Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mercredi 07 décembre 2016

Mot-clé - conseils

Fil des billets - Fil des commentaires

7 conseils pour réussir sa digital détox.

nomophobie_aboneobio_2016__2_.jpgTrop d’emails dans nos boîtes mails, professionnelles et personnelles, trop de notifications sur notre portable, ce doudou des temps modernes dont nous avons de plus en plus de mal à nous séparer. Dès 2008, les anglais ont nommé cette peur: la nomophobie (no-mobile-phone phonie). Et cela touchait, en 2008, près de 53 % des utilisateurs de téléphones mobiles (76 % chez les jeunes de 18 à 24 ans) au Royaume-Uni.

Parallèlement, la perfection, le bonheur vus et lus sur les principaux réseaux sociaux (facebook, instagram notamment) ainsi que la quantité d’information échangée en temps réel (facebook, twitter) est également source d’anxiété, voire de dépression. D’où la nécessité de s’en séparer de temps en temps avec une réponse pseudo médicale : la détox digitale !
Certains en parle avec bonheur, mais ceux qui la subissent ne sont pas aussi ravis. Voici quelques éléments, testés et approuvés, pour préparer et réussir sa cure sans portable.

Lire la suite...

Comment protéger et traiter naturellement ses animaux contre les parasites

13417436_10154228397868904_635681872113692061_n.jpgAprès avoir découvert les infinités de produits pétrochimiques potentiellement ou véritablement toxique pour les humains, quid des produits destinés aux animaux? Si les rats et les souris sont bons pour que des chercheurs leur injectent toutes sortes de produits qui développeront une tumeur cancéreuse, qui sera longuement étudiée pour que l'humain n'en développe pas à son tour; on a malheureusement très peu de données quand à l'incidence des cancers chez les animaux de compagnie.

Astuces pour se débarrasser de parasite avec des produits naturels

Nous l’avons déjà évoqué précédemment, 2016 est une année à parasite. On ne va pas pour autant séquestrer nos animaux de compagnie en intérieur.. même si le chat peut le faire de lui-même, mais ça reste un choix!

Lire la suite...

Quelques conseils pour bien vivre avec ses poules

20160326_140109.jpg__Sur le papier, les poules semblent avoir un intérêt certain pour la réduction des déchets et il semble apparemment compatible d’être végan (tout au moins végétalien) et d’adopter une ou plusieurs poules. Il faudra alors adopter des animaux “sauvés” des abattoirs et laisser les oeufs aux poules pour qu’elles les couvent ou les picorent afin d’avoir leur apport en calcium. Nous avons rencontré deux jeunes femmes, habitant en région parisienne, totalement conquises par leurs poules, et c’est elles qui en parlent le mieux.__

Dounia et Alexia partagent leurs expériences avec leurs poulettes!

Lire la suite...

Objectif détox : Comment bien choisir sa cure de sève de bouleau ?

seve_bouleau_cure_2016.jpgEncore méconnues ou marginales il y a encore 7 ans, avant le premier article d’abonéobio (ndlr : notre test de la cure de jus de bouleau), les bouteilles de sève de bouleau ou autre préparation à base de bouleau fleurissent désormais sur les étals des magasins bio et des parapharmacies dès le début du mois de mars.
Entre le changement d’heure, les pics de pollution du mois de mars (rappelez-vous les semaines dernières) et parfois le changement de saison (peu perceptible cette année, on vous l’accorde), la cure de jus de bouleau est le petit coup de boost qu’il nous faut pour affronter la nouvelle année (ndlr : traditionnellement, la nouvelle année commençait au 1er avril, avant que le calendrier n’en décide autrement).

Lire la suite...

Comment bien ranger ses produits d'entretien?

Le rangement de vos produits d’entretien est la majorité du temps un casse-tête qui n’en finit plus. Où dois-je ranger mes produits d’entretien ? Sous l’évier de la cuisine ? Dans la salle de bain ? Où mettre les balais et serpillères ? Voici quelques conseils de rangement afin de garantir la sécurité de vos enfants et optimiser votre espace !

Pour votre cuisine, utilisez vos murs !

rangement-menage-ecologie-bio01.jpgIl y a toujours une serpillière ou un balai qui traînent dans la cuisine. Ces objets se retrouvent souvent dans un petit espace poussiéreux entre le réfrigérateur et le mur, ou encore derrière la porte de la cuisine. Nous vous conseillons donc d’utiliser le mur pour y fixer votre balai bien droit afin qu’il n’encombre pas votre pièce. Que ce soit un mur ou le dos d’une porte, choisissez un emplacement non loin d’une fenêtre ou d’une ventilation pour que vos objets sèchent plus vite et ne fassent pas de trace. Vous allez gagner de l’espace mais également rendre votre cuisine plus propre en ne laissant plus vos outils sales (plumeaux, balai, serpillère…) traîner n’importe où. Pour cela, il existe plusieurs types de fixation pour balai et autres accessoires de nettoyage.

Profitez de l’espace sous votre évier de cuisine !

rangement-menage-ecologie-bio02.jpgSans surprise, sous votre évier se trouve un amas d’éponges, de chiffons, de pastilles pour lave-vaisselle, de sacs poubelles et de produits d’entretien. Il parait donc clair que l’installation de supports amovibles soit pertinent. Ils vous éviteraient par exemple de retirer un produit après l’autre car vous ne parvenez pas à saisir celui du fond. De même, votre essuie-tout n’a rien à faire à cet endroit: On peut croire qu’il est utile en cas de fuite sous l’évier mais il se transforme vite en papier mâché et c’est un bon combustible donc rangez-le plutôt sur une étagère loin du feu et de l’eau. La sûreté avant tout !

Rangez également dans votre salle de bain

rangement-menage-ecologie-bio03.jpgLa salle de bain est une pièce qui, en générale, devient vite étroite entre les serviettes qui s’empilent sur les étagères ainsi que les produits de beauté et autres shampoings de Madame, les mousses à raser et après rasages de Monsieur, les jouets des enfants, les médicaments… la liste peut être très longue ! Quant aux produits de nettoyage, ils errent juste sous l’évier.

Voici donc notre conseil : Trouvez une tringle à rideau ou quelque chose de semblable et coincez le dans la longueur du placard de l’évier. Cela pour permettra alors de suspendre vos sprays et vos chiffons astucieusement sans avoir à les chercher au fond de votre placard sous l’évier.

Optimiser l’espace dans votre buanderie

rangement-menage-ecologie-bio04.jpgLa buanderie contient principalement de l'électroménager (machine à laver, séchoir et autres) et des produits parfois dangereux que l’on est obligé de cacher sur la dernière étagère où on n’a plus de place ! Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser une sorte de trieur de chaussures que vous pouvez accrocher derrière votre porte. Cela va vous permettre de ranger de façon optimale tous vos produits errants comme vos cirages à chaussures, vos détergents, ect. Votre buanderie sera bien mieux ranger et vous ne perdrez plus de temps à chercher vos produits. Veillez tout de même à bien verrouiller la porte de la buanderie car de jeunes enfants pourraient avoir l’idée de découvrir ce qu’il se cache derrière !

Que faire de votre planche à repasser, étendoir et aspirateur ?

rangement-menage-ecologie-bio05.jpgAprès avoir rangés puis triés vos produits d’entretien, il vous reste à vous occuper de vos appareils ménagers ! Car il n’y a rien de plus pénible, par exemple, que de devoir remettre en place votre planche à repasser, qui tombe fréquemment, derrière votre porte ! De plus, elle vous rappelle la tonne de repassage qui vous attend ce week-end. Mais saviez-vous qu’il existe des supports spécifiques pour ranger votre planche à repasser ainsi que les différents accessoires que vous utilisez ? Tout d’abord, vous pouvez par exemple visser un support derrière la porte de votre armoire. Vous trouverez différents supports ici. Pour ce qui est de votre sèche-linge, mettez-le tout simplement sur votre lave-linge afin de gagner de l’espace facilement. Ensuite, si vous avez un espace entre le sol et les machines, placez-y votre aspirateur afin d’optimiser au maximum votre pièce de rangement. Dans le cas où vous souhaiteriez ne pas rendre visible vos ustensiles de ménage, nous vous invitons à installer une tringle à rideau entre le mur et votre armoire afin de les cachez derrière le rideau.



La sécurité pour vos enfants !

Vous avez des enfants et vous avez peur qu’ils tombent sur vos produits d’entretien ? Pour cela, nous allons vous donner un conseil pour éviter qu’ils ne soient tentés d’ouvrir vos produits ménager. La majorité du temps, vos produits sont rangés à proximité des lieux d’utilisation afin de faciliter et d’accélérer votre ménage. La commodité est un fait mais elle ne doit pas prendre le pas sur la sécurité. Alors investissez dans des serrures de sécurité spéciales afin que vos enfants ou vos animaux ne puissent pas les atteindre. La petite touche écolo !

Enfin, nous vous proposons notre petite touche écolo qui consiste non pas à utiliser des bacs en plastiques, pour ranger vos détergents, mais plutôt d’opter pour des corbeilles en papier tressé. Voici quelques exemples de corbeille écolos que vous pouvez trouver sur le web et si vous avez un peu de temps, vous pouvez même vous en créer une facilement. Enfin, si vous trouvez de vieilles boites inutilisées dans vos placards, vous pourrez toujours les utiliser comme boites de stockages car c’est à la fois économe et écolo ! rangement-menage-ecologie-bio06.jpg

Nanoparticules, grandes conséquences

nanoparticule-solaire-danger_melanome.jpgLe soleil est enfin de retour! Les bienfaits qu’il procure ne doivent pas faire oublier les précautions à prendre face aux premiers rayons printaniers. Chapeaux, lunettes, une gourde d’eau : hydratation et protection! Nous avons été parmi les premiers à avoir parlé des nanoparticules utilisées en cosmétique, nous souhaitions faire le point sur l’utilisation de ces ingrédients chimiques de plus en plus prisés par les industries. Une étude américaine du MIT et de Harvard Public School for Health publiée en 2014 a mis en évidence la toxicité de la plupart des nanoparticules les plus courantes.

Quels sont les dangers ?

Pour les industriels, les nanoparticules permettent d’obtenir des textures, des saveurs ou des couleurs intéressantes. Cependant, leur taille - bien inférieure à celle d’une cellule du corps humain - est mise en cause, car elle permet aux nanoparticules de pénétrer dans le corps via l’épiderme quand il s’agit de crème, ou de provoquer des lésions de l’intestin quand il s’agit de nanoparticules présentes dans nos aliments. Une fois dans les cellules, les nanoparticules peuvent causer de grave modification de l’ADN, et provoquer des mutations et des tumeurs cancéreuses.

nanoparticule-danger-creme-solaire.pngJusqu’ici les études sur les nanoparticules se contentaient de rechercher les effets à court terme, et non de prouver - ou non- leur toxicité. Les chercheurs américains ont choisi de se focaliser sur les 5 nanoparticules les plus utilisées : l'argent, l'oxyde de zinc, l'oxyde de fer, l'oxyde de cérium et le dioxyde de silicium, et d’analyser leur effet sur un type de cellules sanguines humaines (lymphoblastoïde) en plus de cellules ovariennes de hamster.

Les chercheurs ont déterminé que parmi les 5 molécules étudiées, 3 (dioxyde de silicium, l'oxyde de fer et l'oxyde de cérium) ont une faible action sur l’ADN des cellules.

Les crèmes solaires, remède controversé contre les UV

nanoparticules-creme-solaire-aboneobio.jpgA l’inverse, les résultats de l’étude ont montrés que l’argent, sous sa forme nanoparticulaire, et l’oxyde de zinc, couramment utilisé dans les crèmes solaires sont les deux molécules qui affectent le plus fortement l’ADN . Si les crèmes solaires sont utilisées pour contrer les effets cancérigènes des UV, tout indique donc qu’une crème solaire qui comporte des nanoparticules peut être tout aussi nocive. A plus forte raison, si la peau présente des coupures ou des lésions qui faciliteraient la pénétration de la crème dans le derme.

De plus, l’utilisation d’une crème écran total ne permet pas à notre corps de produire de la vitamine D, qui lutte contre les dysfonctionnement de la thyroïde, bénéficie à la bonne santé des dents et des os et pourrait lutter contre certains diabètes et cancers… Depuis juillet 2013, l'étiquetage des crèmes solaires est obligatoire et doit faire apparaître si des nanoparticules (oxyde de zinc ou dioxyde de titane, majoritairement) entrent dans la composition du produit. Et pour bien choisir votre crème solaire, car il est évidemment nécessaire de se protéger du soleil, n’hésitez pas à lire notre précédent article !

Quelques conseils pour profiter du soleil

  • De l’extérieur : préparer sa peau : Ne parlons pas d’autobronzant mais de simplicité. Cela peut ne pas être évident, mais une peau nette, gommée, tonique et hydratée est mieux préparée pour recevoir les rayons du soleil.

Abonéobio.com vous conseille de commencer par un gommage doux pour le corps, parfait pour nettoyer et se débarrasser des peaux mortes. C’est le moment idéal pour réaliser une épilation à la cire (plus douce et plus durable que le rasoir). L’huile de calophyllum est idéale pour préserver la souplesse de la peau et l’hydrater après un gommage. L’huile sèche pour le corps est par ailleurs une alliée précieuse pour favoriser le renouvellement cellulaire. A n'utiliser qu'après une exposition au soleil, car les agrumes qui entrent dans sa composition sont photosensibilisants.

  • De l’intérieur : une alimentation saine. Exit les compléments alimentaires, on fait une cure de salades riches en béta-carotène (carotte, tomate, betterave...) assaisonnées d’une huile végétale bourrée d’oméga 3 et 6 comme l’huile de carthame, de bourrache ou de sésame. Sans oublier de boire de l’eau!

nanoparticule-solaire-danger_visuel7.jpg

  • S’équiper et s’adapter : Enfin pour échapper aux morsures aux coups de du soleil, il est recommandé d’éviter les heures d’ensoleillement les plus chaudes (11h-15h), et de se couvrir. Les chapeaux peuvent devenir de véritables accessoires de style pour se démarquer (et sans démarcation) sur la plage. De plus, il existe désormais des vêtements anti-UV. Leur efficacité contre les mélanomes est encore sujette à caution, compte-tenu de leur récent développement (milieu des années 2000), sachez qu’un vêtement foncé, dont les mailles sont serrées, suffit généralement à protéger des rayons les plus dangereux.

nanoparticule-melanome-day_Dermato.jpg*Surveiller et dépister les grains de beauté : à l'occasion du 17ème Mélanome Day, le 28 mai prochain, le Syndicat National des Dermatologues et Vénérologues invitent de nombreux dermatologues à participer à une nouvelle journée nationale de dépistage gratuit. C'est également l'occasion pour les médecins de rappeler quelques conseils de prévention et d'alerter les politiques publiques. Plus de renseignement sur un site internet et l'application pour mobile SoleilRisk, pour trouver le spécialiste le plus près de chez vous.

Dans les crèmes … et dans notre alimentation!

On se méfie souvent beaucoup plus d’une molécule chimique quand elle est ingérée (pour des raisons d’allergies notamment) que dans sa forme “produit” type crème.

Cependant, les M&Ms, et d’autres bonbons comme les Menthos contiennent également du dioxyde de titane, sous son appellation E171 dans l’industrie alimentaire. Malheureusement, les nanoparticules sont tellement petites qu’elles ne peuvent être retrouvées par analyse des produits. Ainsi, les géants de l’agro-alimentaire peuvent allégrement les ajouter aux recettes pour une texture plus onctueuse, une couleur plus appétissante ou éviter la formation de grumeaux, malgré les recommandations de l’Afssa qui concluait en 2009 qu’il n’est pas possible, aujourd’hui, d’évaluer l’exposition du consommateur ni les risques sanitaires liés à l’ingestion de nanoparticules. Et de préconiser l’évolution du dispositif réglementaire pour exiger une déclaration systématique de ces substances ou produits dans l’alimentation et conduire à des autorisations de mise sur le marché. Jose-Bove-nanoparticules-mms-bonbons.jpg

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+