Incontournable parmi les salons bio, Marjolaine se tient actuellement et jusqu'au 13 novembre 2016 à Paris, comme à son habitude au Parc Floral, avec une sélections dithyrambiques d’invités à écouter au fil des 130 conférences et ateliers organisés lors de cette 41ème édition du Salon sur le thème de l’abeille.

Catherine Ballot-Flurin fait partie de ces personnes qui se sont accrochées à leurs idéaux et réussissent à les imposer. Que fait-elle ? Elle produit du miel, sur son terrain au pied des Pyrénées, et d’autres trésors de la ruche. Mais, en vérité la question n’est pas ce qu’elle fait, mais comment elle le fait : avec le respect des abeilles, une humilité et une sincérité qui impressionne. Il faut la voir présenter ses ruchers, et sa manière d’aborder les abeilles, sans protection, sans enfumoir, à mains et bras nus, pour récolter du miel. Tout le miel ? “Certainement pas!” vous dira-t-elle, le miel, comme la gelée royale ou la propolis sont indispensables aux abeilles et leur retirer leur moyen de subsistance, c’est stresser l’ensemble de la ruche qui doit continuer à surproduire pour le besoin des hommes.