img_cuisine.jpgMalgré tout ce que l’on sait sur l’état de notre planète, nous, consommateurs, nous tournons majoritairement vers le bio pour des raisons de santé (56%, sondage BVA, mars 2014).

En tout premier lieu, on préfère les fruits et légumes, oeufs et autres aliments bio, puis on choisit ses cosmétiques bio plutôt que conventionnelles et des produits d’hygiène écologiques certifiés. L’alimentation étant le premier point d’entrée vers le bio, il semble parfois contradictoire d’avoir des ustensiles toxiques alors que l’on choisit des aliments plus sains.

Idée reçue n°1 : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.