Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Samedi 01 novembre 2014

Mot-clé - écolo attitude

Fil des billets - Fil des commentaires

Le développement durable en jeu avec Terrabilis

Pour cette période de vacances je vous propose de découvrir un nouveau jeu de société sur le développement durable, Terrabilis. Un plateau de jeu dédié aux 14 ans et plus.

Terrabilis-jeu-societe-développement-durable

Lire la suite...

Le colibri écolo fait sa part

On entend souvent à quoi ça sert de nous rappeler chaque jour tous ces éco gestes à privilégier, c'est une goutte d'eau face à l'état de la planète. Et si chacun faisait sa part, à l'image du conte amérindien du colibri, vous connaissez ? Quelque part dans un coin de forêt amazonienne, un arbre domine les autres et abrite de nombreux oiseaux. Mais un jour, cet arbre prend feu et tous les animaux s'apprêtent à fuir face au danger. Tous sauf un, le colibri ! Cet oiseau agile vole jusqu'à la rivière, prend une goutte d'eau dans son petit bec et la verse sur le brasier. Sans cesse, il assure ces allées retours pour poser sa goutte sur le feu, jusqu'à l'épuisement. Les autres animaux ne comprennent pas et lui demandent ce qu'il fait. Le colibri répond : "je fais ma part". Et vous aussi venez faire votre part pour éteindre le feu. Les oiseaux perplexes décident de participer en allant eux aussi jusqu'à la rivière prendre leur goutte d'eau et la déposer sur l'arbre en feu. Ces millions de gouttes finissent par arrêter le brasier. Et l'arbre reverdira et l'harmonie renaitra. Dérisoire ? Pas si sur...Voilà ce que dit le Dalaï-Lama, prix nobel de la paix: «Nous ne vivons pas dans un monde où nous pouvons faire semblant que tout va bien, écrit-il. Nous explorons l’espace tandis que nos océans, nos lacs sont de plus en plus pollués et que nous connaissons encore très mal les formes de vie qu’ils renferment.»

colibri le conte la fable du colibri je fais ma part

Si cette fable vous parle, vous pouvez rejoindre le mouvement pour la Terre et l'humanisme de Pierre Rahbi http://www.colibris-lemouvement.org/ qui rappelle que chacun de nous à un pouvoir d'agir, et ensemble on peut représenter une force qui peut participer au changement de l'humanité.
A méditer :) (un grand merci à Alfredo pour cette magnifique photo de colibri en action)



En quelques points, agir à son échelle selon Pierre Rahbi, c'est :

  • s'interroger sur les actes quotidiens et le sens de nos actes ;
  • se positionner en cohérence au quotidien et agir en conscience à la mesure qui est la nôtre ;
  • se sentir responsable de son destin et de son environnement ;
  • faire un métier qui nous plaît et allie éthique et action ;
  • retrouver du temps pour vivre et agir : gagner moins d’argent-stress pour moins de fatigue-passivité et pour reprendre le contrôle de sa vie ;
  • prendre du temps avec ses proches et son environnement local pour développer des projets créant du lien et des échanges de services qui réduisent les coûts et répondent aux besoins de tous ;
  • agir au sein de regroupements et d'associations grâce au pouvoir de la société civile
  • être joyeux d'agir avec conscience et solidarité.


Pour aller plus loin, lire la stratégie du colibri d'Anne Millet : "nous ne nous construisons plus en fonction du rapport à la nature, et de fait, notre nature est “hors champs”, coupée du lien nourricier, incapable de se placer dans un équilibre dynamique salvateur", disait Anne dans l'interview d'écolo info. "La consommation écolo, si elle reste fondée sur notre société de consommation, ne sera qu’une rustine sur un vieux pneu… Si notre mode de fonctionnement ne change pas, si nous n’apprenons pas à changer, ni à “déménager” notre manière de penser, le système ne bougera pas…"



Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le colibri écolo, sur le mouvement de Pierre Rahbi pour la Terre et l'humanisme, sur les actions que chacun peut mener pour changer ses pratiques de consommation, pour plus d'écologie sur notre planète, pour une consommation responsable et durable ...

++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Acheter un iphone c'est aussi cautionner son mode de fabrication ? ++ Nos enfants nous accuseront
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Océans film magique de Jacques Perrin
++ Nicolas Hulot sort son documentaire le Syndrome du Titanic
++ Il y aura un avant et un après HOME, le film de Yann Arthus Bertrand
++ Nous resterons sur Terre, sortie en Avril avec la participation de Wangari Maathai
++ No hunger peut être le prochain film de Al Gore et de Action contre la Faim
++ Herbe, le raid movie paysan
++ La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global

Eco gestes préférés des français via le widget Tetra Pak WWF

Sur votre bureau virtuel vous avez peut être téléchargé le widget Eco gestes proposé en fin d'année 2009 par Tetra Pak et WWF (je vous le présentait sur un précédent article sur aboneobio Widget écolo : Tetra Pak et WWF veulent sensibiliser aux éco gestes. A l'heure du bilan et après 8 mois d’activité, il est intéressant de noter que cette démarche ponctuelle de sensibilisation à permis potentiellement d'économiser 1865 tonnes de CO2 soit l'équivalent de presque 360 fois le tour de la Terre en voiture, avec un widget téléchargé par 1 763 internautes (à condition que les intentions soient bien suivies des faits). Les éco gestes favoris restent très simples à mettre en oeuvre, : 96 % ont choisi le fait d'éteindre l’ordinateur après utilisation (au boulot ou à la maison), geste évidemment mais combien d'ordinateurs restent en veille toute la nuit ?. 95 % votent pour trier le verre, 93 % s'engagent à fermer les portes des pièces chauffées, 93 % à remplacer un bain par une douche, et 93 % également pour cuisiner systématiquement avec un couvercle sur les casseroles et les poêles. C'est le top 5 des éco gestes retenus par les Français parmi une trentaine d’éco-gestes proposés.

WIDGET ECOLO

Le téléchargement de ce widget a permis aussi de constater que certains éco gestes sont plus difficiles à mettre en place, parce qu'ils demandent un investissement, comme :

  • s'équiper en pneus basse consommation : seulement 29% de votes positifs
  • installer un économiseur d'eau dans sa douche : 50%
  • isoler mes murs, mon toit ou encore changer les fenêtres : 53 %


Et si vous aviez téléchargé le widget éco geste, il est temps de le retirer car il ne sera plus actif à la fin de la semaine. Pour toute information sur la désinstallation du widget: http://planete.tetrapak.fr

Lire d'autres articles sur abonéobio sur la sensibilisation au développement durable des citoyens, sur les éco gestes, sur le widget écolo de Tetra Pak et WWF, sur les initiatives écologiques de WWF et de Tetra Pak, ...

++ Widget écolo : Tetra Pak et WWF veulent sensibiliser aux éco gestes
++ Gestion du papier au bureau, peut mieux faire selon WWF
++ Quel sac écolo pour faire ses courses ?
++ Maîtrisons l’énergie en faisant le plein d’économies ++ La quête d'or illégal, 600 kg d'or pur
++ Oui au bio dans ma cantine !
++ Réduire sa consommation d'eau sous la douche
++ L'Ademe sort un guide avec 20 initiatives pour construire demain
++ Vous connaissez votre empreinte écologique ? Petit calcul...
++ L'empreinte écologique de la famille Kiagi
++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es...
++ Optez pour les briquettes de lait et jus de fruits et recyclez les
++ L'Ademe, un geste par jour : faisons vite ça chauffe !
++ Le coaching écologique à domicile
++ 390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?
++ Enquete Ethicity pour consommer responsable les Français consomment moins mais mieux
++ La crise du credit écologique : on consomme 2 planètes ! WWF pointe les enjeux à 2030
++ Ma cantine bio ? Pas vraiment : seulement 1 % des achats sont des produits bio !
++ La crise du credit écologique : on consomme 2 planètes ! WWF pointe les enjeux à 2030

Emporter son Shizen à la plage

Dans le dernier numéro estival de Shizen, sea, sex and sun, et en vrac et dans le désordre : 1 pintade verte, 7 familles écolos, 1 jeune fille pétalisée (oui, ça existe !), des centaines de surfeurs engagés, 3 jeunes hommes dans le vent, pas mal de moustiques et d'hommes voilés, 8 produits de beauté testés et approuvés par la rédaction, 2 sardines, au moins 14 festivals qui valent le coup, quelques makis, et 51 milliards de dollars (attention, ils sont bien cachés).



Rendez-vous sur le site pour consulter la liste des points de vente shizen, commander le numéro d'été, vous abonner, ou acheter les deux packs de l'été comprenant 4 ou 5 numéros au choix (histoire de pas s'ennuyer dans les trajets, sur la plage, ou pendant les longues siestes, on n'est jamais trop prévoyant).



Lire d'autres articles sur aboneobio le blog du bio sur le mag Shizen, le magazine mensuel en papier recyclé qui parle des initiatives durables et responsables

++ Shi-zen nouveau magazine féminin à la ligne éditoriale éthique
++ Coca cola pompe l'eau aux paysans indiens

Les Français achètent 413 euros de produits verts par an

Les produits verts séduisent les français même si en moyenne ils coutent encore aujourd'hui deux fois plus cher. Ce surcoût a tendance à baisser et ne sera que de 43 % en 2010 selon une étude Kelkoo. Du coup les ventes de produits verts en France devraient doubler dans les cinq prochaines années pour atteindre 4.4 % du total des ventes en 2015, (soit 21,7 milliards). Mais rapporté au portemonnaie du consommateur lambda, les produits respectueux de l'environnement ne représentent que 2.4 euros sur 100 euros dépensés en achat de détails. Peut mieux faire !. C'est sur la toile que la progression des ventes des produits verts est la plus importante : en 2015 11.7 % des ventes se feront via le web, contre 6.9 % aujourd'hui, avec un CA estimé à 2,5 milliards en 2015, soit une hausse de 240 % ! Les Européens dépensent en moyenne 369 euros en produits verts par an et les Suisses sont les plus gros consom'acteurs avec 555 euros. En moyenne une famille française achètent chaque année pour 413 euros de produits respectueux de l’environnement, éco-conçus, économes en énergie et facilement recyclables.


Crédit photo : flickr Boris

Si on croise cette hausse des achats de produits vertueux on constate un impact non négligeable sur le réchauffement climatique via réduction du volume des déchets. En effet, il faut savoir que les produits et emballages représentent 52% des émissions de gaz à effet de serre moyennes générées par les ménages, bien avant les transports (26%) et le chauffage domestique (15%). D'où l'avantage de passer en mode abonnement chez abonéobio, d'acheter moins de produits, d'opter pour les grands conditionnements, et réduire le volume des déchets rejetés et de limiter la pollution avec seulement 4 expéditions dans l'année !

Pas de surprise, le frein principal à l'achat de produits écologiques restent le prix même si on constate un surcoût de plus en plus réduit, notamment dans le secteurs des appareils appareils électriques éco-conçus (les prix baisseront de 23 % d'ici 2 ans). Il est difficile de comparer ce qui n'est pas comparable. C'est vrai qu'en ne s'attachant qu'aux prix, sans regarder la composition des produits, le secteur de la cosmétique santé et beauté « verts » affichent des surcoûts de 183% (mais entre se laver avec du pétrole ou avec des bases lavantes respectueuses de notre santé, mon choix est vite fait !), les produits ménagers et d’entretien verts de 37 % et l'alimentation bio 29 %. Internet ne pourra pas permettre des rabais aussi important que sur des produits standards. Selon l'étude Kelkoo, le gain à l’achat en ligne le plus intéressant peut être réalisé sur les fournitures de bureau (18%), les chaussures et vêtements écologiques (16%), les produits « verts » de bricolage et de jardinage (14,6%) et les équipements électriques éco-conçus (14%).

Du coté des prévisions d'achats de produits verts à horizon 2015, c'est plutôt des bonnes nouvelles :

  • les ménages français prévoient aussi d’augmenter leurs dépenses moyennes annuelles en produits « verts » de 413 euros en 2009 à 841 euros en 2015 (c'est plus qu'un abonnement bio famille chez abonéobio !).
  • Les principaux marchés verts européens resteront l'Allemagne, (30,2 milliards d’euros), la France (21,7 milliards d’euros) et le Royaume-Uni (19,8 milliards d’euros) resteront les principaux marchés « verts »,
  • tandis que les Suisses (1 333 euros), les Suédois (873 euros) et les Danois (843 euros) réaliseront les dépenses moyennes annuelles en produits « verts » les plus importantes d’Europe.
  • En France une croissance est attendue en 2015 au niveau de toutes les catégories de produits écologiques avec en tête les équipements électriques pour 9,3 milliards d’euros, l’alimentaire pour 5,1 milliards d’euros et les fournitures de bureau pour 1,8 milliard d’euros.

Source : étude Kelkoo, rapport « Green Retail Trends in Europe 2010 » mai 2010. Le rapport s’appuie sur une comparaison de prix réalisée en avril et mai 2010 auprès de 40 enseignes majeures de distribution en Europe. Les catégories étudiées sont : Les catégories étudiées Alimentaire et boisson /Equipement électrique /Fourniture de bureau /Bricolage et Jardinage/Produits ménagers et d’entretien/Santé et Beauté/Habillement/Produits pour bébé. Les données sont établies à partir des prix de 90 références (dont 30 produits alimentaires) en magasins et sur Internet. Ce rapport n’est pas une étude exhaustive de prix mais a pour but de souligner quelques grandes tendances au Royaume-Uni, en France et dans d’autres pays d’Europe.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les achats de produits verts par les Français, sur les tendances de consommation sur le secteur des produits écologiques, bio, éco-conçus et recyclables, ...

++ Quel sac écolo pour faire ses courses ?
++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ 2010 l'année de la consommation partagée
++ Bientôt nos sièges de voiture seront recyclés ?
++ Guide des labels de la consommation responsable
++ Plus de consommation verte chez les 25 49 ans
++ Abonnons nous au bio !
++ Etude sur le bio à l'horizon 2010 : donnez votre avis de consommateur
++ Abonéobio allège la liste et le poids de mes courses, sur mescoursespourlaplanete
++ Consommer bio rassure un français sur deux
++ Le fait maison s'installe durablement chez les Français
++ Le bio progresse fortement mais profite aux importations
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ La révolution verte, un nouveau souffle pour un marketing en quête de sens !
++ Le Déclic de la Pratique Bio d'Abonéobio
++ Comportement d'achats : des consommateurs de plus en plus acteurs ?
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Les comportements des Eco-consommateurs vus par Greendex, indice global et international
++ La grande distribution où le challenge de la consommation durable ?
++ Passer à l'abonnement Abonéobio m'apporte quels avantages ?
++ Les Français apprécient les produits bio selon l'Agence bio
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !

Les TPE plus sensibilisées au développement durable que les PME

Si la grande majorité des entreprises se sent impliquée par le Développement Durable, les plus sensibilisées restent les petites entreprises de moins de 10 salariés, selon l'étude menée par Pixmania-PRO.com et Axiatel.com* : 68,4% des entreprises de 1 à 10 salariés se sentent impliquées dans le DD contre seulement 11,4% des entreprises de 11 à 50 salariés. La limitation de la consommation d’énergie, la réduction de l’impression et le tri sélectif sont les 3 principaux gestes écolos au bureau. Et la sensibilisation entraine l'action : 58% des TPE recyclent les déchets contre 9,8% pour les entreprises de 11 à 50. Elles le font pour réduire les pollutions (59%). Mais finalement il reste tout à faire à destination des salariés : seulement 9,2% ont mis en place des ressources humaines en interne avec un temps de travail dédié sur ces thématiques de développement durable, au sein de l’entreprise. Alors que dans le même temps le développement durable apparait comme un moyen d’anticiper les enjeux de demain (68,2%), de communiquer une valeur ajoutée auprès de ses clients (44,2%), de se positionner sur de nouveaux marchés (44,1%) et de motiver et fidéliser ses salariés (19,5%). A noter que 24,1% des entreprises non impliquées pensent que le DD est un effet de mode ! Comme quoi y a encore du travail pour développer l'écolo attitude au bureau ^^.



Coté budget, les entreprises pensent que le développement durable amène des achats de matériel plus coûteux (50 % le pensent) et comme les TPE-PME ont du mal à y consacrer un budget supplémentaire, seules les actions qui n’induisent pas de dépenses sont privilégiées (tri sélectif (80,4%) et recyclage des déchets, réduction des pollutions, limitation de la consommation d'énergie (86,4%), impression raisonnée (80,7%) ...). Lors d'achats de matériels informatiques ou fournitures, les entreprises adoptent désormais une démarche éco-citoyenne en prenant en compte la consommation énergétique du produit (60,3%), la possibilité de recycler les anciens produits (54,9%) et l’existence d’un label écologique (33,4%)...



Mais quand verra t'on se développer des initiatives de consommation durable à destination des salariés ? Quand verra t on les chèques cadeaux classiques remplacés par des eco chèques cadeaux ou des chèques d'abonnement bio ? Là encore il me semble que les TPE restent plus sensibles à cette approche que les PME "embourbées" dans le fonctionnement lourd parfois des CE qui ne permettent pas de passerelle avec la direction développement durable de la société. Si vous avez des retours d'expériences à partager sur la manière d'entrer en contact sur ce terrain avec les entreprises ou collectivités, je suis intéressée ^^.

  • Etude « Evolution du comportement d’achat des TPE-PME en considération des enjeux du développement durable », menée du 25 février au 31 mars 2010 auprès des clients français actifs de Pixmania-PRO.com et Axiatel.com. Les entreprises ciblées : de 1 à 50 salariés. 42 500 personnes interrogées, 2042 répondants. 15 questions : ouvertes, fermées, mono et multi-choix


Lire d'autres articles sur aboneobio sur la consommation responsable et durable au sein des entreprises, sur la perception du développement durable auprès des TPE et PME, sur les initiatives durables à destination des professionnels, sur l'offre du Chèque d'Abonnement bio proposé par Abonéobio, ...

++ Les Achats durables dans l'entreprise encore trop mitigés
++ Après le ticket resto, le chèque d'abonnement bio
++ Aboneobio est Entrepreneur d'Avenir
++ Responsabilité Sociétale des Entreprises, Abonéobio participe à la journée RSE du 15 octobre à Angers
++ Aboneobio un bon plan cadeaux aux salariés par Social CE
++ Le Chèque d'Abonnement Bio d'Abonéobio
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
++ En Belgique, les éco chèques dopent les ventes de produits bio écolos
++ Pensez à offrir un Cadeau Eco responsable
++ Pour Noël, offrez des chèques d'abonnement bio !
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ Le chèque d'abonnement bio d'Abonéobio sur Euradionantes

Réduire sa consommation d'eau sous la douche

Sous la douche, la consommation d'eau peut vite grimper, 60 litres en moyenne. Une douche de 5 minutes peut conduire à une consommation entre 60 et 200 litres. La première mesure à prendre est de mettre des réducteurs d'eau : un petit accessoire qui se place avant le pommeau de douche, ou pour les robinets juste en dernier. Avec un investissement modique de 60 euros vous équipez toute une maison. Et pour les cabines de douches hydromassantes à plusieurs jets (grosses consommatrices d’eau : 300 litres d’eau en 10 mm en moyenne) il est possible de les équiper d'un système de recyclage de l’eau qui fonctionnent en circuit fermé. Pour ceux qui ont une douche traditionnelle et qui veulent apprendre à réduire le temps passé sous l'eau, voilà un petit galet très utile (le waterpebble) : la 1ère fois il calcule le temps passé sous la douche. Le 2ème jour ses leds intégrées se mettent à clignoter, sur le principe du feu vert, puis orange (vous êtes à la moitié de votre douche), puis rouge (attention c'est bientôt fini !).





Et le galet diminue le temps accordé sous la douche de 5 % toutes les 3 douches jusqu'à vous entrainer à être 33 % plus rapide que lors de la 1ère douche ! Autant le savoir pour passer le maximum de temps sous sa 1ère douche :))

Merci à Chris de Tube To French pour l'info :)

Si vous voulez des chiffres sur la consommation d'eau des personnes et des familles en France : http://www.economie.eaufrance.fr/IMG/pdf/rapport_final_ConsoEp2.pdf



Et tant qu'on y est, sous la douche, pensez aussi à utiliser un gel douche bio ! De même pour shampoing, prenez le bio et en grand conditionnement, comme du shampoing bio cheveux normaux en 5 litres , idéal pour toute la famille : écologique et économique !

Lire d'autres articles sur abonéobio, le blog du bio sur les changements de comportement de consommation au sein de la famille, sur la consommation durable, la consommation responsable, sur la maitrise de la consommation d'eau et d'énergie à la maison, sur les choix à faire pour consommer moins mais mieux, ...

++ Comment réduire sa facture d'eau ? ++ Résolutions écolos en 2010
++ Devenir décroissant ça s'apprend....
++ La gestion de l'eau à la maison, les conseils de la famille Kiagi
++ Maîtrisons l’énergie en faisant le plein d’économies
++ C'est quoi la consommation durable ?
++ Vous connaissez votre empreinte écologique ? Petit calcul...
++ 2010 l'année de la consommation partagée
++ Acheter des produits pour la vie, conseil des Amis de la Terre
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Bientôt des compteurs intelligents pour une consommation d'énergie responsable ?
++ Enquete Ethicity pour consommer responsable les Français consomment moins mais mieux
++ Consommer moins pour vivre mieux
++ L'eau chaude sanitaire consomme de l'énergie, explications de la famille Kiagi
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ Gagnez de l’argent en agissant écologiquement !
++ Vous appartenez à quelle tribu bio ? Eco logis, green Tech, consom'actrice, hippie bio, locavore...
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Textile en bambou : fausse idée écologique ?
++ La famille Kiagi lutte contre le gaspillage d'énergie
++ Tout Net nettoyant ecologique Etamine du Lys pour promouvoir Ecogestes
++ Le grand ménage écolo du printemps

Abonéobio partenaire de MaPlage.fr : Tourisme Durable en bord de mer

La France a la chance d'avoir un magnifique littoral qui accueille 320 millions de nuitées touristiques par an. Ces vacanciers représentent à la fois une source de développement mais aussi un risque de détérioration de l'environnement. L'éco système du bord de mer est fragile. Au delà de la pression urbanistique et du tourisme de masse, il est une voie importante à structurer : le tourisme durable et responsable. MaPlage.fr s'est lancé sur le créneau de l'office du tourisme sur le web, spécialiste de la destination littoral, et va plus loin aujourd'hui en ajoutant cette dimension de sensibilisation au tourisme durable. Abonéobio est partenaire de MaPlage.fr pour la promotion d'un tourisme responsable. Les produits utilisés dans les hébergements touristiques ne sont pas neutres sur l'environnement. Les rejets peuvent contribuer à polluer les rivières, les nappes phréatiques, et le littoral, ...car les substances chimiques issues de la pétrochimie ne sont pas biodégradables et s'accumulent dans le milieu aquatique.

Maplage.fr office e-tourisme spécialiste du bord de mer

C'est pourquoi Abonéobio encourage les hébergeurs des stations touristiques à mettre à disposition des clients des gels douches bio, des shampoings biologiques, si possible dans des recharges plutôt que des échantillons, et à utiliser des produits de ménage écologiques. N'oublions pas que l'eau est essentielle à la vie et devient une denrée rare à préserver : une eau pure pour une Terre propre ! Utiliser de vrais produits écologiques au quotidien, même en vacances est très important car les eaux usées n'arrivent pas à éliminer les micropolluants.

En créant l'e-Tourisme Durable et Responsable, la volonté de l'Office e-Tourisme du Bord de Mer est d'adopter une démarche globale et transversale : « Informer, sensibiliser et former aussi bien à la prévention des risques spécifiques au bord de mer qu'à la préservation de l'Environnement littoral ».

Voir les partenaires de MaPlage.fr :


aboneobio partenaire du tourisme durable pour maplage.fr

  • Surfrider Foundation Europe : association qui défend la sauvegarde, la mise en valeur et la gestion durable de l'océan, du littoral, des vagues et de la population qui en jouit
  • Pavillon Bleu : label qui récompense un environnement de qualité dans les stations et les ports de plaisance
  • Conservatoire du littoral : protège la cote littorale et les lacs de plus de 1 000 hectares, en France métropolitaine et Outre mer par la maîtrise foncière
  • SNSM : assure la formation des Nageurs-Sauveteurs qui sauveront les touristes sur les plages et la prévention des risques liés à la pratique de la mer.
  • Handiplage : promeut l'autonomie et d'accessibilité à la plage pour les personnes handicapées motrices ou sensorielles
  • Roulez Malin : venir en covoiturage à la plage ? Des solutions de covoiturage pour les entreprises et collectivités.
  • Securikids : premier site entièrement dédié à l’éducation aux risques pour les enfants et leurs parents.
  • Terra Eco : le magazine du développement durable.
  • Aboneobio : boutique en ligne qui promeut les produits bio en mode abonnement pour les familles. Pour que les bonnes pratiques durables apprises en vacances se poursuivent facilement en entrant à la maison !


Concrètement, Maplage.fr reversera 5 % de ses bénéfices au Conservatoire du littoral, Pavillon Bleu, Handiplage, Surfrider Foundation Europe et à la SNSM.

maplage.fr réserver son séjour en bord de mer

Voilà donc une adresse pour réserver vos prochains séjours en bord de mer

Lire d'autres articles sur abonéobio sur le tourisme durable, le tourisme responsable, des idées de séjours écolos, la sensibilisation des vacanciers au respect de l'environnement, le développement durable des ports et des stations touristiques et la réduction de la pollution en mer, ..

++ Terra Botanica : le développement durable en pratique ?
++ Ecogestes : Etamine du Lys s'engage pour la protection de la Méditerranée
++ Un label écologique pour un port propre
++ Paris Plage se met au vert
++ Pas de vacances pour le tourisme durable !
++ Tendance : apprendre à être écolo le temps d'un séjour
++ Envie d'une escapade dans un hébergement bio écolo ?
++ Les déchets en mer : la pollution oubliée, surfrider fondation dénonce !
++ Terrésens, un lodge écologique pour vos prochaines vacances ?
++ Partir en croisière écolo, le tourisme fluvial autrement
++ Ekimondo le répertoire des destinations responsables
++ Voyagez autrement
++ Green Club France, le portail de l'écotourisme de la France Naturelle
++ Sous la lune, un séjour écolo pour enfant
++ Un Kit produits commerce équitable dans votre résidence Pierre et Vacances
++ Le Tourisme Durable prend sa place dans le guide du Routard
++ Ecotrip à la découverte des initiatives écolos du Québec
++ Mon enfant part au Mali, premier séjour solidaire en Afrique
++ Le WWOOF une opportunité pour des vacances écolos gratuites à la campagne
++ Partir avec Tourisme et Développement Solidaire
++ Tourisme équitable : à la découverte de l'autre et de soi
++ Au camping bio
++ Partir en croisière écolo, le tourisme fluvial autrement
++ Esperanto sensibilise les enfants aux ressources en eau par un Tour d'Atlantique en voilier
++ Center parcs Domaine des 3 Forêts : l'aboutissement d'une démarche développement durable ?

Des éditeurs français dénoncent les kms des livres fabriqués en Chine

Un bouquin dans la main c'est toute une histoire qui démarre. Certes l'aventure au travers des personnages mais aussi l'histoire du livre en tant qu'objet. Son écriture et son impression. Savez vous que 80 % des livres pour enfants sont fabriqués en Chine ? Y compris certains parmi ceux qui se disent écolos, le temps de donner des conseils sur les bonnes pratiques en matière de développement durable. Et oui le livre a souvent parcouru la planète avant d'arriver dans les mains du lecteur. Peut mieux faire ! C'est le défi lancé par un collectif de sept éditeurs français écolo compatibles qui ne revendiquent pas l'édition 100 % éco-responsable et sans reproche mais qui proposent des pistes de réflexion et d'action. Aux éditions Pour penser à l'endroit, les livres ont parcouru 150 kms maxi avant d'être lus. Et puis il faut aussi arrêter avec les 30 % de la production de livres qui finit au pilon chaque année !

les éditeurs écolos compatibles

Voir le site des éditeurs écolo compatibles.
Ils seront au salon du livre de Paris, stand L43 du vendredi 26 au lundi 31 mars. Allez les rencontrer :) ce sera aussi l'occasion d'une dédicace. lls sont 7 à ce jour mais restent un groupe ouvert sur la base de la signature d'une charte de l’édition écolo-compatible qui sera justement présentée au salon :

  • éditions du Terran,
  • Rue de l’échiquier,
  • Pour penser à l’endroit,
  • éditions Yves Michel,
  • éditions La Plage,
  • Plume de Carotte
  • et La Salamandre

les 7 fondateurs des éditions écolos compatibles

Ces éditeurs sont déjà engagés. Ils publient des livres de réflexion et des guides pratiques pour aider le public à orienter sa vie quotidienne vers plus d’écologie. Ils choisissent des auteurs engagés dans les domaines de l’environnement et des alternatives écologiques et sociales, qui ont de réels savoir-faire à transmetttre.

Une belle aventure à suivre....



Un clin d'oeil à Albert cofondateur des éditions pour Penser à l'endroit, créées avec sa soeur Aline, à Cholet (Anjou) et présent aussi à Ecolobio 2010 ! Ouest France lui a consacré un article le 24 mars, à lire dans l'avant dernière page Cultures / Regards

Lire son article sur Ecoloinfo : http://ecoloinfo.com/2010/03/24/un-collectif-dediteurs-ecolo-compatibles-au-salon-du-livre/

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'édition des livres, sur les éditions pour penser à l'endroit, sur les livres pour petits et grands qui sensibilisent à l'écologie et aux développement durable, ...

++ Raconte moi la maison autonome...
++ Pour penser ...à l'endroit
++ Jeu mémory écolo la petite terre
++ La petite Terre : conte musical dès 5 ans
++ Trier, donner et recycler les livres, réflexe en panne dans les bibliothèques ?
++ Le commerce des livres équitable et pourquoi pas éthique ?
++ L'écologie à la conquête du pouvoir
++ Le developpement durable et moi, les mallettes pédagogiques e-graine dans les écoles
++ Les cahiers de Saint Lambert : ensemble face à la crise écologique
++ e-graine sensibilise les plus jeunes aux enjeux du Développement Durable
++ Projet Esperanto sensibilise les enfants à l'environnement, escale au Maroc

L'écologie à la conquête du pouvoir

A quelques jours du 1er tour des élections régionales vous avez remarqué comme l'écologie s'invite dans le débat ? Tous les partis sortent les arguments verts, et affutent aussi le discours avant la campagne présidentielle de 2012 : décroissance ou pas, "l'écologie pousse comme du chiendent" nous dit Terra Eco qui sort en kiosque le lundi 1er mars son numéro 12 avec à la Une : l'écologie à la conquête du pouvoir. Ils ne jurent plus que par le vert. A droite comme à gauche, les politiques se battent pour incarner la nouvelle voie de l’écologie. Mais le vert va-t-il prendre parti ??. L'enquête du numéro porte sur cette question d'actualité : L'écologie est-elle passée à droite ?. Un match : Daniel Cohn-Bendit / Luc Ferry et un classement exclusif pour connaitre la région la plus verte de France. Vous avez une idée ?





A lire aussi dans ce numéro de Terra Eco :

  • L'opération "Lecteurs responsables" : c'est parti !
  • Nanotechnologies : maxi menace sur la planète ?
  • Objet du mois : le pneu
  • Portrait : Guillaume Pepy, président de la SNCF
  • Le graffiti se fait écolo
  • Le design au secours de l'humanitaire
  • Casse-tête : rasoir mécanique ou électrique ?


A lire d'autres articles sur Abonéobio sur le magazine Terra Eco, sur les supports de presse qui permettent de sensibiliser le consommateur aux pratiques du développement durable, sur les initiatives éthiques à Nantes, sur l'économie sociale et solidaire,...

++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
++ Terra Economica devient Terra Eco avec un magazine désormais en kiosque
++ Shi-zen nouveau magazine féminin à la ligne éditoriale éthique
++ Revue bio présente Abonéobio à Ecolobio
++ Ecolomag le mag gratuit des pratiques écolos dans vos colis
++ Nouveau consommateur présente Abonéobio
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ Alfalfa, le magazine qui nous guide pour vivre, penser et agir autrement
++ Economie sociale et solidaire ? Explication au café citoyen
++ Aboneobio est Entrepreneur d'Avenir
++ Après le ticket resto, le chèque d'abonnement bio
++ Aboneobio est lauréat de l'appel à projet innovation numérique !
++ Le bio une valeur d'avenir ? Témoignage de Laurence Abonéobio à Diagonales Finances Nantes
++ Abonéobio candidat aux Trophées Territoire Innovation API CCO Pays de la Loire
++ Planète coursiers à Nantes vous livre les colis à vélo, c'est écolo ! ++ Responsabilité Sociétale des Entreprises, Abonéobio participe à la journée RSE du 15 octobre à Angers
++ Abonéobio dans la lettre API l'actualité économique de l'Ouest
++ Le chèque d'abonnement bio d'Abonéobio sur Euradionantes

- page 1 de 2

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+