Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mercredi 28 septembre 2016

Mot-clé - cantine bio

Fil des billets - Fil des commentaires

Mon restau responsable, l'engagement pour une cantine scolaire plus bio, plus locale, plus saine

A l’occasion de la 17è édition du printemps Bio, la Fondation Nicolas Hulot et le réseau Restau’Co ont annoncé une nouvelle initiative en faveur de cantine responsable (bio, local, équilibré, anti-gaspi, confort des convives et des professionnels….). L’introduction du bio dans les cantines est une mesure discutée depuis le 1er Grenelle de l’environnement (2007) mais qui a du mal à percer au niveau des décideurs, alors que les professionnels sont conscients des enjeux et prêts à s’engager. Pourtant, 88% des parents ayant au moins 1 enfant sont intéressés voire très intéressés par l’introduction de produits bio (chiffres : baromètre Agence BIO/Csa 2016)

Jeudi 2 juin, nous avons pu découvrir le label “mon restau responsable”. C’est un outil imaginé en cohérence avec les responsables de 4 structures de restauration collective, la Fondation Nicolas Hulot et le réseau Restau’co pour aider ces professionnels à déterminer et choisir les axes de progrès et d’amélioration pour une restauration responsable.

Lire la suite...

Le Label Restaurant Durable de la cantine bio étudiante

L'initiative part des étudiants. Si manger sain est essentiel, prendre en compte l'impact environnemental de ses aliments l'est aussi. Le réseau français des universités et grandes écoles engagées sur le développement durable, Campus Responsables propose désormais un label Restaurant durable©, permettant d'évaluer les enjeux du développement durable dans la gestion des activités de la restauration collective. Tous les sujets sont balayés : santé, nutrition, ingrédients dans la composition des menus (produits locaux, produits bio, produits de saison, ...), équipement des cuisines, entretien des locaux, ... Le référentiel, composé de 70 critères et d'un barème de points, a été élaboré de concert avec Elisabeth Laville et l'ensemble des fournisseurs et prestataires des Campus Responsables : producteurs, société de restauration, médecins nutritionnistes, établissements scolaires, ...Par exemple, en ce qui concerne les produits laitiers, il est exigé un minimum de 20 % bio (lait et produits laitiers) . Ce référentiel peut s'appliquer lors d'appel d'offres ou d'un renouvellement de marché. Des outils d'accompagnement seront testés dès la rentrée des étudiants auprès de sept établissements pilotes. Pour prétendre au label Restaurant durable©, l'établissement devra obtenir un minimum de points.

label-restaurant-durable-restauration-bio

Campus Responsable propose une listes d' outils pratiques pour mettre en place une restauration durable dans les établissements scolaires, dont le Guide Restaurant Durable

Mieux consommer, consommer responsable, consommer bio et local c'est possible !

A Angers les scolaires ont du pain bio à table

A Angers les enfants apprécient le pain bio dans leurs assiettes. Une offre de base qui vient compléter le menu bio une fois par mois, grâce à une collaboration étroite avec les producteurs locaux;

Lire la suite...

Ma cantine bio ? Pas vraiment : seulement 1 % des achats sont des produits bio !

Alors que le WWF lançait en juin la campagne Oui au bio dans ma cantine, alors que des parents d'élèves se présentent plus nombreux auprès des élus de leur commune pour demander plus de repas bio servis aux enfants, la rentrée 2009 n'est pas encore celle du bio à toutes les tables ! Seulement 1 % des achats sont bio en restauration collective . Bien loin de l'objectif du Grenelle à 20 % de produits bio dans les cantines pour 2012 ! Il faudra alors passer de 44 M€ d'achats de produits bio (sur un total de 7 milliards d'achats) à 180 M€ de produits bio en 2012, si la production locale arrive à suivre....mais ça c'est une autre affaire !.



En France 15 millions de personnes prennent chaque jour un repas hors de leur domicile, dont la moitié en restauration collective. Il existe plus de 73 000 "cantines" : à l'école, à l'hôpital, au bureau, en centre de vacances, à la prison, à l'armée, de la maison de retraite ...qui servent plus de 3 milliards de repas, soit quand même 8 millions de repas par jour ! Et là dedans les achats de produits bio sont vraiment ridicules : 0,63% du total des achats de la restauration collective dont surtout des produits frais (0,98% des achats de produits frais), de l'épicerie '0,65% des produits d’épicerie).

Alors on prône un plat bio par ci, un repas bio par là...une fois par semaine ou par mois, ....mais on avance et on en parle !
Début 2009, 36 % des restaurants collectifs ont déclaré proposer des produits bio, au moins occasionnellement. Il semble que les cantines d'écoles soit plus performantes et plus incitées (par la pression des parents !) à passer au bio avec plus de produits ou de menus tout bio.

La bio à la cantine, est ce plus cher ?

Bonne nouvelle : 14 % des établissements ayant introduit des produits bio n’ont déclaré aucun surcoût.
Quelle est leur recette ? La limitation du gaspillage, le remplacement de certains produits par d’autres moins coûteux, l’optimisation des coûts logistiques, la formation du personnel, réduction des grammages, en respectant les recommandations nutritionnelles, ....et probablement aussi en achetant moins de viande et en remplaçant par des protéines végétales. Pour les 86% qui ont déclaré un surcoût, il est évalué à 23% en moyenne.

Quels produits bio mange t-on le plus à la cantine ?

  1. Des fruits : pomme, poire, orange, banane, kiwi ;
  2. Des produits laitiers : yaourt, fromages, desserts lactés ;
  3. Des légumes : carotte, crudités (radis, concombre, betterave), tomate, salade, pomme de terre, poireaux ;
  4. Des produits d'épicerie : riz, pâtes, biscuits, huile, farine ;
  5. De la volaille : poulet, dinde ;
  6. De la viande : boeuf, porc, agneau ;
  7. Du pain. (dommage de le voir en dernier vu qu'il est sur toute les tables à tous les repas ! Peut être est ce dû au faible nombre de boulangers bio ?)

Source : Communiqué Agence Bio, étude CSA (menée en février et mars 2009 auprès de plus de 400 restaurants collectifs)

A quand de vraies cantines bio pour nos enfants, nos étudiants, nos personnes âgées et pour tout ceux qui sont convaincus que l'alimentation joue un rôle prépondérant dans notre santé ?
A quand des filières professionnelles structurées et solidaires pour accompagner nos producteurs à passer au bio et leur permettre de répondre aux appels d'offres des collectivités en se regroupant et sans être noyer dans la paperasse administrative ?
A quand l'écoute dans les mairies pour que la santé de nos concitoyens soient une priorité ?
Que notre environnement y retrouve la santé aussi ?
Que nos campagnes nous permette de nourrir dignement, et au plus local, en autonomie autant que possible ?

2012 c'est demain, et pour passer de 1 % à 12 % il va falloir sortir les forceps !!

Lire d'autres articles sur www.aboneobio.com sur les cantines bio, la campagne du WWF Oui au Bio dans ma cantine, les solutions pour manger bio au bureau, ...

++ Envie de fruits frais au bureau ? Passez par le distributeur automatique de produits bio
++ Après le ticket resto, le chèque d'abonnement bio
++ Les premiers plateaux repas certifiés bio
++ Mes petites gamelles : manger bio au bureau !
++ Mamans, exigez du bio à la cantine pour vos enfants !
++ Le fast food bio version Marc Veyrat
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Ecofood : manger sain, se faire plaisir, respecter la planète
++ OUi au bio dans ma cantine, adressez une lettre à votre maire
++ Plus de producteurs bio en France
++ Un potager au coeur de l'entreprise

Oui au bio dans ma cantine, en Polynésie aussi !

La campagne lancée par WWF oui au bio dans ma cantine a trouvé sa résonance en Polynésie. Et oui au paradis aussi les enfants ont droit à une alimentation saine et si possible majoritairement issue de l'agriculture biologique dans les cantines (comme à la maison !). Ce n'est pas parce que le paysage est paradisiaque que le contenu des assiettes l'est aussi ! Au bout du monde on constate là encore les ravages des pesticides, des OGM et de la malbouffe, ....La production bio doit être encouragée car elle est aussi respectueuse de l'environnement, de la qualité des sols et de l'eau, ...pour que la perle des océans continue à nous faire rêver !!!

polynésie française cantine bio

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la campagne oui au bio dans ma cantine et sur les actions liées aux produits bio et au développement durable en Polynésie :

++ OUi au bio dans ma cantine, adressez une lettre à votre maire
++ Oui au bio dans ma cantine : dites oui le 18 juin !
++ Oui au bio dans ma cantine !
++ Nos enfants nous accuseront
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ Mamans, exigez du bio à la cantine pour vos enfants !
++ Le bio au beau fixe, plus de produits bio à la maison et à la cantine mais plus d'importations aussi !
++ Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ La semaine du Monoï de Tahiti, Monoï Here
++ Le paradis rime avec écologie : Papeete se met aux énergies durables

Tripler les surfaces bio à Paris, ambition affichée par la région

La green attitude gagne les régions : en Ile de France les surfaces dédiées au bio devrait tripler d'ici trois ans. Faut dire sur le marché des paniers bio explose avec une consommation du bio qui progresse de 10 % chaque année depuis 10 ans, et les 84 entreprises agricoles bio n'arrivent plus à fournir la demande auprès d'un marché de 12 millions de consommateurs. Le problème reste l'absence de terrains disponibles. La région Ile de France va faire un inventaire de son foncier, placer les producteurs bio prioritaires, avec un soutien financier et une aide ciblée sur la filière du lait bio. Les cantines de la région devraient aussi profiter de davantage de bio inscrits régulièrement aux menus. Le projet complet de ce plan de développement de l'agriculture biologique en Ile-de-France sera présenté jeudi 18 juin, jour de la campagne Oui au bio dans ma cantine, dont nous avons déjà parlé sur le blog du bio d'Abonéobio

Surfaces_bio_ile_de_france

Crédit photo : Amap Idf, réseau Amap Ile de France

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les producteurs bio, l'alimentation bio, sur les cantines bio, les amap....

++ Le bio au beau fixe, plus de produits bio à la maison et à la cantine mais plus d'importations aussi !
++ Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ OUi au bio dans ma cantine, adressez une lettre à votre maire
++ C'est le Printemps Bio ! Juin 2009 10 ans déjà ..
++ Plus de producteurs bio en France
++ Oui au bio dans ma cantine : dites oui le 18 juin !
++ Le fast food bio version Marc Veyrat
++ Les Français apprécient les produits bio selon l'Agence bio
++ Nos enfants nous accuseront
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ Le bio séduit, 10 % de plus chaque année...
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Mamans, exigez du bio à la cantine pour vos enfants !
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap

OUi au bio dans ma cantine, adressez une lettre à votre maire

Si vous êtes sensible à l'alimentation de vos enfants, si vous pensez qu'une nourriture bio plus saine, plus locale et plus respectueuse de l'environnement est importante aujourd'hui comme pour demain, contactez votre maire et dites "oui au bio dans ma cantine!". Une campagne de sensibilisation a été lancée par le WWF et relayée sur Planète Attitude.



Si vous ne savez pas comment tourner votre courrier, je vous suggère de lire la proposition faite par Beriac et de vous en inspirer pour faire votre lettre et l'accompagner d'une pétition :

" Démarrer une restauration collective avec des produits alimentaires certifiés bio et provenant d'une agriculture bio sans produits chimiques de synthèse, pour la santé de tous les citoyens, c'est notre droit de le proposer et notre devoir de participer, en diminuant l'impact sur le changement climatique.

La santé de nos enfants et des citoyens passe par une alimentation saine et l'avenir de notre planète passe par nos enfants et nos actions présentes !

La décision du Grenelle de l'environnement prévoit 20% de bio dans les cantines d'ici 2012 ! Des cantines sont déjà à 100% bio, alors pourquoi un attentisme qui ne peut s'expliquer, dans le public comme dans le privé déjà à 100 % ? Pourquoi pas plus d'enthousiasme pour ce choix d'alimentation saine et bio , reconnues par les instances comme le plus efficace pour faire reculer l'échec scolaire par ces nutriments sans pesticides, augmentant ainsi les chances de réussite sociale.

Les objectifs sont une belle avancée, mais les enjeux du Bio sont tellement importants qu’il s'agit de se mobiliser pour demander une généralisation du Bio dans les cantines de nos enfants et dans les restaurations collectives !

Avoir des restaurations Bio, cela concerne bien sûr la santé des enfants. Mais manger Bio implique un changement d’esprit plus vaste et des conséquences nombreuses. Consommer bio, c'est avant tout s'engager dans une démarche favorable à une agriculture paysanne locale, humaine, durable et solidaire. C'est un moyen d'exprimer son refus du système productiviste et polluant notre sol.

C'est une manière de se prononcer en faveur de l'émergence d'une société nouvelle, refusant la maltraitance animale des élevages industriels, respectant l'homme, son environnement et protégeant le devenir des générations futures.

Manger Bio doit s’accompagner d’une recherche de producteurs locaux.et de compléter avec les marchés de gros régionaux (Toulouse, Perpignan, Montpellier, Bordeaux et Nantes) qui envoient des milliers de tonnes de marchandises bio provenant de producteurs locaux de régions voisines, contribuant ainsi à l'échange équitable entre région européenne et entre les populations paysannes.

Une autre action est en cours auprès des instances agricoles pour arriver à un seuil d'autonomie alimentaire en bio, mieux vaut installer en bio des jeunes répondant au marché local, que d'agrandir des exploitations agro industrielles.Cela aura des impacts économiques directs sur l'emploi local en favorisant une agriculture locale et moins intensive, donc génératrice d'emplois durables. Il s’agit ici de contribuer à maintenir des structures agricoles dans le tissu rural. Ces nouveaux emplois engendreront à leur tour des besoins en services. C'est un fantastique moyen de relancer l'économie tout en préservant notre terre et la santé de nos enfants !

Les cantines et les restaurations Bio, sont également une mesure sociale forte qui permet aux plus démunis d'accéder à une alimentation saine dans les cadres scolaire , social, ainsi que professionnel.

L'agriculture biologique protège l’environnement et la biodiversité. Elle refuse les pesticides car ils menacent l'environnement et donc les hommes. En effet, on estime que 100 000 produits chimiques, omniprésents, et parmi eux quelques milliers de pesticides, sont responsables, chaque année, de 150 000 décès prématurés en France. On soupçonne fortement les pesticides d’être une des causes à la disparition massive des abeilles qui sont vitales pour l’homme car indispensables pour la reproduction des végétaux.

Le Bio permet une alimentation plus saine pour nos enfants. Selon l’organisme de contrôle officiel et de certification Ecocert, plusieurs études ont mis en évidence une qualité supérieure des produits biologiques sur les points suivants : __* * teneur en nitrates et en pesticides nettement réduits,

  • * valeur nutritionnelle supérieure,
  • * teneur en eau plus faible,
  • * teneur en matière sèche plus forte,
  • * meilleur équilibre en éléments minéraux et en oligo-éléments__.

De plus en plus d’écoles ainsi que des restaurations collectives introduisent l'alimentation bio sans surcoût important, des solutions économiques existent avec de la bonne volonté !
Des mairies, des régions, des régions, des professionnels publics et privés sont déjà nos partenaires, et Vous, l'êtes vous déjà ?"

Evaluation régionale et bilan nationale après le 18 juin 2009.


++ Le groupe OUI au bio dans ma cantine sur Planète Attitude
++ la page de Beriac sur Planète Attitude

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la campagne OUI au bio dans ma cantine, sur l'alimentation bio, sur les cantines bio, sur les producteurs bio, ....

++ C'est le Printemps Bio ! Juin 2009 10 ans déjà ..
++ Plus de producteurs bio en France
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Oui au bio dans ma cantine : dites oui le 18 juin !
++ Oui au bio dans ma cantine !
++ Nos enfants nous accuseront
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ C'est quoi l'alimentation durable ?
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Mes petites gamelles : manger bio au bureau !
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Le fast food bio version Marc Veyrat

Oui au bio dans ma cantine : dites oui le 18 juin !

Savez vous que les enfants de 2 à 5 ans qui mangent des produits issus de l'agriculture chimique, conventionnelle, ont des résidus de pesticides dans leurs urines, tous les jours ?. Or des études prouvent qu'en changeant l'alimentation de ces enfants avec une alimentation bio ou naturelle à 70 %, ces résidus disparaissent ! . Et pourtant ces résidus de pesticides jouent un rôle important dans le développement de maladies et de cancers, même des années plus tard. Il est donc urgent de prendre des mesures pour arrêter la contamination des enfants ! Développons notre conscience sur l'impact de nos gestes au quotidien et optons pour le principe de précaution. Le 18 juin allez voir le maire de votre commune et dites lui "oui au bio dans ma cantine" !



A l'issue du Grenelle de l'environnement, il a été décidé de passer à 20% de bio dans les cantines à l'horizon 2020. Le WWF-France agit dès à présent, en lançant la première campagne nationale pour l'introduction de produits issus de l'agriculture biologique locale dans les cantines scolaires.
Avec la campagne « Oui au bio dans ma cantine » le WWF-France appelle tous les parents d'élèves à se mobiliser le 18 juin pour convaincre le maire de leur commune de privilégier les produits issus de l'agriculture biologique dans chaque cantine scolaire et de mettre en œuvre des mesures concrètes pour inciter les agriculteurs de son territoire à passer au bio.


Comme David Servan-Schreiber, le 18 juin 2009, votez Bio !!

Le bio c'est bon pour la santé !

Le bio, c'est bon pour l'environnement !

Le bio, c'est bon pour les finances !

En bref, le bio, c'est meilleur pour tout le monde !

N'hésitez plus !

Pour la santé de vos enfants et pour préserver la planète, dites « Oui au bio dans ma cantine » !

Rendez vous le 18 juin pour faire entendre votre voix auprès de vos élus ! Exigez du bio dans vos cantines, en tant que citoyen votre rôle est primordial ! Plus d'informations sur www.ouiaubiodansmacantine.fr et www.planete-attitude.fr

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les enjeux de l'alimentation bio et naturelle pour les enfants, sur la sensibilisation au bio dans les repas servis à la cantine, et sur la campagne oui au bio dans la cantine

++ Oui au bio dans ma cantine !
++ Nos enfants nous accuseront
++ Manger moins de viande, mieux pour la santé, mieux pour la planète
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ C'est quoi l'alimentation durable ?
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Mes petites gamelles : manger bio au bureau !
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
++ Le fast food bio version Marc Veyrat

Oui au bio dans ma cantine !

Suite à la diffusion du documentaire "Nos enfants nous accuseront" de plus en plus de citoyens se mobilisent pour demander aux responsables des cantines scolaires ou d'entreprises de passer au bio pour les repas quotidien."Oui au bio dans ma cantine" est un mouvement de fond qui prend de l'ampleur et qui trouve un écho notamment sur le site de Planète Attitude lancé par le WWF. Il s'agit d'une grande mobilisation citoyenne pour que tous les parents réclament à leur maire une alimentation bio dans les cantines scolaires.

oui_au_bio_dans_ma_cantine

Voir le groupe Oui au bio dans ma cantine sur Planète Attitude).

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la demande de produits bio dans les cantines :

++ Mamans, exigez du bio à la cantine pour vos enfants !
++ Nos enfants nous accuseront
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ Les Français apprécient les produits bio selon l'Agence bio
++ Une année scolaire pleine de souhaits
++ Du bio à la cantine ? Danone s'en mêle
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?
++ Herbe, le raid movie paysan

Rejoignez le groupe Abonéobio sur Planète attitude

Mamans, exigez du bio à la cantine pour vos enfants !

En tant que mamans nous sommes forcément sensibles à la qualité des repas de nos enfants. Le bio à la cantine est une demande qui monte dans les villes et les campagnes. Pas toujours entendue, pas simple non plus à mettre en oeuvre. Certaines mamans ont toutefois réussi à faire bouger les choses. Exemple d'un collectif de mamans "Du bio dans l'assiette", dans une petite commune de Loire Atlantique, à Gétigné, d'à peine 3000 habitants. Elles nous livrent leur mode d'emploi pour la mise en place d'une cantine bio dans leur village : Première étape, mobiliser les élus ! Se rendre à un conseil municipal, et oui c'est public, et prendre la parole pour faire valoir ses revendications. Deuxième étape, être organisées et motivées pour argumenter ! Troisième conseil, accepter de démarrer avec un projet plus modeste, en l'occurrence il s'agissait à Gétigné de débuter avec le passage au bio pour les goûter. Et là vous avez toutes les chances d'être conviées aux prochaines commissions en charge de la restauration collective !


Crédit photo Ouest France

Alors suivons l'exemple courageux de ces mamans militantes du bio dans la cantine de leurs enfants ! Elles vont prochainement réussir à avoir un repas par semaine bio au lieu de un par mois et si possible sans augmentation du coût. Le temps aux fournisseurs de se structurer et de répondre à ce nouveau cahier des charges exigeant du bio dans l'assiette des enfants !

L'objectif du Grenelle c'est de mettre 20 % de produits bio dans la restauration collective d'ici 2012. Aujourd'hui nous sommes 78 % des parents à le réclamer (dixit Agence bio !) même avec si il faut payer un peu plus cher, la santé n'a pas de prix !

Sources :
Ouest France le bio fait son chemin dans les cantines
Terra Eco : Le bio ne fait pas école

Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande de suivre les échanges très intéressants sur Planète Attitude "Oui au bio dans ma cantine"

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le bio à la cantine, le bio au quotidien pour la santé de nos enfants

++ Nos enfants nous accuseront
++ Débuter en bio
++ Le bio séduit, 10 % de plus chaque année...
++ La terre, l'agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
++ Les Français apprécient les produits bio selon l'Agence bio
++ Une année scolaire pleine de souhaits
++ Du bio à la cantine ? Danone s'en mêle
++ Cuisiner bio les fruits de saison
++ Manger bon et bio, bien choisir
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?
++ Herbe, le raid movie paysan

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+