Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Samedi 01 octobre 2016

A Rio les Indiens d'Amazonie signe un pacte avec Google

Les indiens d'Amazonie utilisent désormais une application Google pour surveiller le déboisement clandestin. La technologie au service de la préservation de l'environnement ! La Tribu Surui vit au nord ouest du Brésil, sur une surface de 240 000 hectares (le vrai nom de cette tribu est paiter, qui signifie les "gens vrais, authentiques"). Une population de 1300 individus réparties en 25 villages et dont le parlement est présidé par le cacique Almir. A Rio + 20, le projet préparé depuis 5 ans avec Google a été dévoilé : une application qui permet, via une carte, d'accéder à une base de données de photos et de vidéos en 3D, détaillant les usages et coutumes de cette tribu d'indigènes d'Amazonie. Via des smartphones, elle leur permettra également de suivre de très près la déforestation sauvage de leur territoire Rondônia, touché par la violence et la corruption de bucherons pillant sans scrupules les ressources forestières. Ces guerriers au contact de la population "blanche" depuis seulement 1968, se battent quotidiennement pour défendre la richesse de leur forêt primaire.

application google carte tribu amazonie



Une belle initiative signée Google qui sera ensuite déclinée auprès d'autres tribus indiennes, notamment en Nouvelle Zélande et au Canada

chef indiens des surui paiter amazonie bresil


Voir le blog de la tribu : http://www.paiter.org/blog/

tribu indiens surui paiter amazonie
Pour information, les traitements anti cancer utilisent à 70 % des plantes venant d'Amazonie (cf article Arte). Chez aboneobio nous vous proposons deux produits issues de plantes amazoniennes, le baume de copaïba et l'huile d'andiroba. Des cosmétiques bio indispensables pour cet été !

Google classé 1er du top écolo IT Greenpeace

Google vient d'être récompensé pour ses bonnes pratiques écologiques : Greenpeace a classé Google numéro un de son Cool IT Leaderboard ! La société californienne apporte son soutien à la commission européenne pour faire réduire les émissions de gaz à effet de serre, à -30% d'ici 2020. Google a réalisé des investissements conséquents dans les énergies renouvelables (915 millions de dollars !), dont 100 millions pour un projet solaire photovoltaïque à Sacramento. L'objectif est d'atteindre 35 % de ses besoins couverts par le solaire et l'éolien dès cette année. Les serveurs ça pompe de l'énergie : Google absorbe 0.01 % de la consommation mondiale d'électricité, soit 2,25 milliards de kWh pour 1,46 millions de tonnes d'équivalent CO2 en 2010. Google a su prendre un virage écologique exemplaire, espérons que les autres firmes NTIC suivront la même démarche. Facebook et Apple gagneraient à prendre de la graine verte ! (Facebook s'était engagé en fin d'année 2011, face à la pression, à promouvoir les énergies renouvelables : reste à faire)

423.jpg



A découvrir le guide de l'Ademe "Bilan Gaz à effet de serre des Technologies Numériques", de quoi en apprendre en 28 fiches sur les bonnes pratiques écologiques à mettre en place dans les entreprises IT pour réduire l'empreinte carbone : http://www.ademe.fr/internet/Flash/BILAN_GES_TNIC/

Source : classement Cool IT Leaderboard Greenpeace et CP Greenpeace

Merci à Tribords pour l'emprunt de la photo

Abonéobio a sa page sur Google +

Les médias sociaux séduisent de plus en plus. Facebook rassemble plus de 800 millions de membres, Twitter 200 millions, et le dernier né Google + affiche déjà plus de 50 millions depuis son lancement en juillet 2011. Les Entreprises ne peuvent plus désormais ignorer l'impact de ces réseaux sociaux. Après les pages Facebook, voici désormais les pages entreprises sur Google plus. Dans le moteur de recherche on voit désormais apparaitre un onglet "page" et en cliquant dessus, chacun a la possibilité de partager la page sur google+ et d'ajouter un "+1" pour montrer son intérêt. Je vous invite à découvrir la page Abonéobio Google + et à cliquer sur le "+ 1" si vous appréciez le contenu du blog du bio ! Cela permettra de favoriser le référencement naturel d'aboneobio, et donc de ressortir l'affichage des pages d'aboneobio lors de requêtes dans le moteur de recherche.

aboneobio page google +

Si vous voulez aussi créer une Page Google + suivez ce lien : plus.google.com/pages/create mais pour l'instant l'accès en est encore limité.

Rejoignez la communauté d'aboneobio sur les réseaux sociaux et participez à l'aventure de cette entreprise qui promeut la consommation responsable, durable, les produits bio et sains...


Merci à tous pour votre soutien !

Google buzz, le réseau social de Google

Google se lance aussi dans les réseaux sociaux. Avec Google Buzz chacun pourra à partir de son compte messagerie Gmail construire son réseau "automatiquement" à partir des interactions les plus fréquentes (des algorithmes affinent les suggestions, hiérarchie, pertinence ) et partager du contenu, des vidéos ou photos, ...venant de Picassa ou You Tube (appartenant à Google) mais aussi de Twitter ou Flickr. Par défaut on partage avec tout le monde mais on peut restreindre l'audience en utilisant les groupes déjà créé sous Gmail. L'intérêt est de partager ces informations en restant dans le même flux (sans avoir à ouvrir plusieurs onglets). Et puis, autre avantage aussi, le fait de regrouper dans une même conversation tous les courriels correspondant au même sujet (c'est vrai que Facebook inonde la messagerie chaque fois que quelqu'un interagit sur un sujet commun). Google Buzz permetta aussi d'intégrer une Google Maps dans les coordonnées et des services de géolocalisation. Service disponible d'ici quelques jours sur tous les comptes Gmail et accessible sur mobile.

google buzz nouveau réseau social

Quand on sait qu'en moyenne sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux, voilà une information qui va en intéresser plus d'un :)

Présentation de Google Buzz (en Anglais !)


Google buzz


Un pas de plus dans la dépendance aux services Google ! Un mastodonte qui peut aussi fait peur car il nous suit à la trace....cf l'article d'Eric de Presse Citron, Identité sonore : Google au pays des Bisounours

Lire d'autres articles sur abonéobio sur Google Buzz, sur le boom des réseaux sociaux, la croissance des médias sociaux sur le web, sur les applications de google, sur les dernières tendances en matière de buzz pour les geeks ...

++ Sur le web les internautes sont membres de 2 réseaux sociaux en moyenne
++ Controler ses données chez Google avec Dashboard
++ Facebook a l'énergie d'un TGV
++ Les réseaux sociaux engagés fleurissent sur la toile
Twitter, l'essentiel
les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ Abonéobio sur les mails via MailForGood
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ pourquoi Google investit dans les énergies vertes
++ Le blog d'Abonéobio, un an de blogueuse dédié au bio
++ Web 2.0 nouveaux usages et services, Abonéobio témoigne
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Panne de Gmail, Google indemnise les clients de Google Apps
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

Retrouvez aboneobio sur les réseaux sociaux : ++ facebook.com/aboneobio
++ twitter.com/aboneobio
++planete-attitude.fr/laurence_Moulin_abonne_au_bio
++ viadeo.com/Laurence.Moulin

Et pour voir les autres, je vous invite à consulter ma liste de liens sur le blog d'aboneobio

Controler ses données chez Google avec Dashboard

Aux particuliers ou aux entreprises, Google propose de nombreux produits en ligne, simples d'utilisation et gratuits, mais sait on vraiment quelles données du compte sont enregistrées et communiquées à Google ? Désormais il est possible de gérer ses préférences à partir d'une seule page appelée DashBoard : il est possible d'y consulter les informations liées aux services utilisés tels que gmail, agenda, maps, you tube, google documents, ...Petite vidéo en français qui explique comment fonctionne DashBoard. Un effort sur la transparence est toujours apprécié par le client :)

Maintenant on peut aussi voir cela sous un autre angle. C'est vrai que ce mastodonte de google fait peur. Il nous suit à la trace....Et l'air de rien il nous explique aujourd'hui qu'on peut avoir la main, qu'on peut contrôler nos traces. Est ce vraiment le cas ?
Eric de Presse Citron, nous présente sa vision : sous l'angle d'une petite musique qui se veut rassurante ....Identité sonore : Google au pays des Bisounours

Vous la voyez comment votre empreinte chez google ?

Lire d'autres articles sur abonéobio sur les outils google, sur les conseils pratiques pour faciliter l'apprentissage des outils du web, les outils pour geek, l'activité du web...

++ Pourquoi Google investit dans l'énergie verte ?
++ Panne de Gmail, Google indemnise les clients de Google Apps
++ Vous pouvez le dire en français, vocabulaire pour geek
++ Twitter le temps d'un cours d'anglais
++ Quelques pistes pour développer sa boutique en ligne, de retour du salon e-commerce 2009
++ Le web dans tous ses états, livre blanc à lire avant de lancer son projet web
++ L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien
++ les médias sociaux ont la cote mais prennent du temps !
++ Abonnez vous au flux RSS d'Abonéobio le blog du bio

L'empreinte carbone de l'industrie du net a dépassé celui de l'aérien

L'ascension du net est fulgurante. Toujours plus d'internautes, plus de données,...et nécessite aussi plus d'énergie pour alimenter les serveurs devant gérer les bases de données en plein développement. Chaque année c'est l'équivalent de trois millions de fois l'ensemble des livres écrits par l'homme qui est généré par la galaxie numérique ! Alors évidemment se pose la question de la consommation d'énergie : une étude publiée dans le Guardian indique que les bases de données américaines ont utilisé 61 milliards de kilowatts/heure en 2006, l'équivalent de deux mois de consommation électrique du Royaume-Uni. (source : Le Monde) Que penser alors de la consommation du mastodonte Google ? Quelles solutions durables mettre en place pour ce géant ? En fait Google a déjà fait le choix d'investir dans les énergies vertes et ce n'est pas rien car il investit chaque année près de deux milliards de dollars dans la construction usines géantes remplies de milliers de serveurs (des datacenters).

google.jpg

La suite à lire sur Abonéobio, pourquoi Google investit dans les énergies vertes

Merci Joanna :)

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur des initiatives permettant de limiter l'empreinte carbone :

++ La ville suédoise de Växjö, modèle international d'écologie
++ EcoWatt une aide pour modérer sa consommation d'électricité en Bretagne
++ Le paradis rime avec écologie : Papeete se met aux énergies durables
++ Une tente couplée d'une éolienne pour recharger les batteries au festival

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+