Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Samedi 25 octobre 2014

Mot-clé - commerce équitable

Fil des billets - Fil des commentaires

Enquête CLVC sur le commerce équitable : plus de responsabilités attendues

Dans les rayons des hypers les produits issus du commerce équitable s'installent au milieu des autres gammes ou dans des espaces spécifiques. Les prix pratiqués par les hypermarchés sont souvent plus élevés sur ces produits. Se pose la question de la marge croissante, à qui profite t'elle ? Les supermarchés ont bien compris l'intérêt marketing d'étoffer leur offre avec des produits issus du commerce équitable mais derrière l'information transparente sur les retombées des ventes de ces produits peinent à venir. Et si on disait clairement au consommateur que le surcoût qu'il paye sert à nourrir les marges du supermarché ?

L’étude publiée en mars 2010 par Consumers International intitulée « Les supermarchés européens au banc d’essai » , à laquelle la CLCV a participé, met en évidence que les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus préoccupés par l'impact que leurs choix peuvent avoir sur autrui. Ils se disent prêts à payer les produits équitables plus chers s’ils obtiennent la garantie que les petits producteurs dans les pays en développement sont correctement traités. C’est la tendance affichée par l’enquête Globescan de 2009 et celle menée par la CLCV en 2010 (elle a été réalisée du1er septembre au 31 octobre 2010 et a porté sur 669 questionnaires répartis sur 34 départements).

Retour sur quelques données phares de cette étude :

  • 83 % des Français sont prêts à payer plus chers (entre 5 % et 10 %) les produits du commerce équitable, notamment les 40-60 ans.
  • 55 % des Français connaissent un peu ou pas du tout les produits équitables (7 % des Français pas du tout)
  • 1 % seulement des consommateurs font confiance aux hypers et supermarchés pour avoir des informations fiables sur la manière dont ils traitent leurs fournisseurs ! 99 % des consommateurs, jugent les grandes surfaces pas jugées fiables, car elles cherchent à vendre le plus de produits possibles avec la marge la plus importante possible; Les consommateurs veulent des garanties sur les pratiques d'approvisionnement, notamment au regard du respect des droits fondamentaux de l'homme, avec des contrôles indépendants
  • Seulement 37 % des consommateurs font entièrement confiance aux labels pour avoir des informations fiables sur la manière dont les hyper et supermarchés traitent leurs fournisseurs..Du coup, l'enquête montre que les labels ne sont pas jugés aussi crédibles qu’ils souhaiteraient l’être. Leur profusion rend d’ailleurs la démarche de commerce équitable peu lisible. Les lignes de produits équitables développées par les distributeurs, Auchan, Ecoplanète Agir Carrefour, Casino… relèvent de l’auto-déclaration et d’une démarche privée et ne sont pas des labels. D'où la création tant attendue de la Commission nationale du commerce équitable (CNCE) en Avril 2010.


Plus d'infos sur le site de la CLCV

Participez au premier concours du Futur Equitable !

Du 1er février au 1er avril participez au concours « Le futur équitable » organisé par Ekitinfo.org et Ma Pause café ! Il s'agit d'aider les organisations de commerce équitable à imaginer le futur ! Pour participer, il vous suffit de réaliser un photomontage ou un dessin d’un produit que vous aimeriez trouver dans le commerce équitable. Vous le publiez ensuite sur le site www.ekitinfo.org. Du 1er avril au 1er mai, les internautes voteront pour les trois lauréats qui emporteront 1000 € de lots équitables ! Allez on vous dévoile le projet d'aboneobio ?

concours futur équitable ekitinfo

Parce qu'aboneobio se soucie aussi du bien être des chiens et chats en proposant notamment des shampoings naturels ou des pipettes anti puces, l'idée dans une participation à ce concours était d'aller au delà de ce qui existe déjà pour chien écolo en proposant pas seulement du bio mais des croquettes équitables !

croquettes équitables concours futur équitable

Merci à Damien de "La petite communication" pour son aide précieuse :)

Bon allez j'avoue que mon petit césar mascotte d'aboneobio m'a quelque peu aidé sur ce coup là :)



Rappel des dates importantes du concours Futur Equitable :

Du 1 février au 1er avril 2011

  • Tous les consom’acteurs sont invités à créer un photomontage ou un dessin d’un produit qu’ils aimeraient trouver dans le commerce équitable et à le publier sur le site du concours « Le futur du commerce équitable ». Le photomontage pourra être accompagné d’un descriptif indiquant le nom du produit et le(s) lieu(x) possible(s) de production et de transformation.

A partir du 2er avril – et jusqu’au 1er mai

  • Le photomontage (ou l’image) sera soumis au vote des visiteurs (inscrits sur www.ekitinfo.org pour éviter les votes multiples pour un photomontage). Les trois photomontages qui recevront le plus de votes gagneront pour 1000€ de produits équitables. En parallèle, un jury constitué de personnalités du monde du commerce équitable sélectionnera deux photomontages qui seront mis à l’honneur sur ekitinfo.org et sur mapausecafe.net.


Le futur du commerce équitable



Et voici la liste des partenaires de ce concours "Futur Equitable" organisé par Ekitinfo :

Mapausecafe.net : Créé en 2008 par trois amis, mapausecafe.net est un blog collaboratif souhaitant susciter le débat autour de tous les sujets. Nos articles sont ainsi variés et traitent à la fois de l’économie, de cinéma, lecture, musique, et bien entendu politique et commerce équitable !

Partenaires du commerce équitable

  • Abonéobio propose des cosmétiques bio et des produits d'entretien écolos pour la maison, à l'unité, en pack mais surtout en abonnement. Le mode abonnement est un service unique en France qui permet à une famille de raisonner ses achats sur un an : elle compose un panier personnalisé à partir de modèle, les articles sont répartis dans 4 envois dans l'année et le panier est réglé en 4 ou 12 fois sans frais avec une réduction de 3 à 10 %.
  • Alter Eco importe et distribue des produits issus du commerce équitable. Leurs produits sont engagés et militent pour une vision différente des échanges qui prend en compte les attentes des consommateurs et les problématiques des producteurs. Depuis plus de 10 ans, ils se sont engagés dans une démarche de progrès continue et ils ont développé une triple garantie : agriculture biologique, commerce équitable et compensation carbone.
  • AlterMundi est une entreprise gérant des boutiques de commerce équitable. La première boutique a vu le jour en 2003 à Paris. Avec une surface supérieure à 500 m2, ce magasin est le plus grand espace de vente permanent dédié au commerce équitable en France
  • Deco-ethnique.com est une boutique équitable qui vous invite à voyager au cœur de l'artisanat du monde. Décoration, bijoux, accessoires, idées cadeaux, idées déco.. Partez à la découverte de créations uniques travaillées à la main. Pierre, bois, cuir, métal, terre cuite, les artisans ne manquent pas d'idées pour travailler les matières, leur donner vie. Deco-ethnique vous propose de découvrir ces créations pour décorer votre intérieur.
  • L'Epicerie Équitable est spécialisée dans la distribution de produits issus du commerce équitable principalement alimentaires mais aussi cosmétiques, textiles et artisanaux. En alimentaire, les conditionnements et les qualités sont aussi adaptés à la restauration collective. Les gammes cosmétiques, textiles et artisanales permettent aussi de réaliser des cadeaux d’affaires ou privés.
  • Max havelaar France : Pour faire avancer le commerce équitable labellisé, l’association Max Havelaar relaye en France l’action de FLO-international. Ses trois actions : gérer le label, encourager des entreprises à vendre des produits d’origine équitable et sensibiliser les Français sur la question.
  • Oxfam est une association internationale de 14 organisations travaillant ensemble dans 99 pays et en collaboration avec des partenaires et des alliés dans le monde entier pour trouver des solutions durables à la pauvreté et à l'injustice.
  • Sageco est spécialisée dans l’importation et la création de produits et de coffrets cadeaux issus du commerce équitable et de l'agriculture biologique au travers de ses marques 100pour100equitable, Terroirs d’ici et d’ailleurs et Ethic Gourmand. Membre de la Plate-forme Française du Commerce Équitable, détentrice de la licence Max Havelaar et certifiée par Ecocert, Sageco organise également des évènements dans le but de promouvoir le commerce équitable.

Partenaires presse

  • Alternatives économiques est un magazine mensuel traitant de questions économiques et sociales. Ses auteurs sont des universitaires proches des théories économiques néo-keynésienne, régulationniste ou post-keynésienne. Le journal, constitué en coopérative, n'est pas adossé à un groupe de presse et vit principalement de ses ventes.
  • LExpress.fr : ouvert 24h/24, Ligne éditoriale : l’information en continu, 4,9 millions de visiteurs uniques chaque mois (panel Médiamétrie//NetRatings, novembre 2010)
  • Nouveau consommateur : Fondé en 2003 par Ezzedine El Mestiri auteur d'ouvrages sur la consommation responsable, le Nouveau Consommateur est un magazine indépendant au service d’une information qui éclaire sur les gestes quotidiens préservant l’environnement et favorisant les échanges et la transmission des savoirs.

Partenaire exceptionnel : La petite communication, située à Firminy (Loire), La petite communication est une jeune agence de création publicitaire créée par Lionel Jouanin et Damien Laulagnier.

Alter Eco lance sa gamme de produits commerce équitable bio nord nord

Parce que le commerce équitable peut être aussi au Nord, parce que nos agriculteurs bio ont aussi besoin de notre soutien, Alter Eco lance sa première gamme de produits biologiques et équitables "Nord-Nord. Dès mars 2011, on pourra retrouver dans les rayons 3 légumineuses (poids cassés, lentilles et haricots blancs) et 2 mueslis, grâce à un partenariat avec la Corab (coopérative bio en Charente Maritime, spécialisée dans les légumineuses, céréales et oléagineuses).

Alter eco gamme de produits bio commerce équitable nord nord

Le commerce équitable ne s'inscrit plus seulement dans une relation Nord Sud. Nos producteurs locaux ont aussi besoin de vivre dignement de leur production. Et pour valoriser leur travail Alter Eco s'est lancé dans le développement d'une gamme bio et équitable au Nord. Il faut savoir que 4,5 millions d’actifs agricoles ont disparu durant le XXème siècle. On cesse de cultiver sur des parcelles à taille humaine, avec plusieurs cultures et un respect des équilibres et de l'environnement pour passer à la culture intensive sur un modèle unique.

Pourtant nous avons besoin de revenir à une notion d'agro écologie, avec la production de produits sains, nutritifs, respectueux de la nature, .. pour satisfaire un consommateur en quête de traçabilité, de sécurité alimentaire, de saveurs, d'authenticité, en privilégiant le tissu local, ...et pour donner aux agriculteurs de quoi vivre de leur production familiale.

Cela rejoint parfaitement la démarche initiée à Angers par un groupe de producteurs et un groupe d'entreprises du commerce équitable, en créant le magasin Terre et Terroirs, puis ensuite, D'Anjou et d'Ailleurs. Dépasser le clivage Nord sud, mixer l'offre et soutenir aussi la production locale.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les producteurs locaux, sur le commerce équitable nord sud et nord nord, sur le soutien à l'agriculture bio, sur les initiatives d'Alter eco, ...

++ Les agriculteurs bio voient leur crédit d'impôt divisé par deux
++ La fondation agroécologie de Pierre Rabhi
++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Sa bouteille de lait frais livrée à domicile chaque matin
++ Plus de français aiment consommer bio et local, bon et sain
++ Et si on aidait les agriculteurs bio ?
++ Les marges s'envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
++ Pouvoir de chantage, l'envers du décor de la grande distribution
++ GeoFairTrade des indicateurs du commerce équitable
++ Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Le consommateur veut du pain bio mais l'offre de farine bio est insuffisante
++ Le commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ C'est quoi un produit responsable aujourd'hui en France ?
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Mon-panier-bio .com la référence du circuit court depuis 3 ans
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Alter Eco lance son Chocolat 100 % équitable, 100 % bio et 100 % compensé carbone
++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap
++ Abonnons nous au bio !

Le chocolat de Noël au goût amer

Le chocolat fait saliver partout dans le monde mais particulièrement les Européens qui consomment la moitié des ventes. Et les Français restent des gros consommateurs de chocolat. Imaginez que pour les fêtes de fin d'année, 35 000 tonnes de chocolat vendues soit 3 fois le poids de la Tour Eiffel ! Pourtant ce cacao tant convoité cache aussi des misères. Si le marché du chocolat équitable est en progression (2 millions de foyers ont consommé des tablettes de chocolat équitable en 2009, soit +6,7% depuis 2008), et si le chocolat reste quand même un produit phare du marché du commerce équitable, l'essentiel des ventes est ailleurs. Seulement 0.1 % du marché du cacao est équitable pour les producteurs !

marche du chocolat Que se cache t il derrière les tablettes de chocolat au gout amer ? Retour sur ce marché avec une infographie pertinente by Eclairage Public

Retour sur quelques chiffres marquant du marché du chocolat, les chiffres qu'on affiche et ceux qu'on cache :

  • Le chocolat que nous consommons vient à 70 % d'Afrique, essentiellement de Cote d'Ivoire et Ghana (13 % Amérique, 17 % Asie Océanie) et plus de 250000 enfants sont exploités dans les plantations notamment en Cote d'Ivoire
  • Une année de récolte représente 3.5 millions de tonnes de fèves de cacao (2009) mais 90 % de la production provient de petites exploitations de 2 à 5 ha
  • Un marché de 60 milliards de dollars par an mais seulement 7 % des revenus générés reviennent aux producteurs


Lire d'autres articles sur abonéobio sur le marché du chocolat, sur l'offre de chocolat issu du commerce équitable, sur les coulisses du chocolat au goût amer, sur le chocolat éthique, le chocolat équitable, le chocolat bio, le marché des tablettes de chocolat, la fabrication du chocolat, la consommation responsable en chocolat, . ...

++ La tablette de chocolat bio s'affiche en pochette au salon du Chocolat 2010
++ Envie de chocolat ? Vous ne verrez plus la tablette comme avant.
++ Le salon du chocolat, équitable ?
++ Equitable à tout prix ? France 5 dévoile les coulisses des tablettes de chocolat équitable
++ Cadbury : du chocolat sans huile de palme
++ Alter Eco lance son Chocolat 100 % équitable, 100 % bio et 100 % compensé carbone
++ Les coulisses du chocolat de Pâques
++ Le cacao de la barre Mars bientôt éthique ?
++ Ecorces chocolat, collection limitée d'incroyables troncs en chocolat !
++ Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !

Lyon sensibilise les ados à la consommation responsable

Depuis qu'elle est devenue ville équitable et durable, en lançant ce label, Lyon prend des initiatives pour partager l'apprentissage de la consommation responsable auprès du plus grand nombre. Et c'est auprès des ados qu'elle s'adresse aujourd'hui avec son site dédié : www.maconsomaplanete-lyon.com. Il s'agit de sensibiliser les quelques 150 000 adolescents âgés de 11 à 16 ans à l'impact de leurs achats, en apportant de l'info, en leur permettant d'échanger entre eux mais aussi avec des fournisseurs pour aller vers des solutions pratiques.

ma conso ma planète lyon ados consommation responsable

Pour sensibiliser des jeunes, la forme est importante. C'est une démarche collective menée par la Coop alternatives et Graines de Changement, qui a remporté l'appel d'offre de la ville pour la réalisation du site web. Replacé dans le contexte d'une chambre (repaire favori à cet âge !), l'adolescent est incité à se poser des questions sur les objets et articles de son quotidien. Par exemple les vêtements qui trainent souvent un peu partout, en passant la souris dessus on peut cliquer, une fenêtre s'ouvre pour donner de l'info sur le principe "Y a un malaise ? je veux bien mais j’fais quoi ? plus d'infos et j’trouve ça où à Lyon ?" : d'où l'info par exemple sur les enjeux du coton (bio), sur les conditions de fabrication de ce textile (esclavage ...), sur les solutions pour mieux acheter à Lyon (Laspid, ...)

Bravo à Lyon, et en espérant que cela donne envie à d'autres villes de décliner le concept !

Une suggestion : un onglet sur le gel douche serait à ajouter en expliquant que se laver chaque jour avec du pétrole nuit aussi à sa santé (en plus de polluer !) et voir dans les solutions du web un lien sur aboneobio qui permet d'amener toute la famille à changer ses pratiques d'achats avec son système unique d'abonnement bio !

Lire d'autres articles sur abonéobio le blog du bio sur la sensibilisation des adolescents et des enfants à la consommation responsable, au développement durable,

++ Le developpement durable et moi, les mallettes pédagogiques e-graine dans les écoles
++ L'Ademe lance M Ta Terre, le site développement durable dédié aux ados
++ Peaux jeunes, combattre l'acné des ados avec des soins bio
++ Germinaissances fait entrer des graines de vie dans notre quotidien
++ Le lombricompostage expliqué aux enfants
++ Raconte moi la maison autonome...
++ e-graine sensibilise les plus jeunes aux enjeux du Développement Durable
++ Pour penser ...à l'endroit
++ Jeu mémory écolo la petite terre
++ La petite Terre : conte musical dès 5 ans
++ Vues d'ici sur Gulli : sensibiliser les enfants à l'écologie
++ La gestion de l'eau à la maison, les conseils de la famille Kiagi
++ L'empreinte écologique de la famille Kiagi
++ La famille Kiagi lutte contre le gaspillage d'énergie
++ La famille Kiagi présente l'éclairage écologique
++ La famille Kiagi : pourquoi manger bio ?
++ Projet Esperanto sensibilise les enfants à l'environnement, escale au Maroc
++ Juste de simples gestes, des lycéens champions du climat s'engagent dans une chanson

A la Fnac on sert les clients avec un gilet en coton équitable

Depuis 1960 les agents de la FNAC porte en rayon un gilet, dont la couleur et le style a varié au fil des années. Depuis cet été, la FNAC fournit à ses salariés des gilets noirs tissés en coton équitable labellisé Max Havelaar. Désormais plus de 26000 gilets sont proposés dans les 149 enseignes présentes partout dans le monde. Fabriqués par le groupe Cepovett à partir de coton équitable originaire d’Afrique de l’Ouest et du centre, on regrette qu'il n'est pas d'engagement sur du coton bio. Dans le cadre de leur démarche RSE « Responsabilité Sociale et Environnementale », de plus en plus d'entreprises font le choix d'opter pour des vêtements de travail dont les conditions de fabrication répondent à un engagement global. A la Poste déjà plus de 1 600 000 tenus équitables pour équiper les postiers.



En savoir plus sur l'offre Cepovett qui fabrique 6 millions de vêtements professionnels par an dont une partie en gamme coton équitable, avec une traçabilité des tissus.



Lire d'autres articles sur aboneobio sur la confection de tenues professionnelles en textiles issus du commerce équitable, sur le coton labellisé Max Havelaar, sur la démarche et les enjeux du commerce équitable,

++ Des tenues équitables pour ramasser vos poubelles
++ Uniformes équitables à l'aéroport de Paris
++ Les agents de la SNCF afficheront leurs uniformes en coton équitable sur les quais de gare
++ GeoFairTrade des indicateurs du commerce équitable
++ commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ Le commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ Changeons d'étiquette : Max Havelaar cherche des étudiants ambassadeurs du coton bio
++ C'est quoi un produit responsable aujourd'hui en France ?
++ Le jeu d'orange équitable expliqué aux enfants
++ Du café équitable chez Starbucks coffee
++ Entre valeurs et croissance, le commerce équitable en question
++ Enfin la certification équitable validée par la Commission Nationale du Commerce Equitable
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Ethletic : mettez de l'éthique dans vos baskets !
++ Le commerce équitable vu par la famille Kiagi
++ Mange ta banane ...équitable
++ Jouer au commerce équitable de coton
++ Envie de chocolat ? Vous ne verrez plus la tablette comme avant
++ Pour un commerce juste, La Route du café, des Yungas à la Bretagne
++ Equitable à tout prix ? France 5 dévoile les coulisses des tablettes de chocolat équitable
++ Oxfam : parce que le monde ne changera pas sans vous !
++ Le commerce équitable : une solution pour agir et atténuer les impacts du changement climatique ?
++ 1.6 millions de Français en plus à consommer équitable
++ Mulliez, la fibre écologique et citoyenne pour les vêtements professionnels
++ Pourquoi choisir du coton biologique ?
++ S'habiller slow wear : des vêtements sobres, bio et pour durer

La tablette de chocolat bio s'affiche en pochette au salon du Chocolat 2010

Pour les accros du chocolat, celles qui se cachent pour engloutir la tablette en douce à la pause café, voilà un accessoire qui va décomplexer les chocoaddicts : la pochette à tablettes de chocolat lancé par my Biotiful bag à l'occasion du Salon du Chocolat 2010. Cette année la tendance est au chocolat bon, bio et durable. Et l'accessoire des fashionistas éco-responsables s'affiche en coton bio certifié GOTS, avec une doublure en polyester recyclé certifié OEKO, avec teintures et impression avec des encres non allergènes et non cancérigènes. On y glisse deux tablettes de chocolat, noir, blanc, au lait, praliné ou fourré, biologique et même équitable. A découvrir au Salon du Chocolat, Porte de Versailles du 28 octobre au 1er novembre 2010.

my biotiful chocolat salon chocolat bio

A noter qu'une partie des bénéfices de la vente de la pochette (elle coûte 25 euros) sera reversée à l’association Universal Love de l’Ethical Fashion  Show , partenaire du défilé « Ethic et Choc » du Salon du Chocolat 2010, qui présentera notamment de jolies robes en chocolat biologique, réalisées par des couturiers éco-responsables dans des décors bucoliques. Universal Love oeuvre principalement pour des créateurs et coopératives artisanales provenant de pays en voie de développement, avec la volonté de faire partager leur vision d’une autre mode possible, une mode qui puisse être vecteur de développement.

salon du chocolat 2010

Cette année Le Salon du Chocolat, s'oriente sur la consommation responsable Le cacao dépend des producteurs du Sud et des consommateurs au Nord. Acheter un chocolat équitable et bio, produit en respectant l'environnement et avec une juste rémunération des familles au Sud est une préoccupation grandissante chez l'éco-consommateur. A cela s'ajoute aussi les enjeux de la compensation carbone, le travail sur le packaging,...L'offre de chocolat bio, issu du commerce équitable se développe car la filière se structure : en 2009, 2 millions de foyers ont consommé des tablettes de chocolat équitable (+6,7% depuis 2008). Le marché du commerce équitable en France pèse 123 millions d’euros et la tablette de chocolat représente l'un des produits phares de ce marché, avec 14.3 % pour 17,6 millions d’euros de CA. Et rappelons que le chocolat éthique est respectueux de l'homme, de l'environnement et aussi du consommateur, avec une qualité gustative supérieure (avec un cacao issu des petites productions)

Lors de votre visite à cette 16ème édition du salon du Chocolat, vous aurez la possibilité de devenir parrain d’un arbre, dans une plantation de cacaoyers, dans le cadre du programme de reforestation d'Alter Eco, avec les petits producteurs de la coopérative péruvienne Acopagro. (A ce jour, plus de 500 000 arbres ont été plantés dans l’Alto Huayabamba). Vous recevrez alors le certificat de parrainage avec le nom du producteur, l’essence de l’arbre ainsi qu’une photo satellite des parcelles replantées de cacaoyers. C'est un clin d'oeil aussi du salon du Chocolat à l'année de la biodiversité.



Et le vendredi 29 octobre à 18h, Cérémonie de clôture des "International Cocoa Awards", avec le Cirad, Biodiversity International à l'espace Chocosphère. L'occasion de récompenser les producteurs de cacaos de grande qualité, de faciliter les liens de collaboration entre producteurs de cacao de qualité et chocolatiers, de faire prendre conscience à tous les acteurs de la filière cacao de la qualité, de la diversité et de la richesse des origines de cacao, de stimuler la capacité des pays producteurs à rechercher, évaluer et produire des cacaos de qualité.

Lire d'autres articles sur abonéobio sur le salon du chocolat, sur le chocolat éthique, le chocolat équitable, sur les coulisses du chocolat, le marché des tablettes de chocolat, la fabrication du chocolat, l'offre de chocolat issus du commerce équitable, la filière du commerce équitable, la consommation responsable en chocolat, ...

++ Envie de chocolat ? Vous ne verrez plus la tablette comme avant.
++ Le salon du chocolat, équitable ?
++ Equitable à tout prix ? France 5 dévoile les coulisses des tablettes de chocolat équitable
++ Cadbury : du chocolat sans huile de palme
++ Alter Eco lance son Chocolat 100 % équitable, 100 % bio et 100 % compensé carbone
++ Les coulisses du chocolat de Pâques
++ Le cacao de la barre Mars bientôt éthique ?
++ Ecorces chocolat, collection limitée d'incroyables troncs en chocolat !
++ Enfin la certification équitable validée par la Commission Nationale du Commerce Equitable
++ Du café équitable chez Starbucks coffee
++ La Casa Equitable aide les petits producteurs du Mexique
++ Le commerce équitable : une solution pour agir et atténuer les impacts du changement climatique ?
++ Le Commerce équitable vit sa crise ...de croissance !
++ Le commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ Salon Européen de Commerce Équitable : l'Humain au coeur des échanges
++ Territoires de commerce équitable, seize collectivités pilotes s'engagent
++ Les nouveaux enjeux de distribution des produits issus du commerce équitable
++ Les consommateurs et le commerce équitable
++ Entre valeurs et croissance, le commerce équitable en question

GeoFairTrade des indicateurs du commerce équitable

L'offre du commerce équitable se développe dans les magasins mais le consommateur ne sait pas vraiment à quoi sert l'argent qu'il met dans l'achat d'un produit affichant des logos du commerce équitable. C'est vrai que des efforts sont à faire en matière de traçabilité, donner à comprendre pour faciliter les échanges entre consommateurs et producteurs. Tant que des indicateurs tangibles ne seront pas définis, il sera difficile d'appréhender la dimension durable de la démarche (critères sociaux, économiques et environnementaux). Aujourd'hui cette étape de définition des indicateurs du commerce équitable, avance grâce notamment au financement de l'Europe (1.5 millions d'euros jusqu'en mars 2012), dans le cadre du projet GeoFairTrade (GFT) qui mobilise l'implication de partenaires tels que le Cirad, Ecocert, Max Havelaar, Equi'sol, ...Parce que "le commerce équitable est fondamentalement un outil pour fournir des moyens de subsistance durables et des opportunités de développement aux personnes dans les pays les plus pauvres, dont les économies ont été perturbés par l'évolution du commerce conventionnel. Il s'agit d'un partenariat commercial, qui est fondée sur le dialogue, la transparence et le respect, et qui vise plus d'équité dans le commerce international".

GEOFAIRTRADE commerce équitable europe

Si ce sujet vous intéresse, sachez que vous pouvez participer gratuitement au prochain workshop de Bruxelles le 05 novembre 2010, sur inscription pour échanger sur les bonnes pratiques en matière de commerce équitable autour de 6 études de cas .

Lire d'autres article sur aboneobio sur les enjeux du commerce équitable, sur la sensibilisation des consommateurs aux pratiques du commerce équitable et le soutien aux petits producteurs, sur les initiatives et les offres de produits bio et équitables

++ Le commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée
++ C'est quoi un produit responsable aujourd'hui en France ?
++ Le jeu d'orange équitable expliqué aux enfants
++ D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers
++ Bio'mada devient Astérale producteur d'huiles essentielles
++ Chicza le chewing gum écolo Mexicain à base de sève d'écorces
++ Enfin la certification équitable validée par la Commission Nationale du Commerce Equitable
++ La quête d'or illégal, 600 kg d'or pur
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Ethletic : mettez de l'éthique dans vos baskets !
++ Le commerce équitable vu par la famille Kiagi
++ Mange ta banane ...équitable
++ Jouer au commerce équitable de coton
++ Envie de chocolat ? Vous ne verrez plus la tablette comme avant
++ Pour un commerce juste, La Route du café, des Yungas à la Bretagne
++ Equitable à tout prix ? France 5 dévoile les coulisses des tablettes de chocolat équitable
++ Changeons d'étiquette : Max Havelaar cherche des étudiants ambassadeurs du coton bio
++ Oxfam : parce que le monde ne changera pas sans vous !

D'Anjou et d'ailleurs : consommer autrement à Angers

On parle de la crise agricole, des prix d achat aux producteurs trop bas et des marges trop élevées de la grande distribution. On trouve que les produits sont chers, qu’il y a un manque de transparence sur leur origine, sur leur mode de production et sur ce qu’ils contiennent réellement. On entend le mal-être des producteurs et leur inquiétude quant à l’avenir de leur métier. On souhaite manger bio, on adhère au commerce équitable, on veut consommer responsable, on trouve que c’est cher ou contraignant… L’alternative ? A Angers le magasin d’Anjou et d’ailleurs encourage les circuits courts et les prix justes pour préserver « le POUVOIR » d’achat ! Un espace commun de vente, créé par des producteurs du Maine et Loire et des opérateurs du commerce équitable qui souhaitent offrir un nouveau mode de consommation, plus juste. Un magasin où échange, solidarité et proximité sont les maîtres mots. Eleveurs, vignerons, paysans boulanger, maraichers, artisans confituriers et pâtissiers proposent, à prix direct, leurs produits du terroir, de l’agriculture biologique et du commerce équitable. « Instaurer une vraie relation de confiance et d’entraide entre producteurs angevins, producteurs du Sud et consommateurs, limiter les intermédiaires pour que chacun s’y retrouve, telle est la volonté d’Anjou et d’ailleurs.

La boutique d'Anjou et D'ailleurs s'adresse à tous les consommateurs en recherche d’authenticité, de saveurs véritables et d’échanges avec les producteurs. On y trouve :

  • une boucherie traditionnelle bio proposant de la viande de boeuf, de veau, d’agneau et de porc
  • des volailles
  • un étal de légumes et de fruits colorés et savoureux
  • un large choix de vins
  • du pain frais, pâtisseries et confiseries
  • une vaste gamme de produits issus du commerce équitable
  • des produits laitiers
  • des produits d’hygiène et des cosmétiques bio.


Ouverture le vendredi 8 octobre à 10 h, Installée face au MIN (Marché d'Interêt National) 12 avenue Jean Joxé, 49000 Angers, à deux pas de la place Ney et du boulevard Carnot.

Bravo à Bev et Olivier d'Echoppe pour le portage de ce projet ambitieux et très utile !

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le magasins à Angers qui favorisent les circuits courts, les prix justes, le soutien aux producteurs locaux, la valorisation du terroir, sur la consommation de produits bio...

++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
++ L'Anjou fête le bio automnal pour tous
++ Pourquoi les prix sont chers en agriculture bio ?
++ Le guide du locavore pour mieux consommer local
++ Mon-panier-bio .com la référence du circuit court depuis 3 ans
++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
++ Un outil pour gérer facilement son AMAP
++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Préserver le sens de l'abonnement aux paniers des Amap
++ Bio toute l'année ? Je m'abonne, ...Terra Eco présente Abonéobio
++ Les marges s'envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
++ Epargne solidaire : soutenir le projet d'un agriculteur bio via Terre de Liens
++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
Et si on aidait les agriculteurs bio ?
Herbe, le raid movie paysan
++ Nos enfants nous accuseront
++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !

Bio'mada devient Astérale producteur d'huiles essentielles

Les huiles essentielles de Madagascar ont fait la réputation de Bio'mada, un savoir faire qui a permis de faire connaitre des huiles essentielles de grands crus, originales, produites dans le respect des hommes et de l'environnement Aujourd'hui l'offre s'est élargie aux eaux florales ou hydrolats, aux huiles végétales bio...et si l'entreprise change de nom, Bio'mada devient Astérale, la philosophie reste la même, respect et qualité, tout en restant spécialisé dans la production, la commercialisation et la promotion des huiles essentielles et eaux florales de Madagascar.



Entretien avec Kelly et Simon Lemesle, parmi les producteurs sélectionnés par Abonéobio :

- Il y a 8 ans vous fondiez Bio'Mada, aujourd'hui votre entreprise prend une nouvelle dénomination "Astérale", pouvez vous nous expliquer ce qui a motivé ce changement ?

Nous avons acquis avec Bio’Mada une certaine reconnaissance. Nos huiles essentielles sont appréciées pour leur qualité et leur originalité. Nous voulons avec ce nouveau nom marquer notre volonté de ne pas rester sur les acquis. Choisir le nom des plantes les plus évoluées du règne végétal, les astérales, c’est refléter l’ambition d’une constante progression de la qualité et de la diversité de nos huiles essentielles, végétales et eaux florales.

bio'mada devient astérale co fondateur simon lemesle

- En 8 ans comment avez vous perçu l'évolution de votre démarche à la fois sur le terrain et sur le marché, auprès des consommateurs ?

Sur le terrain notre implication dans la production progresse grâce au développement de notre ferme et grâce à la pérennité des partenariats avec nos producteurs. Avec nos déplacements réguliers sur les stations de cueillettes, les sites de culture, le suivi des distillations, notre travail de sensibilisation et de formation donne ses fruits. Nos exigences concernant le respect des plantes, des conditions de travail et de qualité sont comprises, acceptées et appliquées. Nous concentrons nos efforts dans la production, c’est sans doute ce qui nous différencie.

Avec la démocratisation de l’usage des huiles essentielles dans le cadre familial nous remarquons une sensibilisation accrue à la qualité. Une proportion importante et grandissante des utilisateurs ne se satisfont plus d’huiles essentielles standards, “industrielles” même estampillées de labels et garanties car ils ont saisis que les qualités olfactives et énergétiques vont de paire avec l’efficacité thérapeutique. Nos clients prennent le temps de sentir, de ressentir nos huiles ce qui nous motive bien sur à progresser constamment dans la qualité. Nous constatons aussi avec grande joie que notre travail de recherche abouti. Les nouvelles huiles essentielles que nous avons révélé comme par exemple le Saro, les Hélichryse malgaches, le Gingembre papillon, ... sont de plus en plus utilisées. Les thérapeutes les prescrivent régulièrement et obtiennent d’excellents résultats. Cela nous motive aussi à poursuivre nos investigations sur la flore malgache.

biomada devient astérale kelly lemesle cofondatrice

- A partir de votre spécialisation sur les huiles de Madagascar souhaitez-vous élargir votre partenariat avec d'autres producteurs sur d'autres terroirs et continents ?

Ce n’est pour l’instant pas nos objectifs. Etre spécialiste nous permet d’être performant, novateur et nous sommes une petite structure qui souhaite le rester.

- Quels sont les futurs projets d'Astérale ?

Progresser toujours dans la qualité de nos produits, proposer régulièrement de nouvelles huiles et continuer à promouvoir la qualité et la diversité des huiles de Madagascar dans le respect des plantes et des paysans.

Merci à vous, Kelly et Simon, pour cet échange et pour le travail que vous faites aussi sur le terrain en lien avec l'ONG l'Homme et l'Environnement et Olivier Berha. Cette collaboration permet aux Malgaches de prendre conscience de la valeur de la forêt pour cesser de la bruler, en leur donnant accès notamment à la distillation des plantes,avec l'achat de matériel et de la formation, par la constitution en aval d'un réseau de vente qui vous permet aussi, vous consommateur de vous sentir pleinement acteur du soutien porté à cette filière équitable.

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les actions portées par Bio'mada devenu Astérale, sur l'ONG l'homme et l'environnement, sur les huiles essentielles de Madagascar, sur l'usage des huiles essentielles bio, ...

++ Bien choisir son huile essentielle
++ Comment je soigne mon entorse avec des produits bio et naturels
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
++ Les huiles essentielles pour la peau
++ Des huiles essentielles de Bio Mada à la réalisation de crèche et bibliothèque à Madagascar
++ Stage huiles essentielles Hélichryses de Madagascar avec Bio'Mada
++ Bio'mada sur Envoyé Spécial, avec l'ONG l'Homme et l'Environnement producteur à Madagascar
++ Bio'Mada et la réserve de Vohimana présentée par Yann Arthus Bertrand, Vu du ciel, France 2

- page 2 de 6 -

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+