Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vendredi 30 septembre 2016

Mot-clé - baignades naturelles

Fil des billets - Fil des commentaires

L’été, période idéale pour se sensibiliser à la pollution marine

« Vacances, j’oublie tout » disait la chanson, et pourtant, s’il y a une chose qui se rappelle à nous chaque année c’est la nécessité de protéger nos lieux de villégiatures. Ils sont d’autant plus fragiles que la population des vacanciers vient perturber leur équilibre. Alors, non ! on n’oublie pas de jeter, trier, faire attention aux produits que l’on utilise quotidiennement, et grâce aux diverses manifestations et ateliers mis en place cet été encore on apprend ou l’on s’informe !

IMG_0897.JPG

« Sois poli avec ta mer ! »

Le littoral français cumule 5500km de côtes. Informer, éduquer, sensibiliser sont indispensables pour protéger notre littoral. Le nombre de plaisanciers atteint aujourd’hui 4 millions et les immatriculations de bateaux de plaisance augmentent d’environ 25 000 unités par an. Sur le littoral, près de 500 installations portuaires sont destinées à l’accueil des navires de plaisance et en eaux intérieures, on dénombre 8 500 km de voies d’eau et d’innombrables lacs ou plans d’eau ouverts à la navigation de plaisance.

Petit tour d’horizon des actions concrètes auxquelles vous pouvez participer cet été.

  • La cote du nord de la France

A Dunkerque Grand Littoral, ville classée Natura 2000 et zone protégée pour certaines espèces, deux opérations sont actuellement en cours. L’une menée par la sécurité maritime informe les plaisanciers. Lors de contrôle et de rencontre, elle rappelle les règles de sécurité en mer, mais sensibilise également à la pollution maritime en distribuant des brochures et en rappelant quelques écogestes simples : ne pas polluer mais aussi à agir pour limiter l’impact écologique, en ramassant les déchets qui flottent dans l’eau. L’autre, grâce au concours des bibliothèques du réseau Bib’Estiv, présente sur certains sites des expositions, des découvertes nature ou encore une sensibilisation à l’écologie. Le programme complet, les lieux et les horaires sur le site Bib’estiv.

IMG_0895.JPG

  • La côte atlantique

À l’occasion, des Jeudis du Port, une manifestation éclectique organisée par la mairie de Brest, l’association Surfrider Foundation Europe tient un stand qui permet, via des « happening » (manifestations éclairs) et des jeux, de sensibiliser les vacanciers sur le thème des déchets marins. L’association organise notamment les « pêches du jour » où, comme sur un étal de poissonnier, sont exposés les détritus ramassés quotidiennement ainsi que des ateliers de traçage des déchets pour expliquer que tous les comportements irresponsables ont un effet sur la pollution marine. C’est en effet le message de la campagne « jeter par terre, c’est jeter en mer ». http://www.surfrider.eu/

A propos des Jeudis du Port Les Jeudis du Port, manifestation gratuite de musiques et d’arts de rue organisée par la ville de Brest sur le port de commerce, vous invitent, pour leur 26e édition, à savourer quatre grandes soirées conviviales de spectacles et découvertes artistiques pour petits et grands les 24, 31 juillet, 7 et 14 août. Plus d’infos http://www.brest.fr/culture/les-jeudis-du-port.html IMG_0891.JPG

  • La cote méditerranée

Réseau Mer en Méditerranée Destination touristique incontournable, le littoral de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille chaque année jusqu’à 8 fois sa population habituelle ! Depuis 12 ans, le réseau Mer organise la campagne Inf’eau’mer, des ateliers afin de s’interroger et de susciter l’envie de préserver des lieux de loisirs uniques par leur beauté et leur biodiversité. Pour profiter de l’été tout en étant responsable, une vingtaine de structures d’éducation au développement durable sont mises en place sur et proposent d’adopter des écogestes simples et respectueux du milieu marin par : • des stands ludiques et éducatifs lors d’événements locaux et sur les plages pour informer un large public, • des rencontres de plaisanciers, sur l’eau, afin de les sensibiliser sur l’impact des pratiques, à quai ou en mer, sur le milieu marin.

Plus d’infos : www.reseaumer.org

Stand_Inf__eau_mer__Mediterranee_2000_.jpg

Qu’ils sont bio nos ports !

Des ports de plaisances aussi se mobilisent et mettent des moyens pour sensibiliser les plaisanciers. Les ports de Cavalaire, de Saint Tropez et de Port-Cros se sont associés à étamine du lys et coslys pour offrir aux plaisanciers qui stationnent cet été un kit d’entretien écologique : liquide vaisselle, lessive gel douche. L’idée de les aider à enclencher les changements de comportements.

Pour les accros des réseaux sociaux : 2 minutes pour nettoyer les plages On n’attend pas une association locale pour faire un geste pour sa plage, comme le suggère l’association irlandaise Clean Coasts de Martin Dorey. Puisqu’il est parfois difficile de fédérer et d’organiser un nettoyage, Clean Coast a partagé l’idée d’un nettoyage « collectif « en relayant chaque action entreprise sur les réseaux sociaux, grâce à l’emploi de hashtags et des mots clés #cleancoasts et #2minutebeachclean. En France, l’association Pavillon Bleu précise qu’elle serait intéressée pour lancer ce type d’opération avec des collectivités, mais rien n’a encore abouti.

Des_supports_educatifs__Mediterranee_2000_.jpg

A la rentrée et dans toute la France, on continue !

Et si vous n’êtes ni à Brest, ni en PACA pour profiter de stands informatifs, voici les rendez-vous de septembre : - le Beach Day organisé par Surfrider Foundation Europe dont la 2ème édition se déroulera sur l’ile de Batz ou à la Teste de Buch, le 20 septembre prochain.Le Beach Day est un évènement éco-pensé qui souhaite faire prendre conscience, à travers des initiations sportives et des activités de sensibilisation, que sport et environnement sont intimement liés. L’idée est de se rendre compte des dangers qui menacent le littoral, en redécouvrant la plage comme un terrain de jeu. http://www.beachday.eu/ - vous avez jusqu’au 15 août pour vous inscrire pour participer aux journées « Nettoyons la nature » les 26, 27 et 28 septembre prochains. Pour la 17ème année consécutive, l'opération organisée par les centres E.Leclerc prévoit de rassembler des bénévoles qui vont s'engager pour quelques heures ou quelques jours à collecter les déchets de leurs forêts, quartier, plage, berges… http://www.mouvement-leclerc.com/home/nettoyons-la-nature

Selon le réseau Mer, toutes les actions mises en place ont permis de remarquer des améliorations constantes d’année après année : • 45 % des plaisanciers utilisent des produits d’entretien plus respectueux du milieu marin. Cette proportion reste stable par rapport aux années précédentes.

•  22 % des usagers ont déclaré n’utiliser en mer que de l’eau pour l’entretien courant du bateau. : 
•  78,8 % des personnes sondées considèrent la plage propre, 31,4 % la trouve de plus en plus propre. Pour 74 %, une plage propre est une plage sans déchets mais avec des éléments naturels comme les feuilles de posidonie (ils étaient 70 % à le penser en 2009). 
•  46,9 % des personnes sondées se rendent en voiture à la plage contre 28,1 % à pied.  Ils étaient 50 % à utiliser leur véhicule en 2009.

Si vous aussi vous partez profiter de nos belles plages, faites nous part des actions écologiques rencontrées !

Stand_Inf__eau_mer__CC_des_Golfes_de_St_Tropez-Observatoire_marin_.JPG

Center Parcs en Mozelle Domaine des Trois Forêts j'ai testé

Et un Center Parcs de plus en France, cette fois implanté en Mozelle. Le Center Parcs du Domaine de Trois Forêts à Hattigny est le plus vaste avec 400 hectares et aussi le plus abouti dans la démarche d'éco-conception. On respire, on se sent vraiment au coeur d'un espace boisé et pour partie préservée. L'organisation du parc est aussi différente, avec un plan en ramification qui permet le stationnement des voitures sur de petits parkings à proximité de chaque ilot de chalets. Prêt à accueillir plus de 4500 personnes réparties dans 800 cottages, l'impression dominante reste la plongée dans la nature avec ses sapins omniprésents;

cottage center parcs domaine trois foret

J'ai eu la chance d'être présente lors de l'inauguration du 04 au 06 juin 2010 du Center Parcs Mozelle. Après 7 heures d'autoroutes depuis l'Anjou, l'arrivée à l'Est se fait sous un franc soleil, il est 20h. Découverte du cottage et premières impressions : qualité de l'architecte intérieure, design très sympa. Tout y est, dans une ambiance zen et chaleureuse. La déco est tendance, le cottage est très lumineux, la large baie vitrée s'ouvre entièrement sur la nature. Le cottage VIP est vraiment séduisant, notamment avec son sauna intégré. Depuis la terrasse le regard porte uniquement sur la nature.

cottage center parcs domaine trois foret
cottage cheminée center parcs domaine trois foret

J'ai regretté par contre que soit offert, dans ce cottage éco conçu, un assortiment de cosmétiques bourrés de pétrochimie ! C'est la fausse note de l'accueil. On s'attend à du shampoing bio, du gel douche bio...mais certainement pas à ce cocktail de substances chimiques nocives pour la santé. Et à la place des petits formats, plutôt des distributeurs, plus écologiques. Ajouter du produit liquide vaisselle bio serait aussi un plus ! (Parce que là on a les éponges et une boite de pastille (pas écolo) pour la vaisselle en machine mais rien pour laver juste une tasse :)

assortiments de cosmétiques offerts

Je vous emmène découvrir le Dôme ou aqua Mondo. Plus vaste aussi qu'en Sologne ou au Lac d'Ailette, avec 5 110 m², il comprend le classique bassin à vagues, la rivière sauvage (plus douce et avec une glisse plus harmonieuse), une île à la végétation luxuriante, des bains bouillonnants, et l'"Arbre à eau" un espace vraiment très original où les enfants sont arrosés par un système de tonneau renversé, un bassin extérieur qui rappelle l'Arizona, des toboggans où l'on glisse assis sur des bouées mais dans le noir complet, un parcours d'escalade qui fini dans l'eau...

aqua mundo center parcs mozelle vue des toboggans

Des panneaux expliquent les bons gestes verts de ce Center Parcs : on y apprend que l'eau des bassins extérieurs est stockée à l'intérieur du dôme la nuit sous la salle des machines, de manière à préserver la chaleur de l'eau et économiser ainsi de l'énergie. L'eau des lavages des filtres de ces bassins est aussi recyclée à 60%. Il fait bon dans l'eau (29 degrés) mais aussi dans la bulle, sans chaleur étouffante et sans courant d'air. On comprend le choix avisé d'une ventilation naturelle (au lieu de la climatisation). La chaufferie bois (avec du bois local) assure 90 % des besoins de chauffage et d'eau chaude des équipements du parc. La partie couverte comprend également des restaurants et des boutiques, notamment une épicerie proposant des produits bio. Dommage que le coté régional ne soit pas plus présent, notamment dans le choix du buffet. Et un bowling dont nous avons profité le vendredi soir.

bulle tropicale center parcs est

En sortant de la grande Serre Aqua Mundo, tout le parc reste à découvrir. Au vue des distances, le vélo s'impose. Un parc de 1600 vélos disponibles, avec également 90 vélos électriques, des voiturettes électriques aussi, ...Pour se rendre aux cottages de 600 à 900, il vaut mieux emprunter l'allée centrale indiquée pour les randonneurs, elle a l'avantage de traverser la forêt mais surtout de ne pas avoir un dénivelé important, ce qui n'est pas le cas partout (ça monte et c'est plutôt sportif par endroit !).

promenade en bateau électrique center parcs mozelle

Pour découvrir le coeur du parc, on peut également emprunter un bateau électrique ou des pédalos. La promenade de 3kms de long est très agréable, ombragée et paisible. Les ballades à pieds sont également possibles. Nous avons eu la chance le soir en passant coté route de rencontrer par 2 fois les biches, vraiment proches des cottages. On entend aussi les oiseaux et surtout le calme. C'est réellement un très bel endroit pour décompresser.

la ferme center parcs mozelle

Pour ceux qui veulent faire le plein d'activités, le programme est dense et à la carte, parfait pour les familles : la ferme pour les enfants comprend un espace de jeux couvert très original sur le thème du poulailler, avec un espace crêperie pour faire patienter petits et grands. Au total 1900 m2 que les tout petits vont adorer. Dehors, encore des jeux, qui ressemblent à ceux que l'on avait autrefois, avec du bois et des pneus. Les animaux bien sur sont présents : poules, cochons, biquettes, poneys, ...Les plus grands pourront se lancer dans le parcours d'accrobranches, se couvrir de peintures avec le paintball ( des petits hommes en combinaison blanche ça se reconnait en forêt !), s'essayer au tir à l'arc, ...personnellement j'ai préféré un massage californien dans le Spa !

On a le sentiment que chaque nouveau projet de Center Parcs permet de capitaliser sur l'expérience des précédents. J'attends alors avec impatience la prochaine ouverture du Center Parcs en Isère en 2013 et surtout l'implantation d'un Center Parcs en Anjou en 2015 !

Lire d'autres articles sur aboneobio, sur le Center Parcs du Domaine des Trois Forêts, sur la démarche éco conçue du groupe Center Parcs Pierre et Vacances, sur le tourisme durable, les vacances écologiques, sur les parcs qui font des efforts en matière de développement durable...

++ Center parcs Domaine des 3 Forêts : l'aboutissement d'une démarche développement durable ?
++ Le Morbihan met ses séjours en coffret Bio Tourism
Abonéobio partenaire de MaPlage.fr : Tourisme Durable en bord de mer
Terra Botanica : le développement durable en pratique ?
++ Envie d'une escapade dans un hébergement bio écolo ?
Tendance : apprendre à être écolo le temps d'un séjour
Ouverture Terra Botanica, j'ai testé le végétal mystérieux
++ Pas de vacances pour le tourisme durable !
++ Hotellerie : Eco box, une chambre écologique et saine
++ Terrésens, un lodge écologique pour vos prochaines vacances ?
++ Terra Botanica le végétal convoité, généreux, mystérieux, apprivoisé : détail des attractions du parc
++ Ouverture Terra Botanica, j'ai testé le Végétal Généreux
++ Ouverture Terra Botanica, j'ai testé le végétal convoité
++ Terra Botanica, visitez en 3D le plus grand parc à thème sur le végétal au monde

Baignades naturelles sous surveillance de L'Affset

Parce que les citoyens amateurs de baignades plébiscitent les baignades naturelles, où l'eau est purifiée par le filtrage naturelle des plantes, à celles où le chlore agressent la peau et les yeux, le ministère de la santé et le ministère du développement durable a demandé à l’Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail ) de faire le point sur le risque sanitaire de ces baignades naturelles ouvertes au public. Et là on se dit que décidément en France, l'administration est vraiment rigide au point de déstabiliser toutes initiatives écologiques originales !!

piscine naturelle publique de combloux

Il faut savoir que la piscine naturelle municipale de Combloux en Haute-Savoie (au pied du Mont Blanc) qui fonctionne ainsi dans un cadre idyllique et très appréciée depuis des années (ouverture en 2002) par ces visiteurs, n'a pas eu un seul souci de santé à déplorer parmi les nageurs. Elle offre un plan d'eau de 4.500m2 avec 1.500 m2 à la baignade, sans aucun produit chimique. De plus, dans d'autres pays européens ces piscines sont parfaitement bien intégrées sans risque sanitaire, alors pourquoi pas chez nous ? Est ce encore le lobbing des constructeurs de piscines ou du BTP qui fait pression ??

Il faut savoir aussi que les bébés nageurs (en piscines classiques) présentent un risque deux à trois fois plus élevé de développer un asthme et des bronchites récurrentes à cause de la trichloramine, ce gaz toxique irritant produit par la désinfection des piscines au chlore. Sans compter aussi les risques professionnels encourus par le personnel de ces piscines !

A l'heure où les plongeons dans les piscines redoublent de plaisirs, à l'heure où chacun imagine sa piscine naturelle comme un lieu de détente et aussi un agréable décor 100 % écologique à contempler chaque jour, voilà la pression qui monte d'un cran !

Ci dessous le communiqué de L'Afsset publié le 30 juillet sur la réglementation sanitaire pour les baignades artificielles publiques

"L’Afsset publie aujourd’hui un rapport sur les baignades artificielles ouvertes au public. Ces baignades se sont développées ces dernières années, entre les « baignades naturelles » de pleine eau (mer, lac, rivière) et les piscines publiques. Elles ne font cependant l’objet d’aucune réglementation sanitaire et donc d’aucune obligation de contrôle des eaux. Il s’agit de baignades créées artificiellement où l’eau est captée et maintenue captive comme, par exemple, les étangs artificiels, réservoirs, barrages, gravières, bassins à marée, ainsi que les baignades à traitement par filtration biologique, souvent appelées piscines « naturelles », « biologiques » ou « écologiques ». Leur caractère plus naturel que les piscines leur vaut un grand essor. C’est pourquoi l’Afsset considère qu’il est urgent de les réglementer pour en organiser le développement et écarter les risques sanitaires principaux.

Les travaux de l’Afsset ne visent que les baignades ouvertes au public qui sont susceptibles de concentrer un grand nombre de baigneurs. Elles accueillent aussi des populations sensibles (enfants, personnes âgées) et professionnelles (maîtres nageurs, personnels d’entretien) qui s’exposent durablement. L’une et l’autre méritent protection. Les risques sanitaires peuvent être plus élevés pour ces baignades artificielles que pour les autres baignades naturelles ou les piscines : l’eau ne court pas (ou peu) naturellement ; elle n’est pas désinfectée comme dans les piscines. Pourtant les dangers sanitaires à traiter sont les mêmes que pour les baignades : germes apportés par les baigneurs, microalgues toxiques qui peuvent s’y développer, ou encore pathogènes issus de l’environnement (eau de remplissage, ruissellements d’eaux souillées, intrusion d’animaux, etc.).

L’Afsset recommande qu’une réglementation stricte soit mise en place pour la protection des baigneurs dans ces baignades artificielles ouvertes au public. Elle demande en particulier : 1- Un recensement de ces baignades et la mise en place d’analyses microbiologiques. Pour cela, l’Afsset fournit un guide de classement de ces baignades et une liste de 6 paramètres microbiologiques à surveiller ;
2- Sans attendre les résultats de ces analyses, d’appliquer les meilleures pratiques disponibles sur les baignades et notamment :

  • rédaction d’un profil de vulnérabilité de la baignade (identifier les sources de pollution comme la présence d’élevages en amont, ou les situations à risques comme les périodes d’orage) ;
  • mettre au meilleur niveau les mesures d’hygiène des baigneurs (douches avant d’entrer dans la baignade, toilettes, panneaux d’information) et limitation du nombre de baigneurs ;
  • imposer un délai maximal pour le renouvellement de l’eau, fixé à 12h (par filtration ou par apport d‘eau neuve).


Pour ce qui concerne particulièrement les baignades à traitement biologique ouvertes au public (« piscines biologiques »), l’Afsset considère que le niveau de maîtrise des risques sanitaires proposé par les constructeurs est aujourd’hui insuffisant pour un développement libre de ces baignades en fréquentation publique. Le traitement naturel et sans traitement chimique (chloration) doit encore être amélioré en ce qui concerne l’efficacité de la maîtrise des pathogènes potentiels et des algues.

L’Afsset demande de faire rentrer les baignades à traitement biologique actuelles dans un programme expérimental avec la mise en place sans délai d’un suivi hebdomadaire de la qualité des eaux, la limitation du nombre de baigneurs et l’amélioration des mesures d’hygiène. Les concepteurs sont invités à faire un effort de recherche et développement pour améliorer la conception des installations."

Source Afsset

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les baignades naturelles, les piscines écologiques, les piscines bio, ....

++ Piscines, tendance aux spas et aux baignades naturelles
++ la piscine naturelle au camping bio d'uttopia
++ voyageur responsable

Personnellement je préfère sans hésiter me baigner dans ce type de piscines écologiques, placées dans un cadre naturel, et dont l'eau est une invitation au plongeon, où tous les sens sont en éveil avec le gazouillis des oiseaux et les parfums des fleurs, le toucher des galets et la douceur du vent dans les feuillages, évidemment avec des règles d'hygiène de base à respecter, et vous ?

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+