Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 22 juillet 2014

Savez vous ce que contient votre Coca Cola ?

Certaines marques font partie du quotidien, nous consommons ces produits sans se poser de questions, et pourtant leur consommation excessive peut parfois se révéler nocive pour notre santé. Après les phtalates dans le Nutella, parlons aujourd'hui du Coca Cola. On savait la boisson fort sucrée (7 morceaux de sucre avalés par canette), avec de la caféine (33 mg pour un seuil de 200 mg par jour à ne pas dépasser), voir de l'aspartame (à éviter, et lui préférer la stévia) pour sa version light, regardons le détail de la recette : eau gazéifiée, sucre, colorant : caramel E150d, acidifiant : acide phosphorique, arômes naturels (extraits végétaux), dont caféine. Cette boisson fétiche contient de l'acide phosphorique et non pas de l'acide citrique comme d'autres marques de soda, c'est d'ailleurs ce qui participe au goût particulier du Coca Cola, ainsi que celui du Pepsi Cola. Une étude américaine révèle que boire deux verres de Coca Cola par jour multiplie par deux les risques de faire une insuffisance rénale !

canette coca cola collector
Et ce symptôme de l'insuffisance rénale toucherait 3 millions de Français, avec une évolution de la maladie de manière irréversible. Une autre étude démontre que la consommation quotidienne de coca cola chez les femmes entraine un risque accrue d'ostéoporose avec une chute de la densité minérale osseuse. En effet l'effet acidifiant de cet additif oblige l'organisme à se défendre en puisant dans ses ressources et en pompant les citrates de calcium qui composent les os. Cette boisson peut être aussi néfaste pour la croissance des enfants, puisque l'acide phosphorique freine l'assimilation du calcium.

Autre ingrédient à suivre de près, le caramel qui donne sa couleur particulière au Coca Cola serait aussi mise en cause, si on en croit la publication du CPSI. Ce caramel est produit à partir d'une réaction chimique entre du sucre, des sulfites et l'ajout d'ammoniac. C'est ce dernier qui pose problème : la réaction qui en découle produit deux substances chimiques soupçonnées d'engendrer des cancers ( 2-4-MI) selon les études faites sur des animaux. La mention "Caramel" cache une réalité différente du caramel maison que l'on connait. Là il s'agit d'un caramel à l'ammoniac et ce n'est pas indiqué comme tel sur l'étiquette ! Rien de naturel dans ce colorant, contrairement à ce que cela laisse entendre.

C'est bien la question de la transparence sur la composition des produits que nous utilisons au quotidien qui me révolte. Ces grandes marques n'hésitent pas à faire du business sans nous révéler les détails de la fabrication des produits que nous consommons, quitte à entacher sérieusement notre santé. Conclusion, le Coca Cola, comme le Nutella, ne doivent pas s'inviter tous les jours sur la table. Si les enfants ou les adultes ne peuvent s'en passer, il convient alors de les réserver pour une consommation exceptionnelle.


Sources :

  • http://www.cspinet.org/new/201102161.html
  • http://www.medscape.com/viewcollection/2658
  • http://www.e-sante.fr/pas-coca-c-est-mieux-pour-reins/actualite/1414
  • http://www.e-sante.fr/pour-faire-vieux-os-evitez-sodas/actualite/1414
  • http://coca-cola-tpe.e-monsite.com/rubrique,l-acide-phosphorique,172611.html
  • http://www.humanosphere.info/2011/06/24939/
  • http://www.dangersalimentaires.com/2011/04/coca-cola-une-boisson-dangereuse-et-cancerigene/


Et pour prendre soin de vous au quotidien, pensez aussi à utiliser un gel douche bio vous éviterez ainsi de vous laver avec du pétrole !

Notre poison quotidien où comment l'industrie chimique tue

Ne manquez pas le 15 mars la diffusion sur Arte du documentaire alarmant de Marie-Monique Robin, notre poison quotidien où comment l'industrie chimique empoisonne nos assiettes ! Y a t il un lien entre l'explosion des cancers, maladies neurologiques telles que Parkinson et Alzheimer, les troubles de la reproduction et le déferlement des substances chimiques dans nos assiettes ?

notre poison quotidien Marie Monique Robin

Lire la suite...

Nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !

En tant que parents nous sommes forcément sensibles à la santé de nos enfants. Et voilà qu'une étude de Générations Futures nous informe que chaque jour nos enfants avalent 128 résidus chimiques, dont 36 résidus pesticides, 47 substances cancérigènes probables et 37 perturbateurs du système endocrinien ! C'est juste hallucinant !!! Cette étude qui tient compte des recommandations (manger 5 fruits et légumes par jour, boire de l'eau...) s'est cantonnée aux substances chimiques communément trouvées dans chaque aliment (pour des raisons de coût d'études) par conséquent les résultats obtenus (déjà très inquiétants !) sous-estiment peut-être la réalité de la contamination ! Après le Nutella qui contient le DEHP le phtalate le plus dangereux, voilà de quoi se poser vraiment la question des menus de nos enfants !

résidus chimiques dans le petit dej des enfants Alors à combien de substances chimiques différents sommes nous exposés dans une journée par notre alimentation ? A quel type de substances ? Les seuils fixés par les agences officielles sont-ils respectés ? Combien de substances soupçonnées d‟être cancérigènes et/ou perturbant le système endocrinien ingérons nous de manière quotidienne ? C'est à ces questions que Générations Futures à chercher à répondre par cette étude.

Détail des menus pour enfant analysés (on constate que c'est assez proche des habitudes)

  • Matin : Thé avec du Lait (eau chauffée dans une bouilloire en plastique), pain de mie, beurre, confiture, jus de fruit (raisin) ;
  • En-cas 10h : pomme (fruit frais) ;
  • Midi : salade composée (salade verte, tomate, thon) ; haricots verts / steak ; baguette ; raisin (fruit frais) ;
  • Gouter : smoothies aux fruits rouges ;
  • Soir : salade verte, saumon/riz (plat servi dans une assiette en plastique alimentaire); citron pour le saumon ; fromage fondu; pêche (fruit frais) ; pain
  • avec 1 chewing-gum pour enfant par jour + eau du robinet dans la journée



substances chimiques dans le déjeuner des enfants

Résultats : 128 résidus chimiques ingérés dans la journée provenant de 81 substances différentes dont

  • 42 substances cancérogènes possibles ou probables,
  • 5 substances cancérigènes certaines (Ces 47 substances représentent en tout 89 résidus ingérés dans la journée)
  • 37 substances perturbateurs endocriniens suspectés (soit en tout 71 résidus ingérés dans la journée).
  • dioxines / furanes : 14 résidus issus de 9 substances différentes – 7 de ces substances sont cancérigènes possibles ou probables et 5 sont des perturbateurs endocriniens suspectés.
  • PBDEs : 12 résidus dont 4 perturbateurs endocriniens suspectés
  • PCB DL : 44 résidus seul le PCB 126 est classé cancérigène certain, 11 classés cancérigènes probables et 12 perturbateurs endocriniens suspectés
  • cadmium et arsenic : 4 résidus dont 2 cancérogènes certains
  • Pesticides : 44 résidus issus de 36 substances différentes avec 18 cancérigènes possibles ou probables et 12 perturbateurs endocriniens suspectés. 2 substances sur les 36 viennent de l'analyse de l'eau.
  • Additifs alimentaires : 2 résidus cancérigènes possibles et 1 perturbateur endocrinien suspecté.
  • sous produits de traitements des eaux : 4 résidus dont 3 cancérigènes possibles. 1 résidu de nitrate dans l‟eau.
  • plastifiants : 3 résidus dont 1 cancérogène possible et 3 perturbateurs endocriniens suspectés.


résidus et substances chimiques dans le diner des enfants

Ce qu'il faut bien comprendre :

  • même si les doses sont infimes, la répétition de l'exposition conduit à une accumulation dans l'organisme pouvant entrainer une modification du métabolisme et conduire au déclenchement de cancers
  • c'est aussi l'effet cocktail contaminant de ces substances les unes avec les autres qui pose problème
  • Or aujourd'hui l'impact des cocktails chimiques ingérés par voie alimentaire n'est pas évalué. (Idem pour l'impact de l'exposition aux résidus chimiques par exemple présents dans les produits d'entretien, les cosmétiques ou que l'on respire dans un air intérieur pollué, ...)


Télécharger l'étude Générations Futures menus toxiques

Aujourd'hui les cancéroloques sont d'accord pour dire qu'il faut chercher des causes environnementales au développement des cas de cancers (2 fois plus de cancers en 25 ans !). Un homme sur 2 et une femme sur 3 est ou sera touchée par le cancer en France. Et le cancer de l'enfant ne cesse aussi de progresser.

Solutions ? Acheter au maximum des produits bio ! Pour l'alimentation, mais aussi pour les cosmétiques et les produits d'entretien.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les menus toxiques donnés à nos enfants, sur le danger dans nos assiettes, sur l'alimentation et ses substances chimiques qui s'accumulent dans l'organisme et nuit à notre santé, sur les dangers des pesticides, PCB, les Phtalates, bisphénol A, sur l'alimentation anti cancer, ....

++ Menus toxiques avalés chaque jour
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber ++ le danger des additifs
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Le consommateur veut du pain bio mais l'offre de farine bio est insuffisante
++ Notre Pain Quotidien, documentaire sur Arte
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, ...
++ Nos enfants nous accuseront
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
Faire ses courses sans OGM
Le bio pousse à Cuba pour une sécurité alimentaire durable
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ PCB : sommes nous contaminés ?
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ La chasse aux pesticides, reportage sur M6 100 % mag, le témoignage de laurence aboneobio
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Ces poisons qui nous entourent, complément d'enquête
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !

Menus toxiques avalés chaque jour

Combien de types de résidus de substances chimiques ingérés en une journée ? A priori une quarantaine de pesticides et polluants différents avalés à chaque repas, c'est en tout cas ce que démontre l'étude menée par Générations Futures dans le cadre de la campagne sur Environnement et Cancer. Une enquête sur les toxiques cancérogènes qui polluent nos assiettes qui sera dévoilée le 1er décembre.

menus toxiques ingérés chaque jour On savait déjà que les fruits et légumes étaient contaminés par les pesticides (avec des résidus dans nos assiettes) et on évoquait déjà une vingtaine de pesticides dans son assiette, on avait appris que les saumons de Norvège étaient traités contre les poux par un pesticide très dangereux pour l'environnement (du diflubenzuron), voilà qu'on nous parle même de 15 pesticides différents dans ce fameux saumon, et le recours aussi à des substances non conformes à la réglementation européenne pour des cultures importées d'Afrique (Haricots verts du Kenya) ou d'Asie mais aussi d'Espagne (pourtant en Europe) où les fraises Andalouses présentent encore des traces d'un pesticide interdit en France mais toléré en Espagne.

Le nutritionniste Laurent Chevallier en charge de l’alimentation au Réseau environnement santé à participé à cette enquête. Selon lui, la situation sanitaire se dégrade, avec un doublement des cancers en 25 ans, une hausse des cancers de l'enfant, une progression de 40 % des cas de diabète en 10 ans, une multiplication par 5 des cas d'allergies.... (source : 20 minutes)

Notre métabolisme est bouleversé par la présence répétée de ces additifs, conservateurs, pesticides, éducolorants, ..qui s'accumulent dans l'organisme, avec un effet cocktail dénoncé par les cancérologues.

voilà donc une nouvelle étude qui va peut être amener un changement de comportement dans notre alimentation et en amont aussi dans les champs ?

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les dangers des pesticides pour notre santé, sur les enjeux de privilégier le bio dans les produits bio au quotidien, sur notre alimentation qui s'est détériorée, sur ces poisons qui nous rongent dans l'alimentation, mais aussi sur les initiatives pour encourager les familles à aller vers la consommation de produits bio et sains...

++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber ++ le danger des additifs
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Le consommateur veut du pain bio mais l'offre de farine bio est insuffisante
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Notre Pain Quotidien, documentaire sur Arte
++ Pourquoi les prix sont chers en agriculture bio ?
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, ...
++ Nos enfants nous accuseront
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
Faire ses courses sans OGM
Le bio pousse à Cuba pour une sécurité alimentaire durable
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ La chasse aux pesticides, reportage sur M6 100 % mag, le témoignage de laurence aboneobio
++ Ces poisons qui nous entourent, complément d'enquête ce soir
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !

En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau

L'alimentation, mais aussi la pollution au quotidien sont désormais pointées pour expliquer la hausse des cancers. Avant le discours portait sur les risques liés aux expositions dans le cadre professionnel, sur le tabac, l'alcool, la sédentarité, la malbouffe ...Mais une étude américaine a démontré que plus d'un cancer sur deux n'est pas expliqué par des facteurs classiques. Maintenant on évoque la pollution globale (alimentation, eau, air, ...), l'exposition aux pesticides dont la catégorie de pesticides organaux chlorés, qui malgré leur retrait dans de nombreux pays sont encore présents dans les sols, contaminent toute la chaîne alimentaire pour se retrouver dans les tissus graisseux.

cancer-sein

Il faut dire qu'en 25 ans les cancers ont doublé ! Certes on vit plus longtemps, certes on fait des diagnostics plus précoces, certes on sauve davantage de personnes, ...mais le cancer rode et se développe. Il est peut être temps de changer notre façon de vivre ?

A l'occasion de la journée mondiale sur le cancer, le 04 février, posons nous les vraies questions.

Ce que je mange ?

L'alimentation est une clé précieuse pour notre santé, comme nous l'explique le cancérologue David Servan Schreiber et ses conseils sur l'alimentation anti cancer. Un certain nombre d'ingrédients participent à la prévention et à la guérison de cancers. Le contenu de notre assiette n'est pas du tout anodin pour préserver notre capital santé, et le cas échéant pour le retrouver. Mais pour cela il faut aussi privilégier une alimentation bio.

Ce que je mets sur ma peau ?

Les cosmétiques contiennent des substances chimiques qui peuvent entrainer des dangers liés à l'accumulation dans l'organisme de ces composés potentiellement perturbateurs. Les risques de développer un cancer peuvent varier selon la sensibilité et l’âge de chacun. Il faut avoir à l'esprit que la peau accumule 2kg de produits chimiques à la fin d'une année et 60 % de ce qu'on met sur la peau passe le derme !. 100 000 molécules chimiques sont sur le marché, seulement 5000 ont été testées, et 100 sont cancérigènes, et les pour les autres aucunes données, si ce n'est des suspicions. Dans le doute, il est conseillé d'opter pour des cosmétiques bio et de limiter le recours aux substances chimiques (attention aux additifs, tels que les conservateurs, parabens and co, phtalates, ...).

Ce que je respire au quotidien ?

Nos intérieurs sont pollués et pourtant nous y passons 80 % de notre temps ! Une étude récente de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur a démontré qu'1/3 des foyers présente un taux de pollution élevé. Cette pollution nous ronge au quotidien. Pour s'en prémunir il faut aérer chaque jour, utiliser des plantes dépolluantes pour mieux respirer et limiter les symptômes (maux de tête, irritations oculaires, toux et vertiges), limiter l'emploi de substances chimiques pour l'isolation ou l'aménagement de l'habitat (colles, peintures, mobilier, moquette, ...), utiliser des produits d'entretien écologiques pour le ménage à la maison, ...

Comment je vis ?

Faire du sport ou une activité physique régulière, avoir une hygiène de vie, dormir suffisamment, limiter les excitants, ....Des règles de base pour une hygiène de vie.

A noter que chez la femme, les cancers les plus fréquents sont le cancer du sein, le cancer des intestins, et le cancer du poumon. 350 000 nouveaux cas de cancer chaque année. Pour cette journée mondiale de lutte contre le cancer, chacun peut accéder au site de L’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) dédié aux échanges avec les chercheurs qui restera en ligne pendant 2 mois : http://www.questions-chercheurs.com/

Par précaution, optez pour le bio dans votre assiette et sur votre peau : 2 kg de produits chimiques à la fin d'une année pour les gestes du quotidien (douche, shampoing, crème, ..produits d'entretien..) l'impact n'est pas neutre !

Lire d'autres articles sur abonéobio sur le risque de cancer, les mesures de prévention pour lutter contre le cancer, les conseils pour garder sa santé au quotidien, les changements à mettre en place dans ses habitudes partagées en famille, ...

++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ Réduire le sucre pour réduire le risque de cancer du sein
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber ++ C'est quoi l'alimentation durable ?
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Ethers de Glycol, danger !
++ Semaine du Goût : le danger des additifs
++ Les polluants au quotidien à la maison
++ Nos enfants nous accuseront
++ Des cosmétiques bio pour bébé
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ Le cancer de la peau se détecte à l'odeur
++ du poison dans nos maisons
++ désodorisants intérieurs : danger !
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés
++ la pollution nous ronge au quotidien
++ Parabens and co
++ Que cachent les étiquettes des produits d'entretien conventionnels ?
++ Pourquoi changer de produits et passer au bio ?
++ Les produits d'entretien écologiques séduisent

Réduire le sucre pour réduire le risque de cancer du sein

Le cancérologue David Servan Schreiber nous alertait déjà dans son livre Anticancer sur la relation entre cellules cancéreuses et aliments à index glycémique élevé (farine blanche, riz blanc, viennoiserie, boissons sucrées, désserts, ...). Une étude réalisée par l'institut suédois qui délivre le prix Nobel de Médecine (Karolinska) révèle que le risque de développer un cancer du sein (mais aussi du colon) augmente avec le fait de manger "sucré" (sucres lents ou rapides), et probablement d'autres cancers aussi. Pour limiter les risques, et ne pas faire monter le taux de glucose et d’insuline dans le sang, le cancérologue recommande de manger surtout des céréales complètes et combinées entre elles(les fibres sont nos amies, elles permettent de réduire les pics de glucose dans le sang et d'insuline, et aussi d'éliminer les toxines.

sucre

A mettre au menu quotidien dans nos assiettes :

  • Du pain « multi-céréales » (avec au moins quatre céréales différentes)
  • Des pâtes complètes (ou si elles sont blanches les manger absolument cuites al dente)
  • Du riz complet (ou basmati ou thaï si on ne peut se passer du riz blanc), du couscous complet
  • Du quinoa (la céréale qui nous vient des incas et qui remplace agréablement le riz tout en apportant plus de protéines)
  • Du sarrasin, du seigle, de l’avoine, de la farine de lin
  • De l'ail, des oignons, des échalotes qui font baisser la charge glycémique des plats consommés
  • Du thé vert, ou de l’eau parfumée avec un peu de citron, de la menthe, de l’écorce d’orange ou de mandarine (bio !)
  • Des desserts à base de fruits (bio) de chocolat noir (plus de 70% cacao), sucré avec du sirop d’agave, ...

Source : Confirmation 2009 : Ne donnez pas de sucre au cancer du sein

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les mesures de précaution pour limiter les risques de cancer du sein, les conseils de David Servan Schreiber, la chasse aux pesticides, ...

++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Cancer du sein et pesticides : protéger les femmes enceintes et les bébés
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Votre assiette contient 21 pesticides...
++ Le vin bio, cela existe ?
++ Notre Pain Quotidien, documentaire sur Arte
++ Le cancer de la peau se détecte à l'odeur
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ La chasse aux pesticides, reportage sur M6 100 % mag, le témoignage de laurence aboneobio
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+