Abonéobio : Le blog du bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lundi 26 septembre 2016

Mot-clé - guayapi tropical

Fil des billets - Fil des commentaires

Guayapi Tropical reçoit le prix Innovation Awards Biodiversité

Pour Guayapi Tropical le développement durable n'est pas une mode mais bien un principe fondamental !. L'entreprise fondée par Claudie Ravel en 1990 a pu le démontrer lors de la cérémonie des Awards organisée le 29 novembre 2011 par l'UEBT (Union for Ethical Biotrade) en recevant le prix de l'Innovation. Cette récompense valorise la démarche de biocommerce éthique exemplaire de Guayapi Tropical. En effet depuis plus de 20 ans, la société développe un partenariat durable avec les tribus d'Indiens Sateré Mawé, dont l'objectif est de sauvegarder leur patrimoine écologique et culturel exceptionnel. Le projet Warana (nom d’origine du Guarana) permet la reconnaissance et la valorisation des plantes issues de leur terre d'origine. Guayapi Tropical travaille selon les critères rigoureux du système Analog Forestry, (Sylviculture analogue en français), garanti par la certification Forest Garden Products (FGP) et appliqué par l’ensemble du Réseau International des Forêts Analogues (RIFA). Né au Sri Lanka, et avec l'implantation de son siège au Costa Rica, il ouvre la voie à de nouvelles pratiques, malheureusement peu connues en Occident.

GUAYAPI TROPICAL COMMERCE EQUITABLE COSMETIQUE BIO

Ce prix Innovation Awards Biodiversité a été remis à Guayapi Tropical, par un jury international représenté en autres par Organic Monitor, WWF Brésil, Forum for the Future, et parmi une vingtaine de candidatures dont celles de Nespresso et Kraft Foods/Cadbury.



Abonéobio a sélectionné Guayapi Tropical pour la qualité de ses produits cosmétique bio et sa démarche engagée. Voir tous les produits Guayapi Tropical chez Abonéobio :

  • dont le jojoba, une cire sèche remarquable qui régule le sébum de la peau, idéale le matin pour hydrater ;
  • le copaïba, le baume permet de soulager toutes les "petites blessures" de la peau telles que les coupures, les brûlures légères, les égratignures, les coups de soleil, les ampoules, ...

La stévia dans tous ses états, Guayapi Tropical sur M6 Zone interdite

Cet été la Stévia est à l'honneur. On la retrouve dans des boissons, des dentifrices, des yaourts, ....et pourtant c'est un vrai combat que mène depuis 1995 Guayapi Tropical. Une équipe de M6 pour l'émission zone interdite a accompagné sa fondatrice, Claudie Ravel, au Paraguay, pour un reportage sur "La stévia dans tous ses états" diffusé sur M6 le mercredi 18 Août 2010. Ce documentaire met en parallèle deux filières : d'un coté la filière directe avec des petits producteurs (indiens Guaranis et métisses) organisés pour la culture et la cueillette de la stévia de manière traditionnelle, et de l'autre les grandes multinationales comme MONTSANTO et leur marque Pure Circle. Ces derniers n’ont pas hésité à rendre visite aux petits producteurs pour leur proposer des graines issues de laboratoires pour augmenter leur production, accroître la concentration en sucre de la stévia, et rendre la plante plus résistante. Claudie Ravel et l'équipe de zone Interdite ont pu rencontrer des personnes très impliquées pour le développement de la filière de la Stévia. Dans ce reportage on peut entendre les propos de Claudie Ravel de Guayapi Tropical et de Mr Julio Duarte, chargé d'affaire de l'ambassade du Paraguay, enregistré au Showroom Guayapi dans le cadre d'une journée dédiée au Paraguay pendant la quinzaine du commerce équitable.



Voir en images les différentes étapes de la stévia avant d'arriver chez le consommateur

stévia plante guyapi tropical

stévia champs plantations guayapi tropical

stévia guayapi tropical m6 zone interdite



Lire d'autres articles sur aboneobio sur la stévia cet édulcorant naturel, sur les actions de Guayapi Tropical qui se bat pour faire reconnaitre la stévia comme édulcorant naturel et non pas comme "Nouvel Aliment", le soutien aux petits producteurs que peut apporter Guayapi Tropical dans le cadre de la commercialisation de ses cosmétiques bio et autres produits issus du commerce équitable...

++ Du rebaudioside A à la Stévia, ajouté dans les boissons mais interdite sur la table
++ La stévia édulcorant naturel est autorisé en France
++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
++ Sirop équitable de Warana par Guayapi Tropical
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable

Du rebaudioside A à la Stévia, ajouté dans les boissons mais interdite sur la table

En Septembre je vous annonçais l'autorisation de mise sur le marché en France de la stévia, édulcorant naturel qui permet de sucrer sans recours aux édulcorants chimiques, tant décriés (aspartame, ...). La publication de cet arrêté était une bonne nouvelle notamment pour les fabricants de boissons. En Bretagne c'est la société Phare Ouest qui a lancé en février 2010 la première bouteille de Cola à base de Stévia, avant même le leader Coca Cola : la formulation du Breizh Cola Stévia, de couleur verte, a permis de réduire de 70 % le taux de sucre, grâce au pouvoir sucrant de la Stévia plus de 300 fois supérieur à celui du sucre. Une bonne nouvelle pour la santé !


Crédit photo : Ouest France

Mais pendant que le marché de la boisson profite de ce nouvel ingrédient appelé Rebaudioside A (principe sucrant de la stévia), d'autres entreprises trinquent !

C'est le cas de Guayapi Tropical convoqué le 10 juin prochain pour le jugement en appel du procès qui l'oppose à l'administration française. La société qui fête ses 20 ans d'engagements demande simplement que la distribution de la Stévia soit autorisée comme édulcorant naturel et non pas comme "Nouvel Aliment", classe imposée par DGCCRF où l'on retrouve les produits OGM !. Cette plante est utilisée largement et de manière traditionnelle dans les pays tiers, ce n'est pas un produit transformé.

Depuis 1995 Guayapi Tropical mène son combat pour la libération de la Stévia (en tant que Totum, c'est à dire l'intégralité de la plante la plus concentrée en principes actifs) pour pouvoir vendre de la stévia sous forme de poudre de feuilles séchée, produite par une tribu d’Amazonie, les Satere Mawe, et dans le cadre d'un commerce équitable. Le 2 décembre 2008, le tribunal de Paris condamnait Guayapi et sa fondatrice Claudie Ravel à 8000€ d’amende pour avoir bafouer les autorisations en commercialisant la Stévia comme complément alimentaire envers et contre tous…..Aujourd’hui le combat continue, vous pouvez soutenir leur démarche en signant la pétition en faveur de la Stévia.

Stévia en poudre de guayapi tropical
Retour sur les principes actifs de la stévia, confirmés ou supposés de cet édulcorant naturel , qui ne semble pas avoir d'effets secondaires indésirables, d'où son utilisation dans de nombreux pays comme au Japon depuis les années 70 :

  • édulcorant naturel au fort pouvoir sucrant
  • Réguler la glycémie
  • Réguler la tension artérielle selon deux essais cliniques en Chine : un résultat intéressant quand on sait qu'un français sur 6 connait des problèmes cardio vasculaire dont l'hypertension peut être à l'origine
  • la stévia agirait sur le pancréas en stimulant la production d'insuline et freinerait l'absorption des sucres au niveau intestinal, selon des études en Amérique du Sud

(Ces informations sont à prendre avec précaution, je les ai lues dans un dossier Tv santé magazine mai 2010)

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur le marché de la Stévia, sur les actions de Guayapi tropical, sur les boissons bio et équitables, sur cola, sur un commerce juste et équitable ...;

++ La stévia édulcorant naturel est autorisé en France
++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
++ Sirop équitable de Warana par Guayapi Tropical
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Pour un commerce juste, La Route du café, des Yungas à la Bretagne
++ Du café équitable chez Starbucks coffee
++ Bionade ou la potion magique à succès
++ Boire responsable ? Fairvodka, la vodka équitable
++ Bionade ou la potion magique à succès
++ Coca cola bio ?
++ Après le cola bio, voici le cola équitable
++ Soda à volonté à la maison, écologique et économique
++ Les coulisses du jus d'orange
++ Le coca n'est pas un contraceptif

La stévia édulcorant naturel est autorisé en France

La stévia est un édulcorant naturel qui permet de sucrer sans recours aux édulcorants chimiques, tant décriés (aspartame, ...). La France a autorisé sa mise sur le marché après plusieurs années de lutte, notamment par Guayapi Tropical, relire l'article d'Abonéobio sur "Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia" en avril 2008. Désormais, la commercialisation de la Stévia (nom de code : Rebaudioside A) est désormais parfaitement légale, depuis la publication d'un arrêté ministériel ce dimanche 06 septembre 2009 et après un avis favorable émis en juin 2009 de l'Agence française pour la sécurité sanitaire des aliments (Afssa). Doté d'un pouvoir édulcorant nettement plus élevé que celui du sucre raffiné (en poudre blanche de 100 à 300 fois, et en feuilles séchées de 10 à 15 fois) la stévia a l'avantage de n'avoir aucune calorie. Idéal pour le régime !.



C'est une première en Europe et les gros industriels du secteur ( Cargill, Wesco, Coca cola, ...) sont déjà sur les rails, car les enjeux financiers sont colossaux : la Stévia est commercialisée au Japon depuis plus de trente ans avec déjà 40 % de part de marché mais aussi en Chine, Australie, Brésil…. Le marché mondial des édulcorants serait d'un milliard d’euros de chiffre d’affaires dont 250 millions d'euros en Europe. A suivre dans nos rayons de prochaines boissons sucrées à base de cet édulcorant naturel....mais de préférence choisissez le bio certes mais aussi issu du commerce équitable !

En savoir plus sur les dangers de l'aspartame, suspecté de tuer les cellules nerveuses avec de nombreuses incidences, en cliquant sur le lien ici et en relisant un billet d'aboneobio sur les dangers des additifs

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur la stévia un édulcorant naturel, sur les alternatives naturelles au sucre, sur les produits naturels pour une préserver une alimentation saine de toute la famille, ....

++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
++ Réduire le sucre pour réduire le risque de cancer du sein
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Trop gras, trop sucré...le bio n'y échappe pas
++ Sirop équitable de Warana par Guayapi Tropical
++ Une taxe snacking sur le trop gras et trop sucré
++ L'alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreiber
++ La semaine du goût : le danger des additifs
++ Miel aux mille vertus

Sirop équitable de Warana par Guayapi Tropical

Parce que le guarana de qualité diffusé depuis 19 ans par Guayapi Tropical, qui a fait découvrir ce produit en Europe, se retrouvait en concurrence avec du guarana à bon marché issu de cultures extensives ou même de monocultures biologiques, torréfié et excitant (parce que les tanins ont été brûlés) et prêt en 3 jours. Parce que le consommateur n'arrive plus à faire la différence avec les mêmes appellations, Guayapi tropical lance sa nouvelle recette de sirop de Warana, toujours issu du commerce équitable.

warana

Le "Warana" est l’appellation d’origine du guarana en langue Sateré Mawé, Indiens d’Amazonie du Brésil vivant sur les terres d’origine du guarana avec qui Guayapi Tropical travaille depuis plus de 13 ans en commerce équitable. (Voir mon billet Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable). La recette de ce Warana des Sateré Mawé issu des terres d’origine est unique : le Warana est préparé selon un savoir-faire ancestral pendant 3 mois : cueillette sauvage, séchage, cuisson à feu doux dans un four d’argile. Un produit mythique et mystique pour ce peuple se présentant comme « os filhos do warana » (les fils du Guarana) et qui y attribuent des valeurs organoleptiques.

Le nouveau sirop de Warana de Guayapi Tropical remplace donc le sirop de guarana depuis le 20 juillet avec une nouvelle formulation et un nouveau packaging. En le proposant dans une bouteille en verre recyclable, ce producteur garantit ainsi un délai de conservation plus long pour le consommateur. Par ailleurs, le sirop de Warana, fabriqué et conditionné en France est préparé de manière traditionnelle avec du Warana des Sateré Mawé, du sucre roux biologique et des arômes naturels d’ananas. Il est sans conservateur. Le goût est donc très différent, plus doux, plus noble, en un mot « plus amazonien » !

Le sirop de Warana est proposé autour de12.25 € en boutique spécialisée.

Voir les produits Guayapi Tropical sur Abonéobio

Voir le site internet de Guayapi Tropical

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les produits et les actions de Guayapi Tropical en faveur du commerce équitable et du bio, et sur les boissons équitables ou boissons bio :

++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
++ A la découverte des saveurs du Sri Lanka et de l’Amazonie par Guayapi Tropical
++ La piraterie du bio !
++ Bionade ou la potion magique à succès
++ Boire responsable ? Fairvodka, la vodka équitable

A la découverte des saveurs du Sri Lanka et de l’Amazonie par Guayapi Tropical

Dans le cadre de la quinzaine du Commerce Equitable, Guayapi Tropical propose de nombreuses animations dans son show room parisien . Profitez d'une évasion au Sri Lanka et en Amazonie avec une initiation culinaire aux épices pour préparer soi-même de délicieuses recettes, en se laissant porter au rythme des saveurs du curry, de la cannelle, de la cardamome, de la sève de Kitul, du fruit de la passion et du Warana. Pendant la cuisson de vos chefs d’oeuvre vous pourrez assister à la projection du film « À la poursuite du Warana » et écouter en direct Obadias Batista Garcia, responsable du commerce équitable au CGTSM (Conseil Général des Tribus Sateré Mawé) et initiateur du projet Warana, sur RTL. Vous pourrez également à cette occasion découvrir l’écotourisme organisé par Guayapi Tropical au Sri Lanka ainsi qu’en Amazonie.



Samedi prochain, 16 mai de 14h à 18h30 au 73 rue Charenton Paris 12ème (métro Bastille). Comptez 5 euros de frais de participation.



Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les actions de sensibilisation au commerce équitable de Guayapi Tropical, producteur sélectionné par Abonéobio

++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
++ Commerce équitable et environnement : une alliance pour un développement durable
++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
++ Voir la fiche du producteur Guayapi Tropical sélectionné par Abonéobio
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ Voir les produits de Guayapi Tropical sur Abonéobio

Commerce équitable et environnement : une alliance pour un développement durable

Dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable, La Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE) vous convie à une table ronde le 19 mai 2009, à l’occasion du lancement du guide 2009 des pratiques environnementales de ses membres : « Commerce équitable et environnement : une alliance pour un développement durable ».

vignettes-guayapi-tropical

Table-ronde organisée le 19 mai 2009, de 17h30 à 20h, à la mairie du 18ème arrondissement de Paris, entrée au 1, place Jules Joffrin 18ème, ligne 12, bus 31 et 60, Vélib : station n°18025

Au programme :

  • Accueil dès 17h30 autour d’un verre de Warana proposé par Guayapi tropical
  • 18h00/19h00 : Quelles sont les pratiques environnementales des acteurs du commerce équitable ? Invités : Rachelle Dujardin (Greenpeace), Renaud Bettin (GERES), Claude Bascompte (Amis de la terre), Guayapi Tropical et Noémie de Verneuil (Ethos).
  • 19h00/20h00 : Comment informer les consommateurs des pratiques sociales et environnementales ? Animation par Laurent Jeanneau (Alternatives Economiques) avec pour Invités : jacques-olivier barthes (WWF), Christine Cros (Ademe), Tristan Lecomte (AlterEco), Anne-Laure Gaffuri (Bio Consom’acteurs).
  • A l’issue de la table ronde, Artisans du monde Paris centre vous accueillera autour d’un cocktail bio et équitable


Si cette table ronde vous intéresse, envoyez un mail de la part d'aboneobio à pauline.pfce@hotmail.fr

Lire d'autres articles sur Abonéobio sur les initiatives de la Plate-Forme pour le Comme Equitable, PFCE, et Guayapi Tropical :

++ La vitrine du commerce équitable, la boutique des acteurs de la PFCE
++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable

Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum

Dans les shampoings et après shampoings, des hypers aux parapharmacies, on voit fleurir désormais la mention jojoba. Mais avec seulement 1% de la totalité de la composition, l'apport de cette cire végétale reste négligeable dans ces produits. Alors autant passer directement au flacon pur huile de Jojoba bio. Effectivement, d'une richesse remarquable, cette cire est unique dans le monde végétal avec des propriétés proches du sébum humain, elle apporte à l'épiderme précisément ce dont il a besoin pour s'hydrater.



  • La cire de Jojoba bio est un soin excellent pour les cheveux secs, qu'elle fortifie et assouplit en apportant du volume de la brillance et de la vitalité !

  • Sur cheveux gras elle régule l'excès de sébum et réduit les pellicules.

  • Utilisée quotidiennement sur le visage, l'huile de Jojoba bio convient aussi bien aux peaux grasses voire même acnéiques dont elle régule l'excès de sébum, qu'aux peaux sèches voire très sèches qu'elle hydrate, adoucit et régénère en profondeur.

  • Elle agit en prévention des rides et ridules et contribue à maintenir l’élasticité de la peau. C'est aussi un merveilleux sublimateur de bronzage et une excellente base de maquillage.

  • La cire de jojoba bio est incolore, inodore et non grasse (elle pénètre parfaitement sans laisser de sensation de film gras).

  • Idéale en utilisation quotidienne à la place de votre crème de jour.



La cire de jojoba bio convient également parfaitement aux soins de bébé, aux massages, utilisée seule ou comme base pour y adjoindre quelques gouttes huiles essentielles bio (ylang ylang, patchouli, palmarosa, ...)

Pour une soirée coquine et câline, elle deviendra huile de massage sensuelle. Lubrifiant naturel tout doux, la cire de jojoba bio peut être appliquée sur les parties les plus intimes. (voir le billet sur Fémininbio 2).

A la veille de la St Valentin, profitez du Panier St Valentin Abonéobio à prix tout doux pour une soirée caline réussie !



Le jojoba bio, voilà un vrai produit bio efficace qu'apprécie particulièrement Abonéobio, multi-usage, partageable en famille, très économique et écologique. En plus, par votre achat vous soutenez la démarche de Guayapi Tropical et de 10000 indiens qui ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable



Lire d'autres articles sur Abonéobio concernant les vertus des huiles végétales bio, comme l'huile d'argan bio le calophyllum bio, les huiles essentielles bio ....

++ L'huile d'argan, ou huile d'argane, l'or vert du Maroc, précieux à plus d'un titre.
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
++ Choisissez bien votre stick à lèvres !
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ Le top 10 des ingrédients cosmétiques 2009

Annonces Abonéobio


Retrouvez Abonéobio
sur Google+