Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jeudi 08 décembre 2016

Mot-clé - facebook

Fil des billets - Fil des commentaires

Vidéo sur les bonnes pratiques des médias sociaux

Facebook, twitter, you tube...la gloire en deux jours ça vous tente ? Sur les réseaux sociaux aussi les bonnes pratiques ça existe et il vaut mieux les connaitre avant de publier ! Poster un tweet, publier un statut, accepter un ami, ...des actes qui paraissent anodins et pourtant ils peuvent parfois entrainer de lourdes conséquences si l'information véhiculée est fausse.

Merci à Patrice pour la publication de cette vidéo. Elle fait partie du guide des bonnes pratiques expliquées par La direction de la communication de La Poste à ses salariés, présents à titre personnel et / ou professionnel sur les réseaux sociaux.

Phtalate dans le Nutella, article d'Abonéobio reçoit 60000 j'aime sur Facebook

Les réseaux sociaux sont incontournables et les marques l'apprennent parfois à leurs dépens. Si le consommateur se sent floué par des pratiques peu recommandables d'une entreprise, il n'hésite pas désormais à partager son ressenti à l'ensemble de ses contacts sur facebook, twitter, google +...Le 28 juillet 2010 j'ai rédigé un article sur aboneobio sur le DEHP phtalate le plus dangereux présent dans le Nutella suite à la diffusion d'un reportage d'Arte. Révoltée devant mon écran face à l'information diffusée, à savoir que ce produit de consommation courante contenait une substance potentiellement nocive pour la santé, j'ai rédigé un billet qui a largement été diffusé sur la toile. Plus de 60000 personnes ont aimé ou partagé cet article sur Facebook ! C'est dire la puissance de ces nouveaux outils de partage de contenus. Toucher à des symboles comme le Nutella était impossible jusqu'à présent. Il aurait fallu une campagne de communication fort coûteuse pour arriver au même résultat. Cet article sera peut être un cas d'école ?.

article nutella d'aboneobio partagé sur facebook 60000 fois

Ce buzz fut spontané et non calculé. Je précise d'ailleurs qu'aboneobio n'est pas intéressé dans l'affaire : la boutique ne vend pas de pâte à tartiner, pas de produit alimentaire, ...seulement des cosmétiques bio et des produits d'entretien écologique pour la maison

Et après le Nutella, je vous parle cet été de la composition du coca cola. Vous avez lu l'article ?

On en parle aussi sur la page Facebook aboneobio si vous voulez rejoindre nos fans.

Les média sociaux opportunités de développement du business

Beaucoup d'entreprises se posent encore la question d'une présence ou pas sur les réseaux sociaux : pour quoi faire ? est ce un risque, une menace ou une opportunité ? A priori les entreprises qui ont fait le choix d'y aller, ne le regrettent pas : 43% des entrepreneurs français interrogés reconnaissent s’être développés et avoir gagné de nouveaux clients grâce à leur présence sur les médias sociaux (+10 points par rapport à 2010 !) Et aujourd'hui pour les 3/4 des entreprises françaises* s'abstenir d'être sur les réseaux sociaux est une erreur !. Il s'agit donc bien de s'approprier ces nouveaux outils, tels que les blogs, les plateformes web spécialisés métiers ou professionnels (Viadeo, ...) ou encore les espaces communautaires ouverts comme Facebook, Google +, Twitter, ...pour les intégrer dans son approche de mix marketing, souvent en les mixant avec des médias classiques.

réseaux sociaux média sociaux média social

Dommage que les budgets alloués soient encore timides (seulement 35 % des entreprises accordent 20 % (ou +) de leur budget marketing aux réseaux sociaux), car avoir une bonne stratégie et des compétences dans son équipe permet :

  • d'anticiper,
  • de gagner des parts de marchés
  • de réagir vite en cas de situation de crise,
  • soit face à des problèmes de management : exemple des salariés des la Redoute qui ont lancé leur site pour faire entendre leur voix : onredoutelaredoute,
  • soit pour rattraper un SAV défaillant qui a déçu un consommateur influent sur la toile (lire l'article : ce que votre entreprise risque à ignorer les médias sociaux),
  • de recruter,
  • de collaborer,
  • d' accroitre sa notoriété...

Et c'est valable aussi pour une entreprise qui travaille en BtoB ! Dans ce cas, certes les acheteurs sont des entreprises mais ceux qui passent commande sont des hommes, et aujourd'hui les achats passent par le poids de la recommandation. L'influence est primordiale, cf mon article "les clients adeptes du web sont influencés par les avis".
La présence sur les réseaux sociaux permet de travailler sa pertinence sur la toile et entraine une meilleure visibilité pour les prospects, et donc un gain de temps et d'assurance.

Depuis le lancement de la boutique de cosmétiques bio et de produits d'entretien bio pour la maison, abonéobio est présent sur les réseaux sociaux. Le trafic généré est important et de plus en plus d'acheteurs proviennent par ce biais. Les recommandations des amis sont précieux et le partage des avis positifs de ma boutique sur les réseaux sociaux permet de séduire de nouveaux prospects. Certes, cette présence réclame beaucoup de temps (cf mon article "les médias sociaux ont la côte mais prennent du temps") et exige aussi des compétences car les évolutions sont rapides et nombreuses. Mais les deux critères les plus importants restent la qualité et la réactivité. J'encourage les entreprises à faire le pas, à se lancer dans la grande aventure des réseaux sociaux.

  • Cette étude a été réalisée par Regus réalisée auprès de 17.000 directeurs et chefs d’entreprise de 80 pays, résultats publiés sur le blog viadeo


Illustration : numérama

Les clients adeptes du web sont influencés par les avis

Les consommateurs préparent leurs achats sur le web et c'est devenu quasi systématique. Le fait d'être connecté en permanence permet aussi de prendre la "température" avant d'acheter : 88% des internautes se disent influencés par les recommandations de leurs pairs !. C'est l'ère du social shopping : les avis de nos amis nous aident à nous décider, dans un sens comme dans l'autre. La recommandation joue un rôle essentielle : 56% d’internautes ont émis au moins un avis sur un produit ou service et 66 % les consultent avant d'acheter. Intéressant de noter aussi dans ce 7ème baromètre sur les comportements d’achats des internautes de la Fevad / Médiamétrie, le poids des réseaux sociaux (il faut dire que les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne) dont Facebook : déjà 16 % des membres sont inscrits à une page fan entreprise ou marque (cf la page d'aboneobio sur Facebook). Ils y cherchent de l'information sur l'actualité de la marque (49 %), ou sur les promos (47 %).



Désormais 9 internautes sur 10 consultent les sites internet avant d'acheter, soit pour en savoir plus sur les fiches produits (les 2/3) soit pour lire les avis des usagers (6 sur 10) avec un rôle important joué par les réseaux sociaux, soit pour comparer les prix (1 sur 2). Cette consultation du web se fait désormais en direct, même sur les lieux de ventes (35 % des usagers connectés au web par leurs téléphones mobiles). Cette requête est utile au consommateur pour comparer le prix (36 %), pour faire de la géolocalisation (29 %), pour montrer au vendeur le produit recherché (26 %), ou pour directement finaliser un achat ( 24 % des mobinautes). En 2011 28 millions de Français achèteront en ligne pour une dépense estimée à plus de 35 milliards d’euros.

Les achats sont surtout concentrés sur les voyages (1 internaute sur 2). Ensuite les internautes achètent en ligne des services comme de la billetterie, des abonnements, des développements de photos, ..(52 %), des produits culturels : CD, DVD, livres... (42 %), de l’habillement : homme, femme, enfant, chaussures….(43 %), des produits high tech : électronique grand public, informatique, consoles …(38 %), du Petit et Gros Electroménager (16 %), des pièces détachées (10 %), de l’équipement automobile (9 %) et des articles et du matériel de sport (10 %).

A noter que le e-commerce séduit largement puisque 97 % des acheteurs s'estiment satisfaits de leurs achats en ligne. Une tendance consommation qui semble durable !

Voici le Top 15 des sites d’achats

  • 1 Voyagessncf.com 40%
  • 2 Amazon.fr 37%
  • 3 Fnac.com 33%
  • 4 Cdiscount.com 30%
  • 5 LaRedoute.fr 25%
  • 6 3Suisses.fr 22%
  • 7 Vente-privée.com 18%
  • 8 Ebay.fr 16%
  • 9 PriceMinister.com 14%
  • 10 Yves Rocher.fr 12%
  • 11 Airfrance.fr 11%
  • 12 Rueducommerce.fr 10%
  • 13 Auchan.fr 9%
  • 14 Orange.fr 9%
  • 15 Kiabi.com 9%

Crédit photo adstream

Point sur les stats d'aboneobio en mars 2011

Créer un blog est une aventure, le nourrir d'articles pour partager du contenu, échanger via des commentaires, communiquer sur les réseaux sociaux, voilà des moments riches qui permettent aussi d'avancer. Aujourd'hui ce blog du bio vous propose plus de 1804 articles et 3185 commentaires à ce jour. Classé dans le top 10 des blogs les plus influents sur l'environnement selon wikio (voir le classement de mars 2011 chez cezame) , sa fréquentation n'a cessé de progresser, grâce à votre fidélité. C'est plus de 2000 visites par jour et des pointes même à plus de 4000 visites. Certains articles connaissent un vrai succès et sont largement partagés sur Facebook, par exemple Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux avec plus de 33 000 j'aime sur Facebook !



Sur un mois, du 1er février au 03 mars 2011, le blog d'aboneobio a accueilli 60 000 visiteurs ! Soit 113 000 pages vues et en moyenne chacun reste 1 minute 07 sur le blog, c'est peu me direz vous, mais c'est classique sur le net. Voilà en images ces statistiques, grâce à l'outil bien connu google analytics.

statistique fréquentations aboneobio mars 2011

Il s'agit uniquement de la fréquentation du blog, à ces chiffres il faut bien sur ajouter la fréquentation de la boutique d'aboneobio

Désormais vous avez accès sur chaque produit de la boutique et sur chaque article du blog, au bouton partage Facebook et au tweet de twitter. Vous pouvez même commenter directement en bas de l'article dans l'onglet facebook et cela ira se mettre sur votre mur. Ainsi, ceux qui verront l'information depuis votre profil et qui viendront commenter, verront aussi leur contribution s'ajouter dans le bas de mon article. N'hésitez pas tester, à expérimenter, bref à vous exprimer !

J'en profite pour dire un grand merci à Christophe de RC conseil, pour son talent ! Et aussi à la Green Team pour laquelle j'ai plaisir à écrire des articles sur des sujets communs (voir le dernier article la cosmétique bio équitable ça vient d'ailleurs) et aux Eco informateurs, un réseau de blogueurs engagés passionnants.

Merci à tous d'être plus nombreux à suivre mes articles et à les partager. Je vais être en pause quelques jours pour recharger les batteries. Au plaisir de vous retrouver, avec un an de plus :-)

Rejoignez nous sur la page Fan aboneobio sur Facebook et sur Twitter

Les Français cherchent leur info sur les réseaux sociaux

Avant il suffisait de taper une requête dans google ou autres moteurs pour obtenir une info, désormais la recherche se fait plus volontiers sur les réseaux sociaux, tels que Facebook. Aux USA, les Américains ont passé plus de temps en Août sur Facebook que sur Google (41,8 millions de minutes contre 39,6 millions pour Google). Les usagers du net utilisent régulièrement les réseaux sociaux (40 % des personnes interrogées par Scanblog), 56 % d'entre eux s'y expriment, et près de 75 % fréquentent Facebook. Twitter a aussi la cote, en hausse de huit points par rapport à la même étude il y a 6 mois.

facebook  twitter réseaux sociaux à la cote

52 % des internautes se sont connectés plus de 12 heures par semaine, 91 % ont le réflexe internet pour préparer leurs achats, et 80 % ont acheté sur internet au cours des 6 derniers mois. A noter que 23 % se connectent désormais via leur smartphone.

Etude Scanblog en ligne auprès d'un échantillon de 1010 personnes en France (16 ans et plus ), méthodes des quotas (âge, sexe, CSP du chef de famille, zone géographique, taille d'agglo), étude réalisée du 1er au 7 octobre 2010

En savoir plus sur le blog de scanblog.com

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :
++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++ Entrepreneur d'Avenir / aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Lire d'autres articles sur le blog d'aboneobio, sur les réseaux sociaux, sur facebook, twitter, la tendance des français accros des réseaux sociaux, sur aboneobio présent dans les réseaux sociaux, sur l'énergie consommée par ces média sociaux, ...

++ Le réseau social des Entrepreneurs d'Avenir
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Le e-commerçant doit être accessible de partout

Les dernières tendances en matière de pratique e-commerce ont été abordées au dernier salon Online. Les spécialistes du secteur l'affirment, désormais le e-commerçant doit être accessible de partout : avoir un site internet bien référencé est certes essentiel mais pas suffisant. Il faut aussi être présent sur les réseaux sociaux. En tête Facebook, désormais l'outil le plus consulté aux Etats Unis devant Google. Il est intéressant de noter que le développement du e-commerce multicanal (mobile, facebook, ...) n'empêche pas l'ouverture de nouvelles boutiques physiques ! Et la géolocalisation offre de nouveaux débouchés pour croiser la donne : on repère sur le net et on va voir dans la boutique la plus proche. Les réseaux se croisent pour échanger et servir au mieux le consommateur en quête d'une expérience sociale. Si il n'aime pas un produit ou un service il dispose désormais de nombreuses tribunes pour l'exprimer sur la toile et cela impacte directement la réputation d'une marque. Consacrer du temps à l'animation des échanges avec les consommateurs sur les réseaux sociaux est donc désormais vital pour une entreprise de e-commerce.



Source le Post

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :


Alors si vous nous croisez sur la toile, SVP ne pensez pas qu'on perd notre temps. "Les fans sur Facebook, les ret­weets, les visites sur un site, les vision­nages de vidéo, les com­men­taires posi­tifs et les com­mu­nau­tés fidèles ne sont pas un capi­tal finan­cier, on ne les retrouve pas dans le bilan comp­table de l’entreprise et ils ne sont pas sou­mis à l’impôt, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sont sans valeur. Bien au contraire, ce sont des indices pro­bants qu’une marque est en train de créer quelque chose qui peut se tra­duire, demain, en résul­tats finan­ciers tangibles". Pour en savoir plus lisez l'article de Mike "Si vous pensez que les média sociaux ne servent à rien, c’est que vous vous y prenez de travers"

Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'activité e-commerce, sur l'importance des réseaux sociaux, sur les dernières tendances en matière de commerce en ligne, sur l'usage du web, les réseaux sociaux, la toile et ses médias, sur Twitter et Facebook, ....

++ Le e-commerce évolue, plus de services, plus de proximité
++ Les ecologeeks de la génération Ecologie s'emparent du web
++ Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?
++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonéobio dans le top 10 classement wikio environnement de mars 08 à avril 2010
++ Quelques pistes pour développer sa boutique en ligne, de retour du salon e-commerce 2009
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Mentions légales obligatoires sur un site alors vérifiez avant d'acheter
++ Les 6 règles du e-commerce rentable en 2008
++ Newsletter : à l'écoute du consommateur pour mieux transformer
++ Le e-mailing vu par les consommateurs
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Etes vous un cyberdépendant aux réseaux sociaux ?

La toile est passionnante et mobilise beaucoup d'énergie, gourmande de temps elle est aussi source d'isolement. La cyberdépendance est réelle et pourtant on en parle peu. "Jamais ton monde virtuel ne remplacera ton monde réel : éteins l'ordi, rallume ta vie" c'est le clip de prévention Suisse du CPNV de Sainte-Croix réalisé de manière autonome. Et en France que fait on pour préserver de la cyberdépendance ? Vous êtes accros à internet ? Vous ne pouvez passer une journée sans être relié à votre ordi ? Quelles sont les comportement à éviter et comment s'en sortir ? Vos recettes et réactions sont les bienvenues ^^.



Pour la petite histoire, je suis arrivée à ce lien justement en parlant de ce sujet sur Facebook, en discutant notamment avec Misslollipop qui m'a justement permis de découvrir cette vidéo :)

En France, la question de la cyberdépendance des adolescents a été posée à l'Assemblée Nationale en janvier 2010 par l'intermédiaire d'un député (M Abelin). Les ados scotchés des heures peuvent en oublier de manger. Ils sont comme drogués. C'est parfois une fuite de la réalité. Le risque s'accentue avec des enfants timides et des parents absents ou qui rentrent tard le soir. Mais pour l'instant pas de compagne de prévention , pas de démarche concertée de sensibilisation des adolescents en France et c'est dommage car le risque d'addiction est réel.

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :
++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Lire d'autres articles sur le blog d'aboneobio sur internet et les réseaux sociaux, sur Twitter et Facebook, sur l'énergie consommée par ces média sociaux, ...

++ Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux
++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Les résultats des pages blanches affichent les réseaux sociaux

Une recherche sur les pages blanches permet désormais de donner accès aux comptes de réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Copains d'avant, LinkedIn, Trombi, et Viadeo . Les 9 millions de visiteurs uniques par mois des pages blanches vont pouvoir se renseigner au delà du traditionnel téléphone et adresse. Avec cette tendance lourde du marché des réseaux sociaux qui s'imposent (et qui risquent de devenir incontournables), se posent la question de la gestion de sa "réputation" sur la toile. Imaginez une petite enquête préalable avant un recrutement qui donne accès direct à des photos compromettantes ? D'où l'importance de bien paramétrer ses différents comptes et contrôler ses données, voir même ensuite de payer le cas échéant une entreprise qui effectuera un travail pour effacer ses traces, ou plutôt les faire reculer dans les résultats de google notamment. Avant d'en arriver là, il vaut mieux faire appel aux services de pros tels que Doyoubuzz pour gérer la gestion des cette fameuse réputation. A noter que Pages blanches permettent aussi de supprimer l'accès à ces profils si l'internaute le souhaite.

aboneobio sur les pages blanches accès facebook

J'ai fait le test sur les pages blanches d'une recherche sur mon nom "laurence Moulin" et l'onglet Facebook donne 8 réponses mais pas d'accès à ma page, et pour cause elle a été modifiée en compte lié à mon activité. Par contre copains d'avant et Viadeo sortent la bonne fiche.
Un autre test avec aboneobio (49070 Beaucouzé) , me donne accès à la page facebook de laurence aboneobio mais pas au compte twitter aboneobio. Pas encore au point :). Normal c'est la version Béta !

Lire d'autres articles sur aboneobio sur le développement des réseaux sociaux sur la toile, et l'énergie consommée par ses médias sociaux qui connaissent un véritable engouement :)

++ Google buzz, le réseau social de Google
++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux :

++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne

Les réseaux sociaux fleurissent sur la toile et les internautes en redemandent. Aujourd'hui ils font partie de notre quotidien. Avec en moyenne la participation régulière à deux réseaux sociaux, l'effet est surtout plus marquant chez les jeunes : 96% des jeunes de 18 à 24 ans sont membres d'un réseau social au moins, selon l'Observatoire Ifop des réseaux sociaux* et en général ils sont membres de 3 réseaux. Gros succès pour Facebook (97% d'internautes le connaissent), Copains d'avant (93%) et MySpace (83% mais en déclin). C'est surtout la percée de Twitter qui marque l'année 2009 avec 63 % de notoriété désormais, même si le nombre de membres peinent à décoller. Viadeo progresse (+ 13 points).

podium des 3 réseaux sociaux fétiches en 2009

  • Enquête du 10 au 16 novembre 2009, 1002 personnes interrogées via un questionnaire en ligne.


top 10 réseaux sociaux 2009 observatoire ifop réseaux sociaux

Dans le détail, ça donne (voir le pdf) :

  • 77% des internautes déclarent être membre d’au moins un des réseaux sociaux en ligne testés.Ce score varie très fortement d’une classe d’âge à une autre : 96% des jeunes âgés de 18 à 24 ans déclarent être au membre d’au moins un de ces réseaux contre 76% des internautes âgés de 35 à 49 ans et 52% de ceux âgés de plus de 65 ans.
  • 25% des internautes sont membres d’un seul réseau social, 34% de deux à trois réseaux sociaux et 18% de quatre et plus.Ici encore, le clivage générationnel s’avère déterminant : 35% des internautes âgés de 18 à 24 ans seraient membres de quatre réseaux sociaux ou plus, contre une proportion marginale au sommet de la pyramide des âges (65 ans et plus : 4% ; 50 à 64 ans : 8%).
  • En moyenne, un internaute est membre de 1,9 réseau social.Ce score oscille entre 0,9 chez les internautes de plus de 65 ans et 2,9 chez ceux âgés de 18 à 24 ans. La position sur l’échelle sociale s’avère en revanche très peu discriminante, cette moyenne s’élevant à 1,9% chez les employés et les ouvriers contre 2,0 parmi les cadres et les professions libérales internautes.


Lire d'autres articles sur aboneobio sur l'engouement des réseaux sociaux et leurs usages sur le web, réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Planète Attitude

++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux : ++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+