Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jeudi 18 décembre 2014

Mot-clé - bonnes pratiques écologiques

Fil des billets - Fil des commentaires

L’été, période idéale pour se sensibiliser à la pollution marine

« Vacances, j’oublie tout » disait la chanson, et pourtant, s’il y a une chose qui se rappelle à nous chaque année c’est la nécessité de protéger nos lieux de villégiatures. Ils sont d’autant plus fragiles que la population des vacanciers vient perturber leur équilibre. Alors, non ! on n’oublie pas de jeter, trier, faire attention aux produits que l’on utilise quotidiennement, et grâce aux diverses manifestations et ateliers mis en place cet été encore on apprend ou l’on s’informe !

IMG_0897.JPG

« Sois poli avec ta mer ! »

Le littoral français cumule 5500km de côtes. Informer, éduquer, sensibiliser sont indispensables pour protéger notre littoral. Le nombre de plaisanciers atteint aujourd’hui 4 millions et les immatriculations de bateaux de plaisance augmentent d’environ 25 000 unités par an. Sur le littoral, près de 500 installations portuaires sont destinées à l’accueil des navires de plaisance et en eaux intérieures, on dénombre 8 500 km de voies d’eau et d’innombrables lacs ou plans d’eau ouverts à la navigation de plaisance.

Petit tour d’horizon des actions concrètes auxquelles vous pouvez participer cet été.

  • La cote du nord de la France

A Dunkerque Grand Littoral, ville classée Natura 2000 et zone protégée pour certaines espèces, deux opérations sont actuellement en cours. L’une menée par la sécurité maritime informe les plaisanciers. Lors de contrôle et de rencontre, elle rappelle les règles de sécurité en mer, mais sensibilise également à la pollution maritime en distribuant des brochures et en rappelant quelques écogestes simples : ne pas polluer mais aussi à agir pour limiter l’impact écologique, en ramassant les déchets qui flottent dans l’eau. L’autre, grâce au concours des bibliothèques du réseau Bib’Estiv, présente sur certains sites des expositions, des découvertes nature ou encore une sensibilisation à l’écologie. Le programme complet, les lieux et les horaires sur le site Bib’estiv.

IMG_0895.JPG

  • La côte atlantique

À l’occasion, des Jeudis du Port, une manifestation éclectique organisée par la mairie de Brest, l’association Surfrider Foundation Europe tient un stand qui permet, via des « happening » (manifestations éclairs) et des jeux, de sensibiliser les vacanciers sur le thème des déchets marins. L’association organise notamment les « pêches du jour » où, comme sur un étal de poissonnier, sont exposés les détritus ramassés quotidiennement ainsi que des ateliers de traçage des déchets pour expliquer que tous les comportements irresponsables ont un effet sur la pollution marine. C’est en effet le message de la campagne « jeter par terre, c’est jeter en mer ». http://www.surfrider.eu/

A propos des Jeudis du Port Les Jeudis du Port, manifestation gratuite de musiques et d’arts de rue organisée par la ville de Brest sur le port de commerce, vous invitent, pour leur 26e édition, à savourer quatre grandes soirées conviviales de spectacles et découvertes artistiques pour petits et grands les 24, 31 juillet, 7 et 14 août. Plus d’infos http://www.brest.fr/culture/les-jeudis-du-port.html IMG_0891.JPG

  • La cote méditerranée

Réseau Mer en Méditerranée Destination touristique incontournable, le littoral de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur accueille chaque année jusqu’à 8 fois sa population habituelle ! Depuis 12 ans, le réseau Mer organise la campagne Inf’eau’mer, des ateliers afin de s’interroger et de susciter l’envie de préserver des lieux de loisirs uniques par leur beauté et leur biodiversité. Pour profiter de l’été tout en étant responsable, une vingtaine de structures d’éducation au développement durable sont mises en place sur et proposent d’adopter des écogestes simples et respectueux du milieu marin par : • des stands ludiques et éducatifs lors d’événements locaux et sur les plages pour informer un large public, • des rencontres de plaisanciers, sur l’eau, afin de les sensibiliser sur l’impact des pratiques, à quai ou en mer, sur le milieu marin.

Plus d’infos : www.reseaumer.org

Stand_Inf__eau_mer__Mediterranee_2000_.jpg

Qu’ils sont bio nos ports !

Des ports de plaisances aussi se mobilisent et mettent des moyens pour sensibiliser les plaisanciers. Les ports de Cavalaire, de Saint Tropez et de Port-Cros se sont associés à étamine du lys et coslys pour offrir aux plaisanciers qui stationnent cet été un kit d’entretien écologique : liquide vaisselle, lessive gel douche. L’idée de les aider à enclencher les changements de comportements.

Pour les accros des réseaux sociaux : 2 minutes pour nettoyer les plages On n’attend pas une association locale pour faire un geste pour sa plage, comme le suggère l’association irlandaise Clean Coasts de Martin Dorey. Puisqu’il est parfois difficile de fédérer et d’organiser un nettoyage, Clean Coast a partagé l’idée d’un nettoyage « collectif « en relayant chaque action entreprise sur les réseaux sociaux, grâce à l’emploi de hashtags et des mots clés #cleancoasts et #2minutebeachclean. En France, l’association Pavillon Bleu précise qu’elle serait intéressée pour lancer ce type d’opération avec des collectivités, mais rien n’a encore abouti.

Des_supports_educatifs__Mediterranee_2000_.jpg

A la rentrée et dans toute la France, on continue !

Et si vous n’êtes ni à Brest, ni en PACA pour profiter de stands informatifs, voici les rendez-vous de septembre : - le Beach Day organisé par Surfrider Foundation Europe dont la 2ème édition se déroulera sur l’ile de Batz ou à la Teste de Buch, le 20 septembre prochain.Le Beach Day est un évènement éco-pensé qui souhaite faire prendre conscience, à travers des initiations sportives et des activités de sensibilisation, que sport et environnement sont intimement liés. L’idée est de se rendre compte des dangers qui menacent le littoral, en redécouvrant la plage comme un terrain de jeu. http://www.beachday.eu/ - vous avez jusqu’au 15 août pour vous inscrire pour participer aux journées « Nettoyons la nature » les 26, 27 et 28 septembre prochains. Pour la 17ème année consécutive, l'opération organisée par les centres E.Leclerc prévoit de rassembler des bénévoles qui vont s'engager pour quelques heures ou quelques jours à collecter les déchets de leurs forêts, quartier, plage, berges… http://www.mouvement-leclerc.com/home/nettoyons-la-nature

Selon le réseau Mer, toutes les actions mises en place ont permis de remarquer des améliorations constantes d’année après année : • 45 % des plaisanciers utilisent des produits d’entretien plus respectueux du milieu marin. Cette proportion reste stable par rapport aux années précédentes.

•  22 % des usagers ont déclaré n’utiliser en mer que de l’eau pour l’entretien courant du bateau. : 
•  78,8 % des personnes sondées considèrent la plage propre, 31,4 % la trouve de plus en plus propre. Pour 74 %, une plage propre est une plage sans déchets mais avec des éléments naturels comme les feuilles de posidonie (ils étaient 70 % à le penser en 2009). 
•  46,9 % des personnes sondées se rendent en voiture à la plage contre 28,1 % à pied.  Ils étaient 50 % à utiliser leur véhicule en 2009.

Si vous aussi vous partez profiter de nos belles plages, faites nous part des actions écologiques rencontrées !

Stand_Inf__eau_mer__CC_des_Golfes_de_St_Tropez-Observatoire_marin_.JPG

Emballer son sandwich avec du recyclable réutilisable

Pour un pique-nique écologique il existe une solution pour emballer son sandwich : un tissu réutilisable, avec des scratchs adaptés, pour le maintien du casse croute. C'est tout simple et très pratique. On évite ainsi le recours au film plastique, au papier aluminium. Et en plus une fois déroulé, il sert de set de table pour poser le repas. Un petit geste pas si anodin quand on sait qu'en France la consommation de papier aluminium permet de faire 28 fois le tour du monde. Le réflexe du porte sandwich réutilisable est initié par la société Marcadiferencia qui a breveté le Boc’n Roll. A l'extérieur, composé de textile, et à l'intérieur, une partie plastifiée composée d'un plastique recyclable, compatible pour le contact alimentaire, et qui facilite le nettoyage. Une fois replié, il tient dans la poche. Pratique pour y placer les goûters lors des sorties scolaires des enfants, adapté aux sandwichs roulés pour un snack au bureau, ou pour y placer des fruits secs pour la randonnée, c'est un produit breveté made in Espagne

emballer sandwich écologique emballage tissu réutilisable

Une innovation utile aux familles qui renforce aussi la tendance à l'usage de produits durables partout en Europe

Et pour laver cet emballage recyclable sandwich je vous recommande l'usage du liquide vaisselle bio ultra dégraissant Etamine du Lys disponible dans la boutique d'aboneobio

Le Troc à plantes

Pour se sentir bien chez soi, on ajoute une plante ou plus. Et puis on déménage, on ajuste sa décoration, bref la plante devient grande et on change d'avis. Et si on troquait nos plantes pour leur donner une seconde vie ? La Trocante a lancé le Troc à Plante : chacun peut apporter ses plantes intérieures ou extérieures, contre un bon d'achat de 3 euros, opération du 20 avril au 31 mai, dans 3 magasins de la franchise (Carcassonne, Narbone, St Lo) . Sinon il existe aussi les trocs des plantes dans les quartiers (voir le calendrier des bourses de plantes, des foires aux végétaux). On apporte ses plants et on repart avec ceux du voisin. Une idée simple aussi pour créer du lien, et s'inscrire dans un système d'échange non marchand. Et c'est la saison ! A ajouter à sa liste de bonnes pratiques écologiques !

foire aux plantes troc de plantes trocante

Ce dimanche vous allez essayer le troc de plantes ?

Un distributeur de Yaourt bio frais

Les produits en vrac s'imposent, à la fois pour leur impact écologique (moins d'emballages) mais aussi pour des raisons économiques. Jusqu'à présent, les produits d'épicerie étaient l'essentiel des distributeurs : riz, amandes, céréales, ...Désormais les produits bio frais se développent aussi en libre service : on connaissait le distributeur de lait cru, le distributeur de paniers bio, le distributeur de fruits frais au bureau, voilà maintenant le distributeur automatique de Yaourts bio. Lancé par Triballat Noyal, ce distributeur automatique de yaourts bio et desserts lactés (au lait ou au à base de soja, marque Sojasun) a été développé par BTCI, avec un soutien OSEO, et un financement de la Région Bretagne. La Yaourterie fournit 1 kg de yaourt en vrac, il suffit d'apporter son récipient. A déguster en famille, du yogourt brassé nature Tante Hélène ou un dessert au soja, sojade. Ce bon plan bio est en phase test dans les supermarchés bio Biocoop de l'Ouest (notamment à Rennes).

yaourterie - yaourt en vrac-yaourt en libre service

Un effort important a aussi été consenti sur l'aspect écologique de la production de froid de ce distributeur. L'innovation apportée permet de réduire la consommation d'électricité et le rejet de CO2 (- 451 kg de Co2 par an) par rapport à un autre système de réfrigération plus classique.

Une belle initiative du collectif Bienvenue en Bretagne. Une bonne pratique écologique à encourager qui évitera que les pots de yaourts non consommés finissent à la poubelle (1 300 000 pots de yaourt partent chaque jour à la poubelle en Grande Bretagne, sans avoir été ouverts, cf mon article : ne jetez plus votre yaourt). Consommons moins mais mieux

Les carrés démaquillants lavables réutilisables en coton bio

Savez vous que nous utilisons en moyenne entre 360 et 730 cotons jetables par an par femme ? Et si on remplaçait le jetable par du durable ? Et si on utilisait des carrés démaquillants lavables pour la toilette du quotidien ? Une jeune maman de deux enfants en a fait son business : Emmanuelle Terrier a lancé les Tendances d'Emma en innovant avec des kits pratiques, économiques et durables. Au lieu de chercher son coton visage tombé en prenant son produit démaquillant, elle propose des solutions à la fois pour garder les carrés démaquillants propres (trousse) et un filet qui sert de poubelle pour stocker les cotons lavables déjà utilisés, avant de mettre le tout directement dans la machine à laver.

carrés démaquillants lavables en machine

Pour réaliser ses produits, Emmanuelle fondatrice des Tendances d'Emma a mis en place des partenariats privilégiés avec des entreprises engagées. En quête d'une nouvelle forme de commerce basé sur l'échange et l'entraide, elle a choisi d'externaliser la fabrication auprès d'une entreprise d'insertion de détenus. La conception des trousses et filets en coton bio est confiée aux Mouettes Vertes, fabriqués en Inde par une société française respectueuse de l'homme et de son mode de vie. A noter que le filet en coton bio proposé dans le Mini Kit Eco belle carrés démaquillants lavables est une exclusivité pour aboneobio

Pour Emmanuelle, « Le lavable n’est pas un progrès, c’est un choix que nous faisons pour nos enfants et notre planète. Pour que ce choix soit facilité il faut de vraies solutions, simples, complètes et à la portée de tous.»

Dans la boutique d'aboneobio nous vous proposons en partenariat avec les Tendances d'Emma :





  • des recharges de carrés bébé lavables en molleton de coton bio pour la toilette du visage ou des fesses__. Ces produits sont aujourd’hui utilisés en crèche qui leur font subir des traitements draconiens et la satisfaction de leurs utilisateurs n’est toujours pas démentie



Regardons ensemble les économies que vous pouvez faire en utilisant ces cotons visage lavables réutilisables pour se démaquiller ou nettoyer sa frimousse :

  • 300 lavages par carré démaquillant, soit 3000 démaquillages par kit
  • 8 ans de démaquillage pour 30 € (à raison de de 1 carré par jour)
  • Soit 3,75 € de démaquillage par an
  • Soit 0,1875 € par semaine
  • Aucune consommation d’eau ou d’électricité supplémentaire... Ils s’intègrent aux machines à laver habituelles.

Je vous recommande évidemment le recours à une lessive écologique, comme la lessive en poudre Etamine du Lys, idéale pour le blanc pour laver vos carrés démaquillants. Pour retirer les tâches éventuelles, vous pouvez laisser tremper avant lavage, dans une bassine avec du Tout Net dégraissant détachant écolo

Alors que pensez vous de cette nouvelle bonne pratique écologique ?

De la lessive plus concentrée mais pas plus écologique !

Quand vous achetez un pack de lessive en supermarché, vous achetez 40 % d'eau. A partir de la mi juin 2011, les lessives devront être plus concentrées, selon la recommandation de l'AISE (Association internationale de la savonnerie, de la détergence et des produits d'entretien). Sauf que concentrées ne veut pas dire écologiques ! La biodégradabilité d'une lessive dépend de sa composition. Or dans les lessives on retrouve trop de pétrochimie, avec des substances qui ne sont pas du tout biodégradables et qui continuent de polluer gravement nos rivières et nos cours d'eau (1/3 des rivières polluées en France, avec des phénomène d'eutrophisation des cours d'eau). Certes, le consommateur sera invité à utiliser moins de produits (là où il mettait 180 g de lessive en 1997, il ne mettra plus que 75 g en 2008 avec une lessive classique). Même si les flacons vont diminuer d'un tiers, même si cela représente au final 4 millions de tonnes de Co2 en moins rejetés, avec au passage une économie de 28 millions de litres de lessives chez Unilever ( 1.000 tonnes de packaging et 30.000 palettes) la lessive ne sera pas moins chère. Mais le défi majeur à relever reste celui de la composition de ces lessives classiques qui sont polluantes à cause des résidus issus du pétrole. La mention de l'Ecolabel Européen reste très insuffisante, rien à voir avec la certification Ecocert détergence écologique que vous retrouvez sur la lessive écologique vendue par Abonéobio.

LESSIVE bio écologique aboneobio

Quels sont les enjeux des lessives sur l'environnement ?

En 2010 les achats de lessives ont représenté 1,3 milliards d’euros pour 5,7 milliards de lavages ! Avec une moyenne de 5 machines par semaine par famille, ça fait quand même 110 millions de lavages par semaine ! imaginez l'impact de nos rejets d'eaux grises, en sachant que les stations d'épuration n'arrivent pas à éliminer les micro polluants de nos eaux usées.

Comment fabrique t'on une lessive ?

Un produit d'entretien est composé d'eau (3/4 voir 80 %) + de tensio actifs + des additifs (parfums, enzymes, conservateurs, anti calcaire (EDTA, ...), séquestrants, agents de texture, colorants, ...)

Pourquoi l'écolabel est largement insuffisant ?

L'écolabel européen (la petite fleur) a été créé en 1992 par un groupement de producteurs et de transformateurs dont Procter et Gambel. Ils n'ont peut être pas intérêt (économiquement parlant) à pousser davantage le cahier des charges ?. Aujourd'hui l'impact de l'Eco label Européen reste très limité. Même si, contrairement aux lessives classiques, il interdit les azurants optiques (ce qui donne l'impression que le linge est plus blanc), les EDTA anti calcaire, l' Eco label Européen n' a aucune autre exigence sur les matières premières. Or si celles ci sont d'origine pétrochimiques (ce qui est le cas pour des raisons de coût plus faible), évidemment l'impact sera fort sur l'environnement. Seules les matières premières issues du monde végétal garantie une biodégradabilité optimale. Ce sont uniquement les produits écologiques formulés sur bases végétales qui se dégradent en totalité sous 28 jours.

L'écolabel se contente d'une recommandation sur l'ingrédient principal qui est le tensio actif : selon ce label, pour pouvoir apposer le logo écolabel européen sur une lessive, il suffit que le tensio actif soit biodégradable à 60 % . D'ailleurs ceci ne constitue pas une avancée, puisqu'il s'agit déjà de la règlementation française.



En résumé, pourquoi acheter une lessive avec la mention Ecolabel Européen est insuffisant ?

  • Votre lessive achetée en supermarché peut contenir n'importe quelles matières premières (dont celles issues du pétrole : les dérivés et produits pétrochimiques sont autorisés) avec des produits pouvant être issus de l'éthoxylation
  • Pour la fabriquer on a pu utiliser n'importe quelles méthodes d'extraction des matières premières (pas d'exigences sur les matières premières d'origine végétale, animale, ..même si elles sont menacées, ...), et on a pu aussi faire des tests sur les animaux
  • Pour l'ajout d'additifs, très grande liberté, votre lessive peut contenir n'importe quelles substances sans ce soucier de leur biodégradabilité, dont celles qui sont vivement critiquables.
  • Du coup votre lessive ne sera pas biodégradable car la biodégradabilité des additifs n'est pas étudiée par l'écolabel. Et l'on sait aujourd'hui que ce sont principalement ces additifs qui ne sont pas éliminés par les stations d'épuration qui polluent nos rivières ! Il faut entre 100 et 300 siècles pour que l'eau d'une nappe phréatique se renouvelle complètement. L'eau que nous polluons aujourd'hui est celle que nous boirons demain ! ...
  • Votre lessive sera emballée sans contrainte puisqu'on peut utiliser n'importe quel emballage (dont PVC, polystyrène, ...) aucun matériau interdit, c'est juste la question du rapport poids du produit et poids de l'emballage qui est pris en compte
  • Si votre lessive ne pourra pas contenir de phosphates car c'est la règlementation française qui l'interdit depuis 2007, en revanche votre produit de vaisselle ou ménager avec aussi la mention écolabel pourra lui en contenir ! Sauf que si c'est interdit c'est bien que cela pose des soucis sur l'environnement alors pourquoi le tolérer dans d'autres produits ?
  • Enfin votre lessive achetée en grandes surfaces contiendra peut être des produits pouvant perturber votre santé : des parfums synthétiques (allergisants et polluants), des conservateurs issus du formaldéhyde, benzène, ...des principes actifs à base de chlore, phosphonates (elles ont remplacé les phosphates !), perborates, ammoniaque, acide chlorydrique...le tout pour un cocktail allergisant, polluants et cancérigènes


Pour éviter ces risques et limiter l'impact de votre lessive sur votre santé et l'environnement, optez pour de vraies lessives écologiques sous certification Ecocert détergence écologique, comme celles proposées par aboneobio qui vous conseille sur les bonnes pratiques écologiques pour mieux consommer en famille :



La certification Ecocert Détergence écologique apporte de sérieuse garantie sur votre lessive :

  • Des bases lavantes végétales d'origines végétales
  • Un produit fini avec une haute biodégradabilité
  • Des matières premières renouvelables et d'origine naturelle
  • Des huiles essentielles issues de l'agriculture biologique
  • Une démarche environnementale en production
  • Des contrôles de conformité inopinés sur le site de production.
  • Une traçabilité interne et externe
  • Pas de tests sur les animaux
  • Un emballage facilement recyclable

La lessive écologique Etamine du Lys sélectionnée par Abonéobio vous garantie un produit efficace pour le lavage de tous vos textiles, sain, respectueux de votre peau et de l'environnement :

  • Sans phosphate, ni NTA, ni EDTA
  • Sans colorant, ni parfum de synthèse
  • Sans azurants optiques
  • Avec des huiles essentielles bio
  • Conforme au contrôle Ecocert
  • Biodégradabilité optimale
  • Non testé sur les animaux

Vous saurez choisir désormais en lisant les étiquettes sans vous laisser avoir par de pseudos mentions écologiques !

Peindre et décorer au naturel

Comment faire soi-même des enduits et peintures écologiques, créer des effets décoratifs sains sur ses meubles ou ses murs ? Tout simplement en revisitant les matériaux simples, naturels tels que la chaux, les terres colorantes, le sable, le savon noir, la craie, les pigments, ..L'occasion de redécouvrir des recettes d'autan, remises au goût du jour pour décorer votre maison tout en respectant l'environnement. Ce guide vous accompagnera de manière très pratique, sans beaucoup de matériel : vous pourrez fabriquer des finitions à partie des ingrédients dont vous disposez dans la cuisine. Et oui on peut faire de la peinture ou une patine à partir de yaourt, de riz, de lait de farine ou de bière ! C'est ludique et écologique

peindre et décorer au naturel

Au sommaire de ce livre :

  • Produits, pigments et outils, tout ce qu'il faut savoir pour créer une décoration naturelle : les charges (la terre, l'argile, ...), les liants (la bière, la caséine, la chaux, huile de lin), les diluants (eau, essence de térébenthine, essence d'écorce d'agrumes, ...), les pigments (les terres colorantes, les pigments végétaux, le broux de noix, ...)
  • Enduits décoratifs : des idées d'enduits sains pour rénover ou décorer les murs. Enduit argile et sable, plâtre gratté, béton égyptien, enduit terre et plâtre, chaux ferrée, plâtre ciré, ..
  • Peintures murales : un choix de peintures naturelles pour habiller les murs. Peinture à la colle de farine, peinture à l'argile, chaux brossée, peinture blanche au riz, peinture à la craie, finition bière et à la cire, ...
  • Effets décoratifs sur les murs : des idées d'effets décoratifs pour animer les murs. peintures à l'éponge, effet faux bois, glacis à l'huile et à l'essence d'agrumes, glacis au vernis, badigeon à la chaux, ...
  • Peintures meubles et boiseries : des peintures décoratives spécifiques pour le bois. Peintures au yaourt, peinture à l'huile, peinture au plâtre, peinture au fromage blanc huilée, peinture chaux et argile...
  • Effets décoratifs sur les meubles : des effets de patine pour changer le style de vos meubles. Patine à la cendre, lasure au bleu pastel, patine à l'oeuf, platine au blanc broyé, peinture vieillie deux tons, peinture au pochoir, ...
  • Finitions et recettes complémentaires : toutes les recettes pour protéger les enduits et peintures
  • et des annexes très utiles : préparer les supports, colorer les peintures, et des astuces pour ne pas rater ses préparations.

Dans la collection "tout beau tout bio", Peindre et Décorer au naturel, tome 2, rédigé par Nathalie Boisseau, auteure du blog Esprit de Cabane, en librairie actuellement, 13€50 aux éditions Alternatives.

Le commerce équitable s'invite au G20

A quelques jours de la célèbre quinzaine du commerce équitable, Max Havelaar France rebondit sur l'actualité et l’annonce du G20 sur la régulation des prix des matières premières agricoles pour faire le point sur les enjeux du Commerce Equitable. Il s'agit de proposer des actions concrètes pour retrouver un nouveau système économique régulé. Redonner aux producteurs la place qu’ils méritent dans les échanges commerciaux. Assurer plus de transparence aux consommateurs pour leur permettre de faire des choix éclairés, et de donner à tous les moyens de devenir acteurs de leur propre avenir. Et au final redéfinir la consommation responsable, que ce soit le commerce équitable, les produits bio et les produits locaux. Max Havelaar France lance le débat le jeudi 05 mai, lors d'une conférence «L’exemple du commerce équitable devrait inspirer les membres du G20» avec la présence de représentants mondiaux des producteurs. Sur invitation.

logo max havelaar france

Après avoir prôné pendant plusieurs décennies le démantèlement à tout prix des organismes de régulation et la libéralisation des marchés, les dirigeants du G20 reconnaissent enfin la nécessité de réguler les prix des matières premières agricoles. Le G20, la hausse des prix des matières premières agricoles, la situation des producteurs… Quelle place pour le commerce équitable dans ce contexte ? Quel est l’impact de la hausse des prix des matières premières agricoles pour les producteurs ? Et pour les consommateurs, où se trouve le prix juste ? Comment réguler les prix ? Comment agir ? Quel est le rôle des consommateurs en France ? En quoi le commerce équitable permet une régulation du commerce ? Quelle est la vision des producteurs au Sud ?.

A l'aube de la 11ème Quinzaine du Commerce Equitable c'est l’occasion de faire entendre la voix des producteurs et des consommateurs, dans le contexte de crise alimentaire mondiale. A suivre...

La bio dans les étoiles à Annonay

Si vous êtes dans le coin d'Annonay (07) vous allez pouvoir participer à deux journées ouvertes au public et gratuites sur le thème « La Bio dans les étoiles », les vendredi 8 et samedi 9 avril 2011, sous le parrainage du Chef étoilé Régis Marcon. A savourer, des conférences (quelle cuisine pour demain ? comment manger sain et équilibré ...), des tables rondes-débats avec des scientifiques et experts, des chefs cuisiniers, des producteurs, et des rencontres autour d’ateliers cuisine pour adultes et enfants, et des dégustations de produits locaux et biologiques des animations et activités écologiques ....

la bio dans les étoiles

Vendredi 8 avril

  • Conférence La nutrition en question : quelle cuisine pour demain ? Panorama des relations des chefs avec les producteurs et transformateurs, le point sur la bio dans la restauration collective. On parlera d'évolution de santé et de qualité. Parmi les intervenants : Philippe Desbrosses, Lylian Legoff, Gilles-Eric Seralini, François Veillerette, Alain Alexanian, Stéphane Veyrat, Sonia Ezgulian, Maria Pelletier…
  • 18h Spectacle interprété par Isabelle Autissier « Une nuit, la mer» (contes) – gratuit.
  • 21h projection du film « Severn, la voix de nos enfants » suivi d’un débat avec le réalisateur Jean-Paul Jaud, Michèle Rivasi (Députée européenne), Serge Orru (WWF), Guy Kastler (Réseau Semences Paysannes), au Cinéma Les Nacelles d’Annonay – prix public.



Samedi 9 avril

  • Conférence manger sain et équilibré : le bio à la portée de tous, les substances chimiques présentes dans l’alimentation, les OGM : une menace pour l’agriculture biologique ? Les intervenants sont : Arnaud Apoteker, Maria Pelletier, Nicolas Grisolle, Annie-Françoise Crouzet, Michèle Salord, Jean Bretagne, Nadège Mestre, Bachir Henni, Laurence Traversier, Les Aventurières du Goût…
  • Des ateliers cuisine et des dégustations .
  • 17h projection du film « Severn, la voix de nos enfants » de Jean-Paul JAUD Cinéma Les Nacelles d’Annonay – prix public.
  • 21h Spectacle « Marc JOLIVET fête ses 40 ans de scène » - Espace Jean Monnet - Parc de la Lombardière


Voir le programme complet sur www.naturevivante.com

Abonnez vous au colis bio dans Nouveau Consommateur

A la rubrique conso attitude du magazine Nouveau Consommateur de Février 2011, une double page présentant des projets de femmes entrepreneuses, intitulée "la toile, une affaire de femmes ! " où j'ai le plaisir d'y découvrir un article sur Abonéobio : Abonnez vous au colis bio

article sur aboneobio dans nouveau consommateur

Et voilà le détail de l'article de numéro 38 de Nouveau Consommateur (Février 2011), page 36, où il est dit :

Premier site d'abonnement bio pour les produits du quotidien, aboneobio.com s'est inspiré de la pratique des abonnements aux paniers de fruits et légumes. Sa fondatrice, Laurence Moulin, s'est penchée sur les produits bio nécessaires pour couvrir les besoins annuels d'une famille ; des colis déjà préparés mais personnalisables, et un maximum d'économies (via quatre envois et quatre paiements). Une méthode infaillible pour changer nos habitudes de consommation !. Des cosmétiques aux produits bio pour animaux, tout est là pour poursuivre nos efforts au quotidien.

abonnez vous au colis bio aboneobio

Merci à Emilie Drugeon pour la rédaction !

Dans cet article on découvre aussi d'autres initiatives intéressantes comme, les bijoux engagés de socapristi.com, la lingerie bio de peau-ethique, les vêtements bio Made in France de zestedenature.fr, les objets de décoration naturelle de naturellement-deco.fr, les créations de Feemaincreation.com, ...

- page 1 de 14

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+