Associée à de l’élevage intensif ou bien en liberté dans la cour d’une ferme, une poule a pourtant le caractère idéal pour vivre en ville, en plus d’avoir un régime alimentaire facile à prodiguer! Et c’est, en effet, un argument de poids pour inciter à la réintroduction de la poule : elle peut picorer jusqu'à 150 kg de déchets alimentaires par an! Une façon simple et éco-friendly de réduire significativement le poids des déchets organiques!


D’ailleurs c’est cet avantage certain dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et les déchets qui a poussé plusieurs territoires à proposer à leur concitoyens des incitations à accueillir une ou plusieurs poules.__