Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vendredi 18 août 2017

Mot-clé - consommation responsable

Fil des billets - Fil des commentaires

Ce que vous ne savez pas sur le bicarbonate

bicarbonate-de-soude.jpgProduit réputé naturel et multi-usages de référence, le bicarbonate de sodium, plus communément appelé bicarbonate de soude, a de nombreuses utilisations. Chaque seconde, 1427 kilos sont produits dans le monde.

Lire la suite...

Apéritif : 5 recettes faciles et bio

Brochettes_sandwich_-_Tartex.jpgLes grillons chantent, le soleil est de retour, le salon de jardin est sorti : c’est l’heure des apéritifs entre amis ! Abonéobio vous aide à trouver de nouvelles recettes gourmandes pour cet été, et toujours bio !

Lire la suite...

Le Boom des supermarchés collaboratifs

Après le covoiturage et le couchsurfing, la consommation participative poursuit son essor avec les supermarchés collaboratifs. Une dizaine d’entre eux est en projet sur le territoire français.

Lire la suite...

Trouver une alternative au shampoing-douche aux algues bio sur abonéobio

DSC_6293.JPGVoici quelques semaines, Coslys nous a annoncé l’arrêt de la production du shampoing douche aux algues marines Je l’ai moi-même utilisé pendant de longs mois comme j’aime son parfum frais et vivifiant, et puis je suis passé à un autre. Il nous restait du stock sur abonéobio, mais cela commence à s’épuiser. Pour ne pas vous abandonner, comme une algue sur le sable après la marée, voici quelques alternatives au shampoing douche aux algues marines.

Lire la suite...

Mon restau responsable, l'engagement pour une cantine scolaire plus bio, plus locale, plus saine

A l’occasion de la 17è édition du printemps Bio, la Fondation Nicolas Hulot et le réseau Restau’Co ont annoncé une nouvelle initiative en faveur de cantine responsable (bio, local, équilibré, anti-gaspi, confort des convives et des professionnels….). L’introduction du bio dans les cantines est une mesure discutée depuis le 1er Grenelle de l’environnement (2007) mais qui a du mal à percer au niveau des décideurs, alors que les professionnels sont conscients des enjeux et prêts à s’engager. Pourtant, 88% des parents ayant au moins 1 enfant sont intéressés voire très intéressés par l’introduction de produits bio (chiffres : baromètre Agence BIO/Csa 2016)

Jeudi 2 juin, nous avons pu découvrir le label “mon restau responsable”. C’est un outil imaginé en cohérence avec les responsables de 4 structures de restauration collective, la Fondation Nicolas Hulot et le réseau Restau’co pour aider ces professionnels à déterminer et choisir les axes de progrès et d’amélioration pour une restauration responsable.

Lire la suite...

BioCoupons, le meetic du bio, pour les consommateurs et les producteurs!

logo_biocoupons.JPGLe crédo d’abonéobio? Démontrer que consommer bio n’est pas plus cher, le prouver avec des promotions régulières sur le site, et dénicher via le blog les bons plans pour vous aider à avoir le déclic bio ! Alors quand on a appris que BioCoupons, le site spécialisé dans les coupons de réductions de produits bio, avait développé une application mobile (disponible gratuitement), on a cherché à en savoir plus!

Crée en 2012, puis racheté en 2015 par deux anciens d’EcoVer, la nouvelle équipe fait le pari de faire évoluer les services proposés par BioCoupons. Cédric Rousselet, gérant associé, a gentiment répondu à nos questions.

Lire la suite...

Les clés du succès de la vente en vrac par Day by Day

Nous avions déjà partagé notre expérience du magasin vrac, avec la formule Day by Day, lors de l’ouverture du magasin à Nantes. A Paris, le vrac est encore présent chez les primeurs, sur les marchés, ou bien dans les magasins bio, comme Naturalia ou Biocoop, qui a d’ailleurs inauguré un magasin entièrement dédié au vrac avant le lancement de la COP21, en novembre dernier, avec l'intention de démontrer que Biocoop connait son métier et que le vrac y est au coeur (pour l'anedocte, recueillie auprès de son directeur communication Patrick Marguerie à l'occasion des résultats annuels du réseau) L’enseigne franchisée Day by Day rejoint l’offre déjà présente à Paris, forte d’une croissance “logarythmique”, selon les termes imagés de son co-fondateur Didier Onraita.

Le retour de l’épicerie de quartier

Lire la suite...

En 2015, 9 français sur 10 consomment bio de manière régulière

Chaque année l’Agence Bio, organisme chargé du développement et de la promotion de l’agriculture bio en France, réalise une enquête sur les actes d’achats et de consommation des français vis-à-vis de la bio.



Pendant longtemps, les résultats de l’enquête, basée sur l’auto-déclaration, montrait que les français aimaient le bio, certes, mais n’avaient pas le réflexe de consommer bio. En 2003, par exemple, 37% de français faisait le choix du bio de manière régulière. En 2015, ils sont 65% à aimer, consommer, et attendre toujours plus de bio, preuve d’une mutation profonde de nos achats et de nos modes de consommation. Preuve supplémentaire de ce changement : dans les faits de plus en plus de magasins bio ouvrent (+7.2% par rapport à 2014), et de plus en plus d’agriculteurs font le choix de la bio (+17% de terrain en conversion), malgré des volumes de travail bien supérieur au conventionnel.

Lire la suite...

Vices et vertus cachées du four à micro-onde

Accessoire révolutionnaire dans les années 80, et véritable indispensable dans les années 90, le micro-onde a eu son lot de rumeurs, de légendes urbaines et d’anti. Depuis peu, et notamment l’avènement des fours à micro-ondes combinés qui permettent autant de cuire que de réchauffer, le micro-onde n’est plus aussi diabolisé, même si il a bel et bien été bannit de beaucoup de foyer. Alors, le micro-onde, on l’aime ou il nous quitte?

Lire la suite...

HOP ! Halte à l’Obsolescence Programmée sur produitsdurables.fr

dechets_1_frigos-cb026.jpg__Pour le site e-RSE.net qui a chiffré le coût de ce mode de vie, le calcul est accablant: “En 1949 aux Etats-Unis, les ménages ont dépensé 2.9 milliards de dollars pour les équipements ménagers. En 2014, ce chiffre s’élevait à 52 milliards, soit une augmentation de près de 45% lorsque l’on prend en compte l’inflation. " (source)

Né ce constat de plus en plus prégnant que le renouvellement des objets rythme notre vie, des spécialistes de l’économie circulaire et du développement durable ont eu l’idée de créer l’association à but non lucratif HOP! (Halte à l’Obsolescence Programmée). HOP! souhaite tout d’abord nous sensibiliser à cette thématique, qui a son volet dans la loi de transition énergétique votée à l’été dernier, mais surtout proposer des solutions : comme améliorer la réparabilité des produits et faciliter les actions civiles des consommateurs et des associations.

Lire la suite...

- page 1 de 13

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+