et enfants.

Comment devenir une crèche écolo ?

Faites votre demande auprès du réseau, elle sera étudiée par un comité d'expert et si elle est validée vous pourrez apposer ce logo.

Les initiatives se développent un peu partout et pas seulement en métropole. A Saint-André de la Réunion la crèche écolo associative vient d'ouvrir en mai, poussée par Nadine Fontaine, qui souhaitait appliquer aussi ses convictions écologistes aux modes de gardes collectifs. Cette nouvelle crèche écolo propose des couches lavables fabriquées localement. Au menu de ces bébés écolos, des repas bio essentiellement arrosés d'eau filtrée pour éviter l'usage des bouteilles. Les fruits et légumes pour dans le potager bio de la crèche arrosé par de l'eau de récupération. Le ménage est fait avec des produits d'entretien écologiques. Et les enfants profitent essentiellement de jouets en bois et d'autres faits à partir de matériaux de récupération.

En tant que fondatrice d'Abonéobio, et distributrice de cosmétiques bio pour bébé et de produits d'entretien écologiques, j'ai évidemment approché la crèche de ma commune. Mais les freins sont nombreux et je pense que ce type de projet ne peut exister sans la volonté sans faille de sa directrice (ou de son directeur). Pour une crèche Ecolo à Beaucouzé, c'est à suivre...

Et dans votre commune, vous connaissez un projet de crèche écolo ? Faites nous partager votre expérience

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'univers écolo de nos bébés, sur les produits bio pour bébé..

++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ Pourquoi changer de produits et passer au bio ?
++ Protéger les femmes enceintes, un logo sur les cosmétiques pour alerter
++ Couches bébé..passer du jetable au durable
++ Cancer du sein et pesticides : protéger les femmes enceintes et les bébés
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés !
++ Le guide bio de la future maman
++ Bébé veut des chaussures écologiques ?
++ La couche lavable : une semaine pour séduire maman et bébé
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Optez pour les biberons sans poison !
++ 100 réflexes bébé bio, le guide cite Abonéobio

Bientôt l'ordonnance écolo : elle existe déjà en Suède

Aujourd'hui nos rivières sont polluées. On y retrouve notamment des substances liées aux déchets de médicaments mal éliminés par les stations d'épuration : flottent dans nos eaux des antibiotiques, antidépresseurs, des oestrogènes, ...Alors en Suède les médecins peuvent désormais opter pour les médicaments écologiques et donc privilégier les moins polluants ! Grâce à une base de données qui comprend déjà 1100 substances répertoriées, les docteurs peuvent agir pour que les ordonnances soient respectueuses de la santé, mais aussi de l'environnement ! Et comme l'Union Européenne s'intéresse de très près au sujet, on verra peut être en France aussi fleurir les prescriptions écolos !!

ordonnance-ecolo

Source : Terra Eco

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les actions permettant de limiter la pollution de nos rivières...

++ Le grand ménage écolo du printemps
++ Les polluants au quotidien à la maison
++ Nettoyer sa maison sans salir la planète
++ Les produits d'entretien écologiques séduisent

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+