Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 29 juillet 2014

Mot-clé - cosmétique

Fil des billets - Fil des commentaires

Du squalène de requins dans les crèmes de beauté

En appliquant une crème sur le visage vous ne pensiez pas mettre de l'huile de foie de requin, et pourtant le squalène, émollient de qualité, est présent dans bon nombre de crèmes hydratantes, dans les anti-rides, les crèmes minceurs et même les vaccins. L'association bloom dénonce le prix hideux de la beauté avec une enquête sur le marché de l'huile de foie de requin profond. Le business est juteux , ce squalène est négocié à des prix très élevés (12 à 15 dollars le kilo, jusqu'à 25 € en 2008), pour fournir les secteurs de la cosmétique et des compléments alimentaires. Alors qu'il existe aussi du squalène (lipique hydrocarboné) issu du règne végétal (plantes et fruits et surtout extrait des olives) pourquoi aller chercher celui des requins ? Tout simplement parce qu'il s'y trouve à l'état naturel dans des proportions plus importantes (40 à 80 % pour les espèces de grands fonds entre 200 et 4000 mètres). La qualité suprême des huiles de foie de requin serait celle du squale-chagrin commun (Centrophorus Granulosus), désormais en voie d'extinction dans l’Atlantique Nord-Est. A ce jour, aucune étude a été menée pour identifier les sources d'approvisionnement, connaitre les volumes mis sur le marché et les mieux cerner les utilisations. Face à l'absence de déclaration concernant le marché du squalène, l'association Bloom a mené l'enquête auprès de pêcheurs et producteurs d'huile de squalène et estime que plus de trois millions de requins profonds, espèces vulnérables, sont capturés dans l'année pour alimenter ce marché de la cosmétique ! Cela représente à 2000-2200 tonnes dont 90 % serviront aux produits de beauté (on parle alors de squalane : la forme purifiée, hydrogénée et désodorisée du squalène) et la demande progresse de 3 % par an.

squalene-dans-les-cremes-beaute-enquête-bloom-association
Le squalane se négocie entre 20 et 35 000 dollars la tonne en fonction de son origine. Après le "finning" (découpe des ailes de requins vivants et rejets dans la mer), on assiste désormais au "livering" (prélèvement des foies et rejet de la carcasse) sur des requins issus de pêches ciblées et non de captures accidentelles !. Le squalane de requin est meilleur marché que celui d’origine végétale (30 % plus cher) du coup, certains négociants n'hésitent pas à frauder en écoulant du squalane de requin sur le marché en le faisant passer pour une provenance végétale, trompant ainsi de grandes marques de cosmétiques et les consommateurs avec !. Donc en tant que consommateur final, si vous voyez l'inscription squalène / squalane sur votre produit de beauté, vous aurez beau vous poser la question de son origine (végétale ou animale), vous n'en saurez rien, la réglementation en vigueur ne contraint pas le fabricant à mentionner l’origine du squalane (issu de requin ou d'olive) dans l’étiquetage (Directive du Conseil 76/768/CEE). On se rassurera en apprenant qu'en Europe la part de squalane d'origine végétale serait majoritaire (fin 2010 elle était estimée à 30 - 40 %) contrairement au marché japonais où il est quasi absent. Autre option, choisissez des cosmétiques qui ne contiennent pas de squalane, comme la sélection de cosmétiques bio Coslys proposés par aboneobio
bloom le prix hideux de la beauté

  • Pourquoi le squalène ?
  • Pendant la seconde guerre mondiale, il a été utilisé par les Japonais comme lubrifiant dans l'aéronautique car résistant à des pressions et températures extrêmes (- 55°C à + 203°C ), mais aussi pour les montres et les thermomètres. A ce jour 90 % du marché de l'huile est destiné à la cosmétique, 9 % à la nutraceutique (alicaments), et 1 % autre.


  • Pourquoi le squalane ?
  • Depuis les années 60, le squalane (forme purifiée, hydrogénée et désodorisée) entre dans la fabrication de nombreux cosmétiques tels que les crèmes lavantes, les rouges à lèvres, les laits et crèmes hydratantes, les crèmes anti-rides, les laits minceurs, ...Il a l'avantage de faciliter la pénétration des autres principes actifs d'une formulation, tout en hydratant et sans rester collant. Un bémol toutefois si on regarde la contamination possible : les métaux lourds et polluants organiques persistants se fixent particulièrement dans la graisse des grands prédateurs (accumulation du fait de la chaine alimentaire) et une étude japonaise avait démontré la présence de taux élevés de PCB dans des gélules de squalène et d'huile de foie de requin. Heureusement, depuis les années 90, il existe une production alternative de squalane à partir de sources végétales (issue de résidus végétaux d'olives, d'amarante, de palme, de riz, ...)


  • Qu'en est il du recours au squalane des groupes cosmétiques ?
  • Interrogés en 2008 par l’ONG Oceana sur leurs pratiques, Unilever, L’Oréal, Beiersdorf, LVMH, Henkel, Boots, Clarins, Sisley et La Mer (une marque d’Estée Lauder) se sont engagés à l'époque à ne plus ou ne pas en utiliser (voir rapport). Deux ans plus tard, l'association Bloom a relancé la question par mail auprès des grands groupes cosmétiques (Procter &Gamble, L’Oréal, Unilever, Shiseido, Beiersdorf, Estée Lauder, Johnson & Johnson, Limited Brands, Mary Kay, Yves Rocher, Oriflame, Natura). Beiersdorf, Oriflame et Yves Rocher affirment n’avoir jamais utilisé de squalane à base de requin. L’Oréal déclare ne plus en utiliser. "Procter & Gamble admettait en utiliser encore dans une minorité de produits tout en soulignant ses efforts pour en éliminer complètement l’usage". Les autres n'ont pas répondu. Les études menées par l'association montre un recours important au squalane issu de requins (en 2010 cela représentait 60 à 70 % du marché de la cosmétique). Le squalane végétal à une coût de production plus important (seul 0.6 % de squalène dans l'huile d'olive par exemple). Depuis 2011 il existe une technique fiable qui permet de déterminer l'origine du squalane et d'en déceler les fraudes. Ainsi les tests réalisés par un laboratoire Français du CNRS (Service Central d’Analyse (SCA)) et publiés fin 2011 démontraient que " sur huit crèmes achetées en pharmacie contenant du squalane, seule l’une d’entre elles contenait du squalane végétal et était étiquetée comme telle. Une autre contenait un squalane d’olive de pureté moindre et les six autres du squalane de requin, parfois mélangé avec un peu de squalane d’olive". Potentiellement toutes les crèmes hydratantes peuvent avoir du squalène, par exemple sur la crème Kiehl's (Cryste Marine) ou la Roche Posay (Tolériane). (Je rappelle qu'il n'en a n'a pas dans les produits Coslys sélectionnés par aboneobio).


En France le négociant de squalène est Sophim. Elle se présente comme le 1er producteur de squalène et squalane mondial, avec aujourd'hui une part de squalane d'origine animale annoncée comme très minoritaire. Pourtant selon l'association Bloom, sur son site internet en anglais Sophim annonce « acheter » et « avoir besoin » d’huile de foie de requin !.

Ces informations sont issues de l'étude de l'association Bloom le prix hideux de la beauté

Retrait de cosmétiques interdits par l'Agence ANSM

Dans certains shampoings, crèmes ou lotions, le chloroacetamide est utilisé comme agent de conservation. Classé dans la catégorie des composés organo-halogénés, ce conservateur de synthèse, a été dénoncé par l'Agence Nationale de Sécurité des médicaments et des produits de santé. Par un arrêté du 14 juin 2012 L'ANSEM exige le retrait immédiat et l'interdiction de fabrication, importation, exportation, distribution en gros. La mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la détention en vue de la vente ou de la distribution même à titre gratuit est interdit pour tous les cosmétiques contenant la substance chloroacetamide (CAS : 79-07-2). Cette décision est motivée par le classement en tant que substance reprotoxique de catégorie 2, susceptible de nuire à la fertilité. Après le bisphénol A dans le biberon, les phtalates dans le Nutella, on passe à la salle de bain : on le disait déjà, ne mettez pas n'importe quelle crème sur votre peau ! Ces substances chimiques traversent le derme (Pour mémo, 60 % de ce qu'on met sur la peau passe le derme !), en passant, elles ont un potentiel allergène, peuvent être hautement réactives, et en traversant les tissus, elles peuvent se décomposer, se fixer et les endommager. En ce qui concerne cette substance chloroacetamide, déjà classé "noire" par Rita Stein (la vérité sur les cosmétiques) dès 2001, les dernières études sur le rat ont démontré qu'elle entrainait une perte de poids de la mère et une malformation du squelette du foetus, sans compter l'impact sur le foie, les testicules, et les spermatozoïdes. Regardez bien les étiquettes de vos cosmétiques et optez pour les cosmétiques bio pour toute la famille !

agence santé médicaments et produits de santé Source : http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/d7d958e207046819ef7bd354ca876514.pdf

Cosmétique toujours du plomb dans les rouges à lèvres !

Se maquiller avec un rouge à lèvres qui contient du plomb vous y aviez pensé ? Déjà en 2007, sur les échantillons de rouges à lèvres testés aux USA, un tiers révélait un taux de plomb supérieur à 0,1ppm, et donc supérieur au niveau autorisé par l'autorité de santé américaine FDA (Food and Drug Administration Américaine ) pour la présence de plomb dans les bonbons, sensé protéger les enfants d'une ingestion (et oui les enfants aiment goûter le rouge à lèvres de maman). En 2011 de nouveaux tests sont réalisés par Frontier Sciences Global, Inc, un laboratoire privé basé à Seattle, et cette fois l'association de consommateurs Campaign for Safe Cosmetics nous indique la présence de deux rouges à lèvres français (fabriqués par l'Oréal) dans le top 5 des rouges à lèvres les plus pollués au plomb ! (1- marque Maybelline "Color Sensational 125 Pétale rose" à 7,19 ppm de plomb et 2- L’Oréal "Colour Riche 410 Volcanique" à 7,00 ppm ). Les 3 autres (en dessous de 5 ppm) sont des marques Nars et Cover girl. La prochaine analyse sera publiée en Mai. En 4 ans, au lieu de diminuer, le taux de plomb a bel et bien augmenté (voir plus que doublé) dans les cosmétiques issus de la pétrochimie. Certes ce n'est pas une substance ajoutée volontairement mais une impureté plutôt dérangeante. Et ce n'est pas une histoire de prix, puisque le rouge à lèvres le moins cher parmi ceux testés présente le taux de plomb le plus bas.

rouges à lèvres pollués au plomb

Le plomb impacte la santé. Ce métal lourd s'accumule dans l'organisme, en se fixant sur les os. En tant que neurotoxique il perturbe le comportement et les acquisitions. Aussi, il est important de prévenir l'exposition au plomb chez les femmes allaitantes ou enceintes : le plomb traverse le placenta pour atteindre le cerveau du foetus et en modifier le développement. Certaines études dénoncent l'impact du plomb dans des fausses couches, et dans troubles hormonaux (pertubateur endocrinien qui entraine une baisse de la fertilité, une puberté décalée, ...), cf mon article de 2007 du plomb dans les rouges à lèvres. Bref ne laissons pas les enfants jouer avec des rouges à lèvres non bio !



Il faut savoir que le plomb a été retrouvé dans 100% des produits testés et dans 95% des rouges à lèvres la teneur en plomb dépassait le seuil de sécurité autorisé pour les bonbons.

Voilà les résultats des tests 2007 : résultats taux de plomb dans les rouges à lèvres

et voilà les résultats des derniers tests 2012 : le taux de plomb a augmenté !

résultats tests 2012 taux de plomb dans les rouges à lèvres

Source : http://safecosmetics.org/ et le rapport FDA http://www.fda.gov/cosmetics/

Comment bien choisir son stick à lèvres ?

Une crème bio universelle pour toute la famille

Vous connaissez la célèbre boite bleue, dont la crème était utile à tous ? Sauf qu'elle n'était pas bio ! Et voilà que Melvita propose une crème universelle bio, idéale pour les soins de toute la famille. D'un délicieux parfum de miel, elle s'étale facilement, pénètre vite et hydrate avec douceur même les épidermes fragiles. Cette crème bio pour toute la famille contient du miel, de l'aloe véra, du beurre de karité, et de l'huile de Sésame. Sa texture généreuse permet une application quotidienne pour toute la famille, et dès 3 ans pour les enfants.



Avoir un pot de crème bio à disposition est toujours utile à toute la famille : pour hydrater le visage, protéger les lèvres, éviter le dessèchement des mains, masser tous les épidermes pour apporter réconfort, protection et bien être. Le pot familial de 150 ml est à 14.90 € (cliquer pour en savoir plus sur la crème bio Melvita)

Découvrez les nouveautés d'Abonéobio et appréciez les produits cosmétiques bio de saison notamment les huiles essentielles bio et toute la gamme de produits bio hiver.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur les produits bio testés en famille et référencé dans la boutique, pour des raisons d'efficacité, parce qu'il s'agit de produits sains et respectueux de l'environnement

++ Abonéobio chouchoutte les bébés bio !
++ Bien choisir ses cosmétiques en regardant les tensioactifs
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Choisissez bien votre stick à lèvres !
++ Des dentifrices bio Coslys haleine fraiche chez Abonéobio
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Des cosmétiques bio pour bébé
++ The story of cosmetics
++ Les produits d'entretien écologiques séduisent
++ Bien choisir son huile essentielle
++ Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
++ Peaux jeunes, combattre l'acné des ados avec des soins bio
++ Bien choisir sa microfibre pour un ménage écologique
++ Bien choisir son désinfectant
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...

De retour du salon Beyond Beauty 2010

Chaque année en septembre c'est le rendez vous européen de la cosmétique à Paris qui regroupe l'ensemble des savoirs faire de la filière, avec une partie dédiée aux cosmétiques bio, aux produits naturels. C'est l'occasion dans la partie Cosmeeting de découvrir les tendances, les marques alternatives, de tester les nouveautés, d'échanger avec les lauréats, ...

beyond beauty paris 2010

Ma visite sur le Beyond Beauty Paris démarre par un passage en salle de presse le temps de récupérer les dossiers de presse des différentes marques exposantes. C'est d'ailleurs intéressant de voir comment le style de chacun transparait dans les documents remis. L'originalité n'est pas forcément un succès. Un cocktail biologique maison nous attend, un mélange à base de jus de fruits frais et naturels, d'eaux florales bio et d'huiles essentielles bio, un floradrink's proposé par Sevessence.

floradrinks

J'ai le sentiment qu'il y a moins d'exposants dans la partie dédiée au bio, au naturel en 2010, mais des fabricants angevins fidèles (Allo'nature). La rencontre des marques de niches est toujours l'occasion d'échanges intéressants; Une nouvelle offre dans les cosmétiques à base de lait d'ânesses des Alpilles et au lait de chèvre du Rove près de Marseille, la marque Celine B qui a su jouer sa carte de communication (emballages, sacs, ...). Plus légère, la petite gamme biolo avec sa crème universelle à base d'amandes, de concombres, de crème de riz et d'huile d'argan. L'univers ludique s'exprime encore cette année dans certains emballages (Mikarosa, la petite soeur de Hip), j'avoue ne pas comprendre à qui s'adressent ces cosmétiques ? Adulescents ? Autre question, derrière certaines marques de cosmétiques (bio ou pas d'ailleurs) qui affichent des matières premières venues du bout du monde, je me pose aussi la question de l'approvisionnement, des récoltes en milieu sauvage qui ne font pas l'objet de contrôle (contrairement par exemple à la démarche de Guayapi Tropical certifié FGP). Pour mieux comprendre les enjeux, lire mon article sur la biopiraterie

Pause obligée auprès de 2 marques de qualité, primées : Officinéa déjà 17 fois récompensée, et Pomarium dont le succès se confirme avec les prix Beauty Pharma Award 2010 et Beauty Blog Favorite. Je pense que l'année prochaine Pulpe de vie devrait avoir ses chances :) En tout cas le stand et les produits donnent une envie irrésistible de gourmandise.

Le salon permet aussi d'échanger avec les producteurs d'abonéobio. Pause discussion avec Claudie Ravel fondatrice de Guayapi Tropical pour découvrir sur les prototypes et nouveautés à venir.

stand guayapi tropical à beyond beauty

Sur le stand des Fleurs de Bach j'ai appris comment on pouvait utiliser les propriétés des Fleurs de Bach sur les animaux (chiens, chats, chevaux), je n'y avais pas pensé, et vous ?. Leur gamme s'étend à des soins corporels bio anti stress et notamment une crème de massage qui devrait plaire. Coté pratique, le bandeau anti poux Loon tenait aussi son stand, axé sur les fillettes (faut aimer le rose ^^), dont l'effet s'estompe aux lavages. Ah j'ai pu aussi voir ce fameux verre infini, un espoir pour les prochains packaging.

Dans la partie European Spa, un espace dédié à la salle de bain du futur avec des lignes très zen, où se mêlent différentes espèces de bois (au sol et dans le mobilier), du linge écru, fait de matières premières naturelles (lin, chanvre, coton bio, latex naturel, ...), des saunas qui inspirent à la détente et une baignoire surprenante en forme de chaussures à talon, de la marque Sicis.

baignoire originale

J'ai testé la literie naturelle de la marque Cocomat Bed et je voudrais la même à la maison :)). Un lit haut, plusieurs couches, une sorte de matelas "à étages" que l'on peut dégarnir pour en voir la composition par une simple fermeture éclair, moelleux, sain. Fabriqué en Grèce avec un système de recyclage performant




C'est déjà l'heure de la conférence de Catherine Barba sur les 5 règles d'or pour un e-commerce de beauté rentable, avec la présence du responsable digital de l'Oréal (G.E.Dios) et de C.Verleure consultante et auteure d'olfactive2.0. Pour re-situer dans son contexte, la part de la beauté en ligne aux USA n'est que de 8 % par rapport au retail (distribution physique) et en France de 4 %, donc marginale ou de niche. Voilà les conseils précieux d'une pro du e-commerce pour améliorer sa boutique en ligne :

  • L'empathie : se mettre à la place du client, s'attacher à la façon dont on le rassure, on le guide, se poser la question de "qu'est ce qu'on attend de moi sur cette page ?", "Pourquoi je le ferais ? "..
  • La niaque : tester pour apprendre et s'améliorer sans cesse. Miser sur la veille, les tests, l'innovation.
  • L'analyse : Suivre de près chaque jour son trafic, ses ventes, ses marges, sa base de clients. Rappel, le taux de transformation selon la Fevad est de seulement 1.88 % et le taux d'abandon du panier de 80 % !
  • la frugalité : Y aller pas à pas, apprendre à vendre, à créer la préférence
  • l'offre, l'offre, l'offre : apporter une proposition de valeurs distinctives, faire la différence !


Et pour finir sur ce salon, un passage sur le stand d'Ecocert pour échanger sur l'actualité des certifications bio et écologiques et discussion sur le cahier des charges du contrôle des parfums d'ambiance mis en place cet été. Contrairement à Ecocert cosmétiques, il n'est pas toléré le 5 % potentiel de chimie (sur liste positive); Les parfums d'intérieurs, ayant le logo Ecocert avec un oiseau rouge apposé,sont exclusivement avec des parfums naturels et de l'alcool forcément bio. Pour en savoir plus sur les enjeux sur la santé de ces désodorisants intérieurs ou parfums maison, voir l'article d'abonéobio : Désodorisants intérieurs : danger !

Avant de reprendre le train, RV très sympa au Starbucks de Monparnasse avec Frédéric Benhaim pour échanger sur l'association qu'il a fondé "Entreprendre Vert", qui rassemble des entrepreneurs, des entreprises et des professionnels engagés dans le développement durable.

Lire d'autres articles sur abonéobio sur ma visite au salon Beyond Beauty Paris, sur les cosmétiques bio, sur les industriels de la cosmétique, sur les nouveautés des cosmétiques bio, sur l'espace green et naturel du salon, sur l'innovation dans l'éco conception de cosmétique bio ...

++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
++ Les ventes de cosmétiques bio et naturels progressent en Europe
++ Cosmétiques Made in France
++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
++ A la rentrée, de nouveaux labels bio européens pour les cosmétiques bio, Cosmos, NaTrue,...
++ Le bio à Beyond and Beauty
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique

Bien choisir ses cosmétiques en regardant les tensioactifs

Présents dans les gels douches et les shampoings notamment, les tensioactifs ont pour mission de diluer les corps gras dans l'eau. Ils sont incontournables pour nettoyer, faire mousser, émulsifier. Il est important de connaitre leur origine car les tensioactifs issus de la pétrochimie seront plus irritants et agressifs pour les cheveux ou pour le corps; Cela veut dire que derrière un nom sur l'étiquette tel que le cocamidopropyl betaine il faut comprendre si celui ci provient du pétrole ou du règne végétal. L'impact sur la peau sera différent. Ensuite, il faut savoir que ces tensioactifs sont souvent associés à d'autres lors de la formulation d'un cosmétique bio pour que le produit fini ait un PH proche de la peau soit entre 6 et 7, et soit normalement non irritant.

tensio actifs dans les cosmétiques bio

Sur le marché, il existe plusieurs catégories de tensioactifs, du plus dur au plus doux :

  • les tensioactifs cationiques : les plus irritants, présents par exemple dans les produits de coiffage pour leurs propriétés antistatiques. Présents dans les shampoings et après-shampooings, ils se fixent sur la kératine du cuir chevelu. Sur les étiquettes on peut lire la présence d'ammoniums quaternaires (Quaternium, Polyquaternium…).
  • Les tensioactifs anioniques (natriumlaurethsulfosuccinate) dans les shampoings notamment. Ils sont très bon marché, moussent abondamment et sont très détergents. Avec eux ça décapent ! On y retrouve le Sodium lauryl sulfate, irritant, remplacé aussi par une forme éthoxylée le Sodium laureth sulfate. Certes un peu mieux toléré par la peau mais sa fabrication utilise un procédé polluant.
  • les tensioactifs amphotères (comme la bétaïne Cocamydopropyl, ...) à la fois moussants, détergents et antistatiques, les tensio-actifs non ioniques tels que les "glucoside" (cocoglucoside, decylglucoside...) obtenus à partir de matières 1ères renouvelables comme l'amidon, le glucose, le saccharose. Ils ont une excellente tolérance mais moussent peu, ce qui gêne souvent l'utilisateur (même si la mousse ne lave pas !).
  • Et enfin, les tensioactifs alcylglutamates.


Dans les cosmétiques bio on remplace les tensioactifs agressifs par des tensio actifs doux, non ioniques. Mais l'usage de tensio actifs respectueux de l'homme et de l'environnement à un coût : la gamme des tensio actifs "acylglutamates" qui est la plus douce à des prix parfois jusqu'à 16 fois plus chers que les tensioactifs de base issus de la pétrochimie ! Du coup on les trouve très rarement dans les cosmétiques proposés en rayons !. Il s'agit des appellations : sodium cocoyl glutamate (comme dans le gel douche bio chez abonéobio) , disodium cocoyl glutamate, sodium lauroyl glutamate, ... Faites un test, cherchez les dans vos produits de douche , et vous verrez qu'une marque peut être bio sans forcément utiliser les meilleurs ingrédients disponibles sur le marché, pour arriver aussi à tirer les prix. Et on ne parle pas là des différences de prix des produits en fonction des packaging, des coûts de communication de la marque, ....

Regardons ensemble la composition d'un shampoing douche bio de chez Coslys, à base de céréales, pour repérer le mélange de 5 tensioactifs doux :

"Aqua (eau), lavandula hybrida flower water* (eau florale de lavandin bio), sodium coco-sulfate (tensioactif anionique issu du coco), cocamidopropyl betaine (tensioactif amphotère issu du coco et du palmiste), decyl glucoside (tensioactif non ionique sur base sucrière et de coco), sodium chloride (sel), glycerin (glycérine végétale), parfum (parfum 100% naturel), tetrasodium glutamate diacetate (séquestrant), sodium lauroyl oat amino acid (tensioactif anionique issu d’acides aminés d’avoine), sodium lauroyl wheat aminoacids (tensioactif anionique issu d’acides aminés de blé), coco alcohol (alcool issu du coco), sodium sulfate (sel), benzyl alcohol (and) dehydroacetic acid (agents de conservation), glycine soja (extrait de soja non OGM), tocopherol (vitamine E naturelle), sodium hydroxide (régulateur de PH), benzyl salicylate (composants naturellement présents dans les huiles essentielles)"

Et maintenant vous pouvez décortiquer vos étiquettes et rechercher quels sont les tensioactifs utilisés dans les cosmétiques que vous utilisez au quotidien. Voici la liste affichée sur le site de l'Observatoire des cosmetiques :

  • • Ammonium laureth sulfate
  • • Ammonium lauryl sulfate
  • • Caprylyl/Capryl glucoside
  • • Cetyl betaine
  • • Cocamidopropyl betaine
  • • Coco-betaine
  • • Coco-glucoside
  • • Decyl glucoside
  • • Disodium cocoamphodiacetate
  • • Disodium laureth sulfosuccinate
  • • Disodium lauryl sulfosuccinate
  • • Disodium stearoyl glutamate
  • • Glycol stearate
  • • Lauramidopropyl betaine
  • • PEG-100 stearate
  • • Potassium setyl phosphate
  • • Sodium cocoamphoacetate
  • • Sodium cocoyl isethionate
  • • Sodium laureth sulfate
  • • Sodium lauryl sulfate
  • • Sodium palm kernelate...


Lire d'autres articles sur le blog d'abonéobio sur les tensioactifs utilisés en cosmétique, sur l'impact des compositions de cosmétiques, sur l'usage des cosmétiques au quotidien, sur les conseils pour bien choisir ses cosmétiques bio, sur la consommation responsable et soucieuse de la santé, ...
Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
Bien choisir son huile essentielle
++ Le petit guide vert des bébés bio
++ Choisissez bien votre stick à lèvres !
++ Cosmétiques pour bébé : prudence !
++ Des cosmétiques bio pour bébé
++ Parabens and co
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
Les huiles essentielles pour la peau
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ Comment je soigne mon entorse avec des produits bio et naturels
++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Bien choisir son dentifrice pour des dents saines
++ Peaux jeunes, combattre l'acné des ados avec des soins bio
++ La cosmétique solaire et bio, efficace et saine !
++ L'été et ses moustiques, comment s'en débarrasser et soulager les piqures ?

Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti

Et c'est parti pour la 3ème saison de la Cosmetic Academy 2010, avec pour thème cette année Tahiti et ses îles. Chacun est invité à formuler, composer, créé son cosmétique, lui donner un nom et raconter l'histoire de ce produit unique (qui peut représenter un archipel, une île, une vallée, une plage,...). La simple évocation de l’archipel des Marquises, des îles Tuamotu, des Australes ou de la Société est déjà source d'inspiration !. Ce challenge est pour tous, pas besoin de compétence ou d'expérience professionnelle dans la création et la fabrication des produits cosmétiques. Le laboratoire du Formulateur est là pour accompagner. A gagner la commercialisation du produit lauréat en France et au Canada, avec la perception d'une commission sur chaque vente réalisée. Et comme lot de consolation, 2 billets d’avion Papeete- Los Angeles – Papeete offerts par Air Tahiti Nui et des cosmétiques ! Si vous êtes créative lancez vous !

cosmetic academy saison 3

Il faut s'inscrire avant le 25 juin 2010sur www.cosmetic-academy.pf. La pré-sélection aura lieu le 26 juin et la remise des prix le 06 août 2010.


cosmetic academy 2010


A noter que cette année, sur le site de la Cosmetic Academy, on peux suivre en live ce qui se passe dans le laboratoire d'Olivier, le Formulateur (à gauche de la page) et poser ses questions en direct sur les ingrédients, les formulations, ..partager des conseils avec les pros des cosmétiques à Tahiti mais aussi entre amatrices de cosmétiques home made in France. Très sympa cette innovation :). Et pour vous mettre dans l'ambiance un peu de musique de Tahiti à télécharger là www.aloha-tahiti.com/ justement entendu en live au moment d'écrire cet article.

Pour se lancer dans le concours, découvrons les formules cosmétiques de cette saison 3 avec pour thème Tahiti et ses îles :

  • Huile Tradition : mélange d’huiles végétales, Monoï, huiles d’Ananas de Moorea, le philtre d’amour « Umuhei », la Vanille de Tahiti, la Santal du Pacifique, le Noni, la fleur de Kau pe….
  • Bi-Phase Essentiel : formule d’huile bi-phase est riche en actifs, les huiles de Monoï et les huiles végétales, les hydro-distillats, les extraits végétaux, les extraits d’algue, l’eau de lagon, eaux de Vanille de Tahiti, de Santal du Pacifique, de fleur de Kau pe, extraits végétaux de Tiare, de Rea Tahiti…
  • Gelée des Iles : une gelée qui rafraîchit la peau et lui permet d’apporter les nutriments essentiels..
  • Rituel Capillaire : l’image de « Tahiti et ses îles » est indissociable de celle de la chevelure des vahine, symbole de leur séduction. Aujourd’hui, à Tahiti, apporter du soin capillaire est un véritable geste journalier. Comme une sève nutritive, ce rituel répare et restaure la fibre capillaire, riche en huiles et beurres végétaux. Sous forme de beurre ou de baume, cette forme cosmétique s’applique généreusement sur la chevelure.




Merci à Olivier Touboul pour ce challenge innovant de la Cosmetic Academy lancée depuis Tahiti. Il est clair Tahiti et ses îles polynésiennes ont un potentiel évocateur important et une carte à jouer dans la cosmétique d'aujourd'hui. Les matières premières naturelles et gorgées de principes actifs sont disponibles avec une image de pureté dans l'inconscient collectif. Ce défi va permettre à terme de faire connaitre les savoir faire polynésiens dans un esprit aussi de co création qui colle parfaitement aux attentes du marché.

Bravo Olivier, chez Abonéobio on est fan de la Cosmetic Academy depuis son lancement !

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la cosmetic academy, sur les cosmétiques bio et naturels, sur le laboratoire du formulateur, sur la formulation de cosmétiques maison, de cosmétiques home made, sur les ingrédients utilisés dans la fabrication de cosmétiques bio, ..

++ Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ La cosmetic Academy 2008, 20 produits, 3 lauréats
++ Créez ses cosmétiques et participez à la Cosmetic Academy 2008 !
++ La semaine du Monoï de Tahiti, Monoï Here
++ Le paradis rime avec écologie : Papeete se met aux énergies durables
++ Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
++ Concours Caly cosmétiques home made : les produits en barre
++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Cosmétiques Made in France
++ La piraterie du bio !
++ La cosmétique bio coté coulisses
++ La valse des logos et labels bio
++ Cosmétiques bio, le bonheur est il dans le pot ? Droit de réponse à Cosmébio suite au reportage Envoyé Spécial
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Le palmarès des cosmétiques 2009 intègre les cosmétiques bio
++ Le top 10 des ingrédients cosmétiques 2009
++ Créez vos cosmétiques bio maison
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
Mes soins bio, recettes de soins bio handmade pour maman et bébé par mamzelle Emie
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé

Nouveau règlement pour la publicité des cosmétiques

D'ici au 1er mars 2010 les publicités pour cosmétiques, quel que soit le média, devront être mises en conformité avec le nouveau Code produits cosmétiques de l'ARPP, l'autorité de régulation professionnelle de la publicité. Nouvelles règles donc pour limiter les abus. Désormais "la publicité ne doit comporter aucune mention tendant à faire croire que le produit possède des caractéristiques particulières alors que tous les produits similaires possèdent les mêmes caractéristiques". Il faudra apporter des preuves. Pour présenter les performances d'un produit il faudra être très précis sur la nature des tests et sur les résultats obtenus. Sont passés à loupe aussi les cautions et références à des procédés médicaux ou chirurgicaux. C'est la fin aussi de l'usage abusif du terme "nouveau", ou "sans". Ce nouveau code vise aussi le greenwashing : pas d'allégation de nature à tromper directement ou indirectement le consommateur sur la réalité des avantages ou propriétés écologiques des produits ainsi que sur la réalité des actions que l’annonceur conduit en faveur de l’environnement.



Pour les produits cosmétiques naturels ce nouveau code indique que désormais un produit cosmétique ne peut être qualifié de “naturel” que si le produit fini contient un minimum de 95% d’ingrédients définis comme “naturels” ou “d’origine naturelle, selon les règles en usage (par exemple : réglementation nationale ou communautaire, cahier des charges ou référentiels publiés)".

Pour les produits cosmétiques biologiques : ils ne peuvent être "qualifiés de “biologiques” que s’ils remplissent au moins une des conditions suivantes : le produit contient 100 % d’ingrédients certifiés issus de l’agriculture biologique :

  • il a été certifié “biologique” par un organisme certificateur ;
  • il peut être justifié qu’il a été élaboré selon un cahier des charges publié, ayant un niveau d’exigence, en termes de composition et de teneur en ingrédients certifiés issus de l’agriculture biologique, équivalent aux niveaux d’exigence requis par les organismes certificateurs".

A noter que l’utilisation d’un signe ou d’un symbole dans la publicité ne doit pas prêter à confusion avec des labels officiels et que la publicité ne doit pas attribuer à ces signes, symboles ou labels une valeur supérieure à leur portée effective.

Pour aller plus loin, le site de L'ARPP et du CPP : conseil paritaire de la publicité

En espérant que ce nouveau code s'applique correctement et puisse permettre de faire un peu le tri dans l'offre existante. Certains fabricants n'hésitant pas à afficher leur propre charte ou ajouter des logos qui portent à confusion. Du coup le consommateur devrait être mieux à même de pouvoir trier et opter pour les vrais produits bio et naturels.

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le marché de la cosmétique, sur la règlementation des cosmétiques, sur le marché des cosmétiques bio et naturels, sur les labels et certifications des cosmétiques bio.

++ Les ventes de cosmétiques bio et naturels progressent en Europe
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
++ Cosmétiques Made in France
++ A la rentrée, de nouveaux labels bio européens pour les cosmétiques bio, Cosmos, NaTrue,...
++ La cosmétique bio coté coulisses
++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Du bio pour la peau des hommes
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ Le bio à Beyond and Beauty
++ Cosmétiques bio, le bonheur est il dans le pot ? Droit de réponse à Cosmébio suite au reportage Envoyé Spécial
++ Bien choisir son huile essentielle
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Le palmarès des cosmétiques 2009 intègre les cosmétiques bio
++ Le top 10 des ingrédients cosmétiques 2009
++ Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
++ Les cosmétiques sont ils dangereux ?
++ La piraterie du bio !
++ Yves Rocher sort une gamme bio pour octobre
++ L'occitane rentre au capital de Melvita
++ Monoprix rachète Naturalia
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique

Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français

Le marché de la cosmétique bio est en plein boom. Les acteurs de la cosmétique conventionnelle ne veulent pas échapper à cet essor. Des rachats s'opèrent mais également des regroupements, un exemple intéressant avec Naya, le premier projet qui rassemble 5 partenaires pour la création d’une crème de soin cosmétique bio certifié Ecocert, au coeur d'un projet industriel éco-conçu, des matières premières à la fabrication : le design éco-pensé, le verre et le PET 100% recyclés et recyclables, le papier Bagasse (extrait des résidus de canne à sucre), les encres de sources végétales et la crème de soin bio.

naya_creme_bio_éco-conçue

Où est l'innovation du projet ?
Chaque partenaire ne travaille plus dans son coin. Les compétences s'associent autour d'une conviction profonde, que «rien ne se perd, tout se transforme».

la crème Naya
Ce soin bio est certifié par Ecocert. Composé d’ingrédients d’origine naturelle et biologique (11 % d'ingrédients bio) :

  • Extrait de lin bleu (actif apaisant)
  • Eau de Tilleul Bio (eau relaxante et calmante, particulièrement adaptée aux peaux sensibles).
  • Kendi Oil Bio: huile vierge végétale Bio issue d’un arbre indonésien, riche en acide gras polyinsaturés de type précurseurs d’oméga-3 - toucher doux et sec. Elle provient d’une filière éco-responsable qui valorise l’implantation des arbres, luttant ainsi contre déforestation.
  • Beurre de karité Bio : beurre riche en insaponifiables aux propriétés relipidantes, protectrices et apaisantes – apporte de la texture et du fondant.
  • Acétate de tocopherol : anti-oxydant grade naturel
  • Glycérine végétale: humectant hautement hydratant (hydratation immédiate)
  • Hyaluronate de sodium: polysaccharide filmogène, hydratant.
  • Gommes de cellulose et de xanthane, cellulose micro cristalline : agents gélifiants et stabilisateurs
  • Agents de texture : émulsionnant Huile dans Eau d’origine végétale. (Toucher riche crémeux et velouté – propriétés hydratantes intrinsèques – film résiduel présent, non gras, confortable) et Viamerine 4000 : mélange d’acides gras essentiels, nutrition. Améliore la stabilité des émulsions. (Propriétés hydratantes de par sa grande capacité de rétention d’eau)
  • Système conservateur : potassium sorbate, benzyl alcohol, dehydroacetic acid,
  • Parfum Lotus Blanc (agréé Ecocert)

emballage crème bio éco-conçue naya

Le packaging (l'emballage) :

1) La crème Naya est proposée dans un pot de verre, au « Verre Infini »100% recyclé et 100% recyclable issu de la collecte de verre ménager : il s'agit du premier verre éco-responsable au monde pour l’univers de la parfumerie-cosmétique lancé par SGD, leader mondial du flaconnage verre qui a nécessité 18 mois de recherche et développement. Composé exclusivement de calcin clair ménager, sa fabrication permet une économie de matières premières (sable), le recyclage de verre ménager, une diminution de 15% de la consommation d’énergie et du rejet de CO2 lors de sa production par rapport à un verre ordinaire.

Ainsi pour 1000 flacons de 200g produits

  • 140 kg de sable sont économisés
  • 200 kg de verre ménager sont recyclés
  • Le rejet de 80 kg de CO2 est évité, soit une diminution d’environ 15%
  • La consommation d’énergie est diminuée de 15%
  • On a aussi évité d'utiliser :
  • BaO : carbonate de baryum ou baryte
  • ZnO : oxyde de zinc
  • CoO : oxyde de cobalt
  • Se : sélénium


2) Le capot du pot est en R’PET : c'est le PET 100% recyclé issu de la collecte de bouteilles. En valorisant le PET on permet au plastique d’effectuer un nouveau cycle de vie en réduisant le recours aux ressources fossiles supplémentaires. Le transformation du R’PET ne nécessite pas de consommation d’énergie et d’additifs supplémentaires.

3) L'étui du pot est en carton composé de 90% de résidus de canne à sucre (bagasse) (permet de valoriser des rejets), et de 10% lin et de chanvre. L'impression a été faite à partir d'encres organiques à base végétale (30 %) avec des vernis à base aqueuse. Le pliage de l'étui permet d'éviter les cales et la colle. La notice est imprimée à l'intérieur ce qui fait encore une économie de papier

Les 5 entreprises françaises impliqués dans ce projet d'éco conception de la crème bio Naya sont :


Précision : je n'ai pas testé cette crème ! donc à suivre...

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les cosmétiques bio, sur les industriels de la cosmétique, sur les initiatives dans les cosmétiques bio, sur les savoirs faire en cosmétiques made in France, sur le marché de la cosmétique bio ...

++ Les ventes de cosmétiques bio et naturels progressent en Europe
++ Cosmétiques Made in France
++ La cosmétique bio coté coulisses
++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Du bio pour la peau des hommes
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ A la rentrée, de nouveaux labels bio européens pour les cosmétiques bio, Cosmos, NaTrue,...
++ Le bio à Beyond and Beauty
++ Cosmétiques bio, le bonheur est il dans le pot ? Droit de réponse à Cosmébio suite au reportage Envoyé Spécial
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Le palmarès des cosmétiques 2009 intègre les cosmétiques bio
++ Le top 10 des ingrédients cosmétiques 2009
++ Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
++ Les cosmétotextiles : des vêtements aux vertus amincissantes, hydratantes, relaxantes, anti-transpirantes
++ Les cosmétiques sont ils dangereux ?
++ La piraterie du bio !
++ Yves Rocher sort une gamme bio pour octobre
++ L'occitane rentre au capital de Melvita
++ Monoprix rachète Naturalia
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique

Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique

Sur le marché de la cosmétique de nombreux métiers se croisent. Depuis la sélection des matières premières en vue de l'élaboration des compositions dans les laboratoires, la conception des packaging, la mise en place de la stratégie marketing, l'animation des ventes, la formation des esthéticiennes en institut, ...Pour la rubrique interview de professionnels du blog d'abonéobio, j'ai rencontré Corinne Coulange, fondatrice de Beauty Executive, consultante spécialisée sur la formation d'équipes au sein de cette filière cosmétique.

Corinne Coulange fondatrice Beauty Executive

Qui ?
Consultante en Cosmétiques, je suis esthéticienne de métier. Dès que j’ai été en âge de choisir mon parcours professionnel je me suis inscrite dans une école d’esthétique (ITEC Angers). J’ai obtenu mon CAP et j’ai continué en Brevet Professionnel et Brevet Technicien Supérieur d’esthétique – cosmétiques en apprentissage pour me perfectionner en soins corps, maquillage et enseignement. Au fur et à mesure des années je me suis spécialisée en formations d’équipes cosmopolites après un passage de Manager d’institut en Angleterre et un poste de formatrice internationale au sein du Laboratoire Cosmétique de Lécousse (COLLIN & DrRENAUD) à Paris.

Beauty Executive Corinne Coulange

Quoi ?
J’interviens auprès des équipes pour des missions ponctuelles de courtes ou moyennes durées en France et à l’étranger. Spécialisée en formations, je forme les équipes d’esthéticiennes aux techniques des marques cosmétiques d’institut qu’elles utilisent et que je représente ; je forme les équipes de distributeurs de chaque pays où les produits sont exportés, je motive les équipes et anime les divers séminaires de lancement. Je forme aussi des élèves en école d’esthétique aux techniques de ventes et de modelages. Je participe au développement marketing des marques.

Comment ?
J’ai vécu 3 ans en Angleterre, j’ai conservé la mentalité positive d’entrepreneur Anglo-Saxonne. Dès mon retour en France en 2005, je voulais mettre en place ce système qui existe déjà dans les instituts et spas pour les spécialistes en massages ; encore des besoins spécifiques et irréguliers dans ces lieux. Deux années de formations internationales et beaucoup de déplacements en Asie et Pacifique m’ont permis de construire mon réseau professionnel.

Pourquoi ?
J’ai voulu créer ce système de prestations de services pour plusieurs raisons :

1. Le poste de formatrice représente un coût important pour une entreprise. C’est un investissement, certes, mais il est très difficile d’évaluer une rentabilité directe. De plus, cette fonction peut être très irrégulière ; à certains moments de l’année les besoins seront plus importants et beaucoup moins pour les marques naissantes. C’est pourquoi je propose mes services « à la carte » : on me forme aux produits et j’interviens lorsqu’il y a besoins. La rémunération ne concerne que les jours actifs de travail. C’est un système d’intérim mais c’est le client qui me choisit, pas un intermédiaire.

2. Le métier d’esthétique est jeune et féminin ; il y a beaucoup de mouvements dans les équipes : congés maternités, mutations. Les entreprises sont en constante recherche de nouveaux talents, réactifs, polyvalents et surtout flexibles. Il n’est pas toujours évident de trouver une remplaçante qui réponde à tous ses critères et qui s’investisse à 100% dans un poste CDD.

3. Ma façon de percevoir le travail répond aux besoins de ses entreprises ! Le métier d’esthétique offre un panel de différents métiers tout aussi intéressants à exercer (esthéticienne, formatrice, technico-commerciale, animatrice…) je ne voulais pas m’enfermer dans un seul rôle. J’aime avoir une vraie relation de collaboration et un esprit d’équipe lorsque je travaille et le renouveau ne me fait pas peur : donc j’apprécie de travailler pour une durée déterminée sur un projet précis et aider les professionnels à faire vivre une marque de produits.

Ces 2 dernières années ont été intéressantes et pleines de belles rencontres ! Je souhaite continuer dans cette voix et développer mon offre de conseillère en développement marketing et communication. Créer des protocoles de soins, charte de formation, merchandising et communication web tout cela idéalement avec des marques ayant une approche holistique des soins.

Corinne est installée à Angers et prévoit son installation prochaine à la frontière suisse.

Merci Corinne pour cet échange sur ton parcours :).

Si vous avez des projets au sein de votre entreprise, n'hésitez pas à la contacter pour évaluer ensemble l'opportunité d'une mission.
A suivre aussi le site internet de Beauty Executive

Lire d'autres articles sur abonéobio sur la filière cosmétique, sur les cosmétiques bio, sur les conseils en cosmétiques bio :

++ Bien choisir sa mousse nettoyante peaux sensibles
++ Bien choisir son dentifrice pour des dents saines
++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Bien choisir son stick à lèvres
++ Bien choisir son huile essentielle
++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Cosmétiques pour bébé : prudence !
++ Du bio pour la peau des hommes
++ Peaux jeunes, combattre l'acné des ados avec des soins bio
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ Beyond Beauty, les trouvailles de laurence aboneobio
++ Les cosmétiques sont ils dangereux ?
++ Le top 10 des ingrédients cosmétiques 2009
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Parabens and co
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Le palmarès des cosmétiques 2009 intègre les cosmétiques bio
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés !
++ Les ventes de cosmétiques bio et naturels progressent en Europe
++ Protéger les femmes enceintes, un logo sur les cosmétiques pour alerter
++ A la rentrée, de nouveaux labels bio européens pour les cosmétiques bio, Cosmos, NaTrue,...
++ Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
++ Pourquoi changer de produits et passer au bio ?

- page 1 de 2

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+