Concevoir, imprimer et distribuer un journal, un livre ou un magazine n'est pas neutre pour l'environnement. Terra Eco vient de se doter d'une démarche innovante pour afficher son impact environnemental. En tant que média "responsable", Terra Eco s'est lancé dans une étiquette environnementale avec trois indicateurs : le climat (comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, CO2, méthane...), l'épuisement des ressources naturelles (et non renouvelables comme le pétrole, le charbon, le gaz naturel, le zinc, ...), et l'eau (mesure de la quantité d'eau nécessaire pour fabriquer le mag, ...). Ce projet est porté par Terra 21, la filiale de la société Terra Economica, en charge des projets de responsabilité sociale et environnementale, en partenariat avec l’Union nationale de l’imprimerie et de la communication (Unic) et le collectif de scoredit (collectif d’éditeurs et d’acteurs de la communication imprimée). Il s'agit d'une expérience dont on connaitra le retour à la rentrée dans le numéro de septembre. Chaque lecteur peut donner son avis.



A noter que l'Etat via le Ministère de l'Ecologie avait fait un appel d'offre pour recruter des entreprises volontaires pour une expérimentation de l'affichage environnemental sur des produits et services, avant de rendre cette information obligatoire, ce qui sera fort utile pour encourager la consommation responsable. (cf mon article précédent : un affichage environnemental sur les produits en rayons). A ce jour 168 entreprises françaises ont répondu, dont Terra Economica.

L'expérimentation d'une étiquette d'informations écologiques pour la conception et l'impression des supports papier est essentielle quand on sait que la filière "graphique" représente 3000 Ktonnes de papier imprimé, 7 milliards d'€uros de chiffre d'affaires, 4512 entreprises en France...chaque action qui permettra de réduire l'empreinte écologique sera forcément un plus pour la planète !