Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jeudi 23 octobre 2014

Mot-clé - cradle to cradle

Fil des billets - Fil des commentaires

Une collection biodégradable chez PUMA

A partir de Mars 2013 Puma lance en boutique sa collection InCycle, des articles biodégradables ou recyclables, respectant les critères Cradle to Cradle. Puma se positionne comme la marque Sportlifestyle de référence en matière d'écologie. Encadrés par la certification Cradle to Cradle Products Innovation Institute, la collection de chaussures et textiles garantit le recours à des matériaux sûrs et non toxiques (cf mon article sur l'opération Detox de Greenpeace ). Dès la conception les articles sont fabriqués de sorte à pouvoir réutiliser les matériaux soit dans le cadre d'un recyclage (retournent en matière 1ère pour l'industrie) soit dans le cadre d'un compostage. Pour produire, l'entreprise s'engage à utiliser de l'énergie renouvelable, à gérer le carbone, à avoir une attitude responsable pour la gestion de la ressource en eau, et à assumer sa responsabilité sociétale. Un premier test effectué sur deux produits biodégradables (chaussures et T-shirt de basket) avait permis de démontrer une réduction de l'impact environnemental d'un tiers par rapport aux produits classiques.

processus de biodegration des baskets biodegradables puma incycle

Dans la collection PUMA InCycle, on retrouve notamment :

  • Un T-shirt entièrement biodégradable (se retrouve dans du compost industriel)
  • Un sac shopper fabriqué avec un minimum de matières 1ères, toutes réutilisables.
  • Une paire de baskets, à base d'un mélange de coton bio et de lin, avec une semelle en plastique biodégradable (APINATbio©) compostable en humus pour retourner dans l'écosystème
  • Un sac à dos dont le recyclage en fin de vie pourra être effectué complètement pour fabriquer de nouveaux sacs à dos.
  • La veste de survêtement fabriquée à partir du recyclage de bouteille PET. Elle pourra ensuite être recyclée en granulés de polyester, qui deviendront à leur tour la matière première d'autres articles produits grâce à du polyester recyclé.


baskets biodegradables incycle puma

Cette démarche permet de réduire en amont le recours aux matières premières non renouvelables issues de la pétrochimie tout en réduisant aussi le volume de déchets produits. Les consommateurs peuvent encourager cette pratique d'une part en fonction des choix qu'ils font lors de leurs achats. Puma met à leur disposition aussi des conteners pour rapporter leurs vêtements, chaussures et accessoires. Voir le programme « Bring Me Back », lancé par Puma avec la collaboration de la société internationale de recyclage I:CO : http://fr.puma.com/bringmeback

Dans l'esprit Cradle to Cradle, découvrez les brosses à dents et rasoirs PRESERVE en plastique recyclé (issus de pots de yaourts) en vente dans la boutique d'aboneobio, rubrique Hygiène bio

Une brosse à dents recyclable et faite à partir de pots yaourts recyclés

Nous avons tous une brosse à dents et nous devrions en changer tous les trimestres. Aux USA l'entreprise Preserve a mis sur le marché des brosses à dents fabriquées à partir de pots de yaourts recyclés. Et une fois usagée, on retourne la brosse à dents dans son emballage d'origine qui fait aussi office de lettre prépostée !. Sans BPA et non testé sur les animaux. Existe aussi pour les rasoirs jetables. Une analyse de cycle de vie du produit permet de présenter les gains obtenus par ce procédé, où le plastique est récupéré, trier, laver, tester et réintroduit comme matière première pour fabriquer de nouveaux produits. On est bien dans un procédé Cradle to Cradle. Le recours à un plastique recyclé permet de réduire le recours aux énergies : 54% la consommation d'eau en moins, moins 64% de CO2 rejeté, moins 48 % de charbon, moins 77 % de gaz, moins 46 % d'électricité, moins 75 % d'huile. Créé en 1996 dans le Massachusetts, par Eric Hudson, sensible à l'écologie et à la préservation des ressources, la société Preserve agrandit sa gamme de produits pour couvrir les usages quotidien dans toutes les pièces de la maison : brosses à dents et rasoirs dans la salle de bain, planches à découper, passoire, vaisselle..dans la cuisine, ...A ce jour onze personnes travaillent sur ce projet, avec déjà 100 tonnes de plastiques recyclés réutilisées. La fabrication reste aux USA (elle n'est pas délocalisée) pour limiter l'impact carbone des transports. De nouveaux produits pour toute la famille à base de plastiques biodégradables sont en cours.

brosse à dents recyclée et recyclable Preserve

Ils proposent même un abonnement brosse à dents . Vous croyez que je peux leur parler de l'abonnement bio d'aboneobio pour mettre le dentifrice bio qui va avec ? (lol)

A quand la même chose en France ?

Des bouteilles en verre Coca Cola recyclées en bijoux

Donner une seconde vie aux bouteilles de Coca Cola en recyclant le verre pour créer des bijoux, voilà le défi du bijoutier Gontié. Des pièces uniques constitués de perles de verre issues de bouteille recyclée, et façonnées à la main selon la tradition des grand maîtres verriers. Près de 10 000 bouteilles (2 tonnes de verre) seront ainsi réutilisées en bijoux chics et écolos. A noter que ces bijoux sont garantis sans nickel et sans plomb. Des bagues, colliers, bracelets, boucles d'oreilles et accessoires, estampillés coca cola. On peut même gagner une parure complète.


bijoux en perle de verre recyclée coca cola

Voir le catalogue.

Même si il s'agit plus d'une opportunité pour communiquer sur la préciosité d'un matériau (la bouteille en verre de coca cola) que d'un raisonnement cradle to cradle (donner une seconde vie à la matière, avec un raisonnement pensé dès la création du produit), et même si peu de bijoux seront vendus au regard d'une nombre de bouteilles jetées, la créativité dans le recyclage peut susciter un intérêt chez le citoyen consommateur.

CRADLE to CRADLE le livre traduit en Français

Et si on inventait une nouvelle façon de concevoir nos produits ? Des produits pensés pour vivre plusieurs vies, une sorte de compostage appliqué à tous les objets : à l'issue de la première vie du produit celui ci devient une sorte de nutriments pour en fabriquer un second. Soit un nutriment qui retourne à la terre, soit un nutriment technique dans un process industriel afin d'être recyclé à l'infini. Voilà ce que préconise le concept CRADLE to CRADLE C2C (qui signifie de berceau à berceau, s'opposant ainsi au"Cradle to Grave" qui signifie de "berceau à tombeau" où les déchets sont sont jetés, brulés, bref perdus à jamais). Il s'agit avec CRADLE to CRADLE de redéfinir la manière dont nous fabriquons les choses. Une certification a été mise en place. Elle comprend une vingtaine de critères, avec comme première condition d'utiliser des matières non toxiques, qui pourront être réintroduites sans accroitre la pression sur l'environnement, voire le nourrir. Déjà plus de 109 produits tous domaines de production confondus ont obtenu ce label "Cradle to Cradle C2C".

cradle to cradle C2C livre français

Pour en savoir plus je vous invite à lire le livre de William McDonough et Michael Braungart, Cradle to Cradle, créer et recycler à l'infini, collection Manifestô aux éditions alternatives, traduction du 1er ouvrage paru en 2002 mais toujours d'actualités. En librairie dès le 24 février 2011.

Je partage avec vous un extrait (page 150) assez représentatif de notre façon de penser qu'il nous faut modifier pour innover et préserver notre planète. Nous avons tous des baskets pour faire du jogging, pourtant nous n'avons surement pas vu la situation de la même manière ! :

Prenons l’exemple du legs involontaire d’une paire de chaussures de course standard, un bien que bon nombre d’entre nous possèdent. Tandis que vous marchez ou courez, une activité censée vous maintenir en bonne santé et améliorer votre bien-être, chaque martèlement de chaussure relâche sur le sol des petites particules qui contiennent des produits chimiques tératogènes et cancérigènes, ainsi que des substances pouvant réduire la fertilité et inhiber les qualités d’oxydation des cellules. La prochaine pluie balaiera ces particules sur les plantes et sur le sol de part et d’autre de la route où vous déambulez. Si les semelles de vos chaussures de sport comportent une bulle spéciale remplie de gaz amortisseurs – dont il a été récemment démontré que certains d’entre eux participaient au réchauffement global –, vous pouvez même très bien collaborer au changement climatique. Des chaussures de course peuvent tout à fait être réélaborées afin que leurs semelles servent de nutriments biologiques. Pour qu’elles nourrissent le métabolisme organique au lieu de l’empoisonner chaque fois qu’elles heurtent le sol. Le dessus des chaussures entrant dans la catégorie des nutriments techniques, il serait conçu de façon à ce qu’on puisse le désassembler et le remettre facilement en circulation dans son cycle, et en toute sécurité (le fabricant récupérant alors les matériaux techniques). Le fait de bénéficier de nutriments techniques grâce aux chaussures d’athlètes célèbres – et en faisant de la publicité à ce propos – donnerait un avantage concurrentiel certain à un fabricant de vêtements de sport.


Intéressant comme approche, créative et laissant place aussi à une réflexion de fond sur le cycle de vie du produit, l'impact direct et indirect sur l'environnement, la santé, ..sur la consommation de matières premières à réduire, sur l'approvisionnement local au maximum, sur le recyclage à optimiser, et l'importance de limiter notre empreinte écologique.

Ce livre est plein de bonnes initiatives, d'énergies positives, ...reste à voir comment notre culture consumériste sera capable d'intégrer ces changements ?

Parfums éco conçus développés par 8 partenaires industriels

L'éco conception des produits cosmétiques est un sujet d'actualité. Huit industriels regroupés dans le Mouvement Infini viennent de lancer un kit de 3 parfums bio éco-conçus, (Elle, Lui, Moi), certifiés bio par Ecocert et réunis dans ce coffret Emoi Infini. Il s'agit d'une expérience partagée pour démontrer qu’aujourd’hui les industriels peuvent proposer des solutions d’éco-conception parfaitement esthétiques et adaptées au marché de la parfumerie-cosmétique, très exigeant en termes de qualité réelle et perçue. Ces solutions ne sont donc plus uniquement réservées au marché du bio ou du naturel, mais peuvent concerner toutes les marques de la beauté. L’éco-conception aujourd’hui ne s’affiche plus, elle est discrète, parfaitement intégrée.

parfums bio certifiés écocert éco conçus Après Naya, une crème 100% éco-conçue, présentée dans le pot en Verre Infini, le seul verre à 100% recyclé à partir du calcin de verre ménager, voilà donc une nouvelle étape sur le marché de l'éco-conception dans l'univers de la beauté et de la parfumerie. Avec ce coffret Emoi Infini, tout a été éco-pensé puis éco-conçu : une recherche de teinte non-chimique, un carton allégé, un coffret sans colle, un verre et un PET 100% recyclés, des parfums naturels, un spray avec base dévissable, le tout pouvant être trié, voire recyclé, à l'infini.

parfums bio verre infini

"Un parfum, c'est avant tout une fragrance, un objet, un univers, une envie... une émotion. Elle, Moi, Lui, une gamme de 3 parfums complémentaires féminin, enfant, masculin. Un créateur de lien entre les matières, les métiers, mais aussi les individus, les générations, et qui ajoute au fonctionnel une dimension émotionnelle unique. Il prône un véritable état d'esprit : les autres Et MOI. On échange, on empreinte, on troque selon ses humeurs, ses désirs. Partager, c'est ça le vrai développement durable."

Passer de l'éco-conception intégrale à l'éco-conception intégrée...

Quels sont les entreprises à l'initiative de cette démarche collective d'éco conception de parfums ?

  • SGD, leader mondial du flaconnage verre pour le secteur de la Parfumerie-Cosmétique, a inventé le Verre Infini, premier verre au monde 100% recyclé et recyclable pour les industries de la Beauté. Fabriqué uniquement à partir de calcin ménager recyclé, il permet d'épargner les ressources naturelles
  • Strand Cosmetics Europe, formulateur et fabricant à façon de produits de soin et de maquillage novateurs, engagée dans une démarche environnementale d'éco responsabilité
  • MANE, premier groupe familial français en Parfums et Arômes, se positionne aujourd’hui comme l’alternative incontournable aux leaders du marché de la parfumerie, technologie et créativité avec un engagement militant pour la défense de l'environnement, des droits de l'homme et la protection des conditions de travail. Dispose d'une collection extensive de plus de 300 ingrédients 100% naturels, certifiés Ecocert, Bio et Fair Trade, permettant la création de ces parfums Emoi
  • Extrême Paris, agence de design leader de la cosmétique qui a réalisé le coffret de parfums éco-conçus Emoi Infini. L'agence a poussé sa réflexion sur le concept, la recherche du nom, le volume, l'identité graphique, l'étude colorielle et le territoire de communication pour allier émotion et développement durable.
  • VPI innove et propose des solutions des bouchons et couvercles injectés à partir de R’PET (PET 100% recyclé issu de la collecte de bouteilles) alliant transparence et brillance. VPI s’engage ainsi dans une stratégie « éco-active » visant à offrir des solutions d’emballages écoconçues, esthétiques, opérationnelles et économiques
  • Wauters, imprimeur cartonnier certifié Imprim’vert
  • M-real Consumer Packaging est le plus important producteur européen de carton, pour boîtes pliantes, fabriqué à partir de fibres vierges. Il est un pionnier des cartons allégés qui apportent des bénéfices en termes de coûts, d’efficacité et d’environnement. Emoi Infini a son écrin : Carta Elega (280g/m²) , un carton GC1, allégé et durable. Léger, il offre l’efficacité, l’optimisation des coûts et d’excellentes propriétés de surface.
  • Rexam Personal Care : leader de solutions d'emballage, en s’associant au projet Emoi Infini, Rexam Personal Care offre une solution éco responsable avec la pompe fragrance XD11 vissable et dévissable, avec une buse innovante qui permet une restitution des formules aqueuses ou alcooliques.


Les flacons sont réussis, sobres, translucides. Les parfums sont agréables. J'aime bien le "Moi" qui m'évoque le "bonbon", l'enfance, le sucré."Elle" est plus fleuri et "Lui" citronné. Belle réussite, on attend avec impatience le prochain défi d'éco conception dans la cosmétique bio de ce groupe d'industriels à la pointe de l'innovation :)

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'innovation en matière de cosmétiques bio, sur les produits bio éco-conçus, sur les packaging respectueux du développement durable, sur la recherche et le développement de nouveaux produits par les industriels du marché de la cosmétique bio..

++ Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
++ De retour du salon Beyond Beauty 2010
++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Eko-think, éco-conseil, éco-design
++ Cosmétiques Made in France

La récup au service de la déco

Nina imagine pour vous...coup de pouce chez Abonéobio à une jeune créatrice Rochelaise, Sabrina Labrousse, alias Nina. Elle crée des objets à partir de matériaux recyclés, récupérés au coin d'une rue, dans une décharge, ...Elle associe récup et pièces chinées pour des créations originales, à découvrir sur son site nina imagine pour vous. En plus, elle fait du sur mesure, à la demande pour coller avec votre intérieur. De quoi piocher de bonnes idées pour réduire notre consommation et l'utilisation de ressources naturelles. Amusant de voir ce qu'on peut faire avec les boites de conserves qu'on a tous à la maison !



Savez vous qu'une carrosserie de voiture peut être réalisée avec 19 000 boites de conserves ? Nina préfère s'en servir pour faire des luminaires 100 % recyclables.



A découvrir aussi d'autres idées de luminaires à partir d'objets de récup chez Recyclart de Neomansland



Lire d'autres articles sur Abonéobio sur l'aménagement de sa maison écolo, sur la création design à partir de matériaux recyclés, sur la décoration récup à partir de déchets, sur le recyclage des objets, sur le mieux consommer, sur le principe cradle to cradle...

++ Rose Khaki un atelier de création d'objets à partir de récupération
++ La Villa Déchets à Nantes
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Créations au naturel, un livre d'idées récup Esprit Cabane
++ Une bouteille d'eau écolo fabriquée à base de plantes
++ Fabriquer un petit produit peut nécessiter beaucoup de ressources naturelles
++ Isoler sa maison avec des matières premières bio, recyclées
Tisser les sacs plastiques pour en faire des trousses, ...
Concert gratuit contre un article électronique à recycler : recycling party
++ Recycler le textile, l'exemple d'Urgania
++ L'Atelier des Dames, bijoux équitables et recyclés
++ Bientôt nos sièges de voiture seront recyclés ?
++ Les poupées barbies se recyclent en bijoux fait main
++ Vivre dans une maison durable au quotidien
++ La fashionista devient récessionista
++ Le recyclage, un geste essentiel comme réduire et réemployer, mode d'emploi en images
++ Vous connaissez votre empreinte écologique ? Petit calcul...
++ Devenir décroissant ça s'apprend....
++ Donner c'est recycler, by Freecycle
++ La nature n’a pas besoin de votre vieux produit
++ La crise du credit écologique : on consomme 2 planètes ! WWF pointe les enjeux à 2030
++ Consommer moins pour vivre mieux

Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, ...

Chaque jour nous côtoyons des produits dangereux sans y prendre garde : des pesticides (ingérés en mangeant des fruits et légumes traités), des teintures (traitements sur les vêtements que nous portons en contact avec la peau), plastifiants (dans les jouets que les enfants mâchouillent, ...). De nouvelles règlementations sont là pour nous protéger mais des failles existent, surtout liées à l'importation en provenance de pays asiatiques. Si il existe des risques, il existe aussi des solutions pour éviter d'être confrontés à ces problèmes de santé et de nocivité pour l'environnement. Arte Théma nous propose une soirée spéciale "Poison : notre risque quotidien"

poisons dans nos vêtements nos aliments

Ce mardi 27 juillet à 20h35, soirée spéciale sur Arte "Poison : notre risque quotidien", avec la diffusion de 3 documentaires :

  • Du poison dans nos vêtements 20h35, documentaire de Inge Altermeier et Reinhard Hornung : des produits dangereux se trouvent dans nos vêtements du quotidien. On a retrouvé du diméthylfumarate (fongicide pourtant interdit dans l’UE) dans des chaussures, causant des réactions cutanées spectaculaires et des paralysies musculaires. L'importation de produits venant de Chine échappent aux contrôles. Et ceux qui travaillent dans les usines de fabrication souffrent de diverses maladies graves à cause de l'emploi de chrome, chlore, dichlorométhane, pigments....(voir l'article d'abonéobio : Jean le salaire de la mort en Turquie ). Revoir le reportage du poison dans nous vêtements


  • L’emballage qui tue 21h20, documentaire de Inge Altermeier et Reinhard Hornung : les substances toxiques sont décelés dans nos aliments et l'emballage est aussi responsable. Par exemple faire chauffer un plat dans une barquette contenant du Bisphénol A présente le risque d'une contamination (voir l'article sur aboneobio : Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé. Le bisphénol A (BPA) sert à fabriquer ou tapisser certains récipients contenant nos aliments (boîtes de conserves, barquettes, biberons, bouteilles…), et peut provoquer des maladies cardiaques ou affaiblir le système immunitaire. Mais il y a aussi les phtalates utilisés pour plastifier les matériaux servant au conditionnement. Les phtalates (que l'on retrouve aussi dans les cosmétiques non bio, les crèmes appliquées chaque jour sur la peau) peuvent entraîner la stérilité chez les hommes (lire l'article aboneobio : Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril....). Revoir le documentaire l'emballage qui tue


  • Polluer moins, vivre mieux 21h50, documentaire de Kathrin Latsch : Pourtant il est possible de faire autrement, créer un cycle vertueux qui permettent un recyclage en boucle, c'est le concept du cradle to cradle inventé par le chercheur Michael Braungart. L’idée est simple : tous les produits fabriqués doivent être totalement recyclables ou biodégradables afin de pouvoir être réutilisés, enfouis, compostés ou incinérés sans risques. Ainsi on peut avoir des teintures aussi saines que du jus de betteraves. Lorsqu’ils arrivent en fin de vie, les vêtements colorés avec ces pigments peuvent être transformés en compost et servir d’engrais. (Voir l'article d'aboneobio : Cradle to cradle : déchets = nourriture). Revoir le reportage Polluer moins, vivre mieux




Si vous n'avez pas pu voir en direct, vous pouvez revoir ces reportages en ligne pendant une semaine sur http://videos.arte.tv/

Les enjeux sont importants et certains faits sont connus depuis plusieurs années (aspartame neurotoxique interdit dans certains pays comme les USA est pourtant présents dans des médicaments pour faciliter le goût alors qu'il existe des alternatives naturelles comme la stévia !). Il est temps désormais que le consommateur fasse pression et que ces substances dangereuses soient dénoncées et refusées, au titre d'un principe de précaution pourtant affiché mais oublié au passage !. Ensemble, achetons Lohas, moins mais mieux !

Lire d'autres articles sur abonéobio le blog du bio sur le poison dans nos maisons, dans nos vêtements, les enjeux de l'alimentation bio sur notre santé, sur les pesticides contenus dans nos assiettes et l'impact sur notre santé, sur les PCB caché dans nos sols et dans l'eau, ...

++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
++ Jean le salaire de la mort en Turquie
++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l'assiette et sur la peau
++ Severn, la voix de nos enfants, film de Jean Paul Jaud
++ Traces de résidus chimiques dans les tee-shirts pour enfants
++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Les dessous de la lingerie, pas très écolo !
++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
++ Le parcours d'un pull en cachemire, vous avez dit développement durable ?
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Pourquoi choisir du coton biologique ?
++ Choisir un pressing écologique pour ses vêtements ?
++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
++ Nos enfants nous accuseront
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ désodorisants intérieurs : danger !
++ la pollution nous ronge au quotidien
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber ++ le danger des additifs
++ Bisphénol A chaque jour dans le biberon de bébé
++ Alerte dans nos assiettes, reportage sur la malbouffe
++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
++ Trop de pesticides dans le raisin
++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
++ PCB : sommes nous contaminés ?
++ Votre assiette contient 21 pesticides
++ du poison dans nos maisons
++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
++ Des cosmétiques bio pour bébé
++ Les phtalates dans les crèmes, mâles en péril...
++ Echantillons de cosmétiques pour bébé à la maternité : cadeaux empoisonnés !
++ Protéger les femmes enceintes, un logo sur les cosmétiques pour alerter
++ Ces poisons qui nous entourent, complément d'enquête ce soir

Le verre infini dans le packaging éco conçu des cosmétiques

La génération Participation est en train de s'installer durablement. La co-création dans la cosmétique inspire. Après le succès de la Cosmetic Academy où chacun est invité à formuler, composer, créé son cosmétique, voilà désormais le concours design jeunes talents pour innover dans l'éco packaging des cosmétiques bio. A l'initiative de la société SGD, il s'agit de créer un pot en verre infini pour une crème bio de la marque Kibio : il faut imaginer un contenant en verre infini de 40 à 50 ml, avec un étui sans cale ni notice (impression de la notice au verso). Le pot sera réalisé en verre moulé, par procédé de pressé-soufflé ou pressé pur. Le poids de verre du contenant doit se situer dans une fourchette de 90g à 120g. La société SGD avait déjà fait un test intéressant avec la sortie de crème bio Naya éco-conçue par un groupe d'industriels français



Pour postuler à ce concours qui encourage le développement durable à travers l'éco conception d'emballage, il faut s'inscrire ici : http://verreinfini.com/concours Peut être grâce à votre innovation pourrez vous gagner une enveloppe de 5000 euros :).

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'éco conception de packaging dans la cosmétique bio, sur l'emballage éco conçu, sur les concours pour stimuler la co création, inviter la génération participation à co créer avec les marques, ...

++ Créez vos cosmétiques avec la Cosmetic Academy Tahiti
++ Naya crème bio éco-conçue par un groupe d'industriels français
Génération Participation ou l'engouement pour la personnalisation des produits
Les cosmetiques bio a la Cosmetic Academy saison 2
++ La cosmetic Academy 2008, 20 produits, 3 lauréats
++ Créez ses cosmétiques et participez à la Cosmetic Academy 2008 !
++ Concours Caly cosmétiques home made : les produits en barre
++ Corinne Coulange fondatrice de Beauty Executive, consultante en cosmétique
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Eko-think, éco-conseil, éco-design

Les poupées barbies se recyclent en bijoux fait main

Parents de filles vous avez surement craqués pour acheter une barbie à votre princesse ? Maintenant qu'elle a grandi vous vous demandez bien ce que vous allez faire de cette poupée mannequin. Et bien, une artiste américaine de New York récupère ces barbies pour recycler les pièces en bijoux. Margaux Lange monte les bras en pendentifs sur commande, les visages en médaillons, des yeux en boucles d'oreilles, ... Voilà une parure originale (de 20 à 200 dollars) qui fait fureur sur les forums féminins américains.

bijoux fait main à partir de pièces recyclées de poupées barbie

accessoires et pièces de poupée barbie recyclés en bijoux fait main

mains de poupée barbie montée en pendentifs bijoux fait main

Voir le blog de Margaux Lange et le porte folio de Margaux Lange

Etonnant ! On trouve même des pièces de ken ! Voilà un bel exemple du principe cradle to cradle, à savoir que le déchet devient une matière première pour recréer. Merci à Génération verte pour cette trouvaille :).

Une idée originale qui pourrait bien inspirer quelques artistes Nantaises, Mompreneurs ?.
Je pense notamment à Amandine qui bricole des objets recyclés et anime le site de Fée main création et Stéphanie de Rose Khãki qui fait déjà des créations uniques de bijoux faits mains à partir de matériaux de récupération. Alors les filles, ça vous tente la barbie en pièce détachée ?

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les bijoux fait main à partir de matériaux de récupération, sur les objets créés avec des matières premières recyclées, une manière aussi de sensibiliser les enfants et les parents à la consommation durable, notamment par le choix des jouets, sur les jouets Mattel à la base pas franchement écolos...

++ L'Atelier des Dames, bijoux équitables et recyclés
++ Rose Khaki un atelier de création d'objets à partir de récupération
++ Tisser les sacs plastiques pour en faire des trousses, ...
++ Recycler le textile, l'exemple d'Urgania
++ Azahé Créations, le bijou fantaisie équitable
++ Recycler les CD et DVD, un défi lancé par le site un million de DVD pour la planète
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ Déballer sans s'énerver
++ Du plomb dans les jouets : Mattel condamné !
++ Des jouets sans danger : un guide pratique pour mieux choisir

Bouteilles ou cups et gobelets écolos made in USA

Les américains ne sont pas des adeptes de l'eau du robinet. Ils raffolent en revanche du café léger bu à longueur de journée, du tea glacé,...et consomment une quantité incroyable de bouteilles d'eau par jour. Cette année, je constate que les packaging des bouteilles et cups évoluent pour intégrer davantage la dimension écologique. La chaine des cafés omniprésente aux USA distribue des gobelets en carton réutilisant 10 % de fibres recyclées. Assez résistante pour les boissons chaudes, on ajoute autour de la cup une bande de carton gaufrée pour renforcer la résistance à la chaleur, bande fabriquée à 100 % avec du papier recyclé. Starbuck coffee nous affiche sur ces cups le fait d'avoir pu économiser 100 000 arbres l'année passée.

cup écolo chez starbucks coffee

De même la chaine commercialise dans ses boutiques une bouteille d'eau d'une forme particulière Ethos Water et incitant le consommateur à s'acheter une bonne conscience ! Le discours porte sur l'enfance et l'accès à l'eau qui reste un bien précieux à préserver.

ethos water starbucks coffee

Chez la firme PepsiCo, la bouteille d'eau de la marque Aquafina consomme 50 % de plastique en moins. Plus légère, eco fina produit aussi moins de déchets.

bouteille eau avec moitié moins de plastique

En 2012 les bouteilles plastiques de Coca Cola utiliseront 25% de plastique recyclé et les travaux menés sur le PET (polyéthylène téréphtalate) permettra demain d'utiliser de l'éthylène glycol issus à 30 % du sucre de plantes (mélasse...).

L'air de rien, ce geste répété plusieurs fois par jour apporte aussi son lot de messages aux consommateurs, dans un pays où l'on part de très loin pour ces problématiques de surconsommation et de gaspillage.

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les dernières tendances de consommation, sur la consommation d'eau, sur les innovations écologiques en matière d'emballage, sur les bouteilles et cups, ....

++ Acheter Lohas, moins et mieux
++ Tendance sagesse pour les cadeaux de Noël 2009
++ Eco cup, au festival je garde mon gobelet !
++ Coca Cola se lance dans la sensibilisation au recyclage
++ Cradle to cradle : déchets = nourriture
++ 390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?
++ Eau et cancer : quelle eau boire ?
++ A Bundanoon, plus de bouteilles d'eau
++ Sigg : la gourde tendance écologique
++ Evénement responsable, ADERE un outil d'auto diagnostic environnemental
++ La canette, bon élève en recyclage
++ Recycler les emballages en PET c'est gagnant !
++ Boire responsable ? Fairvodka, la vodka équitable
++ La course des 24 heures du Mans recycle les canettes
++ Optez pour les briquettes de lait et jus de fruits et recyclez les
++ Relancer le marché du recyclage et de la consigne : économique et écologique
++ Nespresso organise son réseau de recyclage des dosettes de café
++ L'eau est essentielle : bien s'hydrater avec 1 litre et demi d'eau par jour
++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es...

- page 1 de 2

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+